AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sunday Night Detonation 62

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Sunday Night Detonation 62   Dim 22 Jan - 7:18




Trivium, "Detonation" retentit dans la UCW Arena, tout le monde à trouver sa place dans les tribunes. Ça va bientôt commencer ! Trivium, "Detonation" retentit enfin est des feux d'artifices illumine la UCW Arena !

Martin L. Jefferson : Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs ; il est l'heure de ...

Will Kennedy : Detonation !!!!

Martin L. Jefferson : Et pour débuter cette soixante troisième édition de votre show de lutte préféré, notre ancien collègues et désormais président de la UCW : Mark Fitzerald !

Will Kennedy : Il n'est pas venu seul, le General Manager Antonio l'accompagne !

La caméra film désormais le ring, où le Président et le GM sont déjà là, un micro à la main !

Mark Fitzerald : Bonjour fans de la UCW ! Comment allez-vous ?

Pour unique réponse, la foule crie et fait du bruit !

Mark Fitzerald : A ce que je vois, vous allez bien ! Et vous en pensez quoi de la UCW en 2012 !

Là encore, l'unique réaction de la Foule, est de faire du bruit et applaudir le nouveau Président !

Mark Fitzerald : Si Antonio et moi-même sommes présents sur le ring, c'est pour vous annoncer quelque chose d'important !

Antonio : De très important même !

Les fans s’interrogent, alors que sur le ring, Antonio et Mark vont en dire plus !

Antonio : Comme vous devez le savoir, cette année, la UCW ne donnera que 4 PPVs, qui seront tous plus grands les uns que les autres !

Mark Fitzerald : Et bien si Antonio et Moi sommes ici sur le ring, ce n'est pas pour vous parler de ces PPVs !

La foule semble surprise ! Il n'y a pas un bruit, tout le monde écoute attentivement les deux hommes :

Martin L. Jefferson: Que vont-ils annoncer ?

Will Kennedy : Patience Martin !

Sur le ring, Antonio et Mark font encore patienter un peu les fans !

Antonio : Vas-y Mark, je te laisse le plaisir de l'annoncer !

Mark Fitzerald : Merci Antonio. Alors, mesdames et messieurs, à Salt Lake City, dernière ville américaine à avoir accueilli les Jeux Olympiques d'Hiver, Capitale de l’état de l'Utah, il y a une très belle salle : l'EnergySolutions Arena ! C'est là qu'ont eu lieu les épreuves de Patinage des JO de 2002 et c'est surtout là qu'aura lieu, le 5 février, le premier SuperShow de la UCW !

Les spectateurs sont en délires ! ils connaissent enfin la date du tout premier SuperShow de la UCW !

Antonio : Calmez-vous, on ne vous a même pas encore dit son nom... Winter Smash !!!

Les fans se mettent à crier "Winter Smash, Winter Smash !!! ..."

Mark Fitzerald : On peut même vous annoncer les premiers matchs : Cassandra vs DJ Shaft dans un Underground Rules Match pour le titre Underground !

Antonio : Et surtout, en Main Event : Dynamite Joe vs The Xtrem pour le UCW Championship !

La foule est sous le charme et se fait entendre de plus belle !

Will Kennedy : Super annonce ! Vivement Winter Smash !

Martin L. Jefferson : Mais pour l'instant, place à Detonation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   Dim 22 Jan - 7:35

Premier petit tour en Coulisse, où Drake Monson attire la foule ! Des dizaines de techniciens ou autres employés de la UCW se sont amassés autour de lui ! Hayden Flynn, interviewer de la UCW arrive dans cette attroupement, où il tente de savoir ce qu'il se passe :

Hayden Flynn : Il se passe quoi ici ?

Technicien : C'est Drake, il va battre un record !

Hayden Flynn : Et quelle record va-t-il battre ?

Technicien : Celui du maximum d'autographe signé sur uen poitrine féminine en 1 minute ! Attention, c'est parti !

Les jolies filles sont en position, Drake est prêt ! Et c'est parti ! 1 autographe, 2, 3, 4, 5, 6, 7, ... voilà le huitième qui a un peu tarder ! 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18 et 19... mais STOP ! L'arbitre fait signe que le 19ème est hors délai, mais c'est tout de même un nouveau record ! Des ballons tombe du plafond et tout le monde est en délire ! Monson serre dans ces bras une par une les filles qui ont contribuer à son premier record en tant que membre de la UCW ! Il serre ensuite quelques mains parmi les Technicien venu voir les filles... heu le record ! Drake se dirige ensuite vers Hayden et lui prend son micro :

Drake Monson : Et ce n'est qu'un début !

Drake redonne immédiatement le micro et part sans que Flynn eu le temps de dire quelque chose. D'ailleurs, il ne dira rien, on retourne au ring où le premier combat va avoir lieu !

Le Theme Song de Dwight Myers résonne dans l'Arena. Sur le titantron, une bière apparait, puis d'un coup un bruit d'explosion retentit et Dwight apparait, une bière à la main. Il est suivi par son entraineur, Ted Ostreicher, Ils descendent ensuite vers le ring, certains les applaudissent, d'autre les hue, mais Myers s'en fiche et boit sa bière, qu'il balance ensuite au milieu des fans ! Ted donne des derniers conseils à Dwight, qui monte sur le ring prêt à combattre !

Coming home d’Alter Bridge démarre ! Falcon attend une vingtaine secondes sur le stage, large sourire aux lèvres, levant les bras dans les airs avec son auriculaire et son index dans les airs (comme le faisait Edge). Il s'avance au ring, tapant dans quelques mains au passage, il monte les marches menant au ring et y entre, il monte sur l'un des coins, et refait le même genre de pause, puis redescend et s'installe confortablement en attendant le début du combat.
L’arbitre réunit les deux adversaires face à face et fait sonner la cloche !



Falcon propose tout de suite une épreuve de force à Dwight Myers, qui accepte. Les deux adversaires croisent leurs doigts, et c’est Falcon qui détient l’avantage physique grâce à son mètre 96 ! Falcon repousse ainsi Dwight vers le coin et commence à l’étrangler. L’arbitre demande à Falcon de relâcher Dwight, le vétéran de la WWF’N s’exécute sans protester, levant les mains pour montrer sa bonne volonté. Dwight revient au centre du ring et propose à son tour une épreuve de force à son adversaire qui accepte. Mais Dwight lui tord la main et passe dans son dos pour lui appliquer une clé de bras !

Will Kennedy : Ha, Dwight Myers réussira t’il à garder le contrôle sur un vétéran tel que Falcon ?

Martin L. Jefferson : On n’apprend pas à un vieux singe à faire la grimace !

En effet, Falcon résiste et passe lui aussi dans le dos de Myers, pour lui envoyer des coups d’avant-bras dans la nuque ! Falcon fait quelques pas en arrière et prend de l’élan pour emporter Dwight en bulldog !

Martin L. Jefferson : Là, qu’est-ce que je disais ?

Première tentative de tombé effectuée par Falcon, mais Dwight se dégage au compte de 1 ! Falcon garde son adversaire au sol avec un armbar, mais Dwight se dégage grâce à une roulade arrière. Il se relève en même temps que Falcon car celui-ci lui tient toujours le bras, et l’étale avec une clothesline !

Will Kennedy: Dwight est toujours aussi agile pour son âge !

Dwight se laisse tomber sur Falcon avec une descente du coude, et le couvre : Un… et dégagement de Falcon ! Dwight relève son adversaire qui lui décroche un uppercut dans l’abdomen, suivi d’un DDT ! Falcon s’empare d’une jambe de Dwight et fait signe au public qui veut lui appliquer son sharpshooter !

Will Kennedy : Attendez, serait-ce déjà la fin du match pour Myers ?

Martin L. Jefferson : Je ne pense pas, regardez !

Dwight se débat comme un fauve et envoie son pied dans la mâchoire de Falcon. Good time Dwight se lève et passe sous une corde à linge de Falcon, pour revenir avec les cordes derrière son adversaire, qu’il met à terre avec un russian legsweep. The Machine s’assied sur Falcon et lui bourre la tête de coups de poings, avant de le relever et l’expédier dans le coin. Le dos de Falcon heurte violemment les turnbuckles, et ce n’est pas fini, car Dwight lui fonce dessus ! Mais en lutteur expérimenté, Falcon maîtrise l’art de l’esquive, et il contre la charge de son adversaire avec un bigt boot !

Dwight Myers est au sol, Falcon en profite pour grimper sur la troisième corde. Il est sur le point de s’élancer pour son frog splash… mais Dwight revient dans la course et se jette sur la corde pour déstabiliser le lutteur de la glorieuse WWF’N! Falcon tombe jambes écartées sur le top turnbuckle, pas besoin de vous faire un dessin ?

Martin L. Jefferson : Pour l’instant, les deux lutteurs semblent se valoir !

Will Kennedy : Lequel des deux portera la prise décisive ?

Good time Dwight tire Falcon du coin du ring avec un scoop slam, et revient au centre du ring, attendant que son adversaire se relève. Lorsque Falcon est de nouveau sur ses pieds, Dwight le soulève en inverted atomic drop-et un nouveau choc pour les parties de Falcon ! The Machine est alors sur le point de prendre Falcon en Good time Dwight (Dreamer driver), mais Falcon l’en empêche d’un coup de coude dans la face ! Le vétéran pousse Dwight dans les cordes, et part de son côté dans les cordes opposées. Les deux lutteurs reviennent à la charge… et Dwight est presque coupé en deux par le spear de Falcon !
Falcon lève la jambe de Dwight Myers pour le tombé :
Un… deux… trois !

Spoiler:
 

Will Kennedy : Le vétéran Falcon a réussi son retour, et commence sa carrière à la UCW de la meilleure des manières !

Martin L. Jefferson : Dwight Myers aura peut-être besoin d’une bonne bière pour se remettre de ce spear !

Falcon célèbre sa victoire en applaudissant les spectateurs ! Après que l’arbitre lui ai levé le bras, il relève son adversaire vaincu et lui tend la main, que Dwight serre volontiers. Les deux lutteurs quittent ensuite le ring, laissant la place pour la suite du programme !



Falcon fête sa victoire sur le ring tandis que Dwight Myers reste encore à terre. L'ancien lutteur de la WWF'N regagne ensuite les vestiaires, laissant Dwight sur le ring.


Martin L. Jefferson : Très belle victoire de Falcon, n'est-ce pas Will ?

Will Kennedy : Oui, un très beau combat, très propre !

D'un coup, le Theme Song de John Orsoni démarre ! Le Corse arrive sous le titantron, un micro à la main :

John Orsoni : C'est tout de suite plus compliqué de gagner sans tricher Dwight, n'est-ce pas ! Ce combat est la preuve, que sans tricher, tu ne vaut rien ! Tu voit, sans tricher, tu n'est pas à la hauteur. Si tu veut devenir Champion, c'est pas comme ça que tu y arrivera, alors que moi, the Princia of Corsica, je fait tout pour devenir Champion et je le deviendrais très vite !

Sur le ring, Dwight est énervé de cette intervention du corse et commence même à l'insulté et lui dit de venir en découdre ! Mais John préfère ignorer le quarantenaire !

Martin L. Jefferson : Ce gars à trop confiance en lui !

Will Kennedy : N’empêche ce qu'il dit n'est pas stupide, on ne peut pas devenir Champion en trichant !

Martin L. Jefferson : Les Drinkers, l'ont fait, Flow l'a fait ...

...

Un petit tour en coulisse, plus précisément, dans le bureau du General Manager Antonio. Ce dernier à déjà regagner son office :

Antonio : Chers fan de la UCW, j'ai oublié de vous dire quelque chose en début de show ! Winter Smash à beau avoir lieu dans 15 jours, la semaine prochaine à Sunday Night Detonation, vous aurez tout de même le droit à un match de Championnat ! Le Champion All-Star : MC Phyllis défendra son titre face à l'intérimaire Fox Moody ! Ne ratez pas ça !

Pause publicitaire !


Dernière édition par Antonio le Dim 22 Jan - 20:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   Dim 22 Jan - 7:55

Martin L. Jefferson : Certains disait que Phyllis était blessé, mais non, on pourra le voir à l’œuvre dès la semaine prochaine !

Will Kennedy Oui, mais pourra-t-il au moins combattre ?

Martin L. Jefferson : Je ne sais pas, mais en parlant de Combat, Minister Frazier se prépare pour le siens en coulisse !


Nous sommes en Backstage. Seul dans un coin, Minister Frazier est à genoux, le mains jointes devant sa poitrine et prie :

Minister Frazier : Ho Tout puissant ! Créateur du ciel et de la Terre ! Donne moi en ce soir la force. La force de livrer un beau combat, la force d'honorer mon adversaire, la force de faire plaisir au fans ! Ho Seigneur, donne moi Ta Force divine ! ....

Un bruit sourd retentit dans les coulisses. La caméra change d'angle et l'on voit Falcon qui a fait tomber un plateau de gâteau posé sur une table ! Minister Frazier semble furieux de s'être fait couper en pleine prière ! Et la pauvre Falcon ne voit pas ce qu'il à fait de mal pour recevoir un regard froid du Libérien ! Ce dernier n'a pas de temps à perdre et part déjà en direction du ring, son combat et le suivant !

Falcon : Se préparer un combat en priant ?! Si c'est comme ça qu'il compte gagner, il est bien partis pour jamais réussir !

Heureusement pour Falcon, Minister Frazier n'a pas pu entendre ceci, car il est déjà prêt à entrer dans l'Arena pour son combat !


Will Kennedy: Un match qui s'annonce assez explosif.

Martin L. Jefferson: Oh... Vous n'avez pas dit ça...

Will Kennedy: Quoi?

Martin L. Jefferson: Rien... Mais le prochain match sera entre Dynamite Joe et...

Will Kennedy: Le prêtre en personne, Minister Frazier.

Frazier arrive sous le titantron alors que des spots de lumière multicolores clignotent sans aucune logique particulière, aléatoirement. Il porte une veste de costume blanche, ainsi qu'un slip noir/argent. Il descend vers le ring tout sourire en serrant quelques mains et en livrant la bonne parole.

Martin L. Jefferson: Il vient nous réciter la prière?

Will Kennedy: Non pour se battre au nom de Dieu apparemement.

Quand le premier accord de l'intro de "Boom" de P.O.D. résonne dans l'arène, une explosion de pyrotechnique a lieu sous le titantron, donnant l'impression d 'une véritable explosion. Ensuite, Dynamite Joe apparaît et descend la rampe d'un pas décidé. Puis, il saute sur le tablier du ring avant de grimper sur l'un des coins. Les pieds sur la seconde corde, il se frappe deux fois son torse, à l'emplacement du cœur, et lève le poing. Enfin, il passe à l'intérieur du ring en sautant par dessus la troisième corde, monte dans le coin et fait un salut militaire décontracté à la foule.

Will Kennedy: BOOM! Il est là!

Martin L. Jefferson: Le légionnaire est arrivé... On le commence le match maintenant?

L'arbitre demande à faire sonner la cloche.

DING DING DING



Les deux catcheurs semblent ce respecter un peu et attendent le premier faux mouvement pour commencer plus sérieusement. Finalement, Joe s'impatiente et tente d'allumer des feux en envoyant une droite au Libérien qui réplique immédiatement par une série de trois atémis en plein torse. Il tente ensuite de prendre le Légionnaire pour une souplesse bien rapide, mais c'est bien bloquer par ce dernier qui contre tout de suite en courant vers les câbles et courant sur ceux-ci... Tornado DDT! Il tente le premier tomber qui sera bien dégager.

Joe réussit à placer quelques belles techniques comme un dropkick, quelques descentes du coude et pour finir avant le tomber un dead valley driver. Malheureusement Frazier lève l'épaule et le légionnaire prend la mauvaise décision de perdre un peu de temps avec la foule, puis se dirriger vers le coin sur la 3e corde. Il saute, mais malheureusement Frazier lève les genoux et le frog splash est raté par Joe et ça lui coutera cher. Le Libérien est le premier debout et lui envoie quelques coups de pieds avant de le relever et le mettre entre ses jambes. Il annonce la fin du match, mais trop tard il se fait déjà renverser par son adversaire qui arrive à vaincre la douleur et appliquer un running double foot stomp pour suivre avec un autre tomber, encore frutureux, mais plus proche.

Joe ne sait pas encore quoi faire, alors il relève son adversaire et l'envoie dans un coin, puis il le suit avec un running knee en pleine geule et un bulldog suivit d'un autre tomber. Minister Frazier encore de justesse se dégage. Joe veut alors tenter dans finir avec son adversaire du soir en le prenant sur ses épaules, mais il n'arrive pas à compléter le burning hammer puisque le Libérien se débat et glisse dans le dos de son opposant pour finalement appliquer une german suplex bien éxécuter, mais il en veut plus et malheureusement en allant à la troisième corde pour son diving knee drop il fera face à un gros problème Dynamite Joe, alors ce dernier en profite pour porter un top rope hurricanerana et les deux se retrouveront au sol.

L'arbitre devra compter jusqu'à 6 ou 7 pour voir les deux catcheurs se relever et commencer à s'échanger des poings, puis Frazier commence à prendre le dessus jusqu'à ce que le Légionnaire place un coup de pied à son adversaire et Canadian Destroyer!

Spoiler:
 

Will Kennedy: Beaucoup de d'échange de pouvoir et voilà un exemple de ce que c'est la UCW!

Martin L. Jefferson: J'ai absolument rien vu de ce match supposément excitant, alors calme toi s'il vous plait.

Nouveau petit détour en Backstage, où Cassandra marche tranquillement. Elle croise quelques lutteurs, comme Dwight Myers qui cherche John Orsoni ou encore le nouvel arrivant Matt Taylor, qui se dirige vers le bureau d'Antonio et ... DJ Shaft : Le Champion Undergound et sa Challengeuse se fixent droit dans les yeux. Leurs regards changent et deviennent froid et haineux. Shaft montre fièrement sa ceinture à Cassandra, qui est sur le point de craquer ! Ça y est elle craque ! Un brawl débute ! Cassandra semble prendre l’avantage en mettant à terre le Champion, mais ce dernier fait à son tour chuter la Vipère Venimeuse ! Le Brawl Continue au sol, mais la Sécurité intervient rapidement et sépare Cassandra et DJ Shaft !


Dernière édition par Antonio le Dim 22 Jan - 20:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   Dim 22 Jan - 7:57

Nous sommes dans la zone interview avec Max Hitkins, l'un des 2 interviewers de la UCW, qui est en compagnie du UCW Champion, Xtrem.

Max Hitkins: Mesdames et messieurs, mon invité, le UCW Champion, The Xtrem.

Xtrem: C'est tout? Je vais te montrer comment on fait, allez, vas te mettre derrière le caméraman et admire!
Mesdames et messieurs, mon invité... The Parkour Specialist, The A-Man Of Wrestling, The F'N Best In The Business, The Origin Of UCW, Mr.I Show Off, The Greatest UCW Champion... THE XTREM!!

Max Hitkins arrive tête basse vers Xtrem et vient récupérer son micro...

Xtrem: Qu'est-ce que tu veux? Le micro? Tu crois que j'ai besoin de toi? Allez retournes à ta place!
Donc, à Winter Smash, dans 2 semaines, je vais défendre mon titre face à Dynamite Joe... Quelle surprise... C'est tout ce qu'ont trouvé Mark et Antonio? Vraiment?
Je vais vous dire ce qui va se passer à Winter Smash, je vais rentrer dans la salle en Champion et je repartirais en Champion, triomphant. Je suis le champion le plus dominant de l'histoire de la UCW et mon règne va se prolonger encore un long moment, que ça vous plaise ou non.

Xtrem regarde le micro et le jette sur Max Hitkins avant de brandir sa ceinture devant la caméra.


Will Kennedy : Voilà arrivé le moment que beaucoup de fans de lutte en équipe attendent, le match pour la désignation des challenger à l'UCW Tag Team Championship !

Martin L. Jefferson : Qui des trafiquants de drogues rastas ou des sales petits voleurs d'emplois vont avoir le privilège de se faire botter les fesses par le grand Lord Zodiac ?

Will Kennedy : Et son fils...Lord Zodiac fait équipe avec Aaron, son fils.

Martin L. Jefferson : Qu'il apprenne déjà à maîtriser le Piledriver ce petit merdeux. Tiens quand on parle du loup...

On en voit la boule de cristal et on entend Spacelord de Monster Magnet qui résonne dans l'arène. Presque aussitôt, des huées partent dans les gradins alors que Lord Zodiac, habillé en costume trois pièces avec une cape rouge à paillettes sur les épaules ainsi que sa ceinture de champion autour de la taille, et son fils, dans une tenue plus décontractée, apparaissent sous le titantron. En descendant la rampe, Aaron salut quelques fans avant de se remonter sévèrement les brettelles par son paternel. Les Zodiacs font le tour du ring, saisissent des chaises en métal, les déplient et s'installent en ringside, non loin de la table des commentateurs.

Will Kennedy : Voilà que les champions veulent assister au match. J'ai comme un mauvais présage.

Martin L. Jefferson : Mais non, Lord Zodiac nous aurait prévenu s'il avait reçu une prémonition.

Pendant que Will soupire, Still Dre passe, et des images de Belfalàs & Armando sont diffusés sur le titantron. Belfalàs entre en premier avec My-Kani en dansant et en souriant à la foule. Armando les suit avec ses deux femmes et sourit en coin en se dirigeant sur le ring. My-Kani reste à l'extérieur du ring avec les deux femmes et se pose dans un coin bien content. Les deux sur le ring font un check et Belfalàs montre le ciel tandis que Armando montre la foule du doigt avec un clin d'œil, les Pyros explosent. Ils font ensuite le signe de la ceinture autour de leur taille aux Zodiacs, faisant grommeler le plus vieux d'entre eux.

Martin L. Jefferson : L'alliance d'un drogué et d'un proxénète, qui a parlé d'une amélioration de la division tag team ?

Will Kennedy : Et bien moi, j'ai hâte de voir cette équipe Jamaïcaine en action, tout comme le public d'ailleurs.

The Ultimate Showdown of Ultimate Destiny commence et la foule est déjà entrer dans le rythme de la musique. Ils sont tous debout, alors que Jimmy entre en premier en marchant bien droit, suivit de son acolyte Jonathan qui arrive en se remuant derrière lui. L'entraineur Booya arrive derrière se tenant bien calmement en veston tout propre. Jimmy se laissant entrainer dans la musique commence à bouger ses bras dans tous les sens en avançant jusqu'au ring. Pour contourner ce dernier et aller chercher deux micros. Les deux vont posé des questions aux fans par rapport à la journée, la soirée, le match qui va suivre ou bien n'importe quoi. Ils entrent ensuite dans le ring avec les micros et cri en coeur... "WHERE'S THE SCOOP?" le tout en montrant les Zodiacs du doigt. Il se place finalement pour attendre le combat en envoyant les micros à leur entraineur, Coach Booya.

Martin L. Jefferson : Voleurs ! Arrivistes ! Personne ne lira jamais vos torchons !

Will Kennedy : N'empêche, entre les Zodiacs, Coach Booya, My-Kani et les demoiselles d'Armando, il y a plus de monde en ringside que lors d'un match de la New Japan Pro Wrestling.

L'arbitre s'est fait la même remarque que Will et prend soin de prévenir chaque invité et manager. A la première embrouille, c'est tout le monde dans les vestiaires. Les personnes concernées réagissent différemment tandis que, sur le ring, Les Scoop Specialists et la General Foundation se toisent. L'officiel demande alors à ce que chaque équipe choisisse un représentant pour commencer le combat. Si les jamaïcains se consultent entre eux, les journalistes interrogent les fans les plus proches pour savoir qui ils aimeraient bien voir débuter. C'est Jonathan Bataglia qui est choisit alors que de l'autre côté, c'est John Belfalàs. Les autres concurrents regagnent leur coin respectifs et l'arbitre fait sonner la cloche :

Ding ! Ding ! Ding !

#1 Conterder's Match for the UCW Tag Team Championship :
Scoop Specialists vs General Foundation


John et Jonathan se font face au centre du ring et...voilà que le reporter se met à vouloir interviewer son opposant ! Surpris, Belfalàs ne sait trop comment réagir, ce qui permet à son adversaire de lui balancer un Atémi qui résonne en Wooo dans l'aréna ! L'ancien champion Underground titube sous le choc et BAM ! Second Atémi ! Esquivé par The Jamaïcan Icon qui recule d'un pas et contre attaque directement avec un Dropkick ! Bataglia tombe au sol et c'est une première tentative de tombé qui n'aboutit à rien ! S'en suit un brawl assez dur entre les deux hommes ! The Question Maker montre toute sa détermination avec des coups de poings et des coups de têtes bien violent ! De son côté, The Rastaman n'est pas en reste et répond coup pour coup ! Il finit même par prendre l'avantage en surprenant son adversaire avec un Superkick en plein dans les gencives ! Le journaliste est au sol et John fait le premier changement du match avec son partenaire. Don et John échange leur place sous les ricanements de Lord Zodiac :

Will Kennedy : Pourquoi il se marre l'imposteur.

Martin L. Jefferson : Ne soyez pas jaloux, le seigneur Zodiac rigole juste en voyant une équipe ne pas user de double team moves.

Loin des considérations du champion, Armando remet Jonathan sur ses pieds et lui balance une série de Jabs en plein visage ! Franck prend ensuite de la vitesse dans les cordes, revient et...BAM ! Se fait cueillir par un Powerslam signé Bataglia ! Ce dernier commence alors une courte domination sur son adversaire tout d'abord en le martelant de Stomps alors qu'il est au sol. Un Suplex, un Side Slam et une tentative de tombé ratée plus tard, The Question Maker fait le tag avec son collègue. Les deux journalistes balancent Armando dans les cordes avec un Double Irish Whip et le réceptionne en Hip Toss ! El Padre atterrit sur les fesses et reçoit un Atémi dans le torse et un autre, simultanément, dans le dos ! Gracieuseté des Scoop Specialists ! Stallion continue ensuite la phase de domination des reporters malgré quelques contres bien pensés de Don. The Ultimate Journalist porte quelques prises spectaculaire comme un Diving Headbutt ou un Springboard Forearm Smash ! Il pense même tenter son Sky Diving ! Un Double rotation Moonsault qui est parfaitement exécuté...mais directement sur le ring ! Armando s'est décalé au dernier moment ! Il voit ensuite son opposant se relever en se tenant le ventre et décide de la décapiter avec un Lariat dévastateur ! Il enchaîne avec un tombé ! Un ! Deux !

Spoiler:
 

Will Kennedy : C'est pas passé loin, cette fois.

Martin L. Jefferson : Voilà qui calmera le voleur volant.

En effet, Jimmy semble moins enthousiaste alors que Franck lui arrange le portrait à coups de crochets et d'uppercut ! El Padre en profite aussi pour porter quelques prises, comme un Scoop Slam, un Knee Drop ou encore un Back Suplex...qui est contré par Stallion ! En une pirouette arrière, le journaliste revient sur ses pieds et saisit son opposant en position de Russian Legsweep ! Seulement, Armando use de sa force pour résister et empêcher la prise d'être portée, du moins jusqu'à Bataglia entre dans le ring et aide son collègue avec un coup de la corde à linge ! Le combo Russian Legsweep/Clothesline a bien sonné Don qui subit un tombé ! Un ! Deux !

Spoiler:
 


Stallion remet son adversaire debout, le balance un Snap DDT. Il le relève une seconde fois et tente de lui porter Les Manchettes, un de ses trademarks ! Mais Armando arrive esquiver et à se précipiter vers Belfalàs qui n'hésite pas à faire le tag ! En entrant sur le ring, John évite une droite de Jimmy et la contre en T-Bone Suplex ! Le journaliste vole à travers le ring avant de prendre un Elbow Drop dans le bide ! The Rastaman continu de se déchaîner sur son adversaire et va jusqu'à tenter son Side Effect ! Non ! The Ultimate Journalist résiste en balançant de violent coups de coudes dans la tempe du Jamaïcan Icon ! Celui-ci finit par lâcher prise et...Subit les Manchettes de Stallion suivit par un Mic Check de Bataglia ! Lassé de voir The Question Maker sans cesse entrer dans le ring sans être invité, Franck Armando lui fonce dessus avec une Clothesline si violente qu'elle fait passé les deux hommes par dessus la troisième corde ! De son côté, Jimmy tente le tombé sur l'ancien champion Underground ! Un ! Deux !

Spoiler:
 

Will Kennedy : C'est pas passé loin !

Martin L. Jefferson : Que quoi ? Lord Zodiac s'endorme ? C'est que les déchets dans le ring doivent l'ennuyer.

Tout en voyant John tenter de se relever tant bien que mal, Jimmy fait signe aux champions par équipe qu'il va exécuter un mouvement qui permettra au journalistes d'avoir leur scoop ! Ainsi, il se prépare, attend que Belfalàs soit debout, et part pour SWEET CHIN NEWS (Superkick) !!! NON !! The Rastaman esquive d'un pas sur le côté et bondit dans le dos de son adversaire pour son ORANGE BUD (Elevated Neckbreaker) !!! Il vient de clouer Stallion au sol et part pour le tombé ! UN ! DEUX !

Spoiler:
 
Still Dre résonne dans l'arène et Don Armando rejoint son compère au centre du ring. Les deux lutteurs sont épuisés, mais ravis de voir leur bras levé par l'arbitre. Ils sont rejoins par My Kani et les deux amies de Franck pour fêter ça. Les deux compétiteurs fixent ensuite les Zodiacs qui ce sont levés de leur chaises en ringside en prenant bien soin de montrer leur titre à la foule en signe de défi.

Will Kennedy : C'est avec ses image que nous nous quittons !

Martin L. Jefferson : Rendez-vous la semaine prochaine pour le Dernier Detonation avant Winter Smash !


Dernière édition par Antonio le Dim 22 Jan - 15:30, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   Dim 22 Jan - 7:57

Remerciements :

Icono pour Dwight Myers vs Falcon
ScoopSpecialists pour Minister Frazier vs Dynamite Joe
Dynamite Joe pour le Main Event
The Xtrem pour son segment
Antonio pour le reste

Bonne lecture à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
ScoopSpecialists

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   Lun 23 Jan - 7:07

Intro: Plutôt cool le premier SUPER SHOW avec déjà deux matchs déjà connu Very Happy

Segment Drake: Un macho ce mec, le record de poitrine signer Razz

Dwight Myers vs Falcon: Un match bien serrer qui permet de concrétiser une excellente entrée ici de la part de Falcon Very Happy

Segment Orsoni: Pas trop bavard, mais il parle déjà trop Razz

Annonce Winter Smash: Ça va être intéressant de les voir s'affronter c'est deux là... Deux inactifs pour un titre pourquoi pas...

Segment Frazier: Une prière d'avant un match... Spécial... Mais une belle feud avec Falcon pourrait bien se produire Very Happy

Minister Frazier vs Dynamite Joe: Mon book en espérant que vous aimez ça Smile

Backstages: Plein de conflit se passent en coulisse c'est cool Very Happy

Segment Xtrem: Il exprime c'est sentiment assez simplement, mais c'est bien clair ce qu'il veut faire Razz

Scoop Specialists vs General Foundation: Un excellent match avec un résultat assez logique vu ce que John a réalisé ici, mais je ne crois pas vraiment aux chances de battre les Zodiacs à cause de son partenaire qui n'a pas sembler très à la hauteur face à nous deux Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dynamite Joe

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   Lun 23 Jan - 20:29

Nooon...revoilà Joe dans un nouveau match pour le titre mondial...j'espère que ce sera juste une fois en attendant qu'un autre lutteur entre en feud avec Xtrem.

Et un record battu par Drake ! Un !

Les matchs sont vraiment bien écris sinon (bon, je ne dit pas ça pour celui que j'ai booker, ce n'est pas à moi de juger). Falcon obtient sa première victoire en coupant en deux Dwight. C'est aussi bien de voir la rivalité Myers/Orsoni se prolonger ainsi en espérant qu'ils pourront régler ça au supershow !

Falcon, quant à lui, se dirige tout droit vers une feud contre le Minister Frazier, ce qui risque d'être très sympa à suivre en promo ! Minister qui n'aurait peut être pu avoir un peu plus de période de domination dans le match résumé, même s'il a été booker avec une bonne intelligence de jeu avec l'acharnement sur la jambe. (d'ailleurs Booya, c'est infructueux qu'il faut dire pour un tombé raté, pas fructueux).

Un duel de disparu pour le titre All-Star, je sens que quelque chose de surprenant risque d'arriver avant Winter Smash.

Xtrem est confiant et il a raison, Joe ne viendra pas pour le titre, mais juste pour le plaisir de torturer un champion Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Monson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   Lun 23 Jan - 22:44

Belle annonce pour débuter le show. Ça met dedans et faut avouer que ce début de carte est plus qu'alléchant.

Segment Drake Monson : Héhé, marrant. Je prends. Pile dans la gimmick du perso.

Falcon vs Myers : Match sans chichi de Falcon. Il fait son job et ça fonctionne. Efficacité comme maitre mot. Combat néanmoins équilibré. Plutôt très sympa pour un opener !

John Orsoni déjà en chasse d'un titre ?

Dynamite Joe vs Minister Frazier : pour ne pas mentir, j'ai eu du mal à rentrer dedans. Simple fatigue je pense, j'ai galéré pour lire une bonne moitié du show, j'ai envie de dodo tout simplement mdr

Segment Shaft/Cassandra qui continue la feud mais sert surtout à meubler. De même que l'interview de Xtrem.

Main Event : Match sympa. J'ai notamment trouvé intéressant de voir évoluer les scoop specialists qui sont une équipe qui fonctionne plutôt bien. Ce n'est que partie remise pour leur chance au titre.

Gala de transition une fois encore je dirais. Le Main Event prépare un combat pour le titre, le reste ne fait pas beaucoup avancer le schmilblick à l'exception des annonces concernant le PPV.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 62   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunday Night Detonation 62
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows-
Sauter vers: