AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sunday Night Detonation 64

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Sunday Night Detonation 64   Dim 12 Fév - 7:26




Trivium, "Detonation" retentit au sein de la UCW Arena, les gradins sont bondés de monde pour ce tout premier Show après le tout premier SuperShow de l'histoire de la UCW ! Tout le monde à enfin trouvé son siège, attention ... c'est parti !

Martin L. Jefferson : Bonjour tout le monde !

Will Kennedy : Oui, Bonjour à tout les fans de la UCW et bienvenue pour cette nouvelle édition de Detonation !

Martin L. Jefferson : Le tout premier SuperShow de la UCW est déjà dernière nous, et mine de rien, le tout premier grand PPV approche !

Will Kennedy : Oui, mais comme l'a annoncer Antonio la semaine dernière, avant ce PPV, il y aura un second SuperShow, un peu spécial !

Martin L. Jefferson : Et oui ! C'est le retour de Day Of Defeat et ces Matchs dans la Cage Octogone !

Will Kennedy : Mais tout de suite, retrouvons sur le ring l'un des grands perdants du dernier PPV, le désormais ancien Tag Team Champion : Lord Zodiac !

Spacelord - Monster Magnet retentit dans l'Arena alors que Lord Zodiac est déjà sur le ring un micro à la main. Touts les fans ont les yeux river sur lui. Une fois sont Rheme Song terminé, il attends quelques secondes avant prendre la parole :

Lord Zodiac : A Winter Smash, je ne sais pas ce qu'il c'est passé ! Je pensais qu'on avait le Match bien en main et qu'on viendrait à bout de nos adversaires ! Mais pas du tout, se sont eux qui nous ont surpris et qui sont repartis champions !

On entend quelques "General Foundation !! General Foundation !!" au sein du public !

Lord Zodiac : Je suis évidemment très frustré par cette défaite, je voulais avoir un règne beaucoup plus long que ça, dans lequel Mon fils et moi aurions été considéré comme de bons Champions !

Will Kennedy : D'ailleurs où est Aaron ? Il n'est pas là avec son père !?

Lord Zodiac : Mais je suis là sur le ring devant ce soir, c'est tout d'abbord pour annoncer à John et Franck, que l'on ne va pas utilisé notre close de Rematch !

Martin L. Jefferson : Hein quoi ?!

Il n'y a pas que Martin de surpris tout le public l'est aussi !

Lord Zodiac : Vous savez, après une grosse frustration comme celle-ci, le plus important, c'est de rebondir ! Et autant rebondir le plus haut possible ! C'est pourquoi ...

Lord fait patienter quelques secondes les fans ...

Lord Zodiac : ... Je défie The XTrem pour un Match de Championnat au prochain SuperShow !

Le public en reste bouche-bé ! Tout le monde est surpris par cette annonce ! Mais finallement au bout de quelques secondes, Lord reçoit des applaudissements !

Will Kennedy : J'ai bien entendu la même Chose que vous Martin ?

Martin L. Jefferson : Oui, le vendeur d'Hot Dog dans les gradins fait tout à 50% !

Will Kennedy : MARTIN !

Revenons à Lord Zodiac qui reprend la parole :

Lord Zodiac : Allez Xtrem, viens là, viens accepter ce Challenge, je t'attend !

Zodiac reste immobile et attends le UCW Champion ! Il attends, attends encore, mais personne ne viens !

Martin L. Jefferson : Il est au courant que Xtrem à une semaine de repos ?

Lord Zodiac : Vous voyez ici tout la ...

Le titantron s'allume brusquement ! On y voit un homme, masqué par le contre jour, il prend la parole, ça voit est truquée :

Inconnu : Hahahahaha ! Laisse moi rire Zodiac ! Toi contre XTrem ?! La belle blague, tu ne lui arrive pas à la cheville. Un conseil, reste face à des lutteurs de ton niveau. J'arrive ''The Man I Am !'' !

Le titantron s’éteint sur un nombre : le 21 !

Lord est perturbé par cet intervention, mais préfère en rire. Il est temps pour nos de faire une petite page de publicité !


Dernière édition par Antonio le Dim 12 Fév - 7:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   Dim 12 Fév - 7:26

Martin Jefferson : S'en plus tarder place au premier combat de ce show.

Will Kennedy : Le premier des trois combattants arrive, il s'agit de L'Tos !

Linkin Park - " Crawling " retentit et L'Tos apparait sous le titantron ! Il descend la rampe d'accès puis arrive devant le ring ! Il monte sur celui-ci, puis grimpe sur l'un des Corners et salue la foule.

Martin Jefferson : On l'appelait Chris Six, mais depuis il a retiré son masque et nous a enfin montrer son vrai visage, mesdames, messieurs : Chris Waken !

Hunt you down retentit, les fans se lèvent pour huer l'arrivée de CW mais ce dernier n'arrive pas tout de suite. Les lumières s'éteignent et des pyros rouges s'activent sous le titantron, ça explose de tout les côtés laissant une fumée assez épaisse d'où sort soudainement celui qu'on surnomme désormais le Ring Master ! Mais Chris n'arrive pas seul puisqu'il est accompagné par sa légendaire batte de baseball qu'il lève bien haut tout le long de sa descente de la rampe d'accès. Il ne manque pas d'insulter les fans du premier rang au passage puis le géant grimpe dans le ring en passant au-dessus des cordes pour terminer en beauté avec la batte levée au centre du ring et des flammes qui sortent des quatre coins.

Will Kennedy : Même sans masque, il est toujours aussi impressionnant !

"Holy mountain" de System of a Down se fait entendre et Matt Taylor débarque sous le titantron, fumant une cigarette ! Il s'avance calmement, lance sa clope par terre et l'acrase avant de rejoindre ces deux adversaires sur le ring ! A peine dans celui-ci il s'attaque déjà à L'Tos !

Martin Jefferson : On se demande pourquoi il n'a pas attaqué Chris en premier !?

L'arbitre voyant le combat déjà débuter fait sonner la cloche : Ding, Ding, Ding !!!

Matt Taylor vs L'Tos vs Chris Waken

L'Tos et Matt Taylor sont désormais à terre et s'échangent toujours des coups. Chris n'aime pas ne pas être de la fête ! Il arrive vers les deux hommes et les séparent ! "Shadow" en profite pour quitter le ring laissant L'Tos seul face à Chris Waken ! "The Rocker" ne se laisse pas impressionner par le Ring Master et accepte l'affrontement ! La prise de contact est amorcée par les deux hommes, mais il ne faut pas longtemps à Chris pour balancer son adversaire contre le Turnbuckle ! CW enchaine alors avec une Corner Clothesline, non L'Tos l'accueille en Big Boot ! Matt Taylor, tout juste rentré sur le ring en profite : Spinebuster !

Will Kennedy : Ha Matt a enfin compris que s'il veut gagner il a plutôt intérêt de s'allier avec L'Tos pour se débarrasser du géant Chris !

D'ailleurs ce dernier se relève, oublié l'accrochage de dabut de combat, Matt et L'Tos projette l'ancien motard dans les cordes. Waken rebondit dans celles-ci et prend de la vitesse. A l'arrive très vite sur ses deux adversaires qui n'ont pas le temps de le voir venir : Double Clothesline !

Martin Jefferson : STRIKE !!

Matt est le premier à se relever, mais pas pour longtemps : Chris le soulève, d'un facilité déconcertante et ... le balance hors du ring ! Chris s'approche de L'Tos qui ne s'est pas encore relevé, et le remet sur ses pieds ! The Rocker tente de se débattre en donnant des Low Kick et des Middle Kick à son opposant, mais ceci ne fait juste que rire Chris qui renvoi son adversaire au sol avec un Headbutt ! L'Tos se relève rapidement et encaisse un nouvel Headbutt qui l'envoi une fois de plus au sol !

Will Kennedy : Les pauvres ! Être obliger de combattre un monstre tel Chris !

Cette fois-ci L'Tos a plus de mal à se relever, mais à peine a-t-il réussi, Chris lui assène un violent Spinebuster !! Waken se remet sur ses pieds et fait signe à la foule qu'il va très rapidement en finir, mais au même moment Matt Taylor arrive dans son dos et le frappe ! "Shadow" tente d'enchainer rapidement les coupes pour affaiblir son adversaire ! Mais Matt n'arrive pas à prendre l'avantage et se fait violemment repoussé par Chris ! Mais Taylor retourne à la charge mais se fait accueillir par une Belly To Belly Suplex ! Matt se relève : Seconde Belly To Belly Suplex ! Attention , "Shadow" se relève et voici la troisième Belly To Belly Suplex !!!

Martin Jefferson : Quelle facilité !

Chris relève son opposant et ... Lux Aeterna [Diamond Cutter] !! Il tente le tombé ... non, Running Dropkick de L'Tos qui va voler le tombé à Chris : UN, DEUX et ...

Spoiler:
 


Will Kennedy : J'aimerais pas être à la place de L'Tos !

Martin Jefferson : Personne ne voudrait être à sa place !

Chris se relève, L'Tos tente de fuir, mais à force de reculer il se retrouve coincé entre Chris et le coin ! Waken en profite et martel de coup le pauvre Rocker ! Waken l'attrape par le col et le balance au centre du ring ! L'Tos se relève et se fait sécher par une puissante Clotheline !

Martin Jefferson : Il s'est fait littéralement décapité !

L'Tos est Ko au centre du ring, tout comme Matt Taylor qui a roulé une fois de plus hors du ring. Chris s'approche de the Rocker et lui saisit le pieds : S.Y.P (say your prayers) [Ankle Lock] !!! La foule n'ose même plus regarder ! Il ne faut pas deux secondes pour que L'Tos tape !

Spoiler:
 

Chris ne reste même pas pour fêter sa victoire, il rentre directement en coulisse laissant ses deux adversaires KO.

Will Kennedy : Il n'y a pas eu de match, Chris Waken est au dessus du lot !

Martin Jefferson : En même temps, vu sa taille il en faudrait 10 comme L'Tos ou Matt Taylor pour le mettre à terre !

D'ailleurs en coulisses Chris va surement croiser Aaron Zodiac, qui semble très inquiet, en compagnie de Max Hintkins :

Max Hitkins : Je suis avec Aaron Zodiac dans le vestiaires. Alors Aaron sait tu pourquoi ton père défie comme cela le UCW Champion sans aucune raison apparente ?

Aaron Zodiac : Tu sait mon père est très imprévisible ! La défaite lors de Winter Smash a été un choc pour lui ! Il a peur que l'on ne le croit plus dans le coup, il veut donc prouver qu'il est encore dans le coup !

Max Hitkins : Mais de là à défier Xtrem !?

Aaron Zodiac : Je sais pas ce qu'il lui est passé par la tête pour directement défier Xtrem. Si j'aurais su, je l'en aurait empêché, mais vous connaissez mon père, il est impulsif et n'écoute personne à part lui !

Max Hitkins : Et concernant "The Man I Am" ? Il a répondu à ton père tout à l'heure !

Aaron Zodiac : Oui, mon père s'est fourré dans un immense guêpier avec Xtrem mais maintenant en plus avec The Man I Am, je crains la pire ! D'ailleurs faut que j'aille le voir avant qu'il ne z'atire d'autre problèmes !

Aaron repart inquiet à la recherche de son père, laissant Max Hitkins seul :

Max Hitkins : Espérons qu'il le retrouve vite ! En attendant, on passe une petite page de publicité, ne zappez pas !


Dernière édition par Antonio le Dim 12 Fév - 19:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   Dim 12 Fév - 7:26

Nous sommes à présent dans la loge de Drake Monson, Le All-Star Chapion s'adresse à ses fans :

Drake Monson : Bientôt il y aura un nouveau titre à la UCW et je compte pas pas rater cette chance pour marquer mon nom dans l'histoire de la UCW ! Dans 15 ans, on se rappellera encore de moi comme étant le tout premier Champion ! Tu es prévenue Cassandra, je ferrais tout pour être le premier Champion !

Retour au ring


Les premiers accords de Keepin It Gangsta sont joués, la foule acclame le lutteur qui entre, c'est Don Armando ! Il entre avec un grands blouson jusqu'aux pieds assez classe et cher ( type Ali-G ) et accompagné par John Belfàlàs et deux femmes habillées en sous-vêtement noirs moulants. Il monte sur le ring avec elles et salue la foule, puis les commentateurs, et retire des lunettes de soleil en faisant un petit clin d'oeil à la caméra qui est sur lui à ce moment là. Les pyrotechniques explosent à ce même moment et les femmes qui l'accompagnent lui retirent son manteau et partent en backstage avec.

Will Kennedy : Les nouveaux champions par équipe sont là ! Mais ce soir, Armando lutte seul.

Martin L. Jefferson : Et son adversaire, Dwight Myers, court après la victoire. Le voici qui arrive d’ailleurs !

Le Theme Song de Dwight Myers résonne dans l'Arena. Sur le titantron, une bière apparait, puis d'un coup un bruit d'explosion retentit et Dwight apparait, une bière à la main. Il est suivi par son entraineur, Ted Ostreicher, Ils descendent ensuite vers le ring, certains les applaudissent, d'autre les hue, mais Myers s'en fiche et boit sa bière, qu'il balance ensuite au milieu des fans ! Ted donne des derniers conseils à Dwight, qui monte sur le ring prêt à combattre !

Frank Armando (with John Belfàlàs) vs Dwight Myers

Les deux hommes partent dans une épreuve de force et se repoussent mutuellement. Franck Armando fonce sur Dwight Myers, mais le quadragénaire le fait passer par-dessus lui avec un armdrag. Armando s’est à peine redressé que Dwight lui prend la tête en headlock. Franck cherche à se dégager, mais Dwight maintient la prise.

Will Kennedy : Franck Armando est tombé sur un lutteur expérimenté, voilà un bon entraînement pour lui.

Martin L. Jefferson : La moitié des tag team champions va devoir se débrouiller seul cette fois.

Sous les encouragements de son coéquipier John Belfàlàs, Franck Armando tente de se relever malgré le collier appliqué par son adversaire. Il réussit à se mettre sur un genou, puis un pied, puis sur un autre genou, et Dwight Myers se voit contraint de se relever lui aussi. Ca y est, Armando est debout, et il ceinture Dwight pour le soulever en side suplex ! Don Armando lève le poing pour montrer la force de sa volonté, et fait face à son adversaire déjà debout.

Une nouvelle épreuve de force est engagée, cette fois Franck Armando repousse Dwight Myers jusque dans le coin du ring. L’arbitre lui demande de rompre le contact, ce qui est fait. Good time Dwight en profite pour coller une petite baffe à Armando pour le provoquer. Le tag team champion est furieux et menace Dwight qui ne le prend pas au sérieux. L’arbitre sépare les deux lutteurs, mais Myers surprend son adversaire avec un gut kick, suivi d’un neckbreaker ! Dwight tente le tombé :

Un… deux… à peine deux et demi, Franck lève l’épaule.

Dwight relève Armando et lui colle une droite, Franck réplique avec un direct dans l’estomac qui fait se plier en deux Myers. La tête de Dwight est à bonne hauteur pour que Franck lui distribue une série de droites, il se relève ensuite et pousse Myers dans les cordes pour l’envoyer en Irish whip de l’autre côté du ring. Avec l’élan Dwight revient à toute vitesse sur Armando qui le réceptionne avec un standing dropkick qui étale le quadragénaire !

Martin L. Jefferson : Une belle passe d’arme entre les deux lutteurs, Dwight Myers est tombé sur un adversaire avec du répondant.

Will Kennedy : D’autant que la gifle a bien énerver Franck Armando. Et on ne provoque pas impunément un tag team champion !

Franck couvre Dwight :

Un… deux… dégagement de Dwight !

Armando se relève et fait de même avec Myers, qui lui colle un atémi en pleine poitrine ! Passé le choc, Franck Armando répond avec un atémi ! Myers lui envoie aussitôt un autre atémi, renvoyé par Armando ! Les deux lutteurs sont éprouvés par l’échange, mais Armando est plus frais que Myers et il l’envoie au sol avec une corde à linge !

John Belfàlàs fait signe à Armando qu’il peut en finir avec son adversaire, la moitié des champions par équipe relève alors Dwight Myers et le place pour un DDT, annonçant son finisher, le Kiss da Down. Mais le quadragénaire se débat et colle un coup de coude dans l’estomac du champion jamaïcain. Good time Dwight dégage sa tête et ceinture Armando pour le soulever en belly-to-belly suplex !

Will Kennedy : Et non, ce n’est pas encore fini pour Myers !

Martin L. Jefferson : Pensez-vous vraiment qu’il a une chance de gagner ?

Will Kennedy : Il a autant de chance que Franck Armando, en tout cas !

Dwight reprend ses esprits et relève Franck par le bras. Il lui montre son majeur d’un air provocateur, annonçant son Good Time Dwight (Dreamer driver) ! Mais non ! Franck Armando lui frappe les deux oreilles avec ses mains, ce qui étourdit son adversaire ! Don Armando sort un billet de sa poche, il s’essuie la bouche avec et le jette sur le ring, avant d’envover un gut kick à Dwight Myers et de le prendre en stunner, pour son Good Bye Madafuck ! Il couvre aussitôt Myers pour le tombé :

Un… deux… trois !

Spoiler:
 

L’arbitre lève le bras du vainqueur, pendant que John Belfàlàs monte sur le ring en applaudissant. Le Wishmaster rejoint son partenaire pour le féliciter et célébrer avec lui.

Will Kennedy : La General Fondation confirme son succès, même en solo !

Martin L. Jefferson : Et regarder qui vient les interviewer ? Les Scoop Specialists !

En effet, l’équipe de journalistes est sur la rampe, pointant les champions du doigt et faisant le signe des ceintures autour de leur taille.

Martin L. Jefferson : Voilà qui a le mérite d'être clair, les Scoop Specialists veulent l'exclusivité sur les titres tag team!

Will Kennedy : Et la General Fondation a sûrement une déclaration à faire à ce sujet! On passe à la suite!


Nouveau petit détour en coulisse où Falcon est en train de revoir son combat de Winter Smash :

Falcon : Pourquoi j'ai fait ça là ? J'aurais dû l'attaquer ! Et là, j'aurais mieux fait de l'envoyer plus fortement au sol !

Laissons Falcon regarder ce qui n'est pas aller durant son combat et profitons en pour tourner une nouvelle pause publicitaire !


Dernière édition par Antonio le Dim 12 Fév - 21:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   Dim 12 Fév - 7:26

Désormais, c'est Cassandra qui est en coulisse, un micro à la main :

Cassandra Santa-Maria : Drake se voit déjà champion ?! Il ne sait pas à qui il a à faire ! je suis le première femme Championne en solo à la UCW, j'ai été deux fois Championne par équipe ! Je sais comment fonctionne la UCW et ce n'est pas un gars tout juste arrivé qui va me marcher dessus !

Retour une dernière fois au ring !

Martin L. Jefferson : Place au Main Event !

Will Kenendy : Ce sera d'ailleurs le premier Main Event pour John Orsoni, le voilà d'ailleurs qui arrive !

Orsoni marche lentement, en regardant les spectateurs de travers, les méprisant, arrivé sur le ring il monte sur la 2eme corde et lève les bras presque comme Randy Orton.


Martin L. Jefferson : Il aura fort à faire face à l'ancien Underground Champion : DJ Shaft !

Les lumières se baissent quand le thème d'entrée commence puis virent au jaune et au blanc tout en clignotant. Le stage explose et DJ Shaft apparaît dans un nuage de fumée blanche! Il lève les bras au-dessus de sa tête, les paumes tournées vers le ciel, tourne sur lui-même en sautillant, puis descend la rampe en trottinant et tapant dans les mains des spectateurs. Lorsqu'il atteint le ring, il saute avec souplesse par-dessus la troisième corde et vient au centre du ring pour refaire un tour complet sur lui-même en sautant.

Will Kenendy : Et pour ce combat, Martin et moi allons accueillir un invité à notre table.

Martin L. Jefferson : Mesdames et messieurs, voici Minister Frazier !

Frazier arrive sous le titantron alors que des spots de lumière multicolores clignotent sans aucune logique particulière, aléatoirement. Il porte une veste de costume blanche,. Il descend vers le ring tout sourire en serrant quelques mains et en livrant la bonne parole. Il se dirige ensuite vers la Table de Martine et Will

Minister Frazier : Bonjour mes fils ! C'est un plaisir d'être à vos côté !

John Orsoni vs DJ Shaft

La prise de contact est enclenchée entre les deux hommes. Le corse semble prendre l'avantage mais l'Ancien Champion Underground le surprend avec un coup de genou dans le ventre. Orsoni se voit obliger de mettre un genou à terre, Shaft en profite : DDT ! John reste à terre quelques instants avant de se relever et encaisser une Clothesline ! Non, il l'a esquivé ! Et surprend même DJ avec un Neckbreaker !

Will Kenendy : Très belles esquive de John Orsoni !

Minister Frazier : Oui, mais est-ce que le Seigneur lui a donné la puissance pour tenir tout le long du combat ?

Sur le ring, the Orlando Magic se relève, mais Orsoni le projette violemment contre l'un de turnbuckle ! Puis le Corse enchaine rapidement avec un Corner Splash, mais c'est esquivé par The Cool One qui c'est décalé au dernier moment du coin. C'est désormais John Orosni qui est adossé à ce coin. DJ s'approche de lui et commence à enchainer les droites : une, deux, trois, quatre ! L'arbitre repousse Shaft, vu que John est dans les cordes. Mais le Basketteyr retourne à la charge ! Non, il se fait accueillir par un Big Boot de son adversaire ! Ce dernier monte ensuite sur la seconde corde et Flying Clothesline sur DJ Shaft ! John Orsoni relève son adversaire et le projette dans les cordes avant d'enchainer avec un Powerslam suivi du tombé ! UN, DEUX et dégagement de DJ Shaft !

Martin L. Jefferson : Il a de la ressource le petit !

Minister Frazier : C'est vrai, mais il faut être aussi endurant, c'est la clef !

Le Cobra of Corsica se relève, passe entres les cordes pour se retrouver sur la tablier du ring. Il attend que Shaft se relève, une fois ce dernier debout, il s'élance : Springboard Cross Body !! NON ! Il se fait réceptionner dans les bras de son opposant ! Et il ne faut pas longtemps à celui-ci pour enchainer avec un Backbreaker ! Shaft poursuit avec le Pinfall : UN, DE... dégagement réflex de John Orsoni !

The Cool One se relève et laisse le temps à son adversaire à faire de même. Une fois ce dernier debout Shaft repart au combat : Kick dans les abdos de son adversaire suivi d'un lifting DDT ! Shaft fait signe qu'il va en finir : il pointe le coin ! La foule est en délire pendant que the Orlando Magic monte sur le turnbuckle !

Will Kenendy : Ça sent la fin pour John Orsoni !

DJ est sur le coin, il s'élance : The Smash Time (Top Turnbuckle Moonsault) !!! Non, John Orsoni roule sur le côté pour éviter son adversaire et se relève très rapidement ! Fort heureusement DJ Shaft a atterri sur ses pieds ! Mais le Basketteur se fait surprendre par un magnifique Russian Leg Sweep du Corse ! DJ Shaft se relève rapidement, mais le corse le soulève ! Il le tient en position de Orson Strike (Reverse Attitude Adjustement)

Martin L. Jefferson : Quel renversement de situation !

Minister Frazier : Est-ce que le seigneur va lui donner la force pour battre son adversaire ?

Sur les épaules de John, DJ se débat comme un fou ! Mais Orsoni s'élance ... non Shaft arrive à s’extirper des bras de son adversaire ! John se retourne vers the Cool One est ... Slam Dunk (Rock Bottom/Book's End) sorti de nul part ! Shaft enchaine très rapidement avec le tombé : UN DEUX et TROIS !!

Spoiler:
 

Will Kenendy : La défaite de la semaine dernière est déjà de passé pour DJ Shaft !

Martin L. Jefferson : Quand a John Orosni il nosu a monter qu'il peut lui aussi jouer dans la cours des grands !

Minister Frazier : Le petit a encore besoin d’entrainement, mais je sens qu'au fond de lui, il doit y avoir du bon, comme en chaque homme !

Le Show se termine sur DJ Shaft fêtant sa victoire, alors que John Orsoni se relève progressivement !

Will Kenendy : Allez à le semaine prochaine tout le monde !


Dernière édition par Antonio le Lun 13 Fév - 5:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   Dim 12 Fév - 21:21

Remerciements :

Icono pour Dwight Myers vs Franck Armando
Antonio pour le reste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Dynamite Joe

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   Mar 14 Fév - 20:10

Encore un show bien sympathique qui nous a été offert là !

Les matchs étaient tous bien sympa avec un Chris Waken qui s'annonce comme un adversaire dominant et deux match serrés qui ont vu Shaft et Armando gagner des victoires de prestiges. DJ, en battant l'un des finalistes du tournoi pour l'UCW Supremacy Trophee rebondit après sa perte de titre et peut se montrer dangereux pour Xtrem. Quant à Don, il montre enfin ce qu'il vaut face à un opposant de rang et qu'il n'est pas le maillon faible de son équipe.

Niveau segment, j'ai bien aimé les deux courtes interventions de Drake et Cassandra, elles étaient très efficaces et permettent de builder tranquillement leur match de fusion des championnat. Le segment d'intro avec Zozo est surprenant, mais colle bien avec le perso égocentrique qu'est le voyant, me demande s'il arrivera à avoir une réponse ou si l'inconnu le détruira avant. L'interview d'Aaron était aussi bien vu tandis que le petit segment de Falcon le montre comme un vrai compétiteur. Enfin, mettre Frazier aux commentaires du Main-Event permet de continuer de builder le match du trophée.

Bref, bon boulot de construction et beau matchs bien sympa. J'ai hâte d'être à la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Einarsson

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 38

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   Mer 15 Fév - 17:27

Segment d'ouverture: Bon petit segment, défi ignoré mais ça va bien se passer, le mystère autour de The Man serait pesant si je n'avais pas deviné qui i'm est.

Matt Taylor vs L'Tos vs Chris Waken: Bon match pour une victoire logique de Chris, qui s'impose direct dans la fédération de manière très impressionnante.

Segment Aaron Zodiac & Drake Monson: Segment sympatoche qui n'en révèle guère plus, ce qui est un peu dommage. De son côté, Drake Monson a la niaque, espérons que ça lui suffise!

Frank Armando (with John Belfàlàs) vs Dwight Myers: Victoire là aussi logique du demi champion par équipe. Book très sympa à lire (on reconnaît la patte d'Icono), et bon build de la feud entre les équipes.

Segment Falcon: Ce tout petit segment me fait hésiter entre entre "ça sert à rien" et "c'est une super idée". Disons que c'est une super idée de mettre un mini segment qui sert à rien.

Segment Cassandra: Ça fait bien écho à celui de Drake et ça fait monter la pression entre les 2.

John Orsoni vs DJ Shaft: C'est toujours sympa de voir DJ Shaft sur un ring, l'Orlando Magic est crédible en main éventer. Orsoni a l'air de se démerder, c'était un bon ME.

D'une manière générale, bon show post SuperShow, qui définit bien les feud en cours. Pour la forme, Antonio, fait attention à l'orthographe (en particulier les terminaisons é/er) et un peu moins de points d'exclamation dans les matchs Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   Mer 15 Fév - 18:36

Erik Einarsson a écrit:

D'une manière générale, bon show post SuperShow, qui définit bien les feud en cours. Pour la forme, Antonio, fait attention à l'orthographe (en particulier les terminaisons é/er) et un peu moins de points d'exclamation dans les matchs Wink.

Pour les point d'exclamation, on ne cesse de me le dire, ensuite pour ma défense j'ai pas eu le temps de relire le Show, je l'ai fini le lundi matin à 6H30 ^^

Mais je sais que mes fautes d'orthographe sont récurrentes, je me trompe souvent dans les ces/ses et comme tu l'as souligner dans les er/é. Je tâcherais de faire plus attention.

Sinon merci pour les critiques Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 64   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunday Night Detonation 64
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows-
Sauter vers: