AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sunday Night Detonation 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:02


Animal I Have Become de Three Days Grace résonne dans la UCW Arena, la foule est en délire alors que des feux d'artifice éclatent un peu partout. Sur le titantron, on peut lire que l'événement One Way To Hell se tiendra dans trois semaines ! Tout le monde est déjà impatient, mais en attendant, ce qui nous est réservé pour ce soir vaut le détour.

Une vidéo retrace brièvement les événements de la semaine dernière : Zack Lionhart, Dynamite Joe, Sparkos et Almarik ont été les quatre premiers annoncés pour le Doomsday Chamber of Pain. Dans l'opener, le nouveau venu Tiger Ted's a battu Sean Boswell. Black Lotus a ensuite battu Tyson Cash, prenant sa revanche de Bad Destiny. Elena Irons accompagnée de Myster Ghost ont perdu face à Cassandra Santa Maria et Almarik. Vitro Hyte a battu Bazz par disqualification, la New Generation et The Chosen Ones se sont confrontés après le match. Dynamite Joe a eu le meilleur sur Sparkos dans un match hardcore pour avoir l'avantage de commencer dans une cellule lors du Doomsday Chamber of Pain. Le Reverend Horton Heat, Jason Price et le champion All Star Ricky Rakoto ont battu les champions Tag Team The Drinkers et le Sheik Al Idziri. Enfin, en Main Event, Joey Cameron a battu l'ancien challenger au titre mondial Zack Lionhart, pour devenir à son tour challenger pour One Way To Hell !

Martin L. Jefferson : Bienvenue à la UCW Arena pour ce treizième show Detonation ! C'est une grande soirée qui nous est réservée ce soir, de grands matchs nous attendent...

Mark Fitzerald : Comme la bataille royale devant déterminer le futur challenger du champion All Star Ricky Rakoto ! Et un Main Event du feu de Dieu...

Martin L. Jefferson : Hein, quoi ? Vous avez vu le Reverend quelque part ?

Mark Fitzerald : Cessez de débiter des âneries Jefferson, c'était une expression. Un Main Event exceptionnel ce soir, où nous verrons le nouveau challenger au titre mondial Joey Cameron affronter le champion All Star Ricky Rakoto.



Dominion/Mother Russia de Sisters of Mercy se fait entendre dans l'arène et voici le nouveau venu à la UCW: Jeffrey Zedd. Des lumières blanches l'entourent et quelques personnes dans le public l'applaudissent.

I Came To Play de Downstait résonne dans la UCW Arena et le Master of Suplex fait son arrivée. Les feux d'artifices éclatent alors et Hyrnalo monte sur le ring l'air confiant.





Jeffrey Zedd vs Hyrnalo

La cloche sonne et c'est parti. Jeffrey prend l'avantage avec des droites suivi d'un middle kick qui met Hyrnalo au sol. Zedd enchaîne avec un Swinging Neckbreaker. Hyrnalo se relève et Jeffrey part pour un Facecrusher non c'est contré par Hyrnalo en Enziguri qui continue avec un headlock parfaitement porté sur Jeffrey. Il souffre et tente de se relever mais Hyrnalo le ramène au sol et applique plus de pression sur le cou de Jeffrey, qui contre en roll-up! 1...... 2..... et non dégagement de Hyrnalo qui se fait surprendre par un Shining Wizard de la part de Zedd qui enchaîne immédiatement avec des atemis qui font reculer Hyrnalo dans le coin. Jeffrey continue avec un clothesline et part pour un Yakuza Kick, esquivé par Hyrnalo qui porte une back suplex à Jeffrey. Hyrnalo attend que son adversaire se relève et part pour un Spear esquivé par Jeffrey et Hyrnalo vient s'éclater dans le coin. Jeffrey prend de l'élan à son tour et Corner Spear! 1...... 2........ et Hyrnalo se dégage. Jeffrey relève son adversaire et lui porte une snap suplex.


Hyrnalo se relève et se prend un Russian Leg Sweep non il a contré en German Suplex et Ankle Lock sur Jeffrey qui est au centre du ring mais il se retourne et envoie Hyrnalo dans les cordes et High Kick dans la tempe de Hyrnalo.


Martin L.Jefferson: C'est fini, Hyrnalo ne se relèvera pas!


Jeffrey couvre aussitôt Hyrnalo, l'arbitre compte:

1...

2...

et 3!!! Non! Hyrnalo se dégage in extremis!!


Mark Fitzerald: Hyrnalo est encore dans le match, où a-t-il trouvé la force de se dégager!?


Jeffrey est prêt à en terminer, il part pour le Black Beauty, non, contré par Hyrnalo avec un Canadian Destroyer.

1...

2...

Et non!! Jeffrey se dégage.


Hyrnalo est furieux contre l'arbitre et lui reproche de ne pas avoir compté assez rapidement. Jeffrey est derrière lui, Backslide Pin ! Il tente le tombé :

1...

2...,

Non Hyrnalo réussit à se dégager.


Les deux hommes se relèvent et s'échangent des droites. Hyrnalo prend l'avantage et projette Jeffrey dans le coin opposé qui s'écrase dans le coin et Hyrnalo le place sur la 3ème corde. Il prépare une Superplex mais Jeffrey contre et fait chuter Hyrnalo et enchaine avec un Frog Splash.
Jeffrey se relève avec un peu de mal et relève Hyrnalo et RKO venu de nulle part de Hyrnalo!!

Mark Fitzerald: Magnifique contre de la part de Hyrnalo!!

Martin L.Jefferson: C'est le début de la fin pour Jeffrey.

Hyrnalo part pour sa Tiger Powerbomb mais non Jeffrey contre avec un bulldog. Il monte sur la 3ème corde et tente un Flying Clothesline, esquivé par Hyrnalo qui place son Lionsault. Il part immédiatement pour le Submission Ends mais Jeffrey riposte avec des droites et tente un Cradle DDT qu'il réussit. Le match commence à être long et les 2 lutteurs ont de plus en plus de mal à enchaîner.

Jeffrey prend Hyrnalo et Modified Reversed Powerslam! C'est porté avec succès, il couvre aussitôt Hyrnalo :

1...

2...

3 !!!



Non, pas trois ! Hyrnalo attrape la corde !

Martin L. Jefferson : Jeffrey était tout près !

La déception se lit sur le visage de Jeffrey, mais il n'est pas encore découragé. Alors qu'il s'apprête à tenter autre chose, les visages se tournent vers la rampe, quelqu'un arrive vers le ring... Tyson Cash ! Jeffrey se tourne vers lui, étonné de le voir ici. Hyrnalo en profite pour se relever et roll-up:

1........

2........

3!



Spoiler:
 


Martin L.Jefferson: Qu'est-ce que Tyson Cash faisait là? Qu'il s'occupe de ses affaires!

Mark Fitzerald: Toujours est-il que Hyrnalo a gagné et que Jeffrey s'est laissé distraire.

Jeffrey se relève, prenant conscience qu'il s'est fait avoir. Il regarde avec amertume Tyson quitter la salle, un grand sourire aux lèvres.

Martin L. Jefferson : Cash s'est trouvé un souffre-douleur ! Mais pourquoi s'en prendre à un chevelu sans défense ?




On se retrouve maintenant en backstage, avec Jérôme "Bettersweet" Richard qui semble très bavard ce soir. Il parle à voix haute, au milieu des employés qui passent par là et qui l'ignorent. Bettersweet semble vouloir leur faire comprendre quelque chose, mais l'attention n'est pas au rendez-vous...

Jérôme B. Richard : Je ne suis pas écouté, hein ? Un jour, vous vous tournerez tous vers moi ! Je suis l'avenir de la UCW. Je vais gagner facilement mon match ce soir, et les idiots qui gèrent cette fédération seront bien obligés de m'intégrer au Doomsday Chamber of Pain ! Peut-être qu'une fois que j'aurais gagné le titre Underground, on verra enfin quel lutteur exceptionnel je suis...

Richard continue de causer, pestant contre ceux qui passent à côté de lui sans s'arrêter. Il finit par énerver quelqu'un... qui n'est autre que le luchador Vitro Hyte.

Vitro Hyte : Tu n'en as pas marre de parler dans le vide ? Vas faire quelque chose d'utile, je sais pas moi, entraîne-toi, ça t'aidera peut-être à gagner une fois dans ta vie.

Jérôme B. Richard : Hahaha ! Quel est ton palmarès à la UCW, le luchador minable ? Rien ! Rien du tout !

Vitro Hyte : Et le tien ?

Jérôme B. Richard : Vu le match exceptionnel que je m'apprête à livrer ce soir, c'est évident que les officiels vont devoir compter sur moi à l'avenir ! Sur ce, je dois te laisser, discuter avec les low-carders ne m'intéresse pas.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:05

Nous nous retrouvons en backstage, et... tiens, voilà Myster Ghost qui erre dans les couloirs. Seul... très seul. Cela ne manque pas d'étonner The XTrem qui passe par là, et qui fait part de son étonnement à Nemo Epps.

The XTrem : Il lui arrive quoi au fantôme ?

Nemo Epps : J'en sais rien, mais il a l'air sacrément paumé depuis sa défaite à Bad Destiny.

The XTrem hausse les épaules et passe son chemin... la caméra le suit quelques instants, et il finit par tomber sur Jérôme "Bettersweet" Richard.

The XTrem : Tiens, Jobbersweet, ça va ?

Bettersweet : Il n'y aura plus jamais de jobbersweet dorénavant. Tu as eu de la chance la semaine dernière, mais je vais te dire une chose. A Crash!, Thomas Hardy l'a emporté. A Bad Destiny, tu l'as emporté. One Way To Hell sera le soir de Jérôme "Bettersweet" Richard.

The XTrem : Si tu veux. Personnellement, je pense que la direction n'a pas l'intention de me laisser moisir en low card avec toi.

Bettersweet : Alors reste en mid card, The XTrem. Moi, c'est le Main Event qui m'attend ! QU'est-ce que tu dis de ça, hein ?

The XTrem : J'en dis que tu devrais te coucher plus tôt le soir, tu rêves éveillé. Bon, je te laisse, j'ai des trucs inutiles à faire.



Rebirthing de Skillet retentit dans l’aréna, les lumières s'éteignent alors que des feux d'artifices vert et rouge sortent de tous les cotés du titantron. Puis un halo de lumière se place sur Tyson qui a le dos tourné à la caméra et Kendra qui est de face. Puis il se retourne et avance d'un pas lent vers le ring sceptre en or à la main accompagné de Kendra , ils marchent sur la rampe d'accès puis s'arrêtent pour que Tyson lève son sceptre. A ce moment là des billets de 100$ tombent partout sauf dans le publique. Ils se remettent à marcher puis Tyson monte enfin dans le ring, il enlève son T-shirt et pose son sceptre dans le coin.

Mark Fitzerald : Les deux adversaires se sont affrontés à Bad Destiny dans le tout premier Mixed tag team match de l’histoire de la UCW, mais c’est cet homme, le tout nouveau Tyson Cash qui en est ressorti gagnant ! L’issu de ce match n’a plus aucune issu, Cash gagnera comme il l’a fait samedi dernier, à Montréal.

Martin Jefferson : Encore une fois, vous vendez la peau de l’ours avant de l’avoir tuer, Mark ! Black Lotus a montré tout son potentiel ces dernières semaines, je ne vois vraiment pas pourquoi il n’aurait pas autant de chances, peut-être même plus que ce jeune Tyson ! Voici justement son adversaire…

Mutant X de Twiztid retentit dans l’aréna, et Black Lotus sortit de sous le titantron, en même temps que plusieurs feux d’artifices s’entrecroisent derrière lui. Il marche tranquillement vers le ring, tout en tapant les mains des personnes qui le veulent bien, et une fois sur le ring, il ne pers pas de temps pour faire tout de suite face à Tyson Cash…





BLACK LOTUS VS TYSON CASH

Les deux adversaires se regardèrent un moment dans le ring malgré que la cloche ait déjà sonnée… Ils s’échangèrent quelques mots, que personne ne put percevoir… Et c’est parti ! Les deux se ruèrent tout de suite de coups de poings à répétition, sans que personne ne prenne clairement l’avantage… Puis Black Lotus s’en sort avec un dropkick ! Il le prit par le bras, et projeta Tyson vers les cordes… Enzugiri ! Tyson n’en peut déjà plus de cette domination et roule en dehors du ring pour reprendre des forces.

Martin Jefferson : Votre petit favori en a déjà assez… Voyons comment il fera jusqu’à la fin du match…

Mark Fitzerald : Bah… Il ne fait que se reposer… Avant d’attaquer encore plus fort !

Black Lotus fit quelques taunts sur le ring pour la foule, en attendant que son adversaire revienne… Puis Tyson revint sur le ring, pour continuer le match… Prise de contact entre les deux hommes, que Tyson réussit à dominer en faisant un headlock à son adversaire. Black Lotus poussa Cash vers les cordes et le projeta vers le côté opposé pour ce défaire de la soumission… Tyson courut vers lui… Running clothestine ! Black Lotus est à terre maintenant, mais Cash ne lui laisse aucun temps pour se reposer… Il le releva, et lui porta une Fisherman suplex ! Ce qui cause une tentation de tombé :

1…

2… Kick out au début du 2… Tyson Cash a vraiment l’air de dominé ce match maintenant… Il a l’air de vouloir tout de suite mettre son finisher, le Game Over (sharpshooter), mais Black Lotus le repoussa à l’aide de ses pieds. Les deux se relevèrent en même temps, mais c’est Black Lotus qui prit l’initiative d’attaquer, en donnant des coups de poings sur la face de Tyson. Celui-ci fut obligé de reculer vers un des coins, et Black Lotus monta face à lui sur la deuxième corde ! Tout le monde sait quoi faire, c’est l’heure des punchs dans le coin ! 1… 2… 3… 4… 5… 6… 7… 8… Mais Tyson le repoussa par terre. Tyson n’eut pas le temps de sortir de son coin qu’il se fait tout de suite attaquer par Black Lotus ! Des punchs, des punchs et encore des punchs ! Il se retrouve à nouveau dans son coin ! Cette fois-ci, Black Lotus décide de le projeter vers le coin opposé, mais Tyson fit échouer cette tentative en le projetant lui-même dans le coin opposé. Black Lotus est dans le coin, Tyson fonce vers lui… Splash ! Non ! Black Lotus s’est enlevé juste à temps pour ne pas prendre l’attaque, se qui a pour effet que Tyson se cogna dans le coin et tomba par terre. Maintenant que Tyson est proche du coin et est sonné, Black Lotus en profita pour monter sur la troisième corde. Il se prépare à sauter… Attention… Moonsault ! Il profite de ça pour faire le tombé :

1…

2…

Un kick out de justesse.

Mark Fitzerald : Il va falloir beaucoup plus qu’un moonsault pour réussir à défaire ce jeune et talentueux Tyson Cash !

Martin Jefferson : Il va falloir que votre favori sache se défendre pour réussie à vaincre ce jeune et talentueux Black Lotus !

Mark Fitzerald : Riez, Jefferson… Riez…

Black Lotus releva Tyson Cash, et lui porta des chops, avant de le projeter vers les cordes… Belly-to-Belly Suplex ! Tyson Cash agonise sur le sol, alors que Black Lotus monta une nouvelle fois sur la troisième corde… Il saute… 450 splash ! NON ! OMG ! Tyson Cash s’est poussé juste à temps pour ne pas recevoir le saut, ce qui eut pour effet que Black Lotus atterrit ventre premier sur le sol ! Les deux lutteurs sont à terre, l’arbitre commença le tombé :

1… Toujours par terre.

2… Tyson bouge un peu, Black Lotus, pas du tout.

3… Tyson rampe jusqu’aux cordes, toujours aucun signe de Black Lotus.

4… Tyson s’aida des cordes pour se relever, de peine et de misère, mais on ne peut pas en dire de même pour son adversaire…

5… Tyson est complètement relevé, toujours la même chose du côté de Black Lotus.

6… Tyson fonça vers son adversaire… GAME OVER (sharpshooter) ! La prise de soumission est appliquée en plein milieu du ring, pour ne laisser aucune chance à Black Lotus !

Mark Fitzerald : Game Over ! En bon français, ça veut dire ‘’Black Lotus est fini’’ !

Martin Jefferson : Encore une fois, vous n’attendez pas la fin du match avant de déclarer un vainqueur mon cher Mark !
Mark Fitzerald : Toutes les statistiques sont contre lui, Jefferson ! Il ne sert à rien d’attendre plus longtemps !


Martin Jefferson : Attendez quand même un peu…

Black Lotus crie de tout son cœur pour ne pas taper… Il n’arrive même pas à bouger vers les cordes… Ça sent la fin ! Mais, les fans commencent à taper de leurs mains pour encourager leur préféré ! Black Lotus sent le courage revenir, puisqu’il ne tape toujours pas ! Il se mit sur ses coudes, pour essayer de gagner quelques centimètres… Un gain minime, mais qui pourrait servir. Les fans redoublent d’ardeur dans leurs encouragements, et Black Lotus fait de même pour avancer vers les cordes ! Il n’est plus qu’à un mètre maintenant ! Tyson sent le danger venir, et crie de toutes ses forces pour renforcer la prise ! Mais Black Lotus n’a pas l’air d’avoir plus mal, car il réussit encore une fois à avancer ! Il tend la main vers la corde… Ça y est, il y est presque… Plus que quelques centimètres d’efforts… Il y a touché ! La prise est brisée ! L’arbitre demanda à Tyson de lâcher sa prise, ce qu’il fit, en rouspétant quand même…

Martin Jefferson : Je vous l’avais dit !

Mark Fitzerald : Oui, mais Black Lotus est complètement fatigué à cause de cette prise maintenant !

En effet, Black Lotus resta quand même sur le sol, tout en massant son ventre… Tyson Cash, lui, en pleine forme, décida de le retirer des cordes, et d’appliquer une seconde dois son Game Over ! Mais c’est repoussé grâce aux pieds de Black Lotus ! Celui-ci se releva en sautant, de la même façon qu’HBK ! Il fit face à Tyson, et sauta sur lui pour lui appliquer un running DDT ! Il le relève tout de suite, et lui donna plusieurs coups de poing, avant de le projeter vers les cordes… Powerslam ! Il n’a toujours pas l’air d’en avoir fini avec lui, car il le releva, et le mit entre ses deux jambes ! Il fait signe que c’est l’heure du Dangerous Blackout ! Mais Tyson le poussa vers les cordes, et l’accueillit avec un STO ! Black Lotus est par terre maintenant ! Cash le releva, le mit entre ses jambes, et fit signe que c’était maintenant à son tour de faire son finisher, le Moneytime (tigerbomb) ! Mais Black Lotus ne lui laisse pas le temps d’appliquer sa prise, car il s’enfuit entre les jambes de son adversaire, à quatre pattes, et courut derrière lui pour se projeter lui-même vers les cordes… Tyson se retourna pour constater que… PUNISHEMENT (spear) ! OMG ! Le finisher de Lotus ! Il le couvre :

1…

2…

3 !

Spoiler:
 


Mutant X de Twiztid retentit une nouvelle fois, et Black Lotus se fit lever la main par l’arbitre ! Il alla ensuite dans les quatre coins pour célébrer, alors que Tyson Cash, toujours par terre, prit un air de vengeance sur son visage…

Martin Jefferson : Black Lotus a gagné, mais quelque chose me dit que cette rivalité est loin d’être finie entre les deux… Ils en sont maintenant à une victoire chacun.

Mark Fitzerald : Black Lotus a joué de chance, mais ça n’arrivera pas toujours ! Célèbre, lâche ! Ce sera la dernière fois que tu feras de même !


Martin Jefferson : Mark, allez dormir !



La caméra suit Black Lotus qui rentre en backstage, ravi de cette première victoire à la UCW. Il est alors approché... par Tiger Ted's.

Tiger Ted's : Beau match, Black Lotus.

Black Lotus : Merci, Tiger. Tu as été excellent face à Sean Boswell, toi aussi.

Tiger Ted's : Il va être temps de voir ce qu'on vaut en équipe.

Black Lotus : Je plains nos futurs adversaires... The Strangers vont dominer la division Tag Team, c'est moi qui te le dit.

Tiger Ted's : Ah, mais c'est un secret pour personne.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:05

On se retrouve dans les coulisses, plus précisément dans la loge d'Elena Irons qui finit de se préparer pour le match à venir. Quelqu'un frappe à la porte... la lutteuse invite la personne à entrer, la porte s'ouvre... et c'est Cassandra Santa Maria qui entre.

Elena Irons : Qu'est-ce que tu viens faire là ?

Cassandra : Je voulais juste m'assurer que tu avais réussi, malgré ta mocheté, à trouver un partenaire pour ce soir.

Elena Irons : Bien sûr que j'ai un partenaire pour ce soir. J'espère que de ton côté tu en as trouvé un, sinon tu vas souffrir.

Cassandra : C'est plutôt toi qui va souffrir ! Et crois-moi, je n'ai pas eu de difficulté à en trouver un.

Les hommes font la queue pour m'accompagner sur le ring. Par contre, vu ta performance de la semaine dernière, ils ne se bousculent pas pour t'approcher... mais c'est peut-être ta laideur qui les repousse comme ça.

Elena Irons : On en discutera sur le ring, ça te dit ?

Cassandra : Ce sera un vrai plaisir pour moi de te convaincre.




Retour dans l'arena, où la foule attend impatiemment le prochain match.

Martin L. Jefferson : Voici venu le temps du tout premier Mixed Tag Team Match à Detonation ! le second dans l'histoire de l'UCW !

Mark Fitzerald : Je suis tout excité rien que d'y penser !

Martin L. Jefferson : Il y a de quoi ! Elena Irons et Cassandra Santa Maria sont de très bonnes compétitrices, sans parler de leur partenaire, toujours inconnus !

Mark Fitzerald : Si vous croyez que c'est pour le match que je suis excité, vous vous trompez lourdement Martin.

Martin L. Jefferson : Pervers.


Mark Fitzerald : Vous me flattez.


Soudain, Traitor de Tarot résonna dans l'arène. Après la petite intro de guitare, Elena Irons sortit des coulisses de manière dynamique, sautillant sur place afin de se dégourdir les jambes, avant de s'arrêter jambes écartées. Elle se pencha en avant et se mit à faire tournoyer rapidement sa longue chevelure rousse par cinq fois avant de se relever de tout son long et brandir bien haut un signe du diable. Dans le même temps, cinq pyros explosèrent en gerbes orangées de manière successives, derrière elle. Puis elle joua avec le public, et notamment les fans du premier rang, montrant à quel point elle était déterminée à se battre, puis elle reprit sa marche sur la rampe en brandissant tout le long le même signe du diable. Arrivée sur le ring apron, elle se dirigea vers un coin et monta dessus pour haranguer la foule et lever les bras en effectuant son signe préféré. Elle prit appui sur le ring apron pour bondir par-dessus la troisième corde et se retrouver sur le ring. Là, elle tendit la main vers le titantron.

Martin L. Jefferson : Nous n'allons pas tarder à connaître le partenaire d'Elena !


Mark Fitzerald : Ça ne peut être que le Rickmeister !


N'en déplaise à Mark, Ce fut The Huntmaster de Alestrom qui s'extirpa des haut-parleurs. Myster Ghost apparu alors sous le titantron et commença à descendre la rampe d'un air mystérieux. Sous les applaudissements des fans, Ghost arriva au niveau du tablier du ring, retira son chapeau et sa veste noire et grimpa sur le ring.

Martin L. Jefferson : C'est le premier match de Myster Ghost depuis qu'il a coupé toute relation avec Maitre Blood. Voyons comment il va gérer ce match.

Mark Fitzerald : Il a eut raison de se débarrasser de Blood, il ne lui reste plus que devenir Meisterien pour devenir bon !

Soudain Forsaken de Disturbed envahit la grande salle. Cassandra Santa Maria arriva sous le titantron, elle regarda le publique assez froidement, ne récoltant que des huées. Se fichant totalement de la réaction de la foule, elle se mit à rire comme une folle. Pendant qu'elle s'esclaffait, sa musique fut remplacée par Serpenting Offering de Dimmu Borgir et des flammes, accompagnées par un brouillard dense, entourèrent la jeune italienne. Quand la musique commença à balancer, un ascenseur monta Almarik, assis sur son trône et habillé d'une armure gothique, sur le stage. Une fois l'ascenseur arrêté, Ivy le rejoignit, jetant un regard froid à Cassandra. Lentement, Almarik se leva, jeta un coup d'œil sa partenaire d'un soir et le trio descendit la rampe sous les huées constantes de l'assistance.

Martin L. Jefferson : Ouch, voilà une équipe peu rassurante. Cassandra n'a pas choisi un enfant de chœur comme partenaire.


Mark Fitzerald : Vous rigolez ? Ce type se prend pour un dieu, il veut copier le Rickmeister !


Martin L. Jefferson : Allez donc lui dire en face.

Pendant que les deux commentateurs discutaient, Cassandra et Almarik étaint dans le ring, en tenue de combat. De chaque côté, les équipes discutèrent pour savoir qui commencerait le match. Dès que l'italienne fit signe qu'elle commencerait, Elena décida de rester sur le ring. Les femmes étaient donc prêtes à en découdre dès que l'arbitre fit sonner la cloche.

Ding ! Ding ! Ding !




Elena Irons & Myster Ghost vs Cassandra Santa Maria & Almarik




Dès le début, Cassandra décida de provoquer son adversaire en la pointant du doigt comme si elle tenait un flingue. Seulement, elle n'eut pas le temps de tirer qu'Elena lui saisit le bras avant de le tordre. Surprise, l'italienne subit la prise quelques secondes avant de faire une roulade suivi d'un saut carpé, retournant ainsi de la prise. C'était maintenant au tour d'Elena de tenter se libérer, mais elle ne fit pas dans la finesse en balançant un coup de pied dans le coude de Cassandra. Sous le choc, l'italienne lâcha la prise et recula. les deux combattantes se jaugèrent quelques instants avant de partir en grapple rapidement gagné par Elena. Avantagée par sa taille, la rousse prit son adversaire en front headlock et lui appliqua un DDT. Elle releva ensuite Cassandra et l'envoya dans les cordes avec un Irish Whip. Puis, elle sauta pour accueillir l'italienne avec un Dropkick. Mais cette dernière n'était pas assez sonnée pour se faire avoir et s'accrocha aux cordes, laissant Elena retomber méchamment sur le dos.

Martin L. Jefferson : Elena Irons a été trop confiante sur ce coup. Heureusement pour elle, elle n'est pas la seule.

En effet, Cassandra couru vers son adversaire et, sûrement pour lui prouver à quel point elle était technique, lui prit les jambes pour lui faire son Illusion of Love (Sharpshooter). Cependant, elle fut directement renvoyée dans son coin par un violent coup de pied dans le ventre ! Courtoisie d'Elena. Profitant d'être près de son partenaire, l'italienne fit le tag. Tranquillement, Almarik entra dans le ring, laissant assez de temps à la rousse pour se relever et lui foncer dessus. Elle fut alors accueillie par un Big Boot en pleine face. The Maestro of Evil la releva, la retourna et lui fit un Half Nelson Suplex, la revoyant au milieu du ring. Tandis que Myster Ghost encourageait sa partenaire à se relever, Almarik tourna autour d'elle comme un vautour autour d'une carcasse. Une fois qu'Elena se mit à genou, le maître de l'enfer partit dans les cordes pour lui envoyer un Running Big Boot ! Contré par la rousse qui se mit sur ses pieds plus vite que prévu et intercepta Almarik en Powerslam ! Elle le releva immédiatement et enchaîna avec un STO ! Puis elle conclue le mouvement par un Elbow Drop rapidement suivi par un tombé :

Un !

Deux !



Spoiler:
 

Martin L. Jefferson : Voilà un combo qui devrait calmer the Maestro of Evil.

Mark Fitzerald : mais pas Cassandra !


Sautillant dans son coin, l'italienne ne semblait plus tenir en place. Pendant ce temps, Elena releva Almarik, l'emmena dans son coin et fit le tag à Myster Ghost. Les deux partenaires portèrent alors au dieu maléfique un Double Suplex ! Ghost ramena ensuite son adversaire au centre du ring décida de partir pour une Camel Clutch ! Il veux faire abandonner son adversaire ! Pendant les quelques minutes que dura la prise, Almarik ne cria point, se contentant d'avoir un rictus de douleur de plus en plus accentué. En ringside, Ivy tapait comme une folle sur le ring pour encourager son maître. Encouragements qui semblèrent porter leurs fruits quand The Maestro of Evil commença à faire parler sa puissance. Tout d'abord, il enroula ses bras autour des jambes de Ghost et se remit sur ses pieds avec pas mal de difficulté. Puis, il se laissa tomber en arrière, écrasant Ghost sous son poids. Almarik releva ensuite son adversaire par les cheveux et le rabattit violemment vers le sol, envoyant le dos de Ghost s'écraser contre son genou, Backbreaker !

Martin L. Jefferson : Ghost est dans une très mauvaise posture !

Mark Fitzerald : Je l'avais dit, il faut qu'il devienne Meisterien pour être bon.

Trainant son adversaire dans son coin, Almarik fit le tag avec Cassandra. Cette dernière grimpa sur la troisième corde et sauta : Shooting Star Press ! La prise est à peine portée qu'elle remonta sur le troisième turnbuckle et porta son Crockscrew Moonsault ! Ghost était plié en deux de douleur et ne put rien faire pour empêcher l'italienne de tenter le tomber :

Un !

Deux !



Dégagement in extremis de Myster Ghost

Tapant sur le ring de rage, Cassandra n'en cru pas ses yeux. Elle releva brusquement son adversaire et lui porta un Twist of Fate ! Elle le traina ensuite au milieu du ring avant de revenir dans son coin. Tout en se mettant accroupie, elle fit signe à Ghost de se relever. Apparemment, elle voulait en finir et porter son Death of the Precious Ones (Spear) ! Une fois Ghost debout, elle le chargea ! Toutefois, elle fut arrêtée nette quand la main de son adversaire se colla contre son cou. Rapidement, Ghost souleva l'italienne et Chokeslam ! Il en profita ensuite pour faire le tag avec Elena Irons. Cette dernière releva Cassandra, la prit dans ses bras et lui porta un Fallaway Slam ! Elle fit voler l'italienne d'un bout à l'autre du ring, mais trop loin de son coin. La rousse enchaina avec un Leg Drop et prit ensuite ses jambes afin de lui faire pousser un petit Red Air Scream (Cloverleaf) ! Sous l'effet de la soumission, Cassandra commença à hurler de douleur !

Martin L. Jefferson : Argh ! Elle va m'éclater les tympans !

Mark Fitzerald : Bof, j'ai l'habitude des cris angoissée de femmes.

Tandis que Martin regardait son collègue d'un air sceptique, l'italienne continuait de s'égosiller sans pour autant abandonner. Lentement mais sûrement, elle commençait à ramper vers les cordes. En tendant le bars, elle n'était qu'à quelques millimètres, mais l'opposition d'Elena était trop forte pour permettre d'avancer plus. Heureusement pour elle, Ivy profita du fait que l'arbitre faisait signe à Almarik de ne pas intervenir pour pousser la corde du ring et, ainsi, la mettre à portée de l'italienne. Cette dernière s'en saisit et commença à appeler l'arbitre qui força Elena à stopper sa prise. malgré quelques réticences, la rousse lâcha son adversaire et la releva. Brusquement, l'italienne lui balança un discret Eye Poke, rapidement suivit par son Bitch's rage DDT (Asai DDT) ! Les deux femmes étaient maintenant à terre et commencèrent à ramper dans leur coin respectifs pour faire les changements. Elena fut la première à faire le tag, faisant bondir Myster Ghost sur le ring. Quelques instants plus tard, Cassandra fit aussi le tag et Almarik entra à son tour. Rapidement, les deux hommes foncèrent l'un sur l'autre. Ghost prit alors l'avantage en portant un Spinebuster ! Il releva ensuite the Maestro of Evil et commença à l'enchainer de coup de pied avant de lui porter une Spear ! Puis vint le tombé :

Un !

Deux !



Tro... Non ! intervention de Cassandra Santa Maria

Cassandra arrêta le compte d'un vicieux coup de pied à l'arrière du crâne de Ghost ! En voyant ça, Elena monta à son tour sur le ring et fonça sur l'italienne, Lou Thez press !

Martin l. Jefferson : Les quatre combattants sont sur le ring ! l'arbitre est débordé !

En effet, tandis que , d'un côté, la rousse assénait des coups de poing à l'italienne et que, de l'autre, Ghost relevait Almarik, l'arbitre ne savait plus où donner de la tête. Il tenta alors de sortir les deux femmes du ring, alors qu'un brawl éclatait entre elles. De son côté, Ghost mit la tête du maître de l'Enfer entre ses jambes et voulu partir pour son Ghost Ride (Last Ride) ! Seulement, voyant que l'arbitre avait le dos tourné, Ivy attrapa le plastron de l'armure de son maître, monta dans le ring et frappa Ghost avec son arme improvisée ! Pendant que Ivy se glissa hors du ring, Almarik attrapa Ghost par le cou et CHOKESLAM FROM THE DARKNESS (Showstopper) ! Son Finisher vennait d'être porté et il tenta le tombé quand l'arbitre eut fini de mettre les deux femmes hors du ring :

Un !

Deux !



Spoiler:
 

Alors qu'Almarik se contenta de regarder Ghost à terre d'un air supérieur, Cassandra et Elena continuèrent de se battre en ringside. Elles ne purent être séparée que par la sécurité.




Et nous voilà maintenant dans le bureau de Margareth Kingsley, General Manager de Detonation ! Quelqu'un est en train de frapper à la porte... c'est The Psychopath Sparkos qui entre. Il semble avoir la tête des mauvais jours, mais a quand même l'air de quelqu'un de décidé.

Sparkos : Ma présence dans le Doomsday Chamber of Pain est évidente, tout comme ma victoire. Je suis The Psychopath, le lutteur le plus hardcore de la fédération...

Margareth Kingsley : En réalité, les officiels n'étaient pas très enclins à vous ajouter au match, Sparkos... il a fallu faire du forcing. J'espère que vous serez à la hauteur de nos attentes.

Sparkos : Si être à la hauteur signifie gagner, alors je le serais. Bon, je suis pas venu ici pour parler de ça, en fait je viens pour une question technique du match. Je veux commencer dans l'une des quatre cellules.

Margareth Kingsley : Pourquoi ?

Sparkos : C'est simple, non ? Ceux qui commencent le Doomsday Chamber of Pain dans l'une des cellules sont armés. Ceux qui commencent directement dans la cage ne le sont pas.

La porte s'ouvre brusquement... et c'est maintenant le légionnaire Dynamite Joe qui fait son entrée.

Dynamite Joe : Cause toujours, Sparkos. Ca ne te servira à rien de commencer dans une cellule, personne à la UCW ne sait mieux utiliser une arme que moi. Demande à DelRey Jackson, il te confirmera.

Sparkos : Qui tu crois être pour venir me parler ? On ne joue pas dans la même cour, tous les deux.

Dynamite Joe : Oui, oui, tu collectionnes les Main Event Sparkos... mais j'ai plutôt l'impression que tu collectionnes les craquages. Je préfère gagner en low card que jobber en Main Event, mais c'est toi qui voit.

Margareth Kingsley : Silence, tous les deux. Il me vient une idée. Si je comprends bien, tous les deux, vous voulez commencer dans une cellule au Doomsday Chamber of Pain ?

Sparkos : J'étais là avant.

Margareth Kingsley : Silence ! Ce soir, vous allez vous affronter dans un match hardcore. Le gagnant commencera le Doomsday Chamber of Pain dans l'une des quatre cellules, le perdant sera parmi les quatre qui débutent le match.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:06

On se retrouve en backstage, près de la machine à café. John Richmond est en train de s'en servir un, alors que Rick Gunther attend.

Rick Gunther : Est-ce que je peux...

John Richmond : La ferme. Tu ferais mieux de la boucler en ce moment, Gunther, je suis pas d'humeur.

Black Lotus arrive, et semble attendre son tour mais Gunther ne veut pas bouger son cul de là.

Black Lotus : Est-ce que...

John Richmond : Non.

Black Lotus : Mais je n'ai rien d...

John Richmond : La ferme ! C'est compliqué à comprendre, ça ? Fermez-la, tous ! Surtout quand on est un moins que rien, on la boucle.

Black Lotus : Un moins que rien ? Tu crois qu'en payant pour avoir des matchs, que tu perds, tu es quelqu'un d'important ?

John Richmond : Les gens me regardent. Toi, ils s'en foutent. C'est comme ça que ça marche. Et vas pas croire que parce que t'as gagné un match ce soir, ça devrait changer... t'es toujours un loser.

Black Lotus : Avec tout ton pognon, et l'aide de ton gros pote, tu n'as pas été foutu de gagner à Bad Destiny. Si ça c'est pas un truc de loser...

John Richmond : Bon, j'ai pas de temps à perdre avec un loser. Salut.

Et le fils à papa s'éloigne, Black Lotus le regarde partir puis hausse les épaules avant de glisser une pièce dans la machine à café.

Black Lotus : En panne ??? C'est quoi cette blague ?



Play It Loud de MxPx se fait entendre dans l’aréna et c’est sous les acclamations de la foule que Vitro Hyte fait son entrée sur la scène, accompagné de son partenaire, William Banks. Tout les deux s’avancent vers la rampe et la descende en tapant dans les mains de quelques fans en ringside. Ensuite, Vitro glisse sous la première corde pour pénétrer dans le ring alors que William Banks reste près du ring. Le luchador monte sur un des coins du ring et salue la foule avec des taunts.Soudainement, Remedy de Seether résonne dans l’aréna et c’est maintenant au tour de Bazz de faire son entrée, lui aussi accompagné par son partenaire, Flow. Les deux membres de la New Generation s’avance vers le ring tout en narguant Vitro Hyte qui est sur le ring. Flow se rend du côté opposé à William Banks autour du ring alors que Bazz monte sur le ring par les marches.


Mark Fitzerald : Voilà un affrontement qui peut être très intéressant avec deux lutteurs aussi agiles.

L’arbitre s’assure que tout est en place pour ce match et fait ensuite sonner la cloche !





Bazz vs Vitro Hyte




Bazz entame ce match avec une technique plus ou moins efficace. En effet, dès le son de la cloche, il fonce directement sur Vitro Hyte qui contre cette attaque avec un Armdrag. Et Vitro ne lâche pas la prise puisqu’il tord le bras de Bazz avec un Armbar. Mais Bazz réussit à faire une roulade en avant, un mouvement à l’arrière et voilà qu’il réussit à se sortir de la prise du mexicain. Sauf que ce dernier profite de sa rapidité pour surprendre Bazz avec un kick derrière les jambes de son adversaire en se retournant. Bazz tombe à la renverse suite à cette attaque et Vitro enchaîne donc avec un Standing Shooting Star Press ! Il reste sur Bazz pour le tombé.

1……

Dégagement de Bazz dans grande difficulté.

Martin L. Jefferson : C’est trop tôt pour pouvoir remporter ce match !

Mark Fitzerald : Oui mais si Vitro continue d’être aussi rapide dans ses attaques, Bazz risque d’avoir beaucoup de mal à venir à bout de notre cher mexicain !

Le luchador veut relever son adversaire mais Bazz ne se laisse pas faire et envoie un coup de poing dans l’abdomen de Vitro. Et un autre qui fait pencher légèrement Vitro Hyte par l’avant. Bazz poursuit cette attaque avec un Axe Kick derrière le crâne du mexicain ! Le membre des Chosen Ones s’écroule littéralement sur le ring. The Junior Air Master relève Vitro Hyte et applique un Nothern Lights Suplex ! Vitro se retrouve une nouvelle fois étendu sur le ring et son partenaire William Banks l’encourage à l’extérieur du ring. Pendant ce temps, Bazz grimpe sur la troisième corde et tente un Moonsault. En plein dans le mille, c’est réussis ! Flow applaudit son partenaire à l’extérieur du ring.

Mark Fitzerald : Bazz prend le dessus dans ce match, c’est maintenant Vitro qui est en mauvaise posture !

Martin L. Jefferson : En tant qu’ex champion, Bazz se doit de faire preuve de combativité.

Bazz relève Vitro en lui foutant des claques derrière la tête et projette ensuite son adversaire dans les cordes. Bazz veut porter une clothesline à son adversaire mais Vitro passe sous son bras et continue sa course. Bazz se retourne et y va avec un surpassement… Mais le mexicain retombe sur ses pieds ! Bazz constate cela et fonce sur le luchador… Qui se baisse et baisse également les cordes pour envoyer Bazz à l’extérieur du ring. Bazz est furieux et se relève très rapidement à l’extérieur du ring pour revenir dans le ring mais Vitro ne le laisse pas puisqu’il repousse Bazz avec un Baseball Slide ! Flow contourne le ring pour venir voir comment se porte son partenaire à l’extérieur du ring. Il relève Bazz et semble lui glisser quelques paroles d’encouragement. Oh mais voilà Vitro Hyte qui s’élance à l’extérieur du ring avec un Springboard Plancha sur Flow et Bazz !!! Magnifico ! La foule est en délire et se mets à acclamer haut et fort le lutteur masqué ! William Banks applaudit son partenaire alors que l’arbitre demande à Vitro de revenir dans le ring. Le luchador glisse alors son adversaire dans le ring et tente le tombé.

1………

2………

Dégagement de Bazz !

Vitro Hyte relève son adversaire et le projette dans un des coins du ring. Il court, saute sur le membre de la New Generation et porte un Monkey Flip ! Bazz veut se relever le plus rapidement possible mais c’est une mauvaise idée car Vitro Hyte lui porte aussitôt un Codebreaker ! Vitro grimpe maintenant sur la troisième corde pendant que Flow est entrain d’avertir son partenaire en gueulant. Le mexicain s’élance… Senton Bomb ! Mais non ! Bazz a levé les genoux pour laisser s’écrasé le dos de Vitro Hyte sur ses genoux !
Martin L. Jefferson : Ouch ! J’en connais un qui aura très mal au dos après ce match !


Mark Fitzerald : En tout cas, c’est une bonne initiative de la part de Flow d’avoir avertis Bazz que Vitro montait sur la troisième corde. C’est ce qu’on appelle s’entraider entres partenaires !

Le luchador a très mal au dos alors Bazz profite de cette douleur pour l’amplifier avec un German Suplex ! The Junior Air Master relève Vitro Hyte et il l’attaque avec un Elbow Smash ! Non ! Vitro a esquivé le coup et contre avec un Jawbreaker ! Bazz tombe à genoux suite à cette attaque, ce qui permet à Vitro Hyte de lui porter un Shining Wizard ! Il ne perd pas de temps à relever Bazz et de le mettre sur son épaule pour le… BUENAS NOCHES (Go to Sleep) !!! Oh mais voilà que Bazz se débats en ne cessant de bouger mais cela ne semble pas fonctionner puisque Vitro le tiens toujours sur ses épaules. Heureusement pour Bazz, une idée lui traverse la tête… Il aveugle Vitro Hyte avec un Eye Poke qui lui fait lâcher la prise. Le luchador a du mal à voir et quand il se retourne, Bazz le frappe de plein fouet avec le BAZZ KICK (Bicycle Kick) ! Sans perdre le moindre temps, il tente le tombé.

1…………

2…………

Et 3 !!!




Spoiler:
 


Mark Fitzerald : Wow le luchador fait preuve de beaucoup de résistances !

Bazz pense avoir gagner et veut déjà célébré mais l’arbitre lui montre le pied de Vitro sur la corde. Bazz semble vraiment furieux de cette situation. Mais il ne désespère pas car il tire Vitro au centre du ring pour retenter le tombé.

1………

2………

Cette fois-ci, Vitro se dégage du tombé !

Mark Fitzerald : Et le match continue !

Martin L. Jefferson : Superbe !

Bazz se relève et là, on peut vraiment reconnaître sur son visage qu’il est très furieux. Et le voilà qui défoule sa colère sur Vitro avec des Kicks partout sur le corps. Au bout de quelques secondes, l’arbitre lui ordonne d’arrêter en le menaçant de le disqualifier. Bazz s’engueule un peu avec l’arbitre et décide finalement d’arrêter. Mais c’est maintenant au tour de Flow de s’engueuler avec l’arbitre. En effet, il est monté sur l’apron pour attirer l’attention de l’arbitre. Pendant ce temps, Bazz descend du ring, prend une chaise et revient sur le ring avec sa chaise ! Il attend que Vitro se relève pour porter le coup de grâce… C’est fait ! Sauf qu’il y a un petit problème… Un gros problème en fait… l’arbitre l’a vu ! L’arbitre fait donc immédiatement sonner la cloche pour annoncer la disqualificiation.



Spoiler:
 


Effectivement, au même moment où Bazz remontait sur le ring avec la chaise, William Banks est intervenu pour porter un kick derrière la tête de Flow qui distrayait l’arbitre à partir l’apron du ring. Ce qui a permis à l’arbitre de se retourner vers le ring quand le coup de chaise de Bazz a été porté à l’endroit de Vitro Hyte. Retour vers le présent où Bazz est présentement entrain de prouver son innocence à l’arbitre mais ce dernier lui explique très clairement qu’il a tout vu. William Banks, quant à lui, aide son partenaire qui se relève très difficilement suite à ce violent coup de chaise qu’il a encaissé. Flow en profite pour venir s’attaquer à The Chosen Ones ! Il s’en prend tout d’abord à Vitro Hyte qui s’écroule immédiatement sur le ring. William Banks vient à la défense de son partenaire.

Le voici qui prend l’avantage sur Flow avec plusieurs coups de poing. Sauf que cet avantage ne durera pas longtemps puisque Bazz s’en mêle en venant porter son Bazz Kick à William Banks ! Ce dernier s’écroule sur le ring, permettant à Flow d’appliquer son Walls of Jericho sur l’Elu ! Bazz fait de même en appliquant son Boston Crab sur l’autre membre des Chosen Ones, Vitro Hyte. The Chosen Ones sont très mal en point et souffrent énormément. Et très rapidement, les arbitres de la UCW s’amène sur le ring pour cesser cette attaque de la New Generation. Bazz et Flow repartent donc en coulisses sous les huées de la foule pendant que les arbitres vérifient l’état de santé de Banks et Hyte.

Martin L. Jefferson : Quel manque de respect de la part de la New Generation ! Maudit soient-ils !

Mark Fitzerald : Je ne serai pas surpris que cette histoire entre The Chosen Ones et la New Generation se poursuivre suite à ce massacre.



On se retrouve à présent dans la loge des Drinkers. Le titre Tag Team est bien mit en évidence, d'ailleurs les murs sont décorés de photos des deux hommes célébrant leur conquête du titre, des photographies pas forcément très sobres.

Samuel : Honnêtement, je ne vois pas qui peut nous challenger à One Way To Hell. Aucune équipe n'a le level.

Scott Ryan : Mais Jesse veut nous emmerder. Il veut pas nous ajouter au Main Event, alors qu'il sait très bien qu'on n'aura pas d'adversaires pour One Way To Hell.

Samuel : Ca craint. Si le Sheik dirigeait la fed, ça marcherait tellement mieux.

Scott Ryan : Au fond, on s'en fout pas mal que Jesse nous ajoute au match ou pas, non ?

Samuel : Comment ça ?

Scott Ryan : Bah, la cage est censée s'ouvrir au bout d'un moment, alors à One Way To Hell, on s'incruste, on pique le titre et on se barre. C'est plutôt cool, non ?

Samuel : Scott, tu m'inquiètes. Tu deviens trop intelligent.

Scott Ryan : Je sais, je sais...


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:07

Nous voilà maintenant dans la loge de la New Generation. Bazz et Flow sont en train de causer, mangeant des chips devant la télévision. La porte s'ouvre brusquement et c'est un Sparkos furieux qui entre, attrape la télécommande et éteint la téloche.

Bazz : Eh ! Le best of de la ferme célébrités, comment tu peux nous faire ça ?

Sparkos : Vous êtes vraiment des incapables ! Même pas foutus de gagner un simple match en solo... il faut vraiment que je fasse tout pour vous ? A Supremacy, je vous ai pratiquement donné le titre. Vous ne pouvez donc pas gagner un match sans que je vienne vous aider ?

Flow : Bah, fallait nous aider au lieu de jacasser dans ton coin.

Sparkos : Vous ne faites aucun effort. Le clan est la risée de...

Bazz : C'est toi qui est la risée de tout le monde, Sparky. Qui a détenu un titre dans la New Generation ? Rappelle-le nous.

Sparkos : Mais...

Flow : Et puisque tu as si peu confiance en nos talents, je suggère que nous ne venions pas t'aider dans ton match hardcore ce soir. On verra si tu peux gagner sans notre aide.

Sparkos : Evidemment que je le peux !

Bazz : Cool. Alors, vas-y.

Sparkos serre les poings, et ne rajoute rien. Pour éviter de tout casser sous le coup de la rage, il préfère quitter la loge, et marche dans le couloir, la respiration profonde. La caméra le suit quelques instants, puis s'arrête sur Tyson Cash et Kendra lorsque The Psychopath les croise. Sparkos ne s'arrête pas et s'éloigne, la caméra reste maintenant sur le couple qui continue de marcher.

Tyson Cash : Ma défaite ce soir... peut-on vraiment parler d'une défaite ? Ce n'était pas vraiment un match. Je préférais me reposer, après tout on n'est pas en pay-per-view. Tu sais, la plupart des lutteurs ici sont médiocres parce qu'ils ne savent pas ménager leurs forces. Je pouvais gagner comme je voulais, je suis The Wresling Icon après tout. Puis, j'ai eu pitié de ce pauvre Black Lotus qui n'avait pas encore remporté une seule victoire...

Kendra : Tu es tellement généreux, Tyson. Un peu trop, je pense. Tu devrais penser un peu plus à ta propre carrière.

Tyson Cash : Tu as raison, je suis trop gentil. J'aurais plutôt dû montrer vraiment qui est The Wrestling Icon. Mais ça ne fait rien, je le ferais la prochaine fois. Je pourrais battre n'importe quel boulet du roster la semaine prochaine. Tiens, j'ai une idée. Je mets une raclée au premier gars qu'on croise.

Le couple aperçoit alors un type avec une guitare et les cheveux longs.

Tyson Cash : T'es qui, toi ?

??? : Les gens m'apppellent Jeffrey Zedd.

Tyson Cash : Les gens... et tu t'appelles comment ?

Jeffrey Zedd : Jeffrey Zedd.

Tyson Cash : Tu sais, c'est la UCW Arena ici, c'est pour les lutteurs. On n'est pas dans un café minable pour musiciens paumés. Mais je ne t'en veux pas. Tu veux des sous pour le coiffeur ?

Kendra éclate de rire. Jeffrey se contente de lui jeter un regard noir puis de s'en aller en l'ignorant.

Kendra : Pourquoi tu ne l'a pas démoli, je croyais que tu devais le faire ?

Tyson Cash : Allons ma chérie, un homme comme moi a des principes. Je ne vais pas m'en prendre à quelqu'un de plus faible que moi, ce serait lâche... hmm, cela dit il y a un problème, à cause de ce principe je ne peux m'en prendre à personne.



Quand le premier accord de l'intro de "It's Goin Down" résonne dans l'arena, une explosion de pyrotechnique a lieu sous le titantron, donnant l'impression d 'une véritable explosion. Ensuite, Dynamite Joe apparaît et descend la rampe d'un pas décidé suivit par son disciple Dragon X. Puis, il saute sur le tablier du ring avant de grimper sur l'un des coins. Les pieds sur la seconde corde, il se frappe deux fois son torse, à l'emplacement du cœur, et lève le poing. Enfin, il passe à l'intérieur du ring en sautant par dessus la troisième corde, se met au milieu et fait un salut militaire décontracté (en utilisant que deux doigt) à la foule.
Endzeit de Heaven Shall Burn résonne à présent, et The Psychopath Sparkos fait son entrée. Il a l'air bien seul, sans ses disciples, et le voilà qui se dirige vers le ring sous les huées de la foule. Il ne pourra compter que sur lui-même pour battre la valeur montante du hardcore ce soir.





Hardcore Match
Dynamite Joe vs Sparkos


Dynamite Joe fonce pour une Clothesline, mais Sparkos baisse la tête et passe en-dessous. Il frappe son adversaire à la cuisse avec le poing, le légionnaire est maintenant dos au Psychopath qui y va pour une German Suplex. Il attrape la tête de l'adversaire, le tire vers le coin, commence à le relever... mais Joe se débat et envoie la tronche de Sparkos s'écraser sur le turnbuckle. Il refait ça deux, trois fois puis, l'envoie dans les cordes, Sparkos rebondit, Dynamite est prêt à l'accueillir d'un superkick mais Sparkos se baisse pour l'esquiver, rebondit de l'autre côté et le sèche avec une Clothesline. Il se met ensuite à marteler l'adversaire de coups de poings, puis de descentes du genou directement dans la face. Dynamite Joe roule sur le côté pour se dégager, commence à se relever, mais Sparkos est déjà sur lui à lui envoyer une série de droites. Il soulève alors Joe, Chokebreaker ? Non, Joe se dégage en envoyant un coup de genou dans le bide de Sparkos, qui recule... Joe avance vers lui, mais The Psychopath lui envoie alors un low blow !

Martin L. Jefferson : Outch ! Et l'arbitre ne peut rien dire !

En effet, celui-ci regarde comme un con ce qui se passe sans rien pouvoir faire. Alors que Joe se tient les parties, Sparkos lui porte un DDT ! Et il court vers les cordes, grimpe en hauteur et s'élance pour un Shooting Star Legdrop. Esquivé par Joe ! Le légionnaire se relève, se tenant toujours les parties pendant que Sparkos mange le tapis. Et Dynamite Joe va à l'extérieur, il se met à fouiller sous le ring... pour en sortir un kendo stick. Il remonte sur le ring, où Sparkos s'est relevé, le légionnaire attaque... Sparkos esquive en baissant la tête, il se retrouve derrière Joe, tente une Back Suplex mais le légionnaire ne se laisse pas avoir et lui envoie des coups de coude dans la tronche. Sparkos recule, Joe se tourne face à lui et lui envoie un puissant coup de Kendo Stick au visage. Sparkos est au sol, le légionnaire tente le tombé :

1...

2...

Dégagement de Sparkos ! Qu'importe, Dynamite Joe va pouvoir s'amuser un peu plus. Le voilà qui demande à son manager Dragon X de lui envoyer une autre arme. Celui-ci obéit et lui envoie une chaise, Dynamite Joe va maintenant coincer la tête du Psychopath... la chaise est installée autour du coup de Sparkos, mais celui-ci commence alors à se relever, avant que Joe n'ait le temps de frapper la chaise du pied. Irish Whip de Sparkos, Joe finit sur le coin, Sparkos tente alors de se débarrasser de la chaise autour de son cou... ce qui laisse le temps à Dynamite Joe de grimper en hauteur et y aller pour un Moonsault ! Porté avec succès ! Sparkos passe un sale quart d'heure, mais Joe ne va pas s'arrêter là. Il relève l'adversaire groggy, le pousse vers les cordes... la tête de Sparkos repose maintenant sur la deuxième corde et Dynamite Joe porte un Slingshot Guillotine legdrop !

Mark Fitzerald : Enorme domination de Dynamite Joe dans ce match... celui-ci lance un message à ses adversaires du Doomsday Chamber of Pain qui devrait être prit au sérieux.

Martin L. Jefferson : Le titre Underground ferait très bien autour de la taille de Joe, sa couleur est assortie à la tenue in-ring...

Mark Fitzerald : Vous, vous avez encore passé le week-end à faire du shopping avec votre femme.

Martin L. Jefferson : Faut bien que je la surveille, si je n'y allais pas elle y serait allé avec Hyrnalo.

Et Dragon X envoie maintenant une table à Joe, qui commence à l'installer sur le ring. Il relève maintenant Sparkos, commence à l'installer sur celle-ci, mais... Sparkos se dégage ! Une droite dans la face de Joe, il l'envoie dans les cordes et le réceptionne avec un Big Boot ! The Psychopath relève maintenant Joe, il va voler le match ! Il soulève Joe, en position de sa PsycoBomb (Jacknife Powerbomb) qu'il réalise SUR LA TABLE !!! Il tente maintenant le tombé !

1...

2...

3 !!!



NON ! Dynamite Joe relève une épaule à la dernière seconde !


Mark Fitzerald : Incroyable...

Martin L. Jefferson : La résistance de ce type est impressionnante.

Sparkos lui-même n'en croit pas ses yeux, en effet. Il fait les cent pas dans le ring, se reposant un peu alors que la foule le hue. Et il commence à avoir une petite discussion avec le manager de Dynamite Joe. De quoi parlent-ils ? Nous n'en saurons rien, mais l'entente n'est pas au rendez-vous.
Et voilà Joe qui en profite pour se relever... Sparkos se retourne, mais pour se prendre un puissant low blow ! Chacun son tour, apparemment... Sparkos tombe à genoux, se tenant les bijoux de famille, alors que Joe ramasse la chaise et lui envoie un grand coup dans la gueule ! Joe s'approche alors de son disciple, et lui demande... du fil barbelé ? Le légionnaire est en train d'entourer sa main de fil barbelé, alors que Sparkos est encore au sol... et Joe y va pour The Mandible Claw !

Martin L. Jefferson : Une prise de soumission avec du fil barbelé ! Sparkos ne tiendra pas !

Mark Fitzerald : Allons, ne le jugez pas trop vite, il...

Mais Sparkos n'a pas l'air dans son assiette... la douleur est trop forte. The Psychopath tape ! Il a tapé ! Dynamite Joe a soumit Sparkos !



Spoiler:
 


"It's Goin Down" résonne dans l'arena, Dynamite Joe se relève, levant bien haut sa main entourée de barbelé. Le légionnaire a marqué un point ce soir, et commencera dans l'une des quatre cellules lors du Doomsday Chamber of Pain ! Ce qui en fera un adversaire des plus dangereux...

Mark Fitzerald : Eh bien, Dynamite Joe se place parmi les favoris.

Martin L. Jefferson : Je suis bien content de ne pas être un de ses adversaires lors de One Way To Hell...




Nemo Epps se balade dans les couloirs, suivi d'Alexandra. Tous deux semblent se disputer...

Nemo Epps : Ce n'est pas possible. Tu ne comprends vraiment pas...

Alexandra : C'est toi qui ne comprend pas ! Ecoute, je sais que tu m'as sauvée la semaine dernière, je te dois tout mais...

Nemo Epps : Et tu veux retomber droit dans le panneau. Il n'a pas changé et ne changera jamais !

Alexandra : Tu ne comprends pas ce qui se passe.

Nemo Epps : Alors explique-moi... pourquoi tu veux rejoindre Hyrnalo.

Alexandra : Je...

La jeune femme ne semble pas oser en dire davantage. Nemo fronce les sourcils, l'air désolé.

Nemo Epps : J'ai tout risqué pour te tirer des griffes de ce cinglé, et tu vas y retourner par toi-même.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:08

On se retrouve maintenant dans le bureau du président, où le Reverend Horton Heat est en train de faire les cent pas. La porte s'ouvre, et la General Manager Margareth Kingsley fait son entrée.

Margareth : Monsieur, il...

Reverend : Faites-moi plaisir, Margareth, appelez-moi "mon Reverend".

Margareth : Euh... mon... Reverend, je voulais vous dire que...

Reverend : Oui ?

La jeune femme s'interrompt, prend une profonde inspiration, puis reprend la parole.

Margareth : Je ne comprends vraiment pas ce changement soudain chez vous. Je ne vous reconnais plus, pourquoi avez-vous changé comme ça en un soir ?

Reverend : J'y ai été contraint par la menace d'une impie qui aurait plongé la UCW dans un âge de ténèbres si je n'avais...

Margareth : N'exagérons rien, il aurait juste gagné un match, c'est tout.

Reverend : Nous ne voyons pas les choses de la même manière, ma chère. Mais peu importe. Ce qui compte, c'est que la UCW sera bien gérée.

Margareth ne répond rien, mais il est nettement visible sur son visage qu'elle doute de ces paroles.

Reverend : A présent, si vous pouviez me laisser, Margareth. J'ai à faire.

Quelqu'un frappe alors à la porte, et c'est Ricky Rakoto, le champion All Star qui entre. Margareth ne cherche pas à comprendre et s'en va.




Line in the Sand de Motorhead résonne dans l'arena, et les Drinkers font leur entrée, accompagnés du Sheik. Les champions brandissent fièrement leurs ceintures Tag Team, se dirigeant vers le ring en buvant de leur Jack Daniel's. Ils sont prêts à faire fureur ce soir ! Une partie de la foule les critique, mais une autre partie des fans semble beaucoup admirer cette équipe.

Redemption de Shadowsfall résonne à présent dans l'arena et le Reverend Horton Heat apparaît seul sous le titantron, son bouquin à la main, mais pas de micro. Tant mieux, il n'ennuiera pas la foule une fois de plus. Il se dirige lentement vers le ring, fixe ses adversaires et n'hésite pas à grimper, même en l'absence de ses deux partenaires.

You Can Hate Me Now de Nas ft Puff Daddy résonne alors dans l'arena, de la fumée apparaît sur le stage et Jason Price fait son apparition. Le visage du lutteur est dissimulé par un masque, sur-lequel est rabattu un capuchon. Il met un doigt devant sa bouche pour demander le silence à la foule, puis marche vers le ring en tapant dans des mains. Il monte sur le ring et ensuite dans le coin sur la troisième corde toujours en mettant son doigt devant sa bouche pour demander le silence de la foule et après il enlève son masque pour le donner à quelqu'un dans la foule et il remonte dans puis il attend son adversaire.

On attend maintenant le dernier partenaire. All I Do Is Win de DJ Khaled résonne alors dans l'arena. Dès que le premier "All i do is win" retentit, Ricky sort de sous le titantron, la ceinture All Star sur son épaule. Il porte toujours ses lunettes de soleil, comme celles de The Rock. Dès qu'il entend au début de la chanson "Everybody's hands go up", il prend sa ceinture et la met en l'air, et des feux d'artifice de couleurs bleus sortent à la manière des artifices d'Edge. Il remet ensuite sa ceinture autour de son épaule et marche tranquillement sur le ring, sans se soucier des personnes qui le huent ou qui l'applaudissent. Arrivé sur le ring, il va au milieu du ring, prend sa ceinture dans ses mains (sans la lever) et baisse sa tête. Dès qu'un autre "Everybody's hands go up" retentit dans le refrain, il relève la tête et lève sa ceinture en l'air encore une fois, pour toujours montrer que "tout ce qu'il fait c'est gagner".

Mark Fitzerald : Alors, c'est le champion All Star qui fera équipe avec le Reverend et Jason Price ! Chaque équipe comportera une ceinture. Voilà un match intéressant qui nous attend !





The Drinkers & Sheik Al Idziri vs Reverend Horton Heat & Jason Price et Ricky Rakoto


C'est Jason Price et Scott Ryan qui vont démarrer le match. Jason fixe Scott Ryan d'un air furieux, n'ayant pas oublié que ce dernier a blessé son ancien partenaire lors de Bad Destiny. L'ancien champion Tag Team affronte le nouveau ce soir ! Jason fait signe à Scott d'approcher, ce dernier ne se le fait pas répéter et fonce sur l'adversaire, Clothesline ! Esquivée par Jason, Scott rebondit dans les cordes, en tente une deuxième, à nouveau esquivée. Scott s'arrête, Jason fonce alors sur lui, Enzuigiri ! Contrée par Scott Ryan, qui porte un Spinebuster à The Priceless ! Ca commence mal pour Price, et Scott Ryan recule à présent... Jason se relève, Scott s'élance, spear ! Esquivé par Jason cette fois-ci, qui porte alors un Dropkick à The Australian Drinker. Et il court vers les cordes, Diving Crossbody porté avec succès ! The Priceless couvre Scott Ryan pour le tombé :

1...

2...

Dégagement de Scott Ryan ! Jason Price le relève, Irish Whip... renversé par Scott Ryan qui envoie l'adversaire dans le coin, et fonce pour un Turnbuckle Clothesline ! Et il enchaîne avec une Belly to Belly Suplex. Scott va maintenant faire le tag à Samuel, celui-ci se dirige aussitôt vers Jason Price qui est en train de se relever... Spinning Wheel Kick !

Mark Fitzerald : Les champions par équipe se montrent plutôt efficaces pour le moment.

Martin L. Jefferson : Oui, en effet, en même temps c'est un peu ce qu'on attend de la part de champions...

Samuel est maintenant en train de relever Jason Price... il y va pour un Powerbomb ! Porté avec succès, et The Street Fight Legend fait maintenant un doigt d'honneur à l'adversaire avant de se reculer... il va y aller pour le FN'Spear ! FN'Spear porté ! Samuel couvre Price pour le tombé :

1...

2...

3 !!!



Spoiler:
 


The Street Fight Legend jette un regard assassin à Ricky, alors que Jason tente de reprendre ses esprits à l'extérieur. L'arbitre commence à compter.

1...

2...

3...

4... Jason tente de revenir sur le ring, mais Samuel l'attend de pied ferme et lui bloque toute entrée.

5...

6... Nouvelle tentative de Jason, mais il se ravise au dernier moment.

7...

8... le Reverend Horton Heat entre soudain sur le ring, et porte un Bicycle Kick à Samuel ! Jason Price en profite pour revenir sur le ring.

Martin L. Jefferson : Reverend ou pas, Jesse Heath est toujours aussi lâche.

Et Jason Price fait maintenant le tag à Ricky Rakoto. Le champion All Star entre sur le ring, se dirige vers Samuel qu'il commence à relever, lui fout plusieures droites et réalise un Neckbreaker. Ricky fait des signes à la foule, se fait encourager et porte un Elbow Smash ! Il relève Samuel, porte un DDT. La foule encourage le Rickmeister, en criant Y.F.M. Le champion All Star fait des taunts à la foule, se la pète un peu... pour finalement se faire avoir par le Sheik Al Idziri qui le prend par surprise avec un Stunner ! Et Samuel en profite aussitôt pour aller couvrir Ricky.

1...

2...

3 !!!



Eh non, pas trois ! Le Reverend Horton Heat intervient, envoyant un bon coup de pied dans la tronche de The Street Fight Legend.

Martin L. Jefferson : C'est drôle, quand je regarde ce match, j'ai l'impression que les Drinkers sont des lutteurs respectueux des règles...

Et c'est Scott Ryan qui vient maintenant s'en prendre au Reverend, lui indiquant sa manière de penser. Les deux hommes échangent des droites, alors que Ricky se relève. Le champion All Star vient en aide au Reverend en portant un Russian Leg Sweep à The Australian Drinker. Pendant ce temps, Samuel se relève à son tour, pour se faire lui aussi attaquer par Jason Price avec une Northern Lights Suplex !

Mark Fitzerald : Oui, en effet, vous n'avez pas tort pour une fois Jefferson... mais les Drinkers n'ont pas volé ce qui leur arrive. Et puis, avec le Rickmeister, tous les moyens sont bons !

Et Ricky relève maintenant Samuel, DDT ! Il porte maintenant un people's elbow à The Street Fight Legend, avant d'y aller pour une leg drop : le Y.F.M est porté ! Et Ricky réalise le tombé sur The Street Fight Legend :

1...

2...

3 !!!



Spoiler:
 


All I Do Is Win de DJ Khaled résonne dans l'arena, et le Rickmeister quitte le ring sans célébrer avec ses partenaires. En fait, il célèbre cette victoire tout seul, faisant des taunts au public comme s'il avait fait tout le boulot seul.

Martin L. Jefferson : Le Reverend et le Sheik n'ont même pas été les hommes légaux sur le ring !

Mark Fitzerald : Ils n'en ont pas eu le temps. Le Rickmeister est imprévisible !

Sur le ring, le Reverend et Jason Price n'accordent guère d'importance à Ricky et se contentent de narguer les champions par équipe. Leurs vantardises en début de show viennent d'être mises en doute.



On se retrouve maintenant dans la loge de Perfect Coalition, où Lennox Parker est en train d'encourager son partenaire à l'approche du Main Event.

Lennox Parker : Ca sera un jeu d'enfant, Joey. Après tout, qui est plus parfait que toi sur le ring ?

Joey Cameron : Personne, c'est évident !

Lennox Parker : Et qui est autant parfait que toi ?

Joey Cameron : Pers... euh, toi, Lennox ! Mais uniquement toi.

Lennox Parker : Exact ! Ce qui signifie que Zack ne l'est pas. Tu ne feras qu'une bouchée de lui, et à One Way To Hell tu remportes ce titre.

Joey Cameron : Et au prochain pay-per-view, les fans auront la chance de découvrir un Main Event digne de ce nom... Joey Cameron contre Lennox Parker !

Lennox Parker : Ca en jette.

Joey Cameron : En effet ! Quant à ce Zack, il ne m'impressionne absolument pas. Après tout... je l'ai déjà battu par le passé. Ce sera un jeu d'enfant de recommencer.

Lennox Parker : Surtout pour quelqu'un comme nous !

Joey Cameron : Nous sommes tellement excellents.

Lennox Parker : Si parfaits !

Joey Cameron : Ce n'est même pas la perfection qui est en nous... c'est nous qui perfectionnons la perfection !

Lennox Parker : Exact ! Bon, tu es prêt, partenaire ?

Joey Cameron : Une seconde, je me recoiffe une dernière fois.

Lennox Parker : Hein ? Mais t'as presque pas de cheveux !

Joey Cameron : Tu viens de le dire, j'en ai "presque" pas. Le soucis du détail, c'est ça qui fait la perfection !

Lennox Parker : Oui, c'est vrai, tu as raison.

(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:08

Et alors que nous attendons le Main Event, voilà Ricky Rakoto qui se balade dans les couloirs, brandissant fièrement sa ceinture All Star. Hayden Flynn court après lui pour lui poser quelques questions.

Hayden Flynn : Ah, Ricky... je voulais savoir... qu'est-ce qui t'a motivé à aider le Reverend et Jason Price dans ce match ?

Ricky Rakoto : Ne m'appelle plus Ricky. Dorénavant, je suis... le Ricmeister !

Hayden Flynn : Le Rickmeister ?

Rickmeister : Exact ! Et que ce soit clair, je n'étais pas dans ce match juste pour aider le cul-béni et monsieur-je-perds-ma-ceinture-au-bout-d'une-semaine. En fait, j'ai accepté de rendre ce service pour une simple raison : montrer que le Rickmeister est partout, que le Rickmeister est LA superstar à la UCW !

Hayden Flynn : Et donc...

Rickmeister : Et donc tu vas dégager, petit, parce que tu n'as pas le calibre pour discuter avec le Rickmeister. Allez ouste !




Nous nous retrouvons pour le Main-Event alors qu'on peut voir que Danny a joint la table des commentateurs... Il semble très attentif alors que que le premier theme se fait entendre...


How you Remind me de Nickelback resonne dans l'Arena et c'est Joey Cameron accompagné par son coéquipier Lennox Parker, qui arrive sur le stage. Il s'avance fiérement en insultant le public et grimpe sur le ring visiblement fier. Il enlève ces lunettes de soleils et attend son adversaire...


One Broken Glass de Chimaira se fait entendre dans l'arena et Zack Lionhart arrive sur le ring déjà torse nu tenant son Kendo Stick d'une main. Il se dirige alors vers le ring, Zack ne se préoccupant pas du public. Il grimpe sur le ring, balance son Kendo Stick sur le stage...


Les deux lutteurs sont sur le ring et l'arbitre fait sonner la cloche! DING! DING! DING!


Zack Lionhart vs Joey Cameron


Une fois la cloche sonnée les deux lutteurs se regardent... La foule hue, et on peut sentir que les vieilles rancoeures entre les deux hommes remontent... Lennox qui est lui en ringside gueule aprés Joey pour qu'il démolisse Lionhart. Danny lui observe tout ce qu'il se passe depuis la table des commentateurs... Quand tout d'un coup et de façon incroyablement brutal Zack se jette sur Joey et lui assène une série de punchs à terre! Joey est à terre, Zack le lache, le relève et lui applique immédiatement une German Suplex... Qu'il enchaine avec une deuxième! Puis une troisième! Il garde alors Joey en main aprés la 3éme et tente le compte de 3!!! 1... 2... Non! Joey se dégage et semble un peu étourdi... Lionhart l'enchaine alors avec un European Uppercut! Joey titube un peu et s'accroche sur les cordes mais se ramasse immédiatement un Running Dropkick! Qui le propulse en dehors du ring!


Mark Fitzerald: Joey démarre mal...


Martin L.Jefferson: En effet! Sinon Danny... Un pronostic pour ce soir?


''Exy'' Danny: Peu importe... Je les deteste autant l'un que l'autre!


Joey est à terre en dehors du ring, Lennox court vers lui et lui demande si ca va... Zack passe alors sous les cordes et s'apprête à continuer son Beatdown sur Joey mais Lennox s'offusque et se positionne devant Joey... Zack lui crie de se pousser de son chemin, l'arbitre crit à Lennox que ce qu'il fait est illégal! Lennox reste impassible... Zack remonte alors sur le ring en ne perdant pas du regard Lennox et l'arbitre commence le décompte! 1... Lennox secoue son partenaire. 2... 3... Joey reprend ses esprits. 4... 5... Joey se relève avec l'aide de Lennox. 6... Joey est debout! 7... 8... Joey remonte sur le ring! Les deux lutteurs sont donc à nouveau face à face. Zack s'apprête à envoyer une Clothesline mais Joey esquive en passant par dessous son bras! Il se projette dans les cordes et c'est lui qui applique une violente Clothesline à son adversaire! Qu'il enchaine immédiatement avec une deuxième! Zack se relève relativement facilement, mais Joey s'en saisit immédiatement et y va pour un Sidewalk Slam!!!


''Exy'' Danny: Tsss... Ce match est tristement ennuyeux... Entre l'un qui ne peut pas se passer de son partenaire et l'autre qui se fait avoir comme une bleusaille...


Mark Fitzerald: Parole d'expert!


Martin L.Jefferson: Vous êtes mauvaise langue... Je trouve qu'on à affaire à un beau Main-Event!


Zack est à terre, Joey le relève immédiatement et y va pour un Powerslam! Zack est à nouveau à terre... Joey se projette dans les cordes et y va pour Elbow Drop... Non!!! Zack esquive et Joey s'écrase le coude sur le ring! Zack se relève, Joey est assis à terre en se tenant le coude et Zack l'enchaine avec un Shinning Wizard! Il tente aussitôt le tombé: 1... 2... Non! Joey se dégage! Zack le relève alors, mais Joey se débat et il arrive à se dégager! Mais Zack riposte avec un Backbreaker! Joey souffre... Mais Zack ne compte pas s'arrêter en si bon chemin... Il se saisit de Joey et va y aller pour son RavenFlow DDT!!!


Martin L.Jefferson: Aïe! Aïe! Aïe! Joey est dans une mauvaise posture...


Mark Fitzerald: Je vous le fait pas dire...


''Exy'' Danny: Héhé...


Mais non! Joey se dégage et y va pour un Atemi! Puis un deuxième! Il entraine Zack jusque dans le coin, lui va dans le coin opposé et va y aller pour un Big Splash... Non! Zack esquive! Joey s'écrase alors la tronche contre le turnbuckle puis titube dans le ring... Zack monte alors dessus et y va pour un Headscissors qui fait valdinguer Joey! Joey est à terre, un peu étourdi... Zack le relève et y va pour son Chimairadriver! Il tente immédiatement le tombé! 1... 2... 3!!!



Spoiler

Non!!! Lennox tire le pied de Zack pour l'emmener en dehors du ring!


En effet, Zack s'écrase la tronche contre le sol! L'arbitre dit qu'il n'a rien vu... Zack se relève alors mais Lennox s'est barré dans le public! Zack choisit de remonter sur le ring où l'attend Joey... Qui l'accueil avec un Spear!!! Un Spear sorti de nul part! Il tente le tombé: 1... 2... 3!!!



Spoiler

Victoire de Joey Cameron par tombé!


Martin L.Jefferson: Quoi! Mais quesque c'est que cette fin de match?!


''Exy'' Danny: Digne des protagonistes qui était sur le ring ce soir... Pitoyable!


Mark Fitzerald: Tsss... Incapable de gagner sans son partenaire! Mon dieu... Ca promet pour la suite...


How you Remind me de Nickelback résonne dans l'Arena et Joey Cameron léve les bras et il est immédiatement rejoint par Lennox Parker qui fête avec lui sa victoire! Danny se lève alors et fixe Joey... Les deux se confrontent et c'est sur cette image que le show se termine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   Sam 14 Avr - 13:09

Ce show fut écrit par : Jesse Heath

Avec la participation de :

-The XTrem pour Tiger Ted's vs Sean Boswell
-Ricky Rakoto pour Tyson Cash vs Black Lotus
-Dynamite Joe pour Elena & Ghost vs Cassandra & Almarik
-Lennox Parker pour Bazz vs Vitro Hyte
-Jesse Heath pour Hardcore Match : Sparkos vs Dynamite Joe ; Drinkers & Sheik vs Reverend & Jason Price & Rickmeister et les segments
-Bazz pour Joey Cameron vs Zack Lionhart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 12   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunday Night Detonation 12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows :: Archive Shows 2010-
Sauter vers: