AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sunday Night Detonation 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:29




Animal I Have Become de Three Days Grace commence à jouer, et c'est sous les hurlements de joie de la foule que les feux d'artifice éclatent dans les quatre coins de la UCW Arena. Le public semble être très présent pour ce dixième opus de Detonation, et tout laisse à penser que la soirée va être spéciale. Sur le titantron le nom du show est accompagné d'un X, et les projecteurs dessinent même un X au centre du ring.

Martin L. Jefferson : Bienvenue à la UCW Arena ! Ce soir, c'est déjà le dixième Saturday Night Detonation que j'ai le plaisir de commenter en la compagnie de mon cher collègue, Mark Fitzerald ! Vous êtes ravi, Mark ?

Mark Fitzerald : Hmm... oui.

Martin L. Jefferson : En tout cas, la soirée va être exceptionnelle ce soir ! Sans plus attendre, revoyons les événements de la semaine passée.

Dans le match opener, Jérôme "Bettersweet" Richard a disposé de Thomas Hardy grâce à une distraction de The XTrem. John Richmond a ensuite battu Vin's, avant de s'acheter sa place dans le All Star Tournament en résolvant les problèmes financiers de Joey Cameron. Dans ce tournoi d'ailleurs, Vitro Hyte a essuyé la première défaite de sa carrière à la UCW, laissant Lennox Parker se qualifier. Joshua Dust a battu la moitié des champions par équipe Flow. Nemo Epps, qui croyait la guerre avec Hyrnalo terminée, s'est finalement trompé : une attaque de ce dernier lui a coûté sa chance au tournoi All Star, et Ricky Rakoto avance à l'étape suivante. La seconde moitié des champions par équipe Bazz a perdu contre la moitié des challengers, The Australian Drinker Scott Ryan. Enfin, dans le Main Event, Zack Lionhart a battu Sparkos, Myster Ghost et Hyrnalo pour devenir challenger numéro un au titre mondial !

Martin L. Jefferson : Que d'événements, mon cher Mark ! Mais ce soir, ça promet d'être riche et plein de rebondissements. On nous annonce une avalanche de matchs pour célébrer ce dixième Detonation.

Mark Fitzerald : Espérons juste que ça ne vous donnera pas l'occasion de débiter une avalanche de conneries...

En parlant de connerie, Blow Me Away de Breaking Benjamin résonne soudain dans l'arena, et qui donc apparaît sous le titantron ? Les champions par équipe, Bazz et Flow, qui se dirigent tranquillement vers le ring, la tête haute, levant leurs ceintures. Le public les hue bien évidemment, le regard de Bazz s'attarde momentanément sur une pancarte contenant l'inscription "My Dog Deserves This Belt More Than You" mais il continue son chemin.
Les champions atteignent le ring, et Bazz s'empare du micro.

Bazz : Je ne comprends pas comment marchent les statistiques.

Flow : Pourquoi tout le monde nous pronostique perdants pour Bad Destiny ?

Bazz : Parce que Samuel et Scott Ryan enchaînent les victoires ?

Flow : Parce que vous préférez voir deux alcooliques plutôt que deux futures légendes ?

Bazz : Parce que vous n'avez pas assez de goût pour suivre de la vraie lutte ?

Flow : Bof... ne nous attardons pas sur ce cas, mon cher Bazz. Ces gens-là ne réfléchissent pas avant de répondre aux sondages, c'est sûrement pour ça. Et puis, les gens ont de drôles de manières de penser...

Bazz : D'autant plus que nos défaites de la semaine dernière étaient calculées dans un but ultra stratégique, peaufiné avec talent par nous et notre cher mentor Sparkos.

Flow : Le tout est de mettre l'adversaire en confiance... mais ne vous y trompez pas, en équipe, nous sommes imbattables ! La preuve, regardez, nous avons toujours nos ceintures depuis Supremacy.

Bazz : Et nous prouverons ce soir dans le Main Event que la New Generation est le clan le plus dominant que connaîtra la UCW dans son Histoire !

Flow : Notre règne sera le plus long de l'histoire... vous savez pourquoi ? Simplement parce qu'il ne s'arrêtera jamais.

Et alors que Blow Me Away de Breaking Benjamin retentit de nouveau, les deux hommes lèvent fièrement leurs ceintures, avant de quitter le ring en se la pétant, toujours hués par la foule.



You're Going Down de Sick Puppies résonne dans l'Arena, des pyros jaunes, oranges et rouges éclatent dans l'Arena et c'est The Xtrem qui fait le premier son entrée! Il s'avance vers le ring, passe par dessous les cordes, monte sur le turnbuckle et fait des taunts à la foule...

Get Back de Lidacris feat. Sum 41 résonne dans l'Arena et c'est Jérôme Richard qui apparaît! Il s'avance vers le ring, le regard determiné... Puis grimpe, regarde tout ces adversaires puis montre ses pectoraux avec les deux pouces et crie « I am Jérôme Bettersweet Richard! » La foule le hue, mais il ne tient pas compte et se tient prêt pour le combat...

Martin L. Jefferson : Nous allons avoir un grand match se soir ! Mon cher collègue !

Mark Fitzerald : No ... Euh, depuis quand vous m'appelez comme ça ?





The XTrem vs Jérôme "Bettersweet" Richard


On voit Xtreme tourner un eu autour de Jérôme et la prise de contact entre les deux, headlock de la part de Bettersweet, et il tient la prise, Xtreme tente de se dégager, il va dans les cordes, et projection de Bettersweet dans les câbles, Shoulder Block de la part de Jérôme, et il repart de nouveau, esquive de Xtreme, mais il continue sa course, une autre esquive, et non, Bettersweet a arrêté sa course, et Chop ! Xtreme se tient l'abdomen, puis un autre Chop de la part de Jérôme, il retourne le bas maintenant, projection dans les cordes, Clothersline ... esquivé par Xtreme, et ce dernier continue sa course, et Flying Elbow !

Martin L. Jefferson : Vous avez vu !

Mark Fitzerald : Non ...

Xtreme est de nouveau dans la course, il relève Bettersweet, et lui envoie un violent coup de poing dans la figure, et coup de pied, oh ! Le Twist Of Fate, non, c'est trop tôt, Betterweet le pousse, Xtreme se retourne, Toe Kick de la part de Better, il l'attrape, et Suplex, non, Xtreme passe derrière et Roll Up ! 1 .. 2 .. Ouf, dgagement, les deux sont debout, et Arm Drag de la part de Xtreme ! Jérôme est debout, et ... Ouh ! Reverse Atomic Drop de la part de Xtreme, et un chop ! Xtreme est dans la partie, il attrape le bras de Jérôme et projection dans le coin opposé, Jérôme contre l'irish whip, et il fonce, non, le pied de Xtreme l'arrête, on voit ce dernier qui monte sur la deuxième corde, attention, non, Jérôme la vue, il lui attrape la jambe et envoie Xtreme au sol !

Xtreme se tient le dos, et Jérôme tente le tombé 1 .. 2 ..Non, dégagement, Jérôme relève Xtreme, un coup de pied, puis il l'attrape Snap Suplex parfaitement éxécuté ! Jérôme relève Xtreme de nouveau, il l'envoie dans le coin, sans grande résistance de la part de xtreme, il fonce, et Running Dropkick to Turnbucle ! Xtreme est assis, on voit Jérôme attraper les jambes de Xtreem, attention ... Alley Oop Bomb ! Tombé 1 .. 2 .. Dégagement ! Jérôme relève de nouveau Xtreme, il tente un Scoop Slam, Xtreme se dégage, un coup de pied, Xtreme part dans les cordes, et NON ! STO de la part de Bettersweet !

Martin L. Jefferson : Je pense qu'il a été calmé avec un coup pareille ...

Mark Fitzerald : Pourquoi vous regardez ce match ?

Bettersweet veut faire ces preuves, il va vers le turnbucle, il est presque en haut, il y est, attention, il va sauter, et Diving Elbow Dr... Xtreme s'est écarté, et Bettersweet s'est intercepté au sol, les deux se regardent de nouveau, coup de pied de la part de Xtreme, il va dans les cordes et Clothersline ! Jérôme se relève supris, et ce fait accueillir par un Dropkick ! Jérôme est de nouveau debout, coup de pied de la part de Xtreme, il l'envoie dans les cordes, contre Irish Whip de la part de Jérôme, il se baisse, et non ! Neckbreaker de la part de Xtreme ! Jérôme se tient la nuque, et est de nouveau debout, attention, que fait Xtreme, il part dans les cordes, et Headscissor Takedown ! Xtreme est en furie, il monte sur la deuxieme corde, et Diving Low Dropkick ! Tombé 1 .. 2 .. Non ! Xtreme regarde l'arbitre, Jérôme reprend un peu ces esprits et ... One Minute ? School Boy Pin !

Martin L. Jefferson : Bettersweet va gagner !

Mark Fitzerald : Le match va se terminer !

Xtreme s'est dégagé, et Jérôme ne le veut pas, il attrape Xtreme, et l'envoie à l'extérieur du ring, Xtreme est sur le tablier externe, Bettersweet se retourne, et le voit bien, il a vers le coin, oh non, il fait la prise comme Jericho, et ... NOn ! Xteme se baisse, et Bettersweet se retrouve à l'extérieur ! On voit Xtreme qui prépare quelque choses, oh non, attention, et Springboard Moonsault ! Les deux sont a l'extérieur ! Et l'arbitre compte 1 .... 2 .... 3 .... Bettersweet est debout, il relève Xtreme, et lui envoie un coup, 4 ... 5 ... Xtreme est dans le ring, Bettersweet lui es dedans lui aussi, Xtreme lui envoie un coup de pied, il part dans les cordes, esquive de Bettersweet et BETTERKICK ! Mon Dieu !
Xtreme est au sol, et Bettersweet monte son bras à la foule, il veut en finir, la foule le hue, elle lui crie "You Suck !" et il est près, il attrape Xtreme au cou, Failling Chock... Non, dégagement de la part de Xtreme, Xtreme tente un coup mais non, Eye Rake de la part de Bettersweet, on voit Better qui attrape le bras d'Xtreme, projection dans le coin, non, Xtreme est debout, et WHISPER IN THE WIND ! Bettersweet est debout, il est sonné, attention, et Twist Of Fate de la part d'Xtreme ! Tombé 1 .. 2 .. Non ! Dégagement !

Martin L. Jefferson : Ce match est incroyable !

Xtreem commence a aller vers les cordes, il attend que Bettersweet soit debout, attention, Springboard Elbow Non ! Bettersweet le rattrape par derrière et Back Suplex ! NON ! Xtreme a fait un salto arrière et il part dans les cordes, Bettersweet se retourne et XKO ! XKO dans la face de Jérôme ! Tombé ! 1 . 2 .. 3 !

Spoiler:
 




You're Going Down des Sick Puppies résonne dans l'arena, et The XTrem quitte le ring sous les applaudissements de la foule, ravi de cette victoire. Cela faisait longtemps qu'il n'avait plus gagné, est-ce un signe que sa carrière est relancée à la UCW ?

(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:30

Nous nous trouvons maintenant dans le bureau de Jesse Heath, la porte s'ouvre brusquement et Margareth Kingsley entre.

Margareth : Vous comptez vraiment combattre ce soir ?

Jesse Heath : Oui, je l'ai décidé.

Margareth : Vous n'avez jamais battu les Drinkers, pourquoi vous acharner comme ça ?

Jesse Heath : Tout dépendra si mon partenaire vaut le coup.

Margareth : Et qui est-ce ?

Jesse Heath : Vous le découvrirez par vous-même. Comme Samuel et Scott Ryan à leurs dépends.



Alestorm de The Huntmaster commence et Myster Ghost apparaît sous le Titantron. Il descend lentement la rampe et monte dans le ring. Il enlève son chapeau et son manteau.

30/30-150 de Stone Sour résonne dans l'aréna et c'est au tour de Benjamin Marshall de faire son apparition. Le public semble déjà le connaître puisqu'il se fait copieusement hué. Il monte sur le ring et reagrde Myster Ghost avec un air de défi.

Martin L. Jefferson: "On va enfin pouvoir juger Benjamin Marshall en action. Et pas contre n'importe qui. Myster Ghost n'est pas un adversaire facile."

L'arbitre vérifie qu'ils ne cachent aucun objet illégaux et fait sonner la cloche.




Myster Ghost vs Benjamin Marshall



Marshall entend bien prouver immédiatement à Ghost qu'il n'est pas là pour faire de la figuration et lui envoie des chops dans la poitrine. Irish Whip de Marshall sur Ghost et réception avec un Spinning Wheel Kick. Ghost titube un peu pendant que Marshall se projette dans les cordes pour une Clothesline mais se fait contrer par un Big Boot. Il se relève aussitôt mais mais un coup de pied dans l'abdomen le plie en deux. Ghost lui saisit alors la tête et DDT. Il tente le tombé mais Marshall se dégage au compte de 1.

Mark Fitzerald: "Il ne sera pas aussi facile que ça à battre."

Ghost ne laisse pas le temps à Marshall de se relever et lui matraque le dos à coups d'avant-bras. Il le relève et Irish Whip dans un des coins du ring. Le dos de Marshall s'éclate contre le TurnBuckle. Ghost suit avec une Corner Clothesline qui sèche Marshall. Il se recule un peu et part pour une nouvelle Clothesline mais se prend les deux pieds de Marshall dans la figure. Benjamin monte sur la deuxième corde et Tornado DDT! Il vient de planter la tête de Ghost dans le ring. Il tente le tombé à son tour ...1 ... Dégagement de Ghost.

Marshall lui laisse le temps de poser un genou à terre et lui assène un terrible coup de genou dans la tempe. Ghost retombe au sol mais tente aussitôt de se relever. Marshall s'élance pour un Shinning Wizard mais Ghost esquive en baissant la tête. Il saisit aussitôt Marshall par la taille et porte une German Suplex qui envoie son adversaire de l'autre côtè du ring. Marshall se relève aussitôt et court vers Ghost mais se fait contrer par un SpineBuster. Ghost enchaîne aussitôt par deux Elbow Drop rapide dans la poitrine de Marshall. Il tente le tombé ...1 ...2 ... Marshall soulève une épaule.

Martin L. Jefferson: " Ca va vite! Je ne sais pas en faveur de qui joue cette vitesse."

Mark Fitzerald: "En tout cas, Ghost contrôle bien son adversaire pour l'instant."

Martin semble avoir raison pour la vitesse du combat parce que en se relevant, Ghost prend un petit temps de récupération. Il finit par relever Marshall par la nuque, Irish Whip et Back Elbow. Il se dirige vers Marshall et lui attrape la gorge. Il le soulève et le porte à bout de bras. C'est parti pour un Chokeslam mais Marshhall envoie des kicks dans le ventre de Ghost qui lâche prise. Marshall attrape la tête de Ghost et Jawbreaker! Ghost titube, dos au cordes et Marshall s'élance pour une Cactus Clothesline et les deux hommes passent par dessus la troisième corde. Benjamin est retombé sur ses pieds et envoie un Spinning Kick dans la tête de Ghost. L'arbitre demande aux deux hommes de remonter mais voyant qu'ils ne le font pas, il commence le compte à l'extèrieur.

...1 Marshall envoie Ghost tête la première contre les barrières de sécurité.

...2 Il prend Ghost et l'amène vers les escaliers en métal.

...3 Il tente de cogner la tête de Ghost mais celui-ci contre et c'est la tête de Marshall qui heurte le métal.

...4 Ghost saisit Marshall en Bear Hug et court vers un poteau de coin

...5 Il vient de balancer Marshall contre le poteau

...6 Il remonte Marshall dans le ring

...7 Il y entre à son tour...

...et se fait surprendre par un Roll Up de Marshall! ...1 ...2 ...Ghost se dégage. Il se relève mais Marshall est déjà debout et Spear sur Ghost! Ghost heurte violemment le ring. Benjamin est déjà sur la troisième corde et porte un Diving Leg Drop. Il touche la cible mais ne semble pas décider à tenter le tombé. Il passe de l'autre côtè des cordes, attend que son adversaire se relève et Springboard Tornado DDT! Cette fois il tente le tombé ...1 ...2 ...3!


Spoiler:
 




L'arbitre lève le bras de Marshall et celui-ci se laisse faire, le regard rivé sur Ghost au sol. Un léger sourire se lit sur les lèvres de Marshall. L'arbitre lui lâche le bras et Marshall se penche vers Ghost et lui crie des insultes au visage. Trés satisfait, il quitte le ring alors que Ghost semble avoir du mal à se remettre debout.
Et voilà que Maitre Blood, le manager de Myster Ghost, rattrape Marshall... que fait-il ? On dirait qu'il le félicite ! Et le voilà qui tend la main à Marshall...

Martin L. Jefferson : Il veut changer d'élève ou quoi ?

Mark Fitzerald : Il veut entraîner les meilleurs, sans doute. Peut-être l'invite-t-il à les rejoindre...

Mais apparemment, personne ne rejoindra personne... alors que Maitre Blood tend toujours la main, un sourire narquois se dessine sur le visage de Benjamin Marshall, et... oh !!! Celui-ci lui porte un Jawbreaker ! Maitre Blood est K.O au sol alors que Marshall quitte l'arena, encore plus ravi.

Mark Fitzerald : Faire ça à une personne âgée, quelle honte !




Nous nous trouvons en backstage, et voilà Dark Lotus, nouveau lutteur de la UCW, qui est en train de discuter avec un vieux concierge.

Dark Lotus : Et alors, c'est là que je lui ai dis : hors de question, c'est mon ipod, je ne le prête à personne. T'aurais fait pareil que moi, Jim.

Concierge : Hahaha, bien sûr fiston ! Tu as bien fait.

A ce moment, The XTrem passe par là et se joint à la conversation.

The XTrem : C'est toi le nouveau lutteur ? Dark Pampers, quelque chose dans le genre ?

Dark Lotus : Dans le genre étroit d'esprit, on ne fait pas mieux...

The XTrem : Bah tu peux rire, mais j'aimerais pas avoir comme nom de lutteur une célèbre marque de papier toilette.

Dark Lotus : Et alors ? Quand je te vois, j'ai aussi une XTrem envie d'aller au petit coin.

Un peu à l'écart, nous apercevons Max Hitkins plié en deux, qui note les blagues qu'il vient d'entendre sur un petit calepin.

Max Hitkins : Hahaha ! Il faut absolument que je les ressorte dans mes prochaines interviews !


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:30

How You Remind Me de Nickelback résonne à présent dans l'arena, et voilà Joey Cameron qui apparaît sous le titantron. Il est en tenue de combat, mais tient en main un micro alors qu'il se dirige vers le ring. The Element of One a le sourire aux lèvres, et lorsqu'il atteint le centre du ring, il s'adresse à la foule avec son air habituel, sûr de lui et agaçant.

Joey Cameron : Bienvenue à Detonation, le show de The Element of One, l'empire de Perfect Coalition. Vous voulez savoir quelle équipe va dominer cette fédération ? Ce n'est pas la New Generation, ce ne sont pas les Drinkers, ce ne sont pas Lethal Starship, et encore moins cette pseudo équipe du luchador jobber et son compagnon l'Elu de son coeur. C'est tout simplement Lennox et moi !
A Bad Destiny, mon cher partenaire va devenir champion All Star. De mon côté, je défie d'ores et déjà celui qui quittera le ring avec le titre mondial. Zack Lionhart, Exy Danny ? Ces deux là ne font pas le poids. J'ai déjà battu Zack Lionhart lorsque nous nous sommes affrontés à un contre un, dans un vrai match dans les règles. Et je ferais de même si Danny venait à garder le titre. Je recommande à ceux qui briguent MON titre de rester sur leurs gardes...

Joey est alors interrompu par Semisweet Symphony, et voilà William Banks qui apparaît sous le titantron accompagné de Vitro Hyte. C'est le luchador qui prend la parole.

Vitro Hyte : Ton titre mondial ? Drôle de façon de voir les choses pour quelqu'un qui encaisse les défaites et se retrouve obligé de vendre sa place dans un tournoi.

Joey Cameron : C'est la jalousie qui parle... tellement distrayant de voir un nabot chercher à capter un peu de mon spotlight. Mais les fans ne s'intéressent pas à toi, Vitro, ils regardent la UCW pour voir Joey Came...

Vitro Hyte : En y réfléchissant bien, c'est vrai que t'as bien fait de vendre ta place pour le tournoi All Star. Vu que tu ne l'aurais pas gagné de toute façon. C'est sans doute la meilleure idée que tu ai eu jusqu'à présent, mais ce serait encore mieux si tu arrêtais d'ennuyer tout le monde en te faisant passer pour ce que tu n'es pas. Mon ami William Banks doit t'affronter ce soir, et il va te remettre à ta place !

Sur ce, Vitro Hyte et William Banks se dirigent vers le ring. Vitro reste à l'extérieur pour suivre le match, tandis que William Banks grimpe sur le ring, faisant face à Joey. Les deux lutteurs sont dans le ring, ils se fixent, tout est prêt... L'arbitre fait sonner la cloche et le match peut commencer!!!


DING! DING!



Joey Cameron vs William Banks




Les deux lutteurs se tournent autour dans le ring puis s'empoignent et c'est William Banks qui prend l'avantage! Il saisit Cameron en Headlock pour le plus grand bonheur de son partenaire en ringside Vitro Hyte. Mais Cameron se dégage et balance un bon gros punch dans la tête de l'Elu! Banks semble souffrir du punch qu'il vient de se recevoir mais Cameron ne lui laisse pas de répis et l'enchaine avec une Clothesline (bien stiff comme il faut...)!!! William Banks est à terre, mais Cameron le relève et l'emmene dans le coin pour lui appliquer un Atemi! Puis un deuxième!!! Banks se dégage du coin et titube dans le ring... Mais au moment où Cameron tente de se saisir de son adversaire il se fait surprendre avec un Elbow Smash! Enchainé immédiatement avec un European Uppercut! William Banks s'est reveillé, il se projette dans les cordes et applique une Clothesline à Cameron qui se retrouve à terre! Puis une deuxième!!! Cameron est à terre, Banks le relève et lui applique une T-Bone Suplex!


Martin L.Jefferson: « Waow! Quel reveille de William Banks!!! »


Mark Fitzerald: « En même temps... Est-ce vraiment étonnant? On connait tous son talent et sa réputation... »


Vitro Hyte éxulte en ringside, Cameron se relève et est à genou dans le ring... Mais Banks l'enchaine immédiatement avec un Shinning Wizard! Cameron est à nouveau à terre... Tentative de tombé! 1... 2... Non! Cameron se dégage! Devant sa tentative qu'il vient d'échouer, Banks réagit et relève Joey! Mais celui-ci ne se laisse pas faire et donne un Coup de Coude dans le ventre de Banks! Il se projette dans les cordes et applique un Sidewalk Slam à son adversaire qui ne s'y attendait probablement pas! Cameron znchaine immédiatement avec un Elbow Drop et tente le tombé: 1... 2... Non! Banks relève les épaules! Cameron relève alors Banks et lui applique une German Suplex! Puis une deuxième! Puis une troisième!!! William Banks est à terre à la suite de cet enchainement de Suplex... Cameron en profite pour tenter le tombé! 1... 2... NON! Banks se dégage!


Martin L.Jefferson: « Le match est vraiment engagé! Aucun des deux ne veut lâcher le morceaux!!! »


Mark Fitzerald: « Une victoire est un sacré avantage psychologique en même temps Martin! D'autant que qui que ce soit qui gagne, ce serait une victoire de prestige! »


Cameron relève à nouveau Banks et lui applique un Eye Poke. Vitro Hyte cri au scandale mais l'arbitre ne voit rien! Joey monte sur le turnbuckle et... Diving Clothesline sur Banks! Il l'enchaine avec une série de punchs à terre... Il relève Banks et le place en position de Brain Buster! … Mais non! Banks se dégage, applique un Elbow Smash à Cameron qu'il enchaine avec un STO!!! Il court vers le turnbuckle, il grimpe sur la 3éme corde... Mais à ce moment là, on voit Lennox Parker sur le stage s'approcher du ring, Vitro Hyte est méfiant. Banks observe ça avec attention mais n'a pas fais attention à Cameron qui s'était relevé!!! Celui-ci se saisit de Banks alors qu'il est sur le turnbuckle et applique sa Powerbomb! Il tente immédiatement le tombé! 1... 2... NON!!! Dégagement de William!


Martin L.Jefferson: « Erreur de jeunesse de la part de Banks! Il a trop fait attention à ce qu'il se passait autour de lui! »


Mark Fitzerald: « D'autant qu'il a son coéquipier en ringside... Tssss... Bien que talentueux, Banks a encore 2/3 trucs à apprendre! »


Joey est desespéré... Banks lui s'est relevé avec l'aide des cordes! Joey tente de s'en saisir mais Banks réplique avec un Headbutt! Qu'il enchaine avec une Capture Suplex! Cameron se tient le dos à terre... William se projette dans les cordes... Mais Lennox le fait trébucher! Banks s'éclate la gueule au sol, Vitro court vers Parker pour s'attaquer à lui mais Parker l'attendait et lui applique un Parker Kick! Pendant ce temps... Cameron s'est relevé, il voit que Banks est à terre. Il se met dans le coin et se prépare pour son Spear... Banks se relève avec l'aide des cordes, mais à peine debout, il se fait surprendre par le Spear de de The Element of One!!! Cameron tente le tombé:

1...

2...

3!!!


Spoiler:
 





Banks est à terre, Cameron rejoint par Lennox fête sa victoire! Ils descendent du ring, Vitro Hyte y monte pour voir comment va son partenaire et défie Cameron et Lennox qui sont sur le stage en train de le narguer.



Et nous revoilà en backstage, et attention les yeux, voilà Yumi Sagurê qui se promène dans les couloirs. Elle ne manque pas d'attirer sur son passage les regards plus qu'intéressés des différents employés de la UCW... aucun d'eux ne semble se priver de poser les yeux sur elle. Mais c'est Jérôme Bettersweet Richard qui a le zèle d'aller l'approcher.

Bettersweet : Salut poupée...

Yumi Sagurê : Appelle-moi autrement, on ne garde pas les cochons ensemble.

Bettersweet : Allez, chérie, n'ai pas peur. Une femme comme toi a besoin d'un lutteur comme moi pour la protéger.

Yumi Sagurê : Tu cherches vraiment les ennuis, on dirait...

Bettersweet : Méfie-toi, ne vas pas te casser un ongle...

Et pour toute réponse, la jeune femme envoie un violent direct dans la face de Bettersweet qui se retrouve au sol. Bettersweet reste sur le cul alors que Yumi continue son chemin, sous l'hilarité générale de ceux qui observaient la scène.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:31

Et nous revoilà dans les coulisses. Nous avons vu Joey Cameron précédemment, et c'est maintenant Lennox Parker qui se balade dans les couloirs, seul. Avant de se retrouver nez à nez avec Ricky Rakoto. Celui-ci a comme toujours sa réplique de la ceinture All Star, qu'il trimballe comme si c'était la vraie.

Ricky Rakoto : Ah, t'es là toi. On peut dire que t'as de la chance, tu vas voir ce que c'est que d'avoir un vrai partenaire. Entre faire équipe avec Cameron, et faire équipe avec le Rickmeister, y'a pas photo !

Lennox Parker : Malheureusement tu restes en-dessous des critères qui me permettent de te voir comme presque égal à moi. Mais ça ne fait rien, je me contenterais de ton aide pour ce soir, ça devrait suffire.

Ricky Rakoto : Eh, si tu veux mon avis, te surmène pas trop pendant le match, et laisse faire le Rickmeister. Laisse un professionnel s'occuper de gérer la situation...

Lennox Parker : Je suis meilleur que toi, Ricky.

Ricky Rakoto : Ah ouais ? Tu vois cette ceinture ? Bientôt j'aurais la vraie.

Lennox Parker : Pas de chance, le premier champion All Star ce sera moi. Si t'es assez rusé, on se retrouvera peut-être en finale à Bad Destiny...

A ce moment, les deux hommes sont interrompus par Margareth Kingsley.

Margareth : Je peux déjà vous dire que ça n'arrivera pas. Car la semaine prochaine, l'une des deux demi-finales, ce sera... toi, Lennox, contre toi, Ricky ! Un seul de vous deux peut donc espérer aller à Bad Destiny.

Ricky Rakoto et Lennox Parker : Ce sera moi !!!

Margareth : J'espère juste que ça ne va pas vous monter l'un contre l'autre pendant votre match ce soir...

Et Margareth Kingsley s'éloigne, laissant Ricky et Lennox s'échanger des regards de froideur.





What Do You Do For Money Honey de AC/DC résonne dans l' Arena. John Richmond fait alors son entrée, il marche en direction du ring sous les huées de la foule !

C'est au tour de Riot - Three Days de retentir dans l' Arena, et voilà Thomas Hardy qui arrive, qui cours jusqu'au ring !

Les 2 hommes sont sur le ring, l'arbitre fait sonner la cloche:




All Star Tournament
Thomas Hardy vs John Richmond



Les deux lutteurs se tourne autour, John Richmond décide de foncer sur son adversaire pour faire une Clotheline, ésquivé par Thomas Hardy qui est passé sous le bras de John. Richmond se retourne et se prend en Dropkick en plein face ! John Richmond se relève énervé de c'être fait surpris de la sorte, il fonce une nouvelle fois sur Hardy et lui assène une magnifique Clotheline ! Richmond relève son adversaire, et le projette dans le coin et commence une série de coups de poings sur son adversair. L'arbitre lui dit d'arrêter puis se met à le compter: 1, 2, 3, 4, c'est bon John Richmond en a fini avec ces droites.

Martin L. Jefferson : On reconnait l'ancien combattants de MMA avec ces séries de coups de poings !

Mark Fitzerald : Ouai mais là c'est un combat de catch, pas de MMA !

Thomas Hardy est encore dans le coin, John Richmon lui fonce dessus pour faire un Corner Clotheline, Non contré par Hardy qui lui assène un magnifique Big Boot. Thomas relève son adversaire et Russian Leg Sweep Il tente le tombé: 1, seulement 1. John Richmond est toujours au sol et Standing Moonsault de Thomas Hardy qui retente le tombé 1, 2, nouveau dégagement de Richmond qui se relève. Thomas exécute un Suplex, non contré par John en DDT. Il se projette dans les cordes et Elbow Drop. John Richmond relève son adversaire, non contre de Hardy en Jawbreaker ! John Richmond se remet debout presque instentanément, il voit Hardy lui foncer dessus et Powerslam. Hardy est au sol, Richmond fait des Stomps sur Hardy, qui attrape les corde, mais Richmond continu. L'arbitre compte: 1, 2, 3, 4 arrête enfin ses stomps. L'arbitre lui dit que c'est la dernière fois, sinon il se fait disqualifier, pendant ce temps Hardy se relevé sur le tablier du ring et Springboard Dropkick.

Martin L. Jefferson : C'est un très bon combat auquel nous assistons !

Mark Fitzerald : Ha !! car c'est pas encore fini ?!

Martin L. Jefferson : Rendormez-vous ! C'est mieux pour tout le monde !

John Richmond se relève et Side Effect de Thomas Hardy, qui monte sur la troisième cordes et Diving Front Dropkick sur Richmond qui venait de se relever. Hardy se projette dans les cordes et Leg Drop, John Richmond se relève une nouvelle fois. Thomas Hardy fonce sur son adversaire, mais Spear de Richmond sorti de nul part !

Martin L. Jefferson : Ho non, c'est fini pour Thomas Hardy !

Mark Fitzerald : Cool, le combat est enfin fini !

1 ...

2 ...

et 3 !!!

Spoiler:
 


Martin L. Jefferson : Ouf, c'est pas passé loin ! Mark, je vous avait dis que c'était mieux quand vous dormiez !

John Richmond se demande pourquoi l'arbitre ne lui donne pas la victoire ! Il commence à se disputer avec l'arbitre, mais pendant ce temps-là Thomas Hardy se relève. Il est maintenant dans le dos de Richmond qui est toujours en train d' engeuler l'arbitre, il lui tappote sur l'épaule. Richmond se retourne et se prend une série de Kick ! Thomas Hardy enchaîne les Kick, il s'arrête d'un coup et exécute Canadian Destroyer sortie de nul part !! Il monte sur la troisième corde pour partir pour son Bitocul Extreme !!! C'est bon Richmond et à 4 pattes, Thomas s'apprête à partir...

Annihilation By The Hands of God de Roadrunner United retenti Rick Gunther arrive en marchant vers le ring !

Martin L. Jefferson : Que viens-t-il faire là ?

Mark Fitzerald : Enfin ! Il se passe quelque chose dans ce combat !!

Thomas Hardy, toujours sur la troisième corde, regarde Rick Gunther venir jusqu'au ring, où l'arbitre l'empêche de monter sur le ring. Pendant ce temps-là, dans le dos de l'arbitre, John Richmond s'est relevé et a en poing Américain en main ! Il fonce dans le coin,où se trouve Thomas Hardy qui regarde toujours ce que fait Gunther, et coup de Poing Américain sur la tête de Hardy qui chute violemment sur le ring. John ballance son Poing Américain hors du ring, puis relève son adversaire et Financial Crisis !!! L'arbitre se retourne:

1 ...

2 ...

et 3 !!


Spoiler:
 




What Do You Do For Money Honey de AC/DC se fait entendre pour fêter la victoire de John Richmond, Rick Gunther le rejoint sur le ring. Ils fêtent ensemble cette victoire, Rick se dirige vers Thomas Hardy, le relève et Death Fall !!!

Mark Fitzerald : Enfin fini ! Voilà c'est John Richmond qui se qualifie pour la suite du tournoi, voilà tout est dit !




Nous voilà dans la loge du champion de la UCW, et "Exy" Danny est accompagné de sa chère et tendre Anita.

Anita : Comment tu te sens pour ce soir ? Pas trop inquiet ?

Danny : Non, ça devrait aller.

Anita : Ne me mens pas. Je sais que tu es inquiet. Je suis inquiète. Tu ne devrais pas y aller...

Danny : Zack est un cinglé imprévisible et la New Generation sont une bande de lâches fourbes qui tentent tous les coups dans le dos. Je risque d'en prendre pour mon grade ce soir, mais je dois y aller. Je ne suis pas champion pour rester caché dans ma loge.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:32

Nous sommes maintenant dans le bureau de Jesse Heath, et on entend frapper à la porte. Ce sont Bazz et Flow qui entrent.

Bazz : Alors, vous vouliez nous voir ?

Jesse Heath : C'est exact, asseyez-vous.

Flow : Qu'est-ce que vous voulez ?

Jesse Heath : Ecoutez les gars, je ne vais pas y aller par quatre chemins. Vous êtes nuls. Vous êtes des nazes. Vous êtes de mauvais champions. Vous n'apportez aucune crédibilité à ce titre, je vous ai ajouté au match à Supremacy pour empêcher les Drinkers de devenir champions, mais avec vous ils ont toutes leur chance de l'emporter à Bad Destiny.

Flow : Attends, tu te fous de nous, tu t'es vu sur le ring quand tu...

Jesse Heath : Ca suffit.

Bazz : L'essentiel est qu'on défende le titre et que l'on gagne nos matchs ! Toi, tu n'as jamais battu les Drinkers, et c'est pas faute d'avoir essayé... ce sera pareil ce soir. Mais à Bad Destiny, Flow et moi on conservera le titre contre ces deux alcoolos.

Jesse Heath : Tu sais, Bazz, j'ai jamais cru en toi et ce depuis le début de cette fédération, quand tu te considérais comme l'avenir en te comportant comme un gamin. Depuis que Flow et toi avez ce titre, ta tête a continué d'enfler, tu n'as pas mûri... dommage que ce soit ta tête et pas ton talent qui ait enflé.

Flow : Bon, et si tu nous disais ce que ça fait concrètement ? Parce qu'en fait, on s'en branle de l'avis que t'as sur nous.

Jesse Heath : Vous ne tarderez pas à le savoir. Une mise à l'épreuve devrait venir bientôt...




Jungle Boogie de Kool and The Gang commence et la salle est baignée de lumières vertes et rouges. Quand le hurlement se fait entendre, Delrey Jackson apparaît sous le Titantron et effectue une petite danse de boxeur (un peu comme Shane MacMahon) puis descend la rampe en tapant dans les mains des fans. Il monte sur le ring et grimpe directement sur la deuxième corde en frappant dans ses mains au dessus de sa tête au rythme du morceau. Il redescend et refait quelques pas de boxe.
Kung fu fighting (remix) By cee-lo green & jack black résonne ensuite, et Nemo Epps fait son entrée. Il s'empresse d'aller rejoindre son partenaire du soir, et l'entente semble bonne entre ces deux-là qui se sont déjà affrontés sur le ring. Tous deux attendent à présent leurs adversaires.

Quand le premier accord de l'intro de "It's Goin Down" des X-ecutioners résonne dans l'arène, une explosion de pyrotechnique a lieu sous le titantron, donnant l'impression d 'une véritable explosion. Ensuite, Dynamite Joe apparaît et descend la rampe d'un pas décidé. Puis, il saute sur le tablier du ring avant de grimper sur l'un des coins. Les pieds sur la seconde corde, il se frappe deux fois son torse, à l'emplacement du cœur, et lève le poing. Enfin, il passe à l'intérieur du ring en sautant par dessus la troisième corde, se met au milieu et fait un salut militaire décontracté (en utilisant que deux doigt) à la foule.
I Came To Play de Downstait résonne ensuite, et les feux d'artifice éclatent sur le stage. Un rideau de feu apparaît, puis c'est Hyrnalo qui arrive sous le titantron. Aussitôt hué par la foule, Hyrnalo se dirige tranquillement vers le ring, ignorant les fans, son partenaire, mais regardant l'air mauvais ses adversaires.

Les quatre hommes sont sur le ring, les équipes se décident rapidement. C'est DelRey Jackson et Hyrnalo qui vont commencer le match. L'arbitre fait alors sonner la cloche !





DelRey Jackson & Nemo Epps vs Dynamite Joe & Hyrnalo




DelRey et Hyrnalo se font face. Le match démarre avec un grapple assez long, qui voit Hyrnalo emmener DelRey vers le coin. Ce dernier se dégage en portant un Big Chop à l'adversaire, et hop, une série de droites dans la face d'Hyrnalo, puis un low kick. Alors qu'il semble se faire défoncer la tronche, Hyrnalo finit par attraper la tête de son adversaire, et réalise un Bulldog ! Et il relève DelRey, tiger suplex ! Et il tente déjà un tombé :

1...

Dégagement de DelRey ! Le Tough Brother montre sa résistance dans ce match, Hyrnalo ne se dégonfle pas et l'envoie dans les cordes, DelRey s'y rattrape... et fonce sur Hyrnalo pour une Running Clothesline, portée avec succès. DelRey relève ensuite Hyrnalo, l'envoie dans le coin, et fonce sur lui, Harlem Thunder ! Il profite que l'adversaire soit un peu sonné pour le mettre en position du Powerslam... Hyrnalo se dégage, headbutt, suivi d'un leg lariat, et il prend son élan pour porter un superkick à DelRey ! Il le traîne ensuite vers le centre, ankle lock, non DelRey se dégage de là. Qu'importe, alors que DelRey est toujours au sol, Hyrnalo porte plusieures elbow drop, puis se recule lentement... attend que DelRey se relève, pour courir vers lui et porter un Enzuigiri !
Le match a tourné en faveur d'Hyrnalo, mais celui-ci se tourne à présent vers son partenaire, et fait le tag pour offrir DelRey sur un plateau à Dynamite Joe. Ce dernier est visiblement ravi d'entrer sur le ring, et se dirige immédiatement vers DelRey qu'il relève sans ménagement et envoie s'écraser contre le turnbuckle. Il soulève alors Dynamite Joe en position d'une Powerbomb, il va la faire sur le poteau ! Mais DelRey tente de se dégager, il frappe son adversaire, et tous deux finissent par tomber en arrière.

Martin L. Jefferson : Ce serait pas mal qu'on ait une prise réussie ce soir !

Dynamite Joe se relève, DelRey également... le légionnaire se met à courir vers l'afro-américain, ce dernier esquive une CLothesline et réplique aussitôt avec une Vertical Suplex ! DelRey semble revenir dans le match, la confrontation avec Joe lui donne probablement plus d'entrain... et alors que Joe se relève, DelRey commence à réaliser sa petite danse de boxer, Funky Dog ! Il enchaîne plusieurs headbutt, et enchaîne avec un dropkick qui envoie Dynamite Joe au tapis. DelRey tente aussitôt le tombé :

1...

2...

Dégagement de Dynamite Joe ! DelRey recule, attendant que Joe se relève, et fonce... superkick ! Il fait aussitôt des taunts à la foule qui l'acclame, et crie "Respect The Brotha" ! Ca y est, il y va pour son Harlem Hammer... que... non, Hyrnalo rentre sur le ring ! German Suplex d'Hyrnalo sur DelRey !
Les deux lutteurs légaux sont maintenant groggy sur le tapis, et se mettent à ramper vers leurs partenaires respectifs. Joe fait le tag avec Hyrnalo, DelRey fait le tag avec Nemo Epps !
Nemo Epps est encore frais, et fait face à un Hyrnalo des plus menaçants et des plus détestables. Nemo fonce aussitôt sur Hyrnalo, lariat ! Il fait reculer Hyrnalo avec des atémis, Hyrnalo l'envoie dans les cordes, Nemo revient et porte un Russian Leg Sweep. Il grimpe aussitôt sur les cordes, Moonsault ! Il tente un tombé :

1...

2...

Dégagement d'Hyrnalo ! Nemo ne se décourage pas, il relève Hyrnalo, knee facecruser... contré par Hyrnalo qui envoie une Suplex à l'adversaire. Et le voilà qui grimpe sur le turnbuckle, shooting star leg drop ! Il s'apprête maintenant à porter son Tiger Powerbomb, mais... Nemo Epps ne le laisse pas faire, il porte des droites à Hyrnalo, snap DDT ! Et il y va pour son Backepps (handspring enzuiguiri), porté avec succès. La foule acclame Nemo Epps, qui est maintenant prêt pour le Nemo driver I (double underhook piledriver). Il réalise la prise et...

Mark Fitzerald : Ca devient lassant ces interventions qui gâchent tout le spectacle...

Voilà Dynamite Joe qui vient foutre sa merde, casse la prise et porte un European Uppercut à Nemo, avant d'enchaîner avec un DDT. Il retourne aussitôt à sa place, alors qu'Hyrnalo rampe vers lui pour faire le tag. Et Dynamite Joe devient l'homme légal !
Nemo est en train de se relever, tout ça pour voir Dynamite Joe foncer sur lui, Buzzsaw Kick ! Et il réalise à présent son Springboard Tornado DDT. On peut maintenant s'attendre au Canadian Destroyer ! Il envoie Nemo dans les cordes, et réalise sa fameuse prise ! Le Canadian Destroyer est porté !!! Dynamite Joe fait le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




DelRey Jackson regarde son partenaire, lui demandant s'il va bien, alors que "It's Goin Down" des X-ecutioners résonne dans l'arena. Hyrnalo et Dynamite Joe célèbrent tranquillement cette victoire, Joe se félicite de sa performance tandis qu'Hyrnalo murmure quelques menaces à l'oreille d'un Nemo Epps K.O.




Nous voilà en backstage, dans la loge des Drinkers. Samuel et Scott Ryan font leurs pronostics sur le partenaire mystère de Jesse Heath.

Samuel : Sérieusement, tu crois que ce sera qui ?

Scott Ryan : Margareth Kingsley ? En bikini, miam...

Samuel : Ou la pouffe de Danny, la blonde à gros nichons là.

Scott Ryan : Ah mais non, ça y est, j'ai trouvé ! Ce sera Okama !

Les deux hommes éclatent de rire.

Scott Ryan : Bah oui, ça tient la route, c'est comme à Supremacy. Franchement, s'il croit nous impressionner avec un travelo, il fait fausse route.

Samuel : Il a toujours fait fausse route, ce type est naze... nous avoir avec Okama, il fait vraiment très fort dans la connerie.

La porte s'ouvre brusquement, et Jesse Heath apparaît de l'autre côté.

Jesse Heath : Rigolez, rigolez. N'empêche que mon partenaire peut être n'importe qui. Quelqu'un qui a un match ce soir, ou alors quelqu'un que vous n'attendez pas du tout... et si c'était le Sheik ?

Et Jesse s'en va, laissant les Drinkers un peu intrigués.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:32

Posté le: Dim 4 Avr - 14:24 Sujet du message: Saturday Night Detonation 03/04/10 > Detonation X


Nous voilà dans les coulisses de la UCW, avec John Richmond qui discute avec Hayden Flynn.

Hayden Flynn : Nous connaîtrons bientôt l'homme que vous allez affronter en demi-finale... alors, Sean Boswell ou Joshua Dust, qui préférez-vous ?

John Richmond : Honnêtement, mon cher Hayden, je m'en fiche pas mal de qui je vais affronter. Tout ce qui compte, c'est que je vais quitter l'arena à Bad Destiny avec le titre All Star...



Diamond Life de Tyga retentit et sous les quelques huées de la foule, Sean Boswell fait son entrée. Il descend la rampe en ignorant les fans qui le hue et s’occupe seulement de se diriger vers le ring. Ensuite, il monte les marches et pénètre dans le ring pour attendre son adversaire.
Livin' On The Edge de Aerosmith se fait entendre dans l’aréna et c’est maintenant au tour de Joshua Dust de faire son entrée. Mais contrairement à Sean, les fans l’acclament haut et fort alors qu’il descend la rampe et tape dans quelques mains au passage. Il monte dans le ring pour faire face à Sean Boswell.

Mark Fitzerald : Nous en sommes maintenant rendu au tout dernier du premier tour du All Star Tournament. Qui de Sean Boswell ou Joshua Dust réussira à passer en Demi-Finale ?

Martin L. Jefferson : C’est ce qu’on va voir !

L’arbitre fait sonner la cloche pour annoncer le début de ce match !




All Star Tournament
Sean Boswell vs Joshua Dust



Le match vient à peine de débuter que les deux adversaires s’empoignent dans ce qui semble être une épreuve de force. Cependant, cela ne dure que quelques secondes puisque Sean Boswell envoie un kick dans l’abdomen de Joshua. Ce dernier plie en deux suite à ce coup, ce qui permet à Boswell de le prendre en Headlock. Il veut l’envoyer au tapis avec une prise qui ressemble à une prise de judo mais Joshua ne tombe pas puisqu’il se retient avec sa jambe. Il se dégage du Headlock et envoie Sean dans les cordes. Sean court dans les cordes et au moment où Joshua veut l’abattre avec un Dropkick, Boswell se tient aux cordes. Joshua Dust s’écrase sur le ring suite à cette tentative d’attaque manquée. Le membre de la New Generation veut appliquer un Boston Crab à son adversaire mais Joshua fait tout ce qu’il peut pour se dégager. Il lui envoie un solide coup de pied en plein visage qui fait reculer Sean. Joshua se relève et envoie Sean Boswell au sol avec un magnifique Headscissor ! Mais Sean se relève immédiatement permettant ainsi à Joshua de le ramener au sol avec un Spinning Wheel Kick !

Martin L. Jefferson : Belle manœuvre de la part de Joshua !

The SilverHeart veut relevé Sean quand ce dernier lui envoie un vicieux coup de coude en plein dans l’abdomen ! Joshua se penche encore une fois de douleur alors que Sean lui écrase la tête sur le tapis avec un DDT ! Sean relève son adversaire et lui sert un enchaînement de coups de genoux en plein visage. Joshua semble sonné par ses coups et a du mal à tenir debout mais ça, Sean s’en fout puisqu’il redresse la tête de son adversaire et le frappe avec un European Uppercut. Cette fois-ci, Joshua s’écrase sur le ring.

Mark Fitzerald : Sean Boswell n’a encore aucune victoire depuis ses débuts à la UCW mais on dirait bien que cette fois-ci, il est très déterminé à l’emporter.

Martin L. Jefferson : Gagner ce match serait une belle occasion pour lui de prouver qu’il mérite sa place dans le clan New Generation.

Le membre de la New Generation relève The Brave et le traîne vers le coin du ring pour continuer de le maltraiter avec des puissants coups de poings et de pieds. Cette attaque plusieurs secondes jusqu’à ce que l’arbitre lui ordonne d’arrêter sous peine d’être disqualifié. Sean Boswell recule alors un peu en levant les bras en signe de victoire. La foule répond avec des huées de toutes parts. L’arbitre s’assure que Joshua peut continuer le combat et une fois qu’il a son approbation, il recule pour laisser place au combat. Une fois que c’est fait, Sean Boswell ne perd pas de temps pour revenir à la charge avec un Turnbuckle Clothesline ! Mais non ! C’est esquivé par Joshua qui passe sous son bras. Sean s’écrase alors contre le coin et c’est alors que Joshua Dust réplique avec plusieurs Atemis sans s’arrêter ! Sean n’a même pas le temps de reprendre ses énergies qu’à chaque fois, il encaisse une atemi. Ce n’est qu’après quelques temps que Dust s’arrête pour faire monter son adversaire sur la troisième corde. Il lui sert deux puissants Forearm Smash pour ensuite lui porter un Green Bay Plunge du haut de la troisième corde !

Martin L. Jefferson : On dirait bien que Joshua n’a pas apprécier de se faire maltraité par Sean en début de match !

Mark Fitzerald : C’est ce que j’aime le plus chez ce jeune lutteur ! Il est très combatif !

C’est avec beaucoup de rapidité que Joshua monte sur le troisième corde et s’écrase sur son adversaire avec un superbe Moonsault ! Et il tente maintenant le tombé.

1………

2………

Dégagement de Sean !

Sean Boswell se relève difficilement alors que Joshua le frappe avec deux baffes suivit d’un écrasement et une descente du coude pour finir ! Cette fois-ci, Joshua opte pour l’option de la soumission. En effet, il tente maintenant un Single Leg Boston Crab. Mais avant même qu’il eut le temps d’appliquer de la pression, Sean Boswell s’en dégage en rampant jusqu’à l’extérieur du ring comme s’il paniquait. Le membre de la New Generation est à l’extérieur du ring et reprend de l’énergie après cette soudaine domination de Joshua. L’arbitre lui ordonne de remonter mais Sean refuse alors l’arbitre commence le décompte extérieur. Joshua, quant à lui, s’impatiente donc il décide de s’approcher un peu des cordes. Au compte de 4, Sean monte sur l’apron du ring où Joshua le prend par la tête pour le ramener dans le ring mais Sean Boswell ne se laisse pas faire puisqu’il réplique avec un coup de bélier dans le ventre du SilverHeart. Joshua Dust recule un peu sous le choc ce qui laisse amplement de temps à Sean Boswell de s’élancer pour un Springboard Forearm Strike !

Martin L. Jefferson : Voyons voir si Sean Boswell parviendra à revenir en force dans ce match !

En tout cas, Sean semble vouloir terminer le match… Maintenant ! Effectivement, le voici qui recule un peu alors que Joshua tente de se relever. Une fois que son adversaire est accroupit, il court et… PUNT KICK !!! OH mais non ! Joshua Dust l’a vu venir et à esquiver le finisher de Sean juste à temps ! Sean Boswell est furieux d’avoir raté cette chance de terminer le match et se retourne immédiatement vers Joshua Dust qui lui était déjà debout et… SUPERKICK de la part de Joshua !!! Ce coup a eu un grand impact puisque Sean s’écroule difficilement sur le ring ! The Brave tente alors le tombé.

1……….

2…………

Dégagement in-extremis de Sean !

Sean Boswell veut à tout prix remporter ! Et Joshua semble très surpris de la résistance de son adversaire mais il ne se décourage pas car c’est à peine si Sean est debout que Joshua Dust revient à la charge avec son finisher… Le BRAVE BUSTER (Running DOA de Suicide) !!! Et c’est parfaitement exécuté ! Il tente alors le tombé.

1……………

2……………

Et 3 !!!


Spoiler:
 




Le thème du Silverheart, Joshua Dust, se fait entendre alors qu’il se relève pour célébrer sa victoire sous les grandes acclamations de la foule qui est très satisfaite du résultat. Il repart ensuite vers les coulisses en tapant dans les mains de quelques fans. Sean Boswell, quant à lui, affiche un air très déçu mais aussi frustré.

Mark Fitzerald : Et bien on connaît maintenant l’identité du dernier lutteur à participer aux Demi-Finales !

Martin L. Jefferson : Oui mais cette nouvelle défaite de Sean Boswell risque de grandement décevoir les membres de la New Generation !




En backstage, Lethal Starship croise Jesse Heath.

Jason Price : Eh, faut que tu nous dise. C'est quoi exactement, ton plan ? Et qui c'est ton partenaire ce soir ?

Jesse Heath : Faites moi confiance. L'important, c'est que vous gagniez votre match ce soir, vous en avez besoin.

Et Jesse s'éloigne sans en ajouter davantage.

Nick Blade : Franchement, je me demande ce qu'il mijote.

Jason Price : Je sais pas si c'est bon pour nous...


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:33

Heres To The Past de A Day To Remember retentit et de la fumée verte fait son apparition sur le sol, mais Ricky n'est pas encore sorti. Dès que les premières paroles de la chanson se font entendre, Ricky Rakoto sort finalement, des lunettes de soleil comme The Rock sur ses yeux, et il marche calmement vers le ring, avec un petit sourire aux lèvres, sans prêter attention à la foule qui peut l'acclamer ou le huer. Il porte sa fausse ceinture All Star, la montrant à la foule comme si c'était la vraie. Arrivé sur le ring, il monte sur la troisième corde, il enlève ses lunettes et les lance à la foule, plus précisément là où il y a des belles filles. Puis, il lève ses deux bras dans le ciel, en gardant un air macho. Il fait de même sur les quatre coins. Le public est toujours aussi partagé, une bonne partie le hue pour son égocentrisme, mais une autre semble l'aduler pour ses répliques grandioses.

Jordan de Buckethead retentit ensuite et c'est Lennox Parker qui fait son entrée. Il se contente de rire en voyant la fausse ceinture de son partenaire du soir, et se dirige tranquillement vers le ring, l'air sûr de lui. Pas de Joey Cameron à ses côtés pour le soutenir, mais Lennox ne semble pas en avoir besoin.

Bat Country de Avenged Sevenfold se fait entendre dans l'arena, les lumières sont maintenant rouges et jaunes. Des feux d'artifice éclatent dans toutes les directions et Nick Blade et Jason Price entrent sur le stage en regardant la foule. Les deux hommes lèvent les bras, ils descendent la rampe en tappant dans les mains de leurs fans et ils se dirigent vers le ring, ils montent sur le ring en sautant sur le rebord et il passent par dessous la deuxième corde. Nick Blade et Jason Price se dirigent maintenant chacun dans leur coin et tout en regardant la foule ils lèvent encore une fois les bras en signe de victoire.





Ricky Rakoto & Lennox Parker vs Lethal Starship




C'est donc Nick Blade et Lennox Parker qui vont débuté ce match. Les deux s'empoignent mais c'est Lennox qui prend l'avantage! Il se saisit de Nick Blade et y va pour une German Suplex! Nick se relève immédiatement mais Lennox l'enchaine avec une Lariat! Lennox tente déjà le tombé: 1... Non! Nick se dégage sans difficulté, Lennox s'apprête à nouveau à l'enchainer avec une Lariat mais Nick esquive, se projette dans les cordes et y va pour son Crossbody sur Lennox! Nick se relève, Lennox est à terre. Nick monte sur le turnbuckle, et il est parti pour son Frog Splash!!! … Esquivé par Lennox qui court faire le changement pour son partenaire du soir! C'est donc Ricky Rakoto qui entre sur le ring, il se saisit du pauvre Nick Blade encore à terre et y va pour une T-Bone Suplex! Nick Blade se tord dans tous les sens dans le ring, et Ricky le remet debout et applique une European Uppercut! Nick Blade est sonné par le choc mais a encore assez de force pour effectuer un Dropkick dans la tronche de Ricky! Le Rickmeister est à terre, Blade en profite pour faire le changement!

Martin L.Jefferson: « Ouch... Je crois que Nick Blade vient de sauver la victoire pour son équipe! »

Mark Fitzerald : «Aprés... Je ne sais pas si Price tiendra le choc face à Rakoto! C'est le Rickmeister quand même! »

Et le Rickmeister justement se relève... Il se saisit de Jason Price apparament pour une Belly-to-belly Suplex... Mais Price contre la prise avec un Hurricanrana! Et applique à terre une série de punchs à Rakoto! Price se projette dans les cordes et y va pour un Lionsault! Il tente le tombé: 1... 2... NON! Rakoto se dégage! Price semble surpris... Mais on ne bat le Rickmeister si facilement! Il relève Ricky et semble vouloir lui appliquer un Enziguiri! Il place son pied sur son épaule mais Ricky contre avec un... Hammer Kick!!!

Martin L.Jefferson: « Waow!!! Quelle preuve de souplesse de la part de Ricky! Un Hammer Kick! This is Freaking Insane!!! »

Mark Fitzerald: « Gloire au Rickmeister!!! Je serais peut-être un jour invité à ces partys si je continue de l'acclamer... »

Jason Price est à terre, Ricky qui n'en revient pas lui même enchaine immédiatement avec un Elbow Drop! Il le relève, l'emmene dans le coin du ring où se trouve Lennox et lui applique un Atemi! Puis un deuxième!!! Price se dégage et... Lennox fait le changement à l'insu de Ricky! Cela ne semble pas plaire à ce dernier mais l'arbitre fait signe que le changement a été effectué... Lennox arrive alors dans le ring, se saisit de Price et lui applique un Neckbreaker! Price est à terre... Lennox effectue le tombé! 1... 2... NON! Price se dégage! Lennox semble s'enerver alors que Ricky le regarde de travers. Blade s'excite dans le coin pour inciter son partenaire à s'arracher pour faire le changement. Lennox qui ne supporte pas de se faire insulter va provoquer le Rickmeister dans le coin. Price profite de ce moment d'innatention pour aller faire le changement! C'est donc Blade qui arrive et juste aprés que Rakoto ait collé une claque à son partenaire, Blade applique une German Suplex à Parker!

Martin L.Jefferson: « Y'a de la tension dans l'air... »

Mark Fitzerald: « Les deux vont se retrouver la semaine prochaine, c'était prévisible... J'espère juste que Parker ne va pas empêcher notre grand Rickmeister de gagner ce soir!!! »

Blade est donc debout dans le ring, alors que Lennox se tient le dos à terre. Blade monte sur la 3éme corde et applique un Moonsault! Tombé: 1... 2... NON! Ricky intervient! Il se saisit de Blade et le fait passer par dessus la 3éme corde! Et à ce moment il s'attaque à... Lennox son partenaire du soir! Price regarde attentivement et va voir comment va Blade en ringside. Pendant ce temps Lennox et Ricky s'échangent des punchs mais Ricky prend l'avantage! Il se saisit de Lennox... RICKOCHET!!! Lennox est à terre et Ricky s'en va visiblement frustré... C'est alors que Jason Price remonte sur le ring et au moment où Ricky descend... SUICIDE DIVE tout droit sur Ricky!!! Nick Blade remonte sur le ring, c'est lui le lutteur légal! Il relève Lennox... C4!!! Il tente le tombé: 1... 2... 3!!!


Spoiler:
 



A l'extérieur du ring, Ricky se relève et constate avec amertume la défaite, mais il décide de rejeter la faute sur son partenaire et envoie des critiques à l'égard de Lennox. Pendant ce temps, Nick Blade et Jason Price célèbrent cette victoire qui semble faire beaucoup de bien à leur équipe, et quittent l'arena sous les acclamations de la foule. De toute évidence, Lethal Starship est toujours une équipe très populaire à la UCW !




Après le match opposant Lethal Starship à Ricky Rakoto et Lennox Parker, nous retrouvons Vitro Hyte et William Banks dans leur loge, qui suivaient le match depuis la télévision.

William Banks : Lennox est toujours aussi sûr de lui même sans Cameron... mais le talent reste faible.

Vitro Hyte : Je me demande qui sera le moins pire entre Lennox Parker et Ricky Rakoto la semaine prochaine. Mais on peut déjà dire que le titre All Star manque de candidats intègre. J'espère que Joshua ira à Bad Destiny !


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:33

Les Drinkers sont en tenue de combat, dans les couloirs, et discutent avec le Sheik alors qu'ils se dirigent vers l'arena pour leur match.

Sheik Al Idziri : Je ne sais ni ce que prépare Heath, ni qui sera son partenaire, mais je vous recommande d'ouvrir l'oeil ce soir.

Samuel : Faut pas s'en faire... crois-moi, c'est Jesse Heath et le jour où ce gars-là aura une bonne idée, je promets de m'épiler les testicules avec de la cire.

Scott Ryan : Je tiens le pari.

Samuel : Et puis, Jesse n'a jamais réussi à me battre. Lui et moi, on en est à deux à zéro.

Sheik Al Idziri : Je vous demande juste d'ouvrir l'oeil...

Scott Ryan : Pas de soucis. T'as pas un fond de vodka ? J'ai la gorge sèche quand j'entre dans cette arena.




Line in the Sand de Motörhead se fait entendre dans la salle, et « The Street Fight Legend » Samuel et « The Australian Drinkers » Scott Ryan rentre dans la salle avec des bouteilles de Whisky et de Vodka dans la main. Des feus d’artifices explosent tout autour d’eux. Le Sheik Al Idziri les suit derrière eux en marchant doucement. Des étincelles tombent du ciel au fur et à mesure qu’ils avancent vers le ring. Ils montent chacun sur l’un des poteaux et boivent une gorgée de leurs bouteilles avant de ne les lancés au public. Le Sheikh rentre au milieu du ring et annonce l’entrée des deux lutteurs, qui vont ensuite s’asseoir dans un coin.

Damsel of Death de It Dies Today retentit ensuite dans la salle, et le président de la UCW Jesse Heath apparaît seul sous le titantron, en tenue de combat. Il tient en main un micro, et semble avoir une annonce à faire.

Jesse Heath : J'avais dis que j'aurais un partenaire spécial pour le match de ce soir. Eh bien, mesdames et messieurs, je vous présente ce partenaire : nouvellement arrivé à la UCW, The Maestro of Evil, Almarik !

Un début sinistre similaire à la marche impérial de Stars Wars se fait entendre, alors qu'on voit des flammes apparaitre. On peut voir qu'il y a beaucoup de brouillard pendant l'entrée et des flammes qui apparait sur les stages. Lorsque cela commence à balancer, on peut voir qu'une ascenseur avec un trône se mets à monter et Almarik qui est vêtu d'une armure gothique est assis dessus. Il se lève tranquillement de son trône et marche tranquillement vers les rampes, alors que les flammes apparaissent lorsqu'il franchit les rampes. Proche du ring il grimpe lentement dans le ring, et lorsqu'il est enfin entré dans le ring, Almarik s'approche au centre tout en levant ses deux bras dans les airs et lorsqu'il descend d'un geste brusque des flammes apparait dans les quatre coin comme un inferno match, alors que ce dernier se mets à rire d'un air diabolique. Lorsque la lumière fut enfin, il enlève son armure révélant son torse nu remplis de tatouages.


Les Drinkers semblent perplexes devant le partenaire de Jesse Heath ce soir. C'est le premier match d'Almarik à la UCW, mais celui-là n'a pas l'air d'un rigolo. Ca se concerte dans les deux équipes, et c'est Almarik qui va démarrer le match, face à Samuel !




The Drinkers vs Jesse Heath & Almarik



Samuel fait face à Almarik. The Street Fight Legend ne se montre nullement impressionné devant The Maestro of Evil, mais semble curieux de voir de quelle écorce il est fait. Almarik, pour sa part, semble se demander si son adversaire à la hauteur. Les deux hommes tournent en rond au milieu du ring, puis finissent par s'empoigner. Samuel veut prendre le dessus en mettant des coups de genoux dans le bide d'Almarik, mais ce dernier le sèche aussitôt avec un Spinebuster. Samuel est au sol, Almarik fait les cent pas autour de lui. L'atmosphère est pesante sur le ring, et la pression semble avoir envahi la foule...

Martin L. Jefferson : J'ai un peu peur, Mark... restez près de moi...

Mark Fitzerald : C'est vous qui me faites peur, Jefferson !

Samuel se relève, le voilà qui se projette dans les cordes pour prendre son élan, il court vers Almarik, qui l'accueille avec un puissant Big Boot. Et Almarik relève Samuel, Twisted Clothesline ! Il porte ensuite une clé de bras à The Street Fight Legend, qu'il interrompt pour porter un Sleep well (Inverted GTS) ! Il tente alors un tombé :

1...

2...

Dégagement de Samuel !

Mark Fitzerald : C'est la première fois que je vois quelqu'un dominer ainsi Samuel.

De son côté, Scott Ryan crie à son partenaire de se remettre dans le match. Ont-ils trop picolé pendant la soirée ? En tout cas, voilà Almarik qui traîne Samuel vers le centre du ring, et le soulève pour son Unholy Bomb. Portée avec succès ! Samuel prend très cher ce soir. Et The Street Fight Legend tente d'ailleurs de ramper vers son partenaire, mais Almarik lui attrape les jambes et semble beaucoup s'amuser à le voir ainsi en difficulté. A ce moment, Scott Ryan intervient, et envoie une puissante Clothesline à The Maestro of Evil ! Celui-ci se relève très vite, mais cela a laissé le temps à Samuel de se remettre sur pied, et le voilà qui contourne Almarik pour porter une German Suplex ! Il profite aussitôt de l'occasion pour faire le tag avec The Australian Drinker Scott Ryan.

Martin L. Jefferson : On reconnaît bien ici la lâcheté des Drinkers...

Mark Fitzerald : Ce n'était pas vous qui aviez peur d'Almarik tout à l'heure ?

Scott Ryan entre sur le ring, et fixe Almarik d'un air menaçant. The Australian Drinker ne veut pas se laisser impressionner, et lorsqu'Almarik fonce sur lui pour une Clothesline, Scott l'esquive rapidement pour placer une Belly to Belly Suplex. Il réalise ensuite plusieures descentes des genoux, avant de prendre son élan pour un Big Splash... qu'Almarik contre en se relevant et en réalisant un Big Boot ! Et The Maestro of Evil relève maintenant Scott Ryan, Backbreaker !

Scott est au sol, Almarik tourne dangereusement autour de lui, tel un animal se préparant à copuler avec une femelle qui se serait aventurée imprudemment sur son territoire.

Martin L. Jefferson : Les comparaisons du booker atteignent un niveau de plus en plus bas...

Mark Fitzerald : Mais de qui parlez-vous, enfin ?

Martin L. Jefferson : Désolé, je sommeillais. J'entends des voix.

Mark Fitzerald : I heard voices...

Martin L. Jefferson : Pardon ?

Et alors qu'Almarik s'apprête à tenter quelque chose, le voilà qui se retourne juste pour voir Samuel foncer sur lui avec un FN'Spear ! Pas de chance, l'arbitre s'interpose pour protester et se prend ce terrible coup de bélier. L'arbitre est complètement K.O ! Samuel se rend compte de sa boulette et retourne aussitôt à sa place. La distraction a permit à Scott Ryan de se relever, et The Australian Drinker en profite aussitôt pour porter son Australian Stunner à Almarik !!!
The Maestro of Evil s'est bien fait avoir sur ce coup-là, et voilà maintenant Scott Ryan qui grimpe sur le turnbuckle, Australian Frog Splash ! Et il réalise le tombé... mais l'arbitre est toujours K.O !

Jesse Heath se marre devant la colère de Scott Ryan, celui-ci se relève et fait signe au président de la UCW de venir se mêler un peu au combat.

Martin L. Jefferson : Il a pas tort, notre cher président bien aimé ne fout rien depuis le début de ce match.

Mais Jesse semble plutôt bien à sa place et se contente de hocher négativement de la tête. Pendant ce temps, Samuel descend en ringside et ramène une chaise, qu'il envoie à Scott Ryan. Ce dernier fixe Almarik, pour porter un coup de grâce ? Non, il préfère s'avancer vers Jesse Heath ! Celui-ci saute du tapis pour reculer en ringside, n'ayant pas envie de se faire démolir la tronche. Et le voilà qui fait signe vers le stage pour appeller un autre arbitre. En voilà un qui court aussitôt vers le ring !

Martin L. Jefferson : C'est pas malin de la part de Jesse de faire ça alors que son partenaire est K.O.

Mark Fitzerald : Vous croyez ?

Scott Ryan se retourne à ce moment, pour trouver Almarik debout, le fixant d'un air grave. Sous la surprise, Scott Ryan lâche sa chaise, et voilà Almarik qui l'attrape par la gorge, et le soulève pour un Chokeslam !
Non, The Australian Drinker parvient à se dégager en envoyant un bon coup de pied dans le bide de son adversaire, et le voilà qui court vers son partenaire ! Sauf que The Maestro of Evil ne le laisse pas faire, et le retient... Scott donne des coups de coude pour se dégager. Samuel tend la main, Scott en fait autant... ça y est, le tag est fait ! Samuel entre sur le ring, il attrape Almarik, headbutt, il envoie une série de punchs avant de le mettre en position pour une Powerbomb...
Jesse Heath intervient ! Le président de la UCW attaque Samuel, l'obligeant à abandonner sa prise, Almarik se dégage et porte à Samuel son Hammer of Misery (Polish hammer de Chris Masters) !!!

Samuel est groggy sur le tapis du ring, Almarik est maintenant décidé à en finir. Mais avant cela, il va faire taire Scott Ryan, courant vers lui, il fait tomber celui-ci hors du ring. Puis il retourne près de Samuel, et semble se préparer mentalement à ce qu'il va faire... mais...

Mark Fitzerald : Voilà qui n'est pas très poli.

Jesse Heath vient de faire le tag à Almarik ! Celui-ci semble assez surpris, mais Jesse ne perd pas un instant, relève Samuel et lui applique son Stunner From Heaven !!! Puis il couvre immédiatement The Street Fight Legend pour le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Damsel of Death de It Dies Today résonne dans l'arena, et Jesse Heath grimpe sur la troisième corde pour célébrer l'instant avec la foule qui se fout un peu de sa gueule pour ce tombé volé. De son côté, Almarik paraît furieux, et semble avoir beaucoup de mal à avaler ce qui vient de se passer, mais il ne fait rien, et se contente de fixer le président d'un regard menaçant. Ce dernier ne voit rien, et descend maintenant du ring pour retourner vers les vestiaires, visiblement fou de joie.

Martin L. Jefferson : Quoi, après tout, ce n'est qu'une victoire sans importance...

Mark Fitzerald : C'est le premier tombé que subit Samuel depuis qu'il lutte à la UCW.

Martin L. Jefferson : Ah oui, vu comme ça c'est autre chose...



(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:34

Après son match, nous trouvons Jesse Heath qui retourne à son bureau ravi d'avoir enfin eu le dessus sur Samuel. Et voilà Almarik qui arrive derrière lui, accompagné d'Ivy...

Almarik : Tu ne pouvais pas gagner ce match sans moi.

Jesse se tourne vers Almarik, apparemment agacé.

Jesse Heath : Où tu veux en venir ?

Almarik : Tu as une dette envers moi désormais.

Jesse Heath : Je n'ai de dette envers personne. Tu n'es rien d'autre qu'un employé qui a disputé un match ce soir. Maintenant, file, j'ai autre chose à faire.

Et Jesse entre dans son bureau en claquant la porte, laissant seuls Almarik qui semble se sentir insulté, et Ivy.

Almarik : Il n'a pas comprit à qu'il avait affaire, c'est sûr.

Ivy : Allez-vous le laisser vous insulter, maître ?

Almarik : Personne ne m'insulte comme ça. Je lui ai laissé sa chance de comprendre les choses par lui-même. Maintenant, ça va être plus compliqué pour lui.

Et Almarik s'éloigne, avec un petit rire froid, suivi par Ivy qui sourit en imaginant ce qui se prépare.




Alone & Easy Target des Foo Fighters résonne dans l'arena, et le champion de la UCW apparaît sous le titantron. Les fans acclament aussitôt Danny Thompson, qui se dirige vers le ring d'un pas assuré, suivi par Anita qui affiche un sourire carton.

Mark Fitzerald : On sent tout de même qu'elle n'est pas très rassurée pour Danny.

Martin L. Jefferson : Normal, en même temps ! Faire équipe avec un cinglé pour affronter tout un gang qui veut votre peau... on peut dire que le match de ce soir fait de notre champion une cible seule et facile... hahaha ! Vous avez comprit, Mark ?

Mark Fitzerald : Oui, j'ai comprit, vous reprenez juste la chanson Alone & Easy Target. Ce n'est pas parce que je n'ai pas ri que je n'ai pas compris.

Martin L. Jefferson : Ah bon...


One Broken Glass de Chimaira retentit ensuite, et Zack Lionhart fait son apparition. Aussitôt hué par la foule, celui-ci jette un regard mesquin vers son partenaire du soir tout en se dirigeant vers le ring. On voit nettement que Danny n'est pas très enthousiaste à l'idée de faire équipe avec lui, et jette à son challenger un regard méfiant. Zack est accompagné de la jeune femme mystérieuse qui le suit constamment, et dont nous ne connaissons toujours pas le nom.

Alors que le champion et le challenger se retrouvent sur le ring, Blow Me Away de Breaking Benjamin résonne à présent, et trois des quatre membres de la New Generation apparaissent sous le titantron. The Psychopath Sparkos, accompagné des champions par équipe Bazz et Flow, apparaissent, le visage grave et bien décidés à marquer le coup ce soir. Sparkos n'a pas pu avoir une nouvelle opportunité au titre, mais il semble se faire un plaisir de pouvoir prendre une revanche.



Handicap Match
"Exy" Danny & Zack Lionhart vs Sparkos & Bazz & Flow


C'est Danny Thompson qui va commencer, face à... Sparkos ! The Psychopath insiste en effet auprès de ses partenaires pour être le premier à faire face au champion. Bazz et Flow paraissent insister de leur côté pour avoir cette chance, mais finissent par céder. Alors que Sparkos leur dit de rester à leur place, Danny n'attend pas et fonce aussitôt sur The Psychopath pour porter un Running Lariat. Il envoie aussitôt Sparkos au sol et commence à porter un armbar, mais ce dernier se dégage rapidement. Les deux hommes se remettent debout, Danny tente une prise de tête mais The Psychopath lui envoie un bon coup de genou dans le bide avant de porter son DDT. Et Sparkos se recule, attend que le champion se relève, court vers lui et le renvoie au sol avec une puissante Clothesline. Puis une série de descentes du genou commencent à pleuvoir, martelant la face du pauvre Danny sous les cris d'Anita qui hurle au méchant Sparkos d'arrêter. A côté d'Anita, la manageuse de Zack semble se marrer.

Sparkos semble prendre son pied en ce début de match, le voilà qui relève Danny... et qui réalise une clé de bras, imitant le style de combat de son adversaire. Ingénieux, mais Danny maîtrise cela mieux que lui et parvient à se dégager. Le champion de la UCW porte aussitôt un European Uppercut au leader de la New Generation, avant d'aller se projeter dans les cordes et revenir pour un Enzuigiri ! Que Sparkos esquive pour contourner Danny et réaliser une German Suplex... contrée également par Danny qui porte une Rolling Elbow, et enchaîne avec un Backbreaker ! Le champion revient dans le match, cela s'entend aux encouragements que lance Anita en hurlant comme une poissonnière de supermarché pendant les soldes.

Martin L. Jefferson : Le booker aurait pu trouver une comparaison moins péjorative...

Mark Fitzerald : Pardon ?

Martin L. Jefferson : Oui, je ne suis pas censé parler de ça.

Mark Fitzerald : Non, je suis juste surpris qu'un inculte comme vous connaisse le mot "péjoratif".

Martin L. Jefferson : J'ai pas dit "péjoratif", j'ai dis "péjorative".

Danny ne tente pas le tombé, connaissant assez bien Sparkos à présent pour savoir que cela ne va pas suffire. Zack tend alors la main pour le tag, Danny lui lance un regard mais ne fait pas le changement. Cela semble agacer Zack, mais celui-ci reste dans son coin sans rien dire, alors que le champion relève The Psychopath et l'envoie dans le coin avec un Irish Whip. Il fonce alors sur lui, mais Sparkos tend une jambe et envoie un kick au champion, avant de courir vers ses partenaires et faire le tag avec Flow.

Mark Fitzerald : Nous allons avoir droit à du champion contre champion.

Martin L. Jefferson : Mouais, une moitié de champion contre un vrai champion plutôt. Tant dans la fonction du titre que dans le talent...

Mark Fitzerald : Ce n'est pas ce que votre femme disait de lui mardi dernier.

Martin L. Jefferson : Bon, on peut se concentrer sur le match ?

Flow entre fièrement sur le ring, fixant le champion de la UCW, le regard narquois. Et il court aussitôt vers Danny, European Uppercut, contré par le champion qui répond avec une Suplex. Flow se retrouve au sol, Danny y va aussitôt pour une Crippler Crossface ! Flow n'aura pas le temps de souffrir bien longtemps, la New Generation ne prend aucun risque et Bazz court aussitôt délivrer son partenaire en portant un bon kick dans la face du champion.
Flow se relève, et profite du sale coup qu'a subi son adversaire pour lui envoyer deux droites, et enchaîner avec un One Handed Bulldog ! Le champion de la UCW est au sol, et Flow grimpe sur le turnbuckle. Missile Dropkick ! Porté avec succès, et Flow tente le tombé !

1...

2...

Dégagement de Danny Thompson ! Flow serre les dents, il aurait aimé remporter une telle victoire ce soir. Mais rien ne semble perdu, et le voilà qui relève Danny, lui met encore quelques droites et le balance contre le poteau du ring, lui écrasant la face. Il installe Danny sur le turnbuckle, et... il se prépare pour une Superplex ! Mais Danny commence à résister, envoie quelques coups à Flow... et applique un Tornado DDT depuis le turnbuckle !!!
Les deux hommes se retrouvent sur le tapis du ring, Danny semble un peu épuisé de ce début de match, alors que Flow est groggy suite à ce qu'il vient de subir. L'arbitre hésite à compter les deux au sol, mais Danny commence déjà à se relever. Il se tourne vers Zack, celui-ci reste de marbre devant lui alors que le champion hésite. Et finalement, il tend la main vers lui, et fait le tag ! Au même moment, Sparkos est entré sur le ring pour tirer Flow vers leur coin, et permettre le tag avec Bazz.

Martin L. Jefferson : Je ne voudrais pas être à la place de Bazz...

C'est à présent Bazz contre Zack Lionhart que nous avons le plaisir d'observer. Le Junior Air Master affiche naturellement son sourire de tête à claque toujours sûr de lui, mais on voit bien qu'il n'ose pas faire un pas devant Lionhart. Ce dernier n'a aucun sourire et se contente de le fixer, comme il regarderait un vulgaire insecte qu'il s'apprête à écraser d'un instant à l'autre. Bazz préfère éviter de se faire aplatir comme une crêpe, et d'instinct il préfère attaquer le premier. Zack esquive sa Clothesline et place un Russian Leg Sweep, Bazz se retrouve au sol et le challenger au titre mondial se met à lui démolir la tronche. Zack relève le Junior Air Master et l'envoie dans les cordes, où il se met à l'étrangler. L'arbitre menace de disqualifier Lionhart, celui-ci ne lâche qu'au dernier moment.
Bazz est en train de se tenir la gorge, cherchant sa respiration, alors que Zack prend plaisir à le regarder galérer de la sorte. Puis il fonce sur le Junior Air Master, Clothesline ! Il ne laisse pas le temps à Bazz de se relever, et lui attrape le pied, le tire dans un coin du ring bien à l'écart de ses partenaires et se met à le marteler de coups de poing, avant de le relever et lui appliquer un Neckbreaker. Le Junior Air Master va passer un sale quart d'heure ! A moins qu'il décide d'abréger ses souffrances en faisant le mort, car Zack tente alors un tombé :

1...

2...

Dégagement de Bazz ! Celui-ci ne compte pas déjà abandonner. Zack relève aussitôt le Junior Air Master, Ravenflow DDT !! Non, contré par Bazz qui réussit à porter son Bazz Kick avant de courir faire le tag à Sparkos.

Martin L. Jefferson : Eh bien, on dirait que Bazz s'est déjà lassé de ce match. Espérons que le patron saura se saisir du problème.

Sparkos entre de nouveau sur le ring, et fixe un instant Lionhart. Deux lutteurs psychopates sur le ring ! Ca devrait envoyer des étincelles. Et voilà Sparkos qui court vers l'adversaire, Clothesline, esquivée par Lionhart qui porte un Irish Whip, renversé par Sparkos qui envoie lui-même le challenger au titre mondial dans le coin. Zack se dégage de là, et se met à charger The Psychopath, qui l'accueille avec un Big Boot !
Lionhart est au sol, Sparkos fait des taunts à la foule, ravi d'avoir eu le dessus. Mais peut-être devrait-il se concentrer davantage sur le match, car alors qu'il tourne le dos à Zack, celui-ci se relève, roll-up !!!

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Mark Fitzerald : Eh bien, c'est pas passé loin.

Martin L. Jefferson : Et voilà Lionhart qui s'attaque durement à l'ancien challenger, Sparkos en prend pour son grade !

En effet, Zack Lionhart est en train de démolir littéralement l'adversaire au sol, et le voilà maintenant qui grimpe sur la troisième corde. Shooting Star Press !!! Outch, esquivé par Sparkos, Zack s'écrase sur le ring. Et The Psychopath relève Zack, le fait reculer avec une série de droites ! Zack se défend, et porte une Hurricanrana ! Le voilà décidément qui ressort les moves high-fly ce soir. Et alors qu'il recule lentement, voulant probablement prendre son élan, il se rapproche de son partenaire... et Danny fait le tag sans lui demander son avis !

Le champion entre sur le ring, sous le regard furieux de son challenger et partenaire du soir. Zack va-t-il le laisser faire, comme l'a fait précédemment Almarik ? Qu'est-ce que... OH !!! Zack porte son Ravenflow DDT au champion ! Et il quitte le ring, tout simplement !

Martin L. Jefferson : Moralité de la soirée, il vaut mieux demander l'avis du partenaire avant de prendre les initiatives, même quand on est champion...

Mark Fitzerald : SURTOUT quand on est champion.

Alors que Zack quitte l'arena sous les huées de la foule, Sparkos se relève pour trouver le champion à sa merci. Le sourire se dessine largement sur les lèvres de The Psychopath, qui traîne alors Danny vers le centre... et il le lève pour son PsychoPiledriver ! Porté avec succès !!! Et il couvre aussitôt le champion pour le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Endzeit de Heaven Shall Burn résonne dans l'arena, alors que Sparkos pose fièrement près du corps détruit du champion. Bazz et Flow viennent aussitôt célébrer la victoire avec leur mentor. La New Generation reprend du poil de la bête ce soir, va-t-elle continuer à s'imposer comme un clan des plus dangereux ?

Martin L. Jefferson : Bof, il a quand même fallu que Zack trahisse pour y arriver, y'a pas beaucoup de mérite de leur côté.

En attendant, Sparkos semble décidé à bien s'amuser pour cet après-match, et le voilà qui demande à Flow de lui ramener quelque chose. Flow obéit, il ramène une chaise ! Sparkos saisit celle-ci, et commence à l'installer autour du cou du champion... Anita se met à hurler, Bazz lui ordonne de se taire.

Martin L. Jefferson : Mais ils vont décapiter notre champion !

Ca semble bien être ce que veut Sparkos ! Mais alors qu'il s'apprête à réaliser son plan, quelque chose semble attirer l'attention de la foule... oui, quelqu'un vient d'attaquer Flow avec une chaise ! C'est Joshua Dust ! Et à l'extérieur du ring, Anita profite de la distraction de Bazz pour lui baisser son pantalon, le Junior Air Master s'empresse aussitôt de le remettre, pour laisser le temps à Joshua de lui envoyer à lui aussi un bon chair shot.

Et c'est sous les acclamations de la foule que Joshua rentre sur le ring, faisant face à Sparkos. The Psychopath fixe Joshua le regard dur, mais ce dernier le soutient et lève sa chaise d'un air menaçant. Finalement, Sparkos quitte lentement le ring, sans quitter Joshua des yeux !

Mark Fitzerald : Noble geste de Joshua qui vient porter secours au champion. Mais je crains qu'il n'ait fait que renforcer la colère de la New Generation envers lui...

Et pendant que Sparkos quitte l'arena en lançant des insultes à Joshua, celui-ci aide le champion à se relever. Sur le ring, les deux hommes se serrent la main, et c'est ainsi que se termine ce dixième épisode de Saturday Night Detonation.

Martin L. Jefferson : Rendez-vous la semaine prochaine, même heure, même endroit et d'ici-là portez-vous bien !

Et les feux d'artifice éclatent un peu partout dans la salle, alors que Livin' On The Edge de Aerosmith retentit pour clore le show.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   Ven 27 Jan - 20:34

Ce show fut écrit par : Jesse Heath

Avec la participation de :

Thomas Hardy pour The XTrem vs Jérôme "Bettersweet" Richard
DelRey Jackson pour Myster Ghost vs Benjamin Marshall
Vitro Hyte pour Thomas Hardy vs John Richmond
Bazz pour Joey Cameron vs William Banks et Ricky Rakoto & Lennox Parker vs Lethal Starship
Lennox Parker pour Joshua Dust vs Sean Boswell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunday Night Detonation 10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows :: Archive Shows 2010-
Sauter vers: