AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PPV : Crash 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:48




Come What(ever) May de Stone Sour résonne dans l'arena. Nous sommes à Des Moines dans la Iowa, et ce soir, c'est Crash! Le second pay-per-view tant attendu de la UCW présente une carte du tonnerre pour ses fans, avec pas moins de neuf matchs annoncés.

Et voici l'annonceuse Clarisse Ferguson qui accueille les fans de la UCW pour cette grande soirée.

Clarisse Ferguson : Mesdames et messieurs, bienvenue à UCW Crash! Ce soir, pour commencer la soirée, six hommes vont avoir l'honneur de présenter devant vous une bataille royale. Six hommes, un seul vainqueur !


You're Going Down de Sick Puppies résonne dans l'Arena, des pyros jaunes, oranges et rouges éclatent dans l'Arena et c'est The Xtrem qui fait le premier son entrée! Il s'avance vers le ring, passe par dessous les cordes, monte sur le turnbuckle et fait des taunts à la foule...

Fozzy-Enemy se fait entendre, et c'est Vin's qui déboule! Il s'avance visiblement fier et passe par les escaliers de métal, il fixe Xtrem et regarde vers le stage pour voir qui fera son entrée...

Les 4 Saisons de Vivaldi résonne dans l'Arena et c'est Okama qui arrive sous les yeux éffarés de Vin's dont c'est le premier match et qui ne s'attendait surement pas à ça... Okama arrive en faisant des pas de danse classique et en envoyant des bisoux à la foule. Il monte dans le ring et fait le grand écart! Puis se relève et attend ses adversaires suivants...

Diamond Life de Tyga retentit et c'est Sean Boswell qui s'avance visiblement determiné en donnant des coups de poing dans le vide... Il roule sous les cordes et matent ses adversaires avec un regard noir...

Riot de Three Days Grace se fait entendre et c'est Thomas Hardy qui apparaît! Il fait des taunts sur le stage et s'avance vers le ring et tapant quelques mains au passage... Il monte dans le ring, grimpe sur le turnbuckle et pousse un grand cri de guerre puis redscend et attend à son tour...

Get Back de Lidacris feat. Sum 41 résonne dans l'Arena et c'est Jérôme Richard qui apparaît! Il s'avance vers le ring, le regard determiné... Puis grimpe, regarde tout ces adversaires puis montre ses pectoraux avec les deux pouces et cri « I am Jérôme Bettersweet Richard! » La foule le hue, mais il ne tien pas compte et se tient prêt pour le combat...


L'arbitre vérifie que tout le monde est prêt, il fait sonner la cloche et c'est parti! DING! DING!







La cloche a à peine sonnée que Thomas Hardy et The Xtrem se jettent dessus et se donnent des punchs à terre! Pendant ce temps Sean Boswell va combattre Vin's en le bloquant dans un coin et Jérôme Richard semble un peu hésité avant de s'attaquer à Okama... Qui se met à danser sur le ring au milieu de la Battle Royal!!! Voyant cela Jérôme Richard vient plutot s'attaquer à Hardy et Xtrem, tout deux à terre entrain de se battre comme des chiffoniers. Bettersweet les sépares et donne un coup de pied dans le ventre de Xtrem à terre qui va donc y rester encore un peu... Puis relève Hardy et lui applique un European Uppercut! Et enchaine tout de suite avec un Dropkick! Hardy est à terre... Pendant ce temps Boswell s'est attaqué à Vin's dans le coin en lui donnant une série de punchs version MMA! Il tente de le faire passer par dessus la troisième corde mais Vin's résiste... Et bien que la scène semblait surréaliste, Okama lui, faisait de la danse classique sur le ring!


Martin L.Jefferson: « Okama ne semble pas avoir bien compris qu'il est dans un match!»


Mark Fitzerald: « Je pense qu'un des participants va se faire un plaisir de le lui rappeler... »


En effet... Pendant que les deux Jeff sont à terre, Richard vient s'attaquer à Okama et interrompt son numéro! Mais Okama réplique avec un Elbow Smash! Mais Bettersweet qui s'est retrouvé éloigné d'Okama n'avait pas dis son dernier mot, puisqu'il a tout de suite enchainé avec un Spear sortit d'on sais-où! Il le relève, le met prêt des cordes et lui applique une Clothesline qui le fait passer par dessus la troisième corde!


Spoiler:
 





Mark Fitzerald: « Quesque je vous disais! »


Martin L.Jefferson: « C'est sur que là... »


Pendant ce temps-là, Vin's à réussi à se dégager de sa mauvaise posture en donnant un coup de tête dans le ventre de Boswell et a enchainé avec une Clothesline. Mais Xtrem s'est relevè et s'est attaqué tout de suite à Boswell! Alors que juste aprés l'élimination d'Okama, Hardy s'est également relevé et a tenté tout de suite de faire passer Richard en dehors du ring! Mais peine perdue, puisque Richard réussi à se dégager à l'aide d'un Elbow Smash. Hardy se tient la tête, tandis que Vin's s'est relevé et s'attaque à Richard! Visiblement pas content que l'on se mèle de ses affaires Hardy vient prêter main forte à... Jérôme Richard et s'attaque à Vin's!!! Il lui applique une German Suplex dont The Lion Heart réussi à se dégager mais se ramasse tout de suite un Spinebuster de Bettersweet! Vin's ne semble plus en état de réagir et Bettersweet avec Hardy s'en saisissent le projette dans les cordes, passe par dessus la troisième... Mais se maintient en dehors du ring, s'est à ce moment que Hardy et Richard lui appliquent simultanèment un Enziguiri et Vin's retombe en ringside!


Spoiler:
 





Martin L.Jefferson: « Quelle drôle d'alliance! »


Mark Fitzerald: « C'est pour mieux se foutre sur la gueule aprés Martin... »


Pendant se temps Xtrem s'est attaqué à Boswell, mais a été pris de court par celui-ci. En effet enchainer les punchs n'est pas une bonne manière de vaincre Boswell et Xtrem l'a compris à ces dépends puisqu'il titube dans le ring!


De l'autre côté, Richard et Hardy ne se serrent pas la main mais reviennent là ils en étaient restés... C'est à dire à la Baston! Richard a en effet tout de suite porté une violente Clothesline à Hardy... Puis s'apprête à lui appliquer un DDT... Mais Hardy se dégage et contre par une superbe Hurricanrana! Bettersweet est à terre et alors que Xtrem se fait attaquer par Boswell à terre et que celui-ci l'a relevè pour le mettre en position de Powerbomb(!)... Hardy vient tout de suite s'attaquer à Boswell! Il casse la prise et Xtrem se retrouve à terre, mais Hardy applique une Snap Suplex à Boswell!!! Il le relève et l'enchaine avec un Running Bulldog! Boswell rampe vers les cordes pour tenter de se relever... Mais Hardy court vers lui et lui applique un Running Dropkick qui le fait passer par dessus la troisième corde!


Spoiler:
 





Martin L.Jefferson: « Ils ne sont plus que 3 dans le ring! »


Mark Fitzerald: « Aprés cette élimination si prématurée de leur nouvel arrivant je me demande comment la New Generation va réagir... »


Thomas Hardy est bebout dans le ring, mais The Xtrem et Bettersweet se sont relevé! Les trois s'observent, c'est un nouveau match qui commence... Et c'est Hardy qui réagit le premier en courant vers The Xtrem pour l'attaquer! Bettersweet lui ne réagit pas, s'assit sur le turnbuckle et contemple ce qu'il se passe en rigolant... Hardy a entrainé Xtrem dans le coin, il lui applique un Atemi! Puis un deuxième! Xtrem se dégage du coin et Hardy se met à entendre riche Jérôme Richard de plus en plus en fort... Ni une, ni deux, il court vers lui mais Bettersweet a réagit, s'est mis debout sur le turnbuckle et y va pour un Flying Crossbody! Hardy est à terre, Xtrem lui a repris ses esprits et s'attaque également tout de suite à Richard. Ce dernier titube dans le ring et Xtrem court vers le turnbuckle et y va pour son Whisper in the Wind!!!


Martin L.Jefferson: « Jeff Hardy Style!!! »


Mark Fitzerald: « Wo! Doucement... C'est pas le vrai non-plus... »


Bettersweet est à terre dans le ring, mais Xtrem n'a pas fait attention et Hardy s'est relevé. Xtrem se retourne et Hardy lui applique son Spinning Wheel Kick! Xtrem se retrouve à terre et Hardy relève Richard, il s'en saisit mais Richard arrive à se dégager et applique immédiatement un Dropkick à Hardy qui se retrouve à terre! Richard va donc s'occuper de Xtrem, il le relève et s'apprête à lui porter une Russian Leg Sweep... Mais Xtrem se dégage et applique une Tornado DDT à Bettersweet! Il le relève, l'approche des cordes mais Richard se débat! Il tente de résister comme il peut au passage par dessus la troisième corde et arrive d'ailleurs à s'en éloigner! Mais Xtrem ne l'entend pas de cette oreille et lui applique son XKO! Richard est KO, il ne plus résister et passe par dessus la troisième corde!


Spoiler:
 





Martin L.Jefferson: « Et voilà, ils ne sont plus que deux! »


Mark Fitzerald: « Hardy vs Hardy, j'aurais jamais cru voir un concours de sosies sur un ring de la UCW! »


Et pourtant l'affronteement va bien avoir lieu, Hardy s'est relevè, et les deux s'échangent des punchs! Mais c'est Xtrem qui prend l'avantage, et se saisit de Hardy pour tenter son Twist of Fate... Non! Hardy se dégage et en profite pour appliquer un Superkick à Xtrem! Il se projette dans les cordes et applique une Clothesline à Xtrem qui se relève immédiatement, puis une deuxième... Non! C'est esquivé! Xtrem se projette dans les cordes et applique un Headscissors sur Hardy! Les deux sont à terre... Ils s'avancent dans les cordes opposées pour se relever... Il se relèvent en même temps! Mais c'est Hardy qui réagit le plus vite, il court vers Xtrem et lui applique une Clothesline! Xtrem est dans les cordes, Hardy s'apprête à la faire passer en dehors du ring... Mais Xtrem s'accorche grace à ses jambes à la tête de Hardy, les deux sont à deux doigts de passer en dehors du ring... Xtrem force mais Hardy résiste! Il donne: Un Kick et un deuxième! Xtrem va lacher... Et il lache!!! C'est fini!


Spoiler:
 






Riot de Three Days Grace résonne dans l'Arena et Thomas Hardy fète sa victoire! Il regarde The Xtrem qui s'est fait éliminé et qui est sur la rampe se tenant la tête... Xtrem le pointe du doigt et Hardy lui fait signe de revenir! Mais Xtrem continue de réculer vers le backstage et on peut lire sur ces lèvres: « Toi et Moi on en a pas fini Thomas! I AM WHO I AM! The Xtrem! »


Martin L.Jefferson: « On dirait que c'est pas fini entre ces deux là! »


Mark Fitzerald: « Non en effet, mais pour l'instant Hardy a un sérieux avantage...


Et on se quitte momentanément pour une courte pause publicitaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:49

Sur le titantron, une vidéo rediffuse divers événements : la victoire de Vitro Hyte à Supremacy sous les yeux de Rick Gunther, puis l'attaque de celui-ci à l'endroit du luchador lors du Detonation qui a suivi. William Banks est alors venu secourir le luchador, et une équipe s'est constituée entre eux. Ce soir, ils affrontent Rick Gunther qui va faire équipe avec un nouveau talent de la UCW, un talent qui brille surtout par son argent : John Richmond.

Annihilation By The Hands of God de Roadrunner United résonne dans l'arena, et Rick Gunther, l'homme le plus lourd de la fédération, apparaît sous le titantron. Il est copieusement hué par la foule mais il s'en moque bien. Il a à peine fait quelques pas que sa musique s'arrête, nous entendons à présent des pièces de monnaie tomber un masse, la foule regarde autour d'elle pour se demander d'où cela vient... mais aucune pièce ne tombe vraiment, et bientôt, nous entendons résonner What Do You Do For Money Honey de AC/DC. John Richmond fait alors son entrée, rejoignant Rick Gunther, et les deux hommes marchent ensemble vers le ring !

Mark Fitzerald : Curieux de voir ce que peut donner l'association de ces deux-là.

Martin L. Jefferson : L'un veut la gloire et est plein aux as, l'autre veut aussi la gloire gloire mais veut encore plus l'argent. Je pense que John Richmond a trouvé le partenaire idéal.


The Rock Show de Blink 182 retentit à présent dans la salle, et Vitro Hyte et William Banks apparaissent ensemble sur le stage. Les deux hommes ne tardent pas à rejoindre le ring où leurs adversaires les attendent. Le luchador et son partenaire reçoivent une belle ovation de la foule, cela leur permettra-t-il de l'emporter ce soir ?







Gunther et Banks sont donc dans le ring, Banks sait qu'il va devoir la jouer fine car Gunther reste une grosse masse qui n'attend que d'écraser tout ce qui se trouve sur son passage... Finalement ils s'empoignent! Gunther prend logiquement l'avantage et prend Banks en headlock! Il l'étrangle de façon à l'affaiblir et pourquoi le faire abandonner... Mais bon, c'est William Banks tout de même! Aprés quelques tentatives avortées de faire casser la prise il arrive finalement à se déplacer malgré le headlock et à faire trébucher Gunther avec l'aide de ses jambes! La foule se moque de Gunther, William Banks lui en profite pour se projetter dans les cordes alors que Gunther est entrain de se relever et lui applique une Clothesline! Il se relève la aussi immédiatement, mais Banks part pour deuxième... Esquivée! Banks semble surpris, Gunther le prend en German Suplex! Banks atterit tout droit dans son coin et fait tout de suite le changement avec Vitro! Une fois le changement fait, Vitro monte sur le turnbuckle et applique un Diving Drop Kick sur Gunther! Il tente immédiatement le tombé: 1... Non! Gunther se dégage à peine l'arbitre a-t'il posé la main à terre...

Martin L.Jefferson: « Gunther semble determiné ce soir! »

Mark Fitzerald: « J'ai peur pour Vitro... »

En effet un Gunther se relève, Vitro se projette dans les cordes mais est arrêté par l'épaule du big man! John Richmond dans son coin applaudit, William Banks lui souffre pour son partenaire... Vitro est donc à terre, Gunther s'en saisit l'amène dans le coin et lui applique un Atemi! Puis une deuxième!!! Vitro est groggy dans le coin... Mais Gunther court vers le coin opposé et y va pour son Big Splash!!! Vitro s'effondre... Gunther s'en saisit à nouveau et va dans son coin pour faire le changement avec son partenaire... Effectué! Richmond et Gunther travaillent à deux sur Vitro en lui donnant des séries de kicks dans le coin! L'arbitre compte et fait signe à Gunther d'aller dans soin coin! John Richmond lui continue le travail entamé, et applique un European Uppercut avant de porter un One-Handed Bulldog! Vitro est à terre... Richmond tente le tombé! 1... 2... NON! Vitro se dégage, alors que Banks s'apprêtait à intervenir au même titre que Rick Gunther pour empêcher Banks de s'approcher... Richmond profite alors que Vitro soit à terre pour lui porter son Scissored Armbar! Ce qui a visiblement le don de reveiller Vitro... Celui-ci souffre le martyr et tente comme il peut d'aller chercher les cordes! Pendant ce temps, Richmond continue d'appliquer sa prise et l'appuie de plus en plus!

Martin L.Jefferson: « On reconnaît le passé de combattant MMA de Richmond sur cette prise! »

Mark Fitzerald: « Mais moi c'est de la lutte que je veux voir Martin! »

Vitro arrive finalement aprés un effort sur-humain à se saisir des cordes, Richmond se voit alors contraint de casser la prise mais il se relève et enerve la foule! Il est dos à Vitro mais ne fait plus attention à lui et celui-ci court faire le changement dans le dos de Richmond malgré les avertissements de Gunther! Changement effectué! C'est donc William Banks qui rentre et qui applique directement une Clothesline sur Richmond! Richmond se relève mais Banks l'enchaine tout de suite avec une Belly-to-belly Suplex! Richmond est à terre et tente de se relever mais c'était sans compter sur un Shinning Wizard parfaitement effectué de la part de Banks! Il tente immédiatement le tombé: 1... 2... NON! Intervention de Gunther qui casse la prise à l'aide d'un coup de coude dans le dos de Banks! Banks relève alors Richmond mais celui-ci lui applique un Eye Poke que ne voit pas l'arbitre! Il se projette dans les cordes et applique une Clothesline à Banks puis une deuxième! Avant de porter un Enziguiri et de courir faire le changement...

Rick Gunther entre à nouveau sur le ring, il fixe William Banks qui se relève doucement. Celui-ci sait qu'il va passer un sale quart d'heure, et déjà Gunther le met en position pour une Powerbomb. Ca sent le roussi pour Banks ! Mais celui-ci se débat, et parvient à échapper à cette prise destructrice... pour l'instant. Car le mastodonte ne va pas le laisser s'en tirer à si bon compte. William tente un double knee attack, Gunther ne le laisse pas faire. William Banks va alors se projeter dans les cordes pour tenter autre chose, mais Rick Gunther s'élance aussitôt, lancé comme une locomotive, il fonce sur Banks pour son Crazy Train Collision !!! Banks semble pulvérisé sous la puissance de cette attaque, Gunther tente un tombé :

1...

2...

Intervention de Vitro Hyte ! Le luchador a le courage de s'en prendre seul au Big Man, a-t-il bien fait ? Voilà Rick Gunther qui lui assène un DDT !

Mark Fitzerald : Banks ne se serait sûrement pas relevé de cette attaque sans l'intervention de Vitro Hyte...

Mais cela a permit à Banks de rouler à l'extérieur où il va récupérer. John Richmond descend du ring et va s'attaquer à lui pour l'obliger à y revenir, mais Banks ne se laisse pas faire : alors que Richmond le voyait groggy et pratiquement K.O, Banks l'accueille avec un 99 Crusher et remonte sur le ring !
Gunther l'attend de pied ferme, et est décidé à finir le travail. William Banks parvient à esquiver son adversaire, et lui porte un Shoulder Block pendant que Vitro revient à sa place. Banks en profite aussitôt pour aller faire le tag, Vitro grimpe aussitôt sur les cordes pour un Moonsault porté avec succès. Il attend de pied ferme que le mastodonte se relève, et réalise un DDT ! Il n'attend pas pour enchaîner avec son Mexican Neckbreaker, et c'est porté avec succès !
John Richmond, sentant le danger, veut tout de suite venir en aide à son partenaire mais William Banks l'a repéré et vient tout de suite l'intercepter. Vitro profite aussitôt de cette occasion de ne pas être dérangé pour couvrir Rick Gunther pour le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




The Rock Show de Blink 182 résonne dans l'arena, alors que le public de Des Moines applaudit chaleureusement le luchador qui est parvenu à faire le tombé sur un lutteur faisant presque le triple de son poids. William Banks et Vitro Hyte fêtent ensemble cette victoire, sous les yeux incrédules de John Richmond qui a assisté à la défaite de son partenaire qu'il croyait invincible.

Martin L. Jefferson : Vitro Hyte l'a prouvé ce soir ! Ce n'est pas la taille qui compte !

Mark Fitzerald : Encore un discours de frustré dans votre genre...



Nous sommes en backstage, et nous trouvons Joey Cameron avec une équipe de déménageurs qui transportent tout un tas de colis fragiles vers un camion.

Joey Cameron : Allez, dépêchez-vous d'amener ça à la villa, je veux que tout soit parfait quand Lennox et moi arriveront à la soirée avec les titres !

Un des déménageurs vient alors voir Cameron et semble avoir une mauvaise nouvelle à lui annoncer.

Déménageur : Monsieur, votre banquier a appelé, et ils estiment que vos emprunts sont déjà trop élevés à côté de la côte qu'a votre équipe. Les statistiques ne penchent pas en votre faveur et ils n'ont pas voulu vous accorder l'emprunt pour la location de l'hélicoptère...

Joey Cameron : Miséricorde !

Déménageur : Mais... pourquoi au juste vouliez-vous un hélicoptère ?

Joey Cameron : Arriver en limousine à une soirée, c'est vu et revu, ça fait ringard. Je voulais sauter en parachute pour surprendre toutes les jolies dames. Ah, fichu banquier... comme si je n'allais pas gagner le titre ce soir et régler mes dettes...

Lennox Parker (arrivant) : Hey, partenaire, que se passe-t-il ?

Joey Cameron : T'aurais pas quatre millions de dollars à m'avancer ? Il nous faut un hélicoptère pour ce soir.

Sur ces mots, et sous le regard incrédule de Lennox, nous nous quittons pour une courte pause publicitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:50

Une vidéo rediffuse à présent les événements qui nous ont mené au match qui va suivre. Lors d'un show Detonation, Ricky Rakoto s'est plaint de n'avoir pas pu devenir challenger au titre mondial, et Joshua l'a remit à sa place. Après avoir causé la défaite de Joshua contre Hyrnalo lors de l'UCW Special Night, Ricky Rakoto a subi le tombé de Joshua lors d'un match à trois contre trois la semaine dernière. Ce soir, ils vont pouvoir régler leurs comptes à un contre un, dans un match simple.

Livin' On The Edge de Aerosmith résonne dans l'arena, et Joshua Dust fait son entrée, accueilli chaleureusement par la foule. Dust répond à cet accueil en saluant les fans, serrant même quelques mains au passage alors qu'il se dirige vers le ring.

Mark Fitzerald : Joshua Dust a marqué des points la semaine dernière, en battant Ricky Rakoto dans un match par équipe. Mais ce soir, à un contre un, rien ne nous laisse penser qu'il en sera de même !

Alors que Joshua atteint le ring, Heres To THe Past de A Day To Remember retentit et de la fumée verte fait son apparition sur le sol, mais Ricky n'est pas encore sorti. Dès que les premières paroles de la chanson se font entendre, Ricky Rakoto sort finalement, des lunettes de soleil comme The Rock sur ses yeux, et il marche calmement vers le ring, avec un petit sourire aux lèvres, sans prêter attention à la foule qui peut l'acclamer ou le huer. Arrivé sur le ring, il monte sur la troisième corde, il enlève ses lunettes et les lance à la foule, plus précisément là où il y a des belles filles. Puis, il lève ses deux bras dans le ciel, en gardant un air macho. Il fait de même sur les quatre coins. Le public est toujours aussi partagé, une bonne partie le hue pour son égocentrisme, mais une autre semble l'aduler pour ses répliques grandioses.
Les deux hommes sont maintenant face à face, et l'arbitre s'empresse de faire sonner la cloche.





Et ça commence aussitôt, Joshua fait signe à Ricky de s'amener et celui-ci vient aussitôt, pressé d'en découdre. Tentative de Clothesline du Rickmeister, contrée par Joshua qui lui envoie un atémi, Ricky le contre et tente une Suplex... renversée par Joshua qui réalise une Reverse Suplex ! Ricky est au sol, Joshua va aussitôt réaliser une elbow drop avant de tenter de porter sa prise de soumission, le Single Leg Boston Crab.

Martin L. Jefferson : C'est un peu tôt, mon pote !

Effectivement, Ricky se débat et Joshua ne pourra pas la placer. Le Rickmeister se relève, fait reculer Joshua avec une droite puis l'envoie dans les cordes, il court vers lui pour porter une Clothesline, Joshua baisse la tête pour l'esquiver et va vers les cordes opposées d'où il prend son appui pour réaliser un Moonsault ! Et il tente déjà un tombé, à croire qu'il est pressé de finir le match :

1...

2...

Dégagement de Ricky Rakoto ! Le Rickmeister n'a pas dit son dernier mot, le voilà qui se relève, Joshua l'attend et y va pour un Dropkick... esquivée par le Rickmeister ! Celui-ci en profite aussitôt pour placer un Inverted DDT, attend que Joshua se relève et le cloue au sol avec un Axe Kick !
Ricky relève maintenant Joshua, lui met quelques droites et se prépare pour un autre DDT... Joshua se débat, les deux hommes échangent des droites, jusqu'à ce que Ricky prenne le dessus en infligeant à son adversaire un Atomic Drop ! Il tente le tombé un peu au hasard, 1... Joshua relève déjà les épaules !
Ricky s'énerve et veut prendre les choses en main, il relève l'adversaire, le fait reculer avec une série de droites... Joshua se retrouve dans les cordes, l'arbitre ordonne à Ricky de s'arrêter mais celui-ci attend le dernier moment. L'arbitre engueule alors le Rickmeister, ce qui laisse le temps à Joshua de reprendre ses esprits, de pousser Ricky en arrière et de réaliser un Headsscissors, Ricky tombe à genoux et tente de se dégager mais Joshua tient bien la prise. Le Rickmeister se retrouve maintenant allongé au sol, la douleur se lit sur son visage mais il ne peut pas taper, il ne peut pas !

Mark Fitzerald : Bien sûr que si, il peut taper, il l'a fait à Supremacy.

Martin L. Jefferson : Et alors ? Il n'était pas encore le Rickmeister à l'époque !

Ricky finit par attraper les cordes, et Joshua est obligé, à contrecoeur, de lâcher la prise ! Le public se met à encourager les deux lutteurs, Ricky se relève alors que Joshua se tient déjà prêt... Superkick ! Esquivé par Ricky qui baisse la tête, et le Rickmeister surenchérit avec un DDT. Joshua est au sol ! Ricky y va pour un people's elbow tout le monde sait à quoi s'attendre : le Y.F.M !!! Il s'élance pour porter la leg drop finale, mais... Joshua se dégage rapidement et va se mettre à l'abris en accrochant les cordes.

Ricky est furieux, le voilà qui se met à porter des coups dans la nuque de son adversaire, avant d'appuyer sur celle-ci pour l'étrangler dans les cordes. L'arbitre n'accepte évidemment pas cela et réprimande sèchement Ricky, qui reste sourd avant de lâcher prise juste à temps. Joshua se laisse tomber au sol, Ricky le couvre aussitôt, et il s'aide des cordes pour le tombé !

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 



Mark Fitzerald : Eh bien, il a bien failli l'emporter sur ce coup-là ! Malheureusement, Ricky ne pourra pas tricher aussi facilement ce soir.

Martin L. Jefferson : Il n'a de toute façon pas besoin de tricher pour battre Joshua Dust. C'est le Rickmeister !

Le Rickmeister attend que son adversaire se relève, et vient aussitôt s'en prendre à lui mais Joshua en a plus qu'assez. Ricky tente de l'envoyer dans le coin, Joshua se débat et envoie finalement Ricky à l'opposé, avant de foncer pour en Enzuigiri ! Ricky se relève lentement, Joshua vient vers lui, 9 Crusher ! Non, c'est contré par Ricky qui soulève son adversaire pour réaliser son Rickochet !!!
Non... Joshua se dégage ! Ricky n'a pas le temps de comprendre ce qui se passe, voilà Joshua qui le soulève pour le J-Impact !!! Il porte la prise avec succès ! Et il réalise aussitôt le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 



Joshua lui-même ne semble pas en croire ses yeux, alors que Livin' On The Edge de Aerosmith résonne dans l'arena. Il vient de remporter son premier match en pay-per-view ! Il célèbre l'instant avec ses fans, alors qu'à côté de lui, Ricky ne semble vraiment pas décidé à se relever.

Mark Fitzerald : Eh bien, je crois que votre Rickmeister peut aller se rhabiller !

Martin L. Jefferson : Ricky n'a pas dit son dernier mot, croyez-moi !

Mark Fitzerald : Il est quand même sur une mauvaise période ces temps-ci, voilà une défaite qui s'ajoute à sa collection qui prend de l'importance...

Martin L. Jefferson : Pour mieux redécoller ensuite !

Joshua quitte le ring, tapant dans les mains de ses fans, alors que Ricky se relève lentement, l'air complètement dégoûté par ce qui vient de se passer.



Nous sommes à présent dans la loge de la New Generation, réunie au complet ce soir. Bazz et Flow tiennent fièrement leurs ceintures, l'air hautain, tandis que Sparkos a la mine grave et à côté de lui, Sean Boswell fait pâle figure après sa défaite lors de la bataille royale. Sparkos semble décidé à galvaniser ses troupes et se lance dans son speech.

Sparkos : Bien ! Ce soir est un grand soir pour la New Generation. Nous avons l'opportunité de remporter tous les titres. Alors, ce soir, c'est impératif : vous devez tous remporter vos matchs.

Flow (regardant Boswell avec dédain) : Pour certains, ça semble plutôt raté...

Boswell baisse la tête, l'air honteux, mais le commentaire de Flow ne semble pas plaire à Sparkos qui décide de le recadrer.

Sparkos : Occupe-toi de conserver le titre avec Bazz ce soir, et laisse Sean où il est. Si j'ai voulu que Sean nous rejoigne, c'est parce que je crois à son potentiel, et il ne prend pas la grosse tête aussi vite que vous...

Bazz : En même temps, il n'a pas eu beaucoup d'occasions de prendre la grosse tête.

Sparkos : Ca suffit ! Ce soir, la New Generation règnera sur cette fédération. Et ce n'est en aucun cas le moment de nous laisser emporter pour quelques désagréments mineurs... maintenant, allez tous vous entraîner.

Sean Boswell : Moi aussi ? Parce que je n'ai plus de match après, et il y a deux blondes qui...

Sparkos : Toi aussi ! Allez, disparaissez tous, je vous ai assez vus pour l'instant.

Les membres de la New Generation partent tous de leur côté, et on se quitte pour une courte pause publicitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:50

Une vidéo est diffusée et récapitule les événements qui ont mené à l'hostilité entre Myster Ghost et Chris Six. A Supremacy, après avoir battu Okama, Myster Ghost a été agressé par Chris Six, nouvel arrivant qui a ensuite prouvé sa domination en remportant plusieurs matchs. Les deux hommes se sont défiés plusieures fois au cours des dernières semaines, et ce soir, ils s'affrontent enfin l'un contre l'autre.

Hero de Skillet se lance, et des lasers rouges et jaunes flashent dans tous les sens pendant que des bruits de moto se font entendre . Puis Chris arrive sous le titantron sur son Harley , batte de base ball et biére dans la main droite ainsi que sa ceinture autour de la taille. Il insulte les fans , avant de rouler jusqu'a se qu'il soit prêt du ring, d'où sort une épaisse fumée grise. Il descend de sa bécane et Chris enjambe les cordes pour monter ensuite sur le ring. Une fois ceci fait, il enléve sa ceinture puis la léve en l'air, et des flammes explosent autour du ring alors que Chris boit sa biére d'une traite sous les hués de la foule . Il jette sa canette ...

Martin L. Jefferson: "Aïe!"

Mark Fitzerald: "En plein dans la face! Bien joué Chris!"

... et se met à fixer le haut de la rampe, le regard profond et concentré.

Les lumières s'éteignent et la musique de l'Exorciste résonne dans la salle. Le public réagit en hurlant tandis que des fumigènes transforment l'accés à la rampe en véritable brouillard. Les lumières s'allument soudain et la salle se retrouve baignée d'une lumière blanche très crue, presque aveuglante. Vétu de son chapeu et de son manteau en cuir, Myster Ghost apparaît dans la brume. Il fixe Chris Six puis commence à descendre lentement la rampe. Arrivé au milieu decelle-ci, il se retourne et lève ses deux bras au niveau de ses épaules. La lumière change et devient rouge-sang. Myster Ghost se retourne alors subitement et descend rapidement la distance qui le sépare du ring. Il entre à l'intèrieur et fixe Six du regard.

Mark Fitzerald: "Ca va être un combat extraordinaire! C'est moi qui vous le dit. Les deux sont plus que prêts, ça se voit, et ils s'en veulent à mort. Ca va faire mal!"

Martin L. Jefferson: " Pour une fois c'est pas qui moi m'emballe mais je reconnais que la tension est palbable et que ces deux là sont de sacrés morceaux. J'aimerai pas être l'arbitre pour ce match."

C'est vrai que l'arbitre ressemble à un nain entre Ghost et Six mais il fait quand même son travail et vérifie que les deux hommes ne cachent rien alors que les deux adversaires ne se quittent pas des yeux. Ils sont prêts tous les trois et ça peut commencer, la cloche sonne.





Les deux hommes se tournent autour pendant un petit moment et aprés plusieurs contacts évités par l'un ou l'autre, une prise de force s'engage finalement. Les mains rivés, ils luttent pour prendre l'avantage. Chris prend le dessus et Ghost pose un genou à terre mais il réagit, se remet debout et se met à peser sur Chris qui plie à son tour. Six ne laisse pas Ghost prendre l'avantage et lui envoie un coup de genou dans le ventre. Ghost lâche la prise et Six se met à envoyer des droites et des gauches dans la face de Ghost qui se retrouve bientôt contre le coin.

Six continue d'assaillir son adversaire, bloqué dans le coin, de coups de poings et de coups de pieds. L'arbitre tente de les séparer. Six le repousse et tente de continuer son assaut mais Ghost le repouse et lui porte un Chop qui claque dans l'aréna. Encore un autre, Six est au milieu du ring. Ghost se projette dans les cordes et Shoulder Block. A peine un pas en arrière de Six. Ghost recommence et un autre ShoulderBlock mais The Biker Elite ne réagit pas plus. Six lui fait signe de recommencer encore. Ghost semble partir de nouveau mais se retourne et tente un coup d'avant-bras retourné mais c'est contré par Six qui lui envoie un Head-Butt.

Ghost titube un peu et Six en profite pour porter un Irish Whip et le réceptionne avec une Clothesline terrible. Ghost heurte le sol mais se relève aussitôt et se prend un Big Boot en pleine face. Il se relève à nouveau et se prend un Kick To Gut qui le fait plier. Six passe la tête de Ghost sous son bras et DDT! Il tente de porter un tombé mais Ghost a déjà roulé hors de portée et les deux hommes se relèvent quasiment en même temps. Ils se regardent différement et semblent comprendre tous les deux que ce combat va être difficile.
Ghost pourtant attaque Six subitement et lui asséne un Spear qu'il pousse jusqu'au coin, lui écrasant le dos contre le TurnBuckle. Ghost continue son attaque et porte plusieurs ShoulderBlock à Six qui plie. L'arbitre tente de repousser Ghost mais c'est à son tour de le repousser. Pourtant, il recule d'un pas et Big Boot dans le visage de Chris cette fois s'écroule. Ghost tente le tombé mais il a à peine couvert le Biker que celui-ci le balance de côté.

Mark Fitzerald: "Je vous avais dit que ce match allait être exceptionnel!"

Martin L. Jefferson: "Vous avez pris quoi ce soir? Vous êtes excité comme une puce!"

Les deux hommes sont de nouveau debout et face à face. Le public hurle et semble très partagé. Difficile de savoir qui attire ses faveurs. Les deux adversaires se ruent l'un vers l'autre mais Six prend l'avantage avec un coup de genou dans l'abdomen. Il tente de soulever Ghost mais celui-ci bloque la prise et réagit avec une Belly-To-Belly Suplex. Six est au sol et Ghost essaie de lui attraper une jambe mais Six, d'un coup de pied dans les fesses de son adversaire, parvient à se dégager. Il rente de se relever mais un terible Knee Smash dans la tempe le renvoie au sol et Ghoste attrape à nouveau la jambe de son adversaire et lui envoie un Elbow Drop dans le genou.

The Biker Elite semble souffrir et va chercher les cordes. Ghost veut continuer le combat mais l'arbitre le retient et le repousse. Ghost s'en dégage mais se fait cueillir par un poing fermé dans le front, puis un autre. Ghost a reculé jusqu'au cordes opposés et Clothesline de Chris Six qui envoie Ghost à l'extèrieur. Il heurte durement le sol de l'aréna. Il a du mal à se relever et Six passe sur le tablier du ring. Il attend que Ghost soit presque debout, prend quelques pas d'élan et envoie un coup de pied dans la face de Ghost. Celui-ci retombe au sol. The Biker Elite descend aussi, attrape Ghost par le slip et l'envoiue tête première contre une des barrières de sécurité.

Six n'en a pas fini et envoie Myster Ghost contre un poteau du ring. Ghost est complètement sonné. Il titube mais Six est déjà sur lui. Il l'attrape par la nuque et l'amène jusqu'au escaliers en métal. Il va pour lui cogner la tête mais Ghost réagit, contre le coup, attrape à son tour la tête de Chris et l'écrase contre les escaliers. Il glisse dans le ring pour fair casser le compte de l'arbitre qui en était déjà à 6 puis ressort. Il attrape Chris et l'envoie directement contre la table des annonceurs.

Martin L. Jefferson: "J'aime pas ça du tout."

Mark Fitzerald: "Au lieu de parler, on ferait mieux de sortir de là!"

Pourtant les commentateurs ne risquent rien car Six a réagit et il frappe Ghost durement. Il l'attrape, le soulève en Bear Hug et lui écrase le dos contre le poteau du coin. Sans le lâcher, il le dépose sur le tablier du ring et le fait rouler à l'intèrieur. Il prend quelques secondes de repos avant de monter à son tour mais c'était quelques secondes de trop. Alors qu'il remonte sur le tablier du ring, son adversaire se rue dans les cordes opposées et revient avec un Shoulder Tackle qui propulse Chris jusqu'à la table des commentateurs qu'il heurte avec la nuque avec un son écoeurant.

Martin L. Jefferson: "Vous avez entendu ça?!?! Quel horreur! Six vient de se fracasser la nuque, c'est évident."

Mark Fitzerald: "Ca a claqué, c'est indiscutable. Mais Six est-il vraiment touché?"

L'arbitre semble penser que ça vaut le coup d'aller voir. Il sort du ring et se rend prés de Six toujours au sol prés de la table des commentateurs. Il fait signe à l'arbitre que ça va. Celui-ci remonte dans le ring et se met à compter Six à l'extèrieur. Au compte de neuf, Six parvient à remonter dans le ring mais il semble vraiment mal en point et les coups de pieds de Ghost dans sa nuque n'arrange rien. Chris est aux abonnés absents alors que Ghost le place pour un Tombstone Piledriver. C'est porté et Ghost couvre son adversaire ...1 ...2 ...3!

Spoiler:
 




Alors que Ghost célébre sa victoire, l'arbitre prés de Six fait le signe de croix avec ses bras. Aussitôt les secours arrivent prés de Six et le prennent en charge tandis que Ghost quitte la salle.



Nous sommes à présent en backstage, et voilà Nemo Epps qui discute avec DelRey Jackson.

Nemo Epps : Je me fais du soucis pour Alexandra. Depuis le dernier show, je l'ai pas revue.

DelRey Jackson : Tu penses qu'Hyrnalo a fait quelque chose ?

Nemo Epps : J'en ai bien peur. Mais ce cinglé va payer ce soir. On n'a pas le droit de maltraiter une femme comme il le fait. Ce type me dégoûte, et s'il a touché à un cheveux d'Alexandra, ce soir il paiera au centuple.

Sur ces mots, les deux hommes se séparent, et c'est l'heure d'une nouvelle coupure publicitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:50

Une vidéo récapitule ce qui s'est passé entre Nemo Epps et Hyrnalo. A Supremacy, Hyrnalo, prit d'une crise de folie, a fait passer sa petite amie Alexandra à travers une table lorsqu'il affrontait The Fire Man. Par la suite, Alexandra s'est trouvée un protecteur en la personne de Nemo Epps, ce qu'Hyrnalo n'a pas pu accepter. Lors du dernier show, Alexandra a disparu après avoir été aperçue pour la dernière fois face à Hyrnalo. Nemo Epps pourra-t-il la retrouver en remportant son match ce soir ?

I came to play de Downstait résonne dans la salle et Hyrnalo arrive sous le titantron d’un regard assassin. Dans son dos, des feux d'artifices explosent et finissent en flammes. Hyrnalo monte sur le ring et attend patiemment son adversaire de ce soir.
Kung Fu Fighting de Cee-Lo et Jack Black retentit et Nemo Epps sort de sous le Titantron. L'air concentré, il descend la rampe et monte sur le ring sous le regard de Hyrnalo qui semble impatient que le match commence. Alors que l’arbitre fait signe à Hyrnalo de rester dans son coin, Nemo Epps en profite pour s’étirer un peu.

Martin L. Jefferson : Étrangement, Alexandra n’est pas là pour encourager Nemo Epps.

Mark Fitzerald : C’est vrai que c’est étrange. Peut-être que nous la verrons pendant le match ?

L’arbitre s’assure que les deux lutteurs ne cachent aucun objet pouvant entraîner la disqualification et fait sonner la cloche pour annoncer le début de ce combat.





Au son de la cloche, Hyrnalo devient fou et fonce en direction de Nemo Epps sans même réfléchir. Il était trop pressé que le combat commence et cela joue contre lui puisque Nemo se tasse et Hyrnalo frappe de plein fouet le coin du ring. Hyrnalo se retourne immédiatement et se prend un deux kicks dans les côtes suivis d’un Spinning Wheel Kick en plein visage ! Gracieuseté de Nemo Epps ! Ce dernier relève le lutteur provenant de Dijon et le projette dans les cordes mais Hyrnalo reste sur place et projette lui-même Nemo. Le lutteur à la peau noir court dans les cordes et se prend un Clothesline… Mais non ! C’est esquivé par Nemo Epps qui passe sous le bras de Hyrnalo et continue à courir dans les cordes pour le surprendre avec un Headscissor de toute beauté !

Mark Fitzerald : Très belle manœuvre de la part de Nemo !

Martin L. Jefferson : Pour un poisson, je dois avouer qu’il se défend plutôt bien hahaha !

Mark Fitzerald : J’espère que vous n’avez jamais songé à faire carrière dans le domaine de l’humour, Jefferson…

Hyrnalo se relève très rapidement mais encore une fois, c’est la rapidité de Nemo Epps qui lui permets de porter un Capoeira kick en plein dans la tempe d’Hyrnalo. Mais cela ne fait pas s’écrouler Hyrnalo qui tombe seulement sur ses genoux. Alors le maître en arts martiaux l’achève avec un Enzuigiri. L’ex copain d’Alexandra s’écroule sur le ring et Nemo Epps y va pour le tombé.

1……

2………

Dégagement de Hyrnalo ! Alors que Hyrnalo peine à se relever, Nemo court dans les cordes mais cette fois-ci, avec un effort considérable, Hyrnalo lui mets un coup de bélier dans l’abdomen. Nemo se recule un peu en se tenant le ventre alors que Hyrnalo le plaque au sol avec un Gutwrench Suplex ! Il veut relever Nemo mais ce dernier ne se laisse pas faire et le surprend avec un Kick dans la tête. Ce qui a pour effet de faire reculer un peu Hyrnalo, laissant ainsi le temps à Nemo de se remettre sur pied. Il fonce vers Hyrnalo pour une attaque mais c’est contré par un T-Bone Suplex parfaitement exécuté ! Le maître des souplesses martèle l’expert en arts martiaux de violents coups de pieds. Et il ne s’arrête pas ! Heureusement pour Nemo, Hyrnalo se fait réprimander par l’arbitre qui lui demande d’arrêter sous peine de se faire disqualifier. À peine si Nemo est debout que Hyrnalo le remets déjà par terre avec un puissant Running STO ! Il monte maintenant sur la 3e corde… Il saute… Headbutt du haut de la 3e corde ! NON ! Hyrnalo a prit trop de temps, ce qui a permis à Nemo de rouler sur le côté !

Martin L. Jefferson : Il est rapide ce Nemo… Comme un poisson dans l’eau ! Hahaha ! et celle-là, elle n’est pas génial, Mark ?

Mark Fitzerald : Non. Vos blagues sont toujours aussi ridicules, Jefferson. Vous avez encore passé la soirée avec Max Hitkins, ça se voit.

Le maître des arts martiaux attend que Hyrnalo se relève et une fois que c’est fait, Hyrnalo semble un peu étourdis. Ce qui permet à Nemo de lui porter son… KICKEPPS (Superkick) !!! Mais l’ex copain d’Alexandra fait preuve de résistance et reste debout ! Et Nemo l’a remarqué puisqu’il ne perd aucun temps pour charger Hyrnalo avec un Tornado DDT !!! Cette fois-ci, la tête de Hyrnalo s’est violemment écraser sur le ring ! Le lutteur à la peau noir enchaîne avec un Senton Bomb du haut de la 3e corde ! Il tente maintenant le tombé.

1………

2…………

NON ! Dégagement réflexe de Hyrnalo ! Mais Nemo ne se laisse pas abattre par la résistance tenace de Hyrnalo. Puisque le tombé n’a pas fonctionner, il y va maintenant avec une technique de soumission… Le figure 4 leglock ! WOOOOOOO !!! Cependant, Hyrnalo ne se laisse pas faire et le repousse avec des coups de pied dans le visage et dans le torse. Ce qui fait reculer Nemo alors que Hyrnalo se relève. Le lutteur à la peau noir fonce... OH Samoan Drop de Hyrnalo ! L’attaque de Nemo est contré ! Il est étendu sur le ring alors qu’un regard de détraqué s’installe sur le visage de Hyrnalo !

Mark Fitzerald : Ho ! Ho ! Je sens que Nemo va passer un mauvais quart d’heure ! Et Jefferson, si vous comptez nous sortir une blague sur les poissons, vous pouvez tout de suite y renoncer…

Martin L. Jefferson : Mais…

Mark Fitzerald : NON ! Il n’y a pas de mais !

Le lutteur provenant de Dijon relève Nemo et lui mets plusieurs coups de poings dans l’abdomen. Ensuite, il le met en position… Piledriver !!! Il relève encore une fois Nemo qui semble souffrir et cette fois-ci, il encaisse un Full Nelson Suplex ! C’est maintenant avec rage que Hyrnalo tord la cheville de Nemo avec un Ankle Lock !!! Nemo souffre énormement et fait tout son possible pour atteindre les cordes avec sa main. Il est à deux doigts d’y toucher… C’est fait ! Mais NON ! Hyrnalo le tire jusqu’au millieu du ring ! Il lui cris qu’il va lui arracher la cheville s’il ne tape pas ! Nemo lève sa main dans les airs. Il tremble de tout son corps et va maintenant taper… Et bien non ! Dans un effort ultime, il parvient à faire une roulade pour se dégager de la prise. Hyrnalo, quant à lui, a été propulsé contre le coin du ring. Aussitôt qu’il se retourne, il se fait accueillir par un Gut Kick suivit d’un Snap DDT de la part de Nemo !

Mark Fitzerald : Ça risque d’être dur pour Nemo de se défendre avec une jambe endommagée !

Martin L. Jefferson : On dit une nageoire, Mark.

Mark Fitzerald : Sans commentaires…

Epps relève l’ex copain de Hyrnalo et lui porte quelques kicks dans les côtes. Mais après quelques kicks, Hyrnalo lui attrape la jambe gauche et sans même que Nemo ait eu le temps de répliquer, Hyrnalo lui porte une violente clothesline ! Il relève Nemo, le mets en position de Powerbomb et part pour un Powerbomb to the Corner mais c’est contré en Hurricanranna de la part de l’expert en arts martiaux ! Hyrnalo veut se relever mais Nemo l’en empêche avec un Enzuigiri ! Il prend maintenant son adversaire en position du Nemo Driver I (Double Underhook Piledriver). Place un bras dans son dos… Et ensuite, le deuxième… Mais non ! Hyrnalo se débat comme il peut et frappe l’arrière de la jambe où Nemo a subi le Ankle Lock avec son bras. Nemo s’écroule à genoux sur le ring et Hyrnalo profite de cette occasion pour porter son finisher… Le Tiger Powerbomb !!! Parfaitement exécuté ! Il se précipite pour tenter le tombé.

1………

2…………

……… Et 3 !!!

Spoiler:
 





I Came To Play de Downstait résonne dans l'arena, et les huées ne tardent pas à s'élever dans le public. Hyrnalo se relève, le sourire au lèvre et semble plutôt satisfait de lui. L’arbitre n’ose pas s’approcher de lui alors celui-ci lève ses bras lui-même sous les huées de la foule qui n’est pas satisfaite du résultat. Ensuite, il repart en backstage en regardant Nemo Epps qui lui, se relève très difficilement, l’air de se demander où est Alexandra.

On passe rapidement en backstage, et nous apercevons Chris Six sur une civière, qu'on embarque dans une ambulance. Son match contre Myster Ghost semble avoir assez mal fini.
Là-dessus, on se quitte momentanément pour une nouvelle coupure publicitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:51

Et nous revenons à présent dans l'arena, alors que Damsel of Death de It Dies Today se fait entendre. L'heure du match ? Non, Jesse Heath apparaît dans sa tenue de soirée, et il se dirige fièrement vers le ring, seul. De toute évidence, il a une annonce à faire ! Jesse fixe un moment la foule, puis lève son micro et s'adresse aux fans de la UCW.

Jesse Heath : Mesdames et messieurs, bienvenue à Crash! ce soir en direct de Des Moines dans la Iowa ! Ce soir, bien des matchs nous attendent, de grands matchs... mais l'histoire ne s'arrêtera pas à ce soir ! Car bien des choses nous attendent, et des événements incontournables sont à venir. Ce soir, c'est de l'un de ces événements que je veux vous parler.
Quel événement ? L'arrivée d'un nouveau titre à la UCW !

La foule fait une énorme ovation face à cette annonce. Jesse Heath attend un instant puis poursuit.

Jesse Heath : Le All Star Championship arrivera dans les prochaines semaines à la UCW. Dès la semaine prochaine, un tournoi va commencer pour nommer son premier champion, et la finale de ce tournoi se déroulera à Bad Destiny !

Nous entendons tout à coup tomber des pièces de monnaie, puis c'est What Do You Do For Money Honey de AC/DC qui résonne dans l'arena. Et voilà John Richmond qui fait son apparition, l'air aussi hautain que s'il n'avait jamais perdu son match face à Banks et Hyte en début de soirée. Richmond grimpe sur le ring, micro en main, et prend la parole.

John Richmond : On ne peut pas parler de l'arrivée d'un titre à la UCW sans parler de son premier champion.

Jesse Heath : Vraiment ? Ca ne me dit pas ce que tu viens faire dans mon ring.

John Richmond : Jesse Heath, tu as parlé d'un tournoi, n'est-ce pas ? Alors je veux en faire partie. Je gagnerais ce tournoi, et j'irais à Bad Destiny.

Jesse Heath : Ceux qui participent à ce tournoi sont des lutteurs établis à la UCW. Ce qui n'est pas tellement ton cas... qu'est-ce qui te fait croire que tu mérite ta chance plus qu'un autre ?

John Richmond : Car tout s'achète, tout se vend, mais qu'à la fin, il ne reste que mon talent. Sans l'argent, il n'y aurait pas de UCW, pas vrai ? Ajoute-moi dans ce tournoi, Heath.

Jesse Heath : Tu achète toutes tes occasions d'apparaître sur un ring de la UCW. Tu as payé Gunther pour être son partenaire. Oui, tu as raison, tout s'achète... mais ton talent est absent, et sans talent, tu n'as pas la moindre chance de devenir champion.

Là-dessus, Jesse Heath quitte le ring, laissant John Richmond seul sur le ring. Celui-ci hausse les épaules et ne paraît guère découragé par ce qu'il vient d'entendre.


Martin L. Jefferson : Un nouveau titre à la UCW, c'est génial ! Qui imaginez-vous comme premier champion, Mark ? Moi, je mise une pièce sur Hyrnalo ! Ou Joshua Dust. Ou Ricky Rakoto ! Ou Thomas Hardy !

Mark Fitzerald : Affaire à suivre, Jefferson. Affaire à suivre !


Une vidéo récapitule à présent ce qui s'est passé entre Zack Lionhart, Dynamite Joe et DelRey Jackson. Depuis son arrivée à la UCW, Dynamite Joe a décidé d'instaurer le hardcore dans cette fédération. Zack Lionhart, de son côté, a commencé à accepter sa deuxième personnalité, Apocalypse, et est devenu dangereux et incontrôlable. Après s'en être pris quelque temps à DelRey Jackson, les deux hommes se sont retournés l'un contre l'autre. Ce soir, les os vont se briser, les mâchoires vont voler, le sang va couler dans un Triple Threat Hardcore Match.

It's Goin Down des X-ecutioners résonne dans la salle et on aperçoit Dynamite Joe sur le stage, une chaise à la main. Une grosse ovation de la foule pour ce natif de Calgary, Alberta, Canada.Le match n’à pas même pas encore commencer que la foule le voit déjà gagner ce match Hardcore.

Kool and The Gang de Jungle Boogie fait rage et cette fois-ci c’est DelRey Jackson qui fait son entrée munit d’une chaîne de moto à la main ! DelRey monte sur le ring et fait face à Joe, la foule est déjà en délire quand soudain Dead Inside de Chimaira, le thème de Zack Lionhart, retentit dans la salle : la foule fait la plus grosse ovation que la UCW ait connue pour Lionhart, les commentateurs en restent ébahis…Mais Lionhart n’est pas venu seul puisque une charmante et ravissante jeune femme l’accompagne...

L’arbitre se prépare au plus gros match de sa toute jeune carrière d’arbitre : un triple threat match entre trois figures montantes de la UCW ! Et qui plus est dans un match Hardcore…

Martin L. Jefferson : Il me semble que c’est notre nouvel arbitre, qui vient d’arriver cette semaine…

Mark Fitzerald : Oui, son nom est… Neil Scott Armstrong.





Pas le temps de retenir son souffle, la cloche vient de retentir, les trois hommes se font faces et décide de lâcher les armes et de se battre à main nues….Lionhart fait signe à Joe de l’attaquer, mais c’est DelRey qui décoche le premier coup de poing sur Lionhart qui vient de s’écrouler à terre…Sa compagne ne bronche pas d’un pouce et est persuadée qu’il se relèvera.
En effet, pas le temps de dire ouf que Lionhart s’est relevé mais quitte déjà le ring, la caméra se rapproche de lui et on entend : « Sorry for everything »…

Sur le ring, Dynamite Joe envoie une pluie de droites sur DelRey qui est au sol,façon MMA,il ne s’arrête pas…Le pauvre DelRey subit les coups de l’ancien légionnaire,l’arbitre ne peut rien dire car c’est un match Hardcore ou tout est permis…

C’est là que Lionhart remonte sur le ring muni d’une chaise que sa conjointe lui a prété, Chairsot sur Joe!Et encore un! On a l’impression que Lionhart est déchaîné ce soir…Pendant ce là, DelRey, qui était venu sur le ring avec une chaîne, part rechercher sa chaîne de métal mais ne la retrouve pas…Finalement, il se décide à quitter le ring et part sous ce même ring pour y chercher un objet ou je ne sais quoi d’autre de la dessous… Il en sort…un kendo stick!
Il se prend un Diving Dropkick monumental de la part de Lionhart qui était monté sur les cordes! Delrey est à terre, Lionhart aperçoit le…kendo stick et crie à la salle : « Feel the pain! » Il se saisit du kendo stick et frappe Delrey à l’extérieur lorsqu’il se relève!

Lionhart domine ce match de la tête et des épaules quand soudain Joe fonce à l’extérieur avec un Suicide Dive, Suicide Dive de Joe sur Lionhart! La foule est en délire sur ce qui vient de se passer! Dynamite Joe fait son salut militaire décontracté (en n’utilisant que deux doigt) à la foule.Il cherche quelque chose sous le ring et trouve…du Barbed Wire, du fil barbelé! Il l’enroule sur son poing,en même temps l’arbitre sort à l’extérieur pour voir si Delrey va bien…Et boum un coup de poing avec ce fil coupant qu’est le fil barbelé sur…Zack Lionhart!
Le voilà qui commence à saigner à la tête, il gît sur le sol…Dynamite Joe est très content de ce qu’il vient de faire, cependant, il n’avait pas vu que DelRey Jackson avait retrouvé sa chaîne de moto (merci l’arbitre ^^) et au moment où Joe ne s’y attend pas…DelRey commence son passage à tabac avec cette chaîne en métal et qui fait horriblement mal!

DelRey va sous le ring…il en sort des chaises, des tables qu’il balance sur le ring…Il lance à la salle un : « Respect The Brotha ! », il se prépare à en finir avec son Red Nights Of Harlem…Lionhart se relève et fonce sur « A Tough Brother », le surnom de DelRey, munis d’un kendo stick! Il le frappe au visage et le fais saigner !

« I’ll shot you again...And Again!» Voilà ce que cria Lionhart sur DelRey lorqu’il lui asséna quelques coups de kendo stick qui firent tomber notre Brother...Lionhart revient sur le ring, Joe le suit de près...

On ne l’a pas vu mais Joe a aussi été cherché un kendo stick, ils sont maintenant face à face, kendo stick bien en main, lesquels des deux portera le premier coup? Joe court vers Lionhart qui l’attend avec son kendo stick…Joe le contourne avec une rapidité déconcertante et se place pour son Side Russian Legsweep! Il le porte et tente le tombé :

1…

2…

Jackson casse la prise! Il relève Joe, et le prend en Bear Hug! Dynamite Joe ne compte certainement pas abandonner,de l’autre côté du ring,Lionhart parle avec sa compagne pendant qu’il a un moment de répit dans ce match…Puis quitte le ring et se dirige vers les vestiaires en courant…

Martin L. Jefferson : il a pris peur ou quoi ? Il me semblait qu’il était harcore celui-là...

Ce qui profite à Joe de se libérer de la prise de l’ours de Jackson et il se projette dans les cordes…Clothesline sur DelRey! Il tente le tombé :

1…

Même pas deux! Dynamite Joe le prend dans la position pour une souplesse…Il la tente,DelRey reste sur le sol.Il l’a retente de nouveau et non,DelRey ne bouge pas,alors DelRey fait lui-même la Suplex sur Dynamite Joe et tente le tombé:

1…

2…

3…Non, Dynamite Joe s’est dégagé au dernier moment…

Au loin, on entend comme un bruit de moteur émanant des vestiaires…DelRey se saisit d’une table qu’il avait balançait tout à l’heure sur le ring et la positionne près d’un coin.Il le place sur le coin…Mais reçoit un terrible coup de poing dans la face (Joe ayant toujours du barbelé sur son poing!) Dynamite Joe place son adversaire sur le turnbuckle et…Back Body Drop à travers la table! Back Body Drop de Joe sur « A Tough Brother»! Ce match est vraiment incroyable…La caméra nous rapproche de DelRey qui me semble-t-il saigne abondamment…Dynamite Joe tente le tombé :

1…

2…

3…Un bruit assourdissant se fait entendre une nouvelle fois des vestiaires…Et distrait l’arbitre….Qu’est-ce que c’est que ce foutu truc? Se demanda l’arbitre…

Dynamite Joe sort du ring,il va près des escaliers…et sort un sac donc le contenu nous sera dévoilé d’ici peu…Il retourne sur le ring,et dévoile le contenu du sac…

Martin L. Jefferson : Des punaises... ah oui, Joe sort la grande artillerie ce soir, c'est sûr. Bof, je suis déçu.

Mark Fitzerald : Vous ne diriez pas ça si vous tombiez l'anus dessus. Dynamite Joe n’utilise des punaises que très rarement, lorsqu’il est très énervé… je crois que ce soir, il est plus que jamais déterminé.

Il projette notre Brother dans les cordes et…Powerslam sur les punaises ! Le dos de DelRey est recouvert presque entièrement de punaises…Il doit vraiment souffrir là…

Il tente le tombé une nouvelle fois :

1…

2…

Et une nouvelle fois, le bruit se fait de plus en plus fort comme pour leur dire : « Attendez-moi, j’arrive… ». Dynamite Joe en à marre, il court à l’extérieur du ring et va chercher….Son agrafeuse à papier peint!(Voilà ce qu’il était aller cherchez au magasin l’autre jour!) Il demande à des spectateurs de lui donner un papier de 5€ (ou 5$ pour les Canadiens ^^), une petite fille présent au premier rang lui en tend un, il s’en saisit et remonte sur le ring…Dropkick de DelRey sur Dynamite qui projette ce dernier à l’extérieur du ring!

DelRey se ressaisit de sa chaîne de moto, quitte le ring, et fait un …Sleeper Hold sur Joe avec sa chaîne!


Dead Inside de Chimaira se refait entendre, on entend cette fois-ci le moteur s’approcher de la salle…La salle est plongée dans le pénombre…

Martin L. Jefferson : Panne de courant ?

Mark Fitzerald : Ben non, sinon on ne pourrait pas parler.

Et quand la lumière fut, Zack Lionhart apparut sur le stage muni d’une…Débroussailleuse ! The Weedwacker is in UCW, Baby ! La foule est en plein délire!

Il s’avance patiemment vers le ring, il n’a rien à craindre, c’est plutôt ces adversaires qui devraient avoir peur de lui dorénavant… DelRey arrête sa prise sur le pauvre Dynamite Joe, qui a failli étouffer…

DelRey retourne sur le ring et tient une chaise en plus de sa chaînette…Lionhart regarde Dynamite Joe se relever et quand ce dernier voit ce que Lionhart tient en main, il le supplie de ne pas recevoir de coup de sa part… Lionhart est comme possédé…Il crie à Joe : « Suffer !» et le frappe avec sa débroussailleuse en plein torse…se qui déchire sa tenue de ring et qui le fait saigner au niveau du torse…

DelRey tremble de peur fasse à cette objet…Mais il ne désespère pas, il compte bien montrer que c’est lui le type le plus Hardcore de la fédération!
Dès que Lionhart remonte sur le ring,il le frappe avec sa chaise puis avec sa chaîne…Lionhart a des blessures ouvertes mais ce relève comme si de rien n’était et déclare : « I’ll show you…No mercy ! » Chairshot de DelRey! Lionhart est à terre.

Jackson n’a pas beaucoup de temps, il projette Lionhart dans le coin et …Harlem Thunder ! Harlem Thunder porter par DelRey !

Il tente le tombé :

1…

2…

3…Dynamite Joe vient casser la prise, il se saisit de son agrafeuse et de son billet (souvenez-vous c’était plus haut ^^) et agrafe le billet sur la tête de notre Brother !

Mark Fitzerald : Oh mon dieu !

Joe sort du ring, va sous celui-ci une nouvelle fois et en sort…un hochet de bébé…Il débarque sur le ring, et frappe Lionhart avec….Lionhart lui donne un coup dans les parties et…RAVENflow DDT sur les punaises!

Il reprend la débroussailleuse et frappe DelRey avec…il saigne abondamment…Joe, inerte sur le sol est relevé par Lionhart qui le frappe aussi avec la débroussailleuse…

Il relève DelRey, lui donne un coup dans les parties et …Black Wings sur ces foutues punaises ! Dynamite Joe, ensanglanté au niveau du torse, se relève mais se fait accueillir par un nouveau coup de Weedwacker qui le fait trébucher sur le ring…Zack Lionhart grimpe sur le top turnbuckle et s’élance sur Dynamite Joe pour son…Angel Splash…Angel Splash porté à la perfection…Il tente le pinfall :

1…

2…

3 !!!

Spoiler:
 



Dead Inside de Chimaira résonne dans l'arena. Alors que Zack Lionhart célèbre sa victoire, le voilà tout à coup qui semble devenir possédé... le vainqueur du match quitte le ring et s'empare d'un micro, avant de fixer la foule et de prononcer, le regard vide, quelques mots.

Zack Lionhart : There is one way to hell...

Qu'a-t-il voulu dire ? Nous n'en saurons pas plus, c'est le moment d'une pause publicitaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:52

Nous voilà dans la loge des Drinkers, qui sont en train de s'abreuver de Jack Daniel's en attendant leur match ce soir. Le Sheik ne semble guère cautionner leur comportement, et tente de les avertir que l'alcool ne fera pas d'eux des lutteurs en pleine possession de leurs moyens. Tout à coup, quelqu'un frappe à la porte, et voilà Margareth Kingsley, consultante de Jesse Heath, qui entre.

Scott Ryan : Qu'est-ce qu'elle vient foutre là, la cochonne du président ?

Samuel : Du calme, Scotty, laisse mademoiselle dire ce qu'elle a à dire aux meilleurs lutteurs de la UCW.

Margareth Kingsley : Je voulais juste m'assurer que vous étiez en forme pour votre match ce soir.

Samuel : Et comment ! Tu veux trinquer avec nous ?

Margareth Kingsley : Ce serait un plaisir, mais je préfère éviter. Je voulais simplement... vous souhaiter bonne chance.

Scott Ryan : Bonne chance ? Allons, poupée, tu sais très bien qu'on va lui arracher la gueule à Jesse Heath et aux deux péquenos qui l'accompagnent.

Samuel : Mais peut-être qu'une fois qu'on sera débarrassés de lui, tu pourras avoir une bonne place... après tout, tu sais mieux que lui où sont les vrais hommes, pas vrai ?

Margareth Kingsley : Nous en rediscuterons. C'est à vous dans quelques instants.

Samuel et Scott Ryan sursautent.

Scott Ryan : C'est vrai ? Merde, je pensais que le show était pas commencé !

Samuel : Moi aussi ! En même temps c'est pas si grave, on a rien raté d'important.

Margareth Kingsley : Soyez prêts. Je ne voudrais pas que votre match commence avec du retard.

Là-dessus, la consultante quitte la loge des Drinkers, laissant les trois hommes se préparer pour ce qui va suivre.



Une vidéo récapitule à présent ce qui s'est passé entre les Drinkers, Lethal Starship et Jesse Heath. Nous revoyons tout d'abord quelques images de la fameuse soirée où Jesse Heath a accordé un title shot aux Drinkers pour Supremacy, sous l'emprise de l'alcool. Puis on se retrouve à Supremacy, au fameux Ladder Match, et alors que les Drinkers allaient décrocher le titre, Jesse Heath a ajouté la New Generation dans le championnat. On voit ensuite Bazz et Flow récupérer le titre, puis on revoit les différentes attaques des Drinkers à l'endroit de Jesse Heath dans les semaines qui ont suivi. On voit également le Sheik qui revendique la UCW pour lui-même. Lethal Starship est venue prêter main forte au président de la UCW, qui a alors défié les Drinkers et le Sheik pour ce match à trois contre trois. On revoit en dernier lieu le Steel Cage Match dans-lequel Samuel a battu Jesse Heath lors de l'UCW Special Night. En sera-t-il de même ce soir ?

Bat Country de Avenged Sevenfold se fait entendre dans l'arena, les lumières sont maintenant rouges et jaunes. Des feux d'artifice éclatent dans toutes les directions et Nick Blade et Jason Price entrent sur le stage en regardant la foule. Les deux hommes lèvent les bras, ils descendent la rampe en tappant dans les mains de leurs fans et ils se dirigent vers le ring, ils montent sur le ring en sautant sur le rebord et il passent par dessous la deuxième corde. Nick Blade et Jason Price se dirigent maintenant chacun dans leur coin et tout en regardant la foule ils lèvent encore une fois les bras en signe de victoire.

Damsel of Death de It Dies Today retentit à présent dans la salle, et Jesse Heath, le président de la UCW, apparaît sous le titantron en tenue de combat, prêt à en découdre avec l'aide de Lethal Starship. Il rejoint assez sobrement le ring, non sans taper dans quelques mains au passage et rappeler qui est le patron ici, puis il rejoint ses partenaires et discute avec eux en attendant l'arrivée des adversaires.

Line in the Sand de Motorhead se fait alors entendre, et les Drinkers apparaissent en compagnie du Sheik Al Idziri. Des feux d'artifice éclatent un peu partout, et une pluie de verre brisé se répand sur leur passage, alors que Samuel et Scott Ryan marchent vers le ring en vidant leurs bouteilles de Jack Daniel's et de vodka. Malgré leur attitude de mauvais garçons, la foule réserve un bel accueil à cette équipe pourtant détestable.
Les six hommes sont sur le ring, et l'arbitre décide de ne pas traîner, sachant que cela risque de dégénérer rapidement. Il demande à chaque équipe de choisir l'homme qui va débuter le match, puis fait sonner la cloche.








C'est Nick Blade et Samuel qui vont débuter le match. Fier d'avoir battu Scott Ryan lors du dernier Detonation, Blade fixe fièrement son adversaire, montrant qu'il n'est pas impressionné par celui qui s'autoproclame The Street Fight Legend. Cela ne semble pas beaucoup plaire à Samuel qui court aussitôt vers son adversaire pour lui flanquer une bonne correction. Le voilà parti pour une Clothesline, mais Nick Blade parvient à dupper son alcoolique d'adversaire en l'esquivant, puis, se retrouvant derrière lui, il y va pour un Double Knee Backbreaker !

Martin L. Jefferson : Nick Blade prend confiance en lui, ça se voit. Le match commence à peine qu'il ridiculise Samuel, ce qui n'est pas donné à tout le monde...

Accompagné des encouragements de la foule, Nick relève à présent son adversaire, lui envoie quelques coups dans la tronche, Samuel se débat et envoie Blade dans le coin. Il fonce aussitôt sur lui, mais Blade se débat en se tenant aux cordes, pour envoyer ses deux pieds arrêter Samuel d'un bon coup dans l'abdomen. Et il envoie aussitôt Samuel à sa place dans le coin, pour enchaîner avec un monkey flip !

Mark Fitzerald : Très belle démonstration de Nick Blade ce soir. Il est probable que les Drinkers aient trop abusé de l'alcool avant ce match, Samuel ne se défend pas beaucoup ce soir.

Alors que Samuel se relève, voilà Nick Blade qui fonce vers les cordes, et qui s'élance pour une Diving Crossbody... esquivée par Samuel ! Nick se relève, il prend son élan dans les cordes et fonce vers The Street Fight Legend, Clothesline ! Non, Samuel lui envoie un puissant Big Boot pour lui remettre les idées en place.

The Street Fight Legend semble décidé maintenant à s'amuser un peu, il relève Blade, lui met quelques droites, headbutt puis il y va pour un DDT ! Blade est au sol, Samuel tourne autour de son adversaire groggy, menaçant. Il l'attend, prêt à porter un Spinning Wheel Kick, il s'élance...
Jesse Heath intervient ! Le président de la UCW porte un spear à la Street Fight Legend !!! L'arbitre hésite à protester, mais déjà Jesse Heath retourne à sa place alors que Nick Blade se dirige vers le coin pour faire le tag avec Jason Price. De son côté, Samuel a juste le temps de se relever et faire le tag à Scott Ryan !

Et voilà deux nouveaux lutteurs sur le ring, Scott Ryan et Jason Price se font face. Price court aussitôt vers The Australian Drinker, celui-ci l'arrête d'un bon coup dans l'abdomen avant de lui porter quelques droites et de le soulever, il y va pour son Green Bay Plunge ! L'équipe des Drinkers semble reprendre du poil de la bête avec un Scott Ryan déterminé ce soir. Celui-ci fait des taunts à la foule, Jason se relève, Ryan lui met quelques coups dans la gueule avant de le soulever, il le met en position pour le Jackhammer ! Jason Price est dans de sales draps... non, The Priceless se dégage, aterrit debout sur le sol, porte un Backhand Chop à Scott Ryan suivi d'une Clothesline. Et il grimpe sur la troisième corde, Split-Leged Moonsault ! Il tente aussitôt un tombé sur Scott Ryan.

1...

2...

Dégagement de The Australian Drinker !

Mark Fitzerald : C'était bien trop tôt, les deux lutteurs sont encore trop frais pour imaginer déjà une fin de match.

Et voilà Jason Price qui attend dans le coin que son adversaire se relève... oui, il s'élance... il y va pour un Enzuigiri ! Porté avec succès, Scott Ryan retombe lourdement sur le tapis, et Jason Price se met à crier avec la foule le nom de la prise qu'il s'apprête à réaliser, ce qui devrait inquiéter Scott Ryan : le Price Splash Pin !

Martin L. Jefferson : C'est stupide de prévenir l'adversaire de ce qu'on va lui faire.

Et voilà Jason Price qui grimpe sur le turnbuckle, qui salue la foule avant de s'élancer. Price Splash Pin !!! Contré par Scott Ryan qui relève les jambes !

Martin L. Jefferson : Qu'est-ce que je disais...

Jason Price roule sur le tapis du ring, et Scott Ryan se relève, vient se placer derrière The Priceless qui se relève... il y va pour son Cobra Clutch ! Jason Price fait tout pour se dégager, allant d'un bout à l'autre du ring mais Scott Ryan maintient la prise ! The Priceless tente de s'approcher du coin où sont ses partenaires mais The Australian Drinker fait en sorte de le tenir à l'écart. Price devient rouge, mais il finit par atteindre les cordes ! L'arbitre demande à Scott Ryan de relâcher la prise, celui-ci semble furieux, Jason Price profite de cet instant pour mettre un coup de boule à son adversaire. Et il enchaîne avec une Northern Lights Suplex ! Scott Ryan attrape les cordes pour empêcher toute tentative de tombé ou de quoi que ce soit, puis se relève en se tenant à elles. Jason Price se prépare pour un Diving Crossbody, s'élance... c'est esquivé par Scott Ryan ! Scott Ryan recule vers son coin, alors que Jason Price recule lui aussi pour faire le changement avec Nick Blade. Et The Australian Drinker court aussitôt faire le changement avec le Sheik Al Idziri !

Martin L. Jefferson : Haha ! On va voir s'il vaut quelque chose sur le ring, le marchand de pétrole.

Nick Blade et le Sheik se font à présent face, et déjà Nick s'élance vers l'adversaire, qui lui inflige une Clothesline. Le Sheik semble décidé à montrer qu'il n'est pas n'importe qui. L'ancien propriétaire de la AWF relève Blade, lui envoie une série de droites et le place pour un DDT. Blade se dégage, et soulève le Sheik, Suplex ! Il court aussitôt vers les cordes, Diving Leg Drop ! Et il tente un tombé.

1...

2...

Dégagement du Sheik ! Nick Blade serre les poings, mais il se dirige vers lui toujours aussi déterminé, il lui porte quelques atémis pour le faire reculer, suivis d'un Bicycle Kick pour le faire tomber. Il place alors la tête du Sheik sous la troisième corde, et réalise un Sprinboard Blockbuster !

Martin L. Jefferson : Il encaisse, le marchand de pétrole. Il aurait mieux fait de s'entraîner au lieu de passer ses journées dans son bureau à compter ses sous sans m'en donner.

Mark Fitzerald : Cessez de l'appeler ainsi.

Le Sheik se relève, Nick Blade se tient prêt pour un Shining Wizard, il s'élance... esquivé par le Sheik ! Et celui-ci réalise aussitôt son Arabian Stunner !!! Nick Blade s'est complètement laissé surprendre, et le Sheik tente aussi tôt un tombé.

1...

2...

Blade a saisi les cordes ! L'arbitre interrompt le tombé, laissant un Sheik furieux. Le Sheik se relève, énervé, mais il a juste le temps de se retourner pour voir Jesse Heath intervenir et lui porter un Stunner From Heaven !!!

Mark Fitzerald : C'est la guerre des stunner, on dirait. Quoique, je crois que ça devient plutôt la guerre sur le ring !

En effet, Scott Ryan et Samuel envahissent aussitôt le ring, furieux de cette intervention. Une brawl éclate entre eux d'un côté, Jesse Heath et Jason Price de l'autre. Scott Ryan balance alors Jesse Heath par-dessus la troisième corde, alors que Jason Price et Samuel y passent tous deux en même temps. La baston se poursuit à l'extérieur, tandis qu'à l'intérieur, Nick Blade vient couvrir le Sheik !

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Mark Fitzerald : Premier éliminé ! Et je crois que même si c'est Nick Blade qui a procédé à cette élimination, le Sheik a de bonnes raisons d'en vouloir à Jesse Heath. Je doute que ce match mettra un terme à cette histoire...

Bien qu'ayant pu éliminer le Sheik, Nick Blade est toujours groggy sur le ring, et profite du peu de temps où il est seul sur le ring pour récupérer un peu. Pendant ce temps, la bagarre à l'extérieur s'est arrêtée, Jason Price est au sol après un DDT de Scott Ryan, et celui-ci est en train de remonter sur le ring pour prendre la suite en devenant l'homme légal. Samuel et Jesse Heath regagnent leurs coins respectifs. Le match continue !

Et il semble peu pencher dans la balance en faveur de Nick Blade. Celui-ci est toujours groggy après avoir reçu un Arabian Stunner, alors que Scott Ryan est impatient d'en découdre. The Australian Drinker fonce aussitôt sur Blade, Irish Whip, il envoie Blade contre le poteau avant de foncer pour une Turnbuckle Clothesline ! Nick Blade titube, et Scott Ryan enchaîne aussitôt avec un Spinebuster ! Il grimpe à présent sur le turnbuckle pour réaliser son Australian Drop, et réalise le tombé !

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 



Scott Ryan est aussitôt félicité par son partenaire, alors que The Australian Drinker nargue son adversaire vaincu. Du côté de Lethal Starship, Jason Price est revenu à lui et a rejoint le coin de son équipe, mais c'est Jesse Heath qui entre à présent. Le président de la UCW n'a pas encore été l'homme légal, et il semble être à cent pour cent pour ce match.

Jesse Heath et Scott Ryan se fixent, Ryan nargue son adversaire, lui rappelant sans doute la cuisante défaite du président de la UCW dans le Steel Cage Match contre Samuel. Cela ne semble pas plaire à Jesse Heath, qui court aussitôt vers Scott Ryan, Clothesline, contrée par celui-ci qui veut de nouveau réaliser un Spinebuster ! Mais Jesse ne le laisse pas faire, contre son adversaire et réalise un Neckbreaker ! Jesse reçoit les encouragements de la foule à la suite de cela, et est bien décidé à impressionner davantage son public. Il attend que Scott Ryan se relève pour lui porter un Cutter ! Contré par Scott Ryan, qui envoie avec force Jesse Heath dans les cordes, avant de lui foncer dessus pour le faire passer à l'extérieur !

Mark Fitzerald : Je me demande où Scott Ryan trouve toute cette force de volonté dont il fait preuve ce soir.

Martin L. Jefferson : L'alcool a des vertus médicinales...

Scott Ryan rejoint à présent son adversaire à l'extérieur, l'arbitre compte naturellement les deux hommes.

1... Jesse Heath se relève lentement après une mauvaise chute.

2... Scott Ryan déplace les escaliers pour les orienter vers son adversaire.

3... Et le voilà qui court, grimpe les marches et y prend son élan pour réaliser un spear !

4... Jesse Heath est groggy à l'extérieur, Scott Ryan est fier de lui et réalise une descente des genoux, avant d'envoyer des droites.

5... On entend distinctement Scott Ryan hurler "You screwed us ! You screwed us !"

6... Scott Ryan relève Jesse Heath et vient lui écraser la tronche contre les escaliers du ring.

7... Scott Ryan soulève Jesse Heath pour son Australian Drop ! Mais avant qu'il n'ait pu réaliser la prise, Jesse attrape les cordes du ring et s'y accroche, empêchant Scott Ryan de la réaliser. Et il revient à l'intérieur !

Martin L. Jefferson : Hahaha ! Scott Ryan n'y a rien comprit, là.

8... Scott Ryan s'apprête à revenir, mais Jesse Heath prend son élan dans les cordes à l'opposé pour réaliser... un Suicide Dive !!!

Les deux hommes sont de nouveau à l'extérieur, complètement H.S tous les deux. L'arbitre recommence le décompte !

1...

2...

3... Jesse Heath commence à bouger.

4... Scott Ryan ouvre les yeux.

5... Jesse Heath se relève lentement.

6... Jesse Heath ramasse une chaise, alors que Scott Ryan se met à bouger.

7... Jesse Heath s'empare d'un micro et remonte sur le ring, portant toujours sa chaise dans l'autre main.

8... Scott Ryan revient à son tour sur le ring.

Scott Ryan semble intrigué devant ce que Jesse Heath s'apprête à faire. Et voilà le président de la UCW qui s'adresse à la foule.

Jesse Heath : En tant que président de la UCW, je déclare que ce match est désormais sans disqualification.

Et à peine a-t-il dit ça, qu'il lâche son micro et envoie un violent coup de chaise dans la figure de Scott Ryan ! Ce dernier tombe aussitôt au sol, et Jesse Heath réalise le tombé !

1...

2...

3 !!!


Spoiler:
 



La foule reste ébahie devant ce qui vient de se passer. Scott Ryan reste inerte sur le ring, alors que Jesse Heath se relève. Ils sont deux du côté de Lethal Starship, tandis que Samuel est désormais seul de son côté.

The Street Fight Legend entre à présent sur le ring, et il tient en mains... une bouteille de Jack Daniel's, qu'il peut naturellement utiliser. Et pas pour en boire. Samuel s'élance, bouteille en main, prêt à frapper ! Jesse Heath l'esquive de justesse, et réalise un Cutter ! Samuel est au sol et Jesse Heath y va a aussitôt pour porter son Chinlock ! Parviendra-t-il à faire abandonner Samuel ?

Martin L. Jefferson : Ca y est, le match est plié, Samuel va abandonner.

Mark Fitzerald : Rien n'est moins sûr ! D'ailleurs, depuis que Samuel est à la UCW, il n'a jamais subi de tombé et encore moins de soumission. Cela dit, tout peut arriver ce soir... nous sommes à Crash!.

Samuel tend le pied pour toucher la corde, mais l'arbitre hausse les épaules, ne pouvant rien faire. Il ne peut plus disqualifier Jesse Heath, ce dernier peut donc continuer la soumission ! Samuel devient rouge, la respiration est difficile... mais il rassemble toutes ses forces, frappant de ses coudes son adversaire, pour réussir à se dégager en profitant de la fatigue de Jesse.
Il se relève aussitôt, se projette dans les cordes, Leg Drop ! Et il soulève Heath pour un Powerslam, avant de lui faire un doigt d'honneur et d'attendre qu'il se relève... Samuel porte alors le coup de grâce : son SL-TO !!! Et il réalise alors le tombé.

1...

2...

3 !!!


Spoiler:
 


Mark Fitzerald : Une fois de plus, Samuel a eu le dessus sur Heath. Mais le match n'est pas fini... et je crois que Jason Price a eu le temps de récupérer.

Jason Price entre à présent sur le ring, les deux hommes se fixent, ils savent tous les deux que c'est d'eux que dépend l'issue de ce match. Jason Price court vers Samuel pour tenter un Dropkick, Samuel répond d'un coup de pied dans le ventre de l'adversaire avant de sortir hors du ring. Il est naturellement suivi par Price, mais l'attend de pied ferme et s'en prend à lui, lui envoyant quelques droites. Jason Price lui bloque les bras, et l'envoie vers les escaliers du ring contre lesquels Samuel s'écrase. Jason court aussitôt vers les cordes du ring, et réalise son Springboard Plancha, écrasant Samuel à l'extérieur. The Street Fight Legend se relève avec difficulté, Jason Price tente à présent un Springboard Moonsault à l'extérieur... esquivé par Samuel ! Ce dernier se relève, renvoie Jason Price sur le ring, et récupère un poing américain qu'il place à sa main droite.

Mark Fitzerald : Aïe... ça sent mauvais pour Jason Price, ça.

Martin L. Jefferson : Je ne veux pas voir ça !

Samuel remonte lui aussi sur le ring, et alors que Jason se relève, The Street Fight Legend frappe ! Esquivé de justesse par Jason, qui envoie Samuel dans le coin, court vers lui et le prend en Hurricanrana, réalisant un Air Price ! Samuel est groggy, Jason grimpe sur le turnbuckle, prêt à en finir avec un Price Splash Pin !

Mais... non, alors que Jason salue la foule, Samuel se relève !

Martin L. Jefferson : Comment fait-il pour se remettre aussi rapidement ?

Mark Fitzerald : Ce n'est pas pour rien que Samuel est surnommé The Street Fight Legend.

Et Samuel court vers le coin alors que Jason Price est toujours en position élevée... Super Cutter porté par Samuel ! Price est au sol, Samuel lui fait un doigt d'honneur, avant de le soulever et réaliser son SL-KO. C'est fini ! Il couvre son adversaire pour le tombé !

1...

2...

3 !!!


Spoiler:
 




Line in the Sand de Motorhead résonne dans l'arena, et c'est un Samuel fou de joie qui se relève, victorieux, rejoint bientôt par Scott Ryan et le Sheik. Les trois hommes sont exténués, mais la saveur de la victoire après un match difficile leur donne l'énergie pour célébrer l'instant comme il se doit. Le Sheik tend à Samuel et Scott des bouteilles de Jack Daniel's et de vodka, et les trois hommes quittent l'arena avec fierté, sous les huées de la foule.

Mark Fitzerald : Nous connaissons déjà les challengers au titre Tag Team pour Bad Destiny : les Drinkers !

Martin L. Jefferson : Reste à savoir qui seront les champions à Bad Destiny ! Car, dans quelques instants, la New Generation qui possède les titres vont devoir les défendre contre Perfect Coalition.

Et c'est le moment de nous quitter pour une courte page de publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:52

Nous voilà en backstage, dans la loge du champion de la UCW Danny Thompson. Celui-ci, installé tranquillement dans un sofa à côté de sa compagne Anita, regardait le match précédent avec intérêt.

"Exy" Danny : Eh bien, ça a castagné dans tous les sens, c'était plutôt distrayant.

Anita : Mais aucun de ces six hommes n'est aussi beau que mon champion...

"Exy" Danny : C'est normal, le champion c'est moi. D'ailleurs, je me demande qui sera mon prochain challenger...

Anita : Pourquoi pas Samuel ? C'était le dernier homme sur le ring, là.

"Exy" Danny : Je croyais qu'il n'était pas aussi beau que moi. Et puis, il vient de se qualifier pour les titres Tag Team donc c'est pas pour tout de suite.

Anita : On s'en fiche que ton adversaire soit beau ou pas, puisque qui que ce soit c'est toi qui conservera le titre.

Danny se relève subitement, il semble se rappeler de quelque chose.

"Exy" Danny : En parlant des titres Tag Team, je devais pas aller aider ces idiots de Perfect Coalition, moi ? Leur match est juste après je crois !

Anita sourit, puis oblige doucement Danny à se rasseoir près d'elle.

Anita : J'ai une meilleure idée. J'ai une petite distraction à te proposer, qui devrait te permettre d'être très détendu pour le Main Event...

"Exy" Danny : C'est vrai ? Je suis curieux de voir ça... mais, j'ai promit aux gars que j'allais...

Anita : Ils comprendront que tout le monde peut avoir des empêchements dans la vie...

La scène finit sur un fade-out, la UCW ne pouvant naturellement pas diffuser ce genre de scènes à une heure de grande écoute.



FMLYHM de Seether se fait entendre dans l’arena, des projecteurs éclairent la scène avec une lumière dorée. Joey Cameron et Lennox Parker font leur entrée en marchant, la tête haute, lentement sur un tapis rouge qui a été installé pour leur entrée et qui mène jusqu’au ring. Ils fixent les fans d'un air supérieur en se dirigeant vers le ring. Lorsque la musique devient plus agressive, des feux d'artifice éclatent et les deux hommes montent sur les turnbuckle en faisant des signes au public. Ce soir, ils ont l'opportunité qu'ils attendent depuis quelque temps : devenir Tag Team Champions ! Après quelques instants passés à se la péter sur le ring, Lennox Parker prend un micro et se présente à la foule.

Lennox Parker : Mesdames et messieurs, vous avez devant vous ce soir l'équipe la plus talentueuse de la UCW. La perfection même, incarnée ici par Joey Cameron et moi-même ! Ce soir, le titre qui nous revient de droit va enfin être à nous.

Joey Cameron prend lui aussi un micro et ajoute :

Joey Cameron : Et pour fêter notre victoire, nous invitons toutes les belles femmes à notre villa juste après le match ! La fête démarrera dès que nous aurons remporté les titres, car bien entendu, aucun d'entre vous n'est intéressé par le match qui suit le nôtre. Alcool à volonté, petits fours, cocktails de fruits rouges, rencontres et plus si affinités... le Palace de la Perfection est ouvert ! Seulement si vous êtes une femme, brune ou blonde à forte poitrine, top modèle acceptée, entre dix-huit et vingt ans.

Lennox Parker : On va vous montrer ce que c'est que de vrais hommes !

Ils n'auront pas le temps d'en dire plus. Blow Me Away de Breaking Benjamin résonne dans l'arena, et les champions par équipe Bazz et Flow font leur entrée.

Bazz : De vrais hommes... c'est nous qui avons la ceinture, les gars, l'oubliez pas. Alors, vous pouvez faire votre petite fête entre vous, mais je crois que les jolies top modèles préféreront passer leur soirée avec de vrais champions : la New Generation !

Lennox Parker : Et où est donc votre soi-disant mentor qui vous apprend à affirmer votre orientation sexuelle ? Ca m'étonne de ne pas le voir venir aider ses puceaux.

Flow : Nous n'avons pas besoin de Sparkos pour battre des incapables comme vous. Tout comme Sparkos n'a besoin de personne pour devenir champion de la UCW ce soir...

Joey Cameron : Sparkos risque d'avoir des problèmes. Danny a prouvé qu'il ferait un meilleur champion puisqu'il a eu au moins l'intelligence de faire appel à l'aide de la Perfect Coalition.

Bazz : Vraiment ? Ah oui, vous espérez qu'il viendra vous donner un coup de main ce soir... malheureusement j'en doute, parce qu'en passant à côté de sa loge tout à l'heure il m'a semblé qu'il était assez occupé et il risque d'en avoir pour un moment.

Lennox Parker : Bon ! On reste là à causer, ou bien vous venez prendre votre raclée ?

Bazz et Flow ne se le font pas dire deux fois, et ils lâchent leurs micros pour venir vers le ring, brandissant fièrement leurs ceintures. Les champions par équipe font face à leurs challengers, remettant les titres à l'arbitre en attendant le début du match. C'est Flow et Joey Cameron qui vont ouvrir le bal. La cloche sonne, le sort du titre est désormais en jeu !





Et ça commence fort, Flow fonce aussitôt sur Joey Cameron pour un European Uppercut que The Element of One esquive, se plaçant derrière lui pour réaliser une German Suplex. Cameron fait une petite danse pour se foutre de la gueule de son adversaire, avant de le relever et lui porter plusieures droites, enchaînant sur un headbutt. Il fait reculer Flow avec quelques atémis, puis y va pour un Spinebuster... contré par Flow, qui envoie Cameron rebondir dans les cordes avant de foncer pour un Enzuigiri ! Il relève Cameron, Belly to Belly Suplex, tente un tombé...

1...

2...

Dégagement de Joey Cameron ! Flow ne s'en fait pas, relève Cameron, prend son élan et réalise un One Handed Bulldog avant d'aller faire le tag avec Bazz.

Bazz entre sur le ring après un changement assez rapide, et fixe Joey Cameron, se souvenant de l'avoir déjà battu il y a deux semaines. Cameron est en train de se relever, mais le Junior Air Master ne lui laisse pas ce loisir et prend son élan dans les cordes pour réaliser un magnifique Running High Kick ! Cameron est de nouveau au sol, Bazz tente un tombé.

1...

2...

Dégagement de nouveau de Joey Cameron, qui prend cher ce soir mais reste dans la course. Lennox tend la main vers son partenaire, lui criant des encouragements mais cela ne fait qu'énerver Bazz qui court vers lui et lui met une bonne droite, faisant tomber Lennox sur le sol à l'extérieur.
Ce moment de distraction a permit à Cameron de se relever, et lorsque Bazz se tourne vers lui, Cameron tente un... Cameron Cutter ? Un peu trop tôt pour cela, Bazz parvient facilement à le contrer, puis coincer la tête de Cameron pour un DDT... également contré par Cameron, qui pousse Bazz jusqu'à lui écraser le dos au turnbuckle ! Cela fait, Joey Cameron peut envoyer des droites à Bazz avant de se réculer pour réaliser une Corner Clothesline. Et il termine avec une Suplex avant de tenter aussi un tombé.

1...

2...

Dégagement de Bazz ! Joey n'insiste pas et décide d'aller faire le tag avec Lennox Parker. Lennox entre sur le ring, et fait face au Junior Air Master qui se relève lentement. Bazz a l'air assez mal barré, alors que Lennox commence déjà à s'occuper de son compte. Facebuster ! Et il continue avec un Vicious Backbreaker.

Mark Fitzerald : Bazz est dans de sales draps. Les challengers s'en tirent bien pour l'instant.

Martin L. Jefferson : Depuis que Lennox Parker est rentré, oui. C'est lui qui fait tout le boulot dans leur équipe.

Lennox semble satisfait de prendre les choses en main, le voilà qui relève l'adversaire, lui envoie un lariat, le fait reculer jusqu'au coin, puis réalise un Alabama Slam ! Et il grimpe sur le turnbuckle... Moonsault ! Il tente le tombé :

1...

2...

Bazz attrape les cordes ! Lennox pousse un juron et se met à engueuler l'arbitre qui n'a pourtant rien à se reprocher. Pendant ce temps, le Junior Air Master se relève, elbow smash, Lennox recule et Bazz porte un sidekick. Il court vers les cordes, prend son élan et réalise un Crossbody ! La New Generation reprend du poil de la bête, et Bazz vient faire le tag avec Flow.

Mark Fitzerald : Rien n'est encore joué !

Martin L. Jefferson : Et Bazz qui fuit encore, vraiment une lopette. Je commence à croire que Cameron et Parker ont raison, les titres vont changer de main ce soir !

Flow entre sur le ring, alors que Lennox se relève. Les deux hommes s'empoignent, Lennox prend le dessus et porte un armdrag à son adversaire. Flow se dégage, mais Lennox ne le laisse pas aller plus loin et l'entraîne vers les cordes, où il se met à l'étrangler. L'arbitre compte, Lennox lâche au dernier moment, et s'engueule avec l'arbitre pendant que Flow tente de retrouver sa respiration. Derrière lui arrive Joey Cameron qui... lui envoie un puissant coup dans les burnes !!!

Mark Fitzerald : Outch... ça, c'est très mauvais pour l'hérédité.

L'arbitre n'a bien sûr rien vu, malgré les appels de Bazz. Flow s'écroule au sol, se tenant les parties, alors que Lennox vient le récupérer pour porter son Tower of Parker ! Et il enchaîne immédiatement avec le Stock Market Crash (Moonlight Drive) ! Il réalise alors le tombé en s'aidant des cordes.

1...

2...

3 !!!

Spoiler
Non, pas trois ! Bazz parvient à attirer l'attention de l'arbitre qui s'aperçoit que Lennox s'aide des cordes, et le tombé est interrompu !



Mark Fitzerald : Il y en a qui l'ont échappé belle...

Martin L. Jefferson : En effet ! Et moi qui était étonné de ne pas voir de coups bas entre ces deux équipes...


Flow se relève difficilement, se tenant toujours les parties. Lennox est furieux que le titre lui ai échappé de si peu, et semble décidé à démolir le petit merdeux qu'il a face à lui. Mais Joey semble réclamer le tag... Lennox hésite, puis décide de faire le changement.

Joey Cameron est de retour sur le ring, et The Element of One semble vraiment amusé de voir Flow dans cet état. Il mime une ceinture autour de sa taille, avant d'imiter Flow qui se tient les burnes comme si elles allaient tomber d'une seconde à l'autre. Cela ne semble pas plaire à Flow qui sort soudain un Spinning Wheel Kick de nulle part ! Joey tombe au sol et Flow vient aussitôt le couvrir pour le tombé !

1...

2...

Dégagement in extremis de Joey Cameron !

Mark Fitzerald : A force de faire le malin, il a bien failli se faire avoir cet idiot.

Martin L. Jefferson : En effet ! Il critique la New Generation, mais vaut-il vraiment mieux ?

Mark Fitzerald : N'oublions pas que l'équipe qui remportera ce match défendra le titre contre les Drinkers à Bad Destiny.

Pour l'instant, ni Cameron ni Flow ne semblent en avoir quelque chose à foutre des Drinkers, le titre est à portée de leurs mains et il n'attend que d'être saisi par l'un d'eux. Flow se met à envoyer des droites à Cameron, décidé à se venger du coup qu'il a prit dans les burnes. Coup de genou dans l'abdomen, et il contourne Cameron pour une German Suplex. Il se recule alors, et on peut désormais s'attendre au pire... le voilà qui s'élance pour son Lionsault, porté avec succès ! Il harangue aussitôt la foule avec sa fameuse phrase, "I'm Legen... Wait For It... DARY !" et la foule se contente de le huer en réponse. Peu importe, Flow n'a plus qu'à attendre que Cameron se relève, pour lui porter son Codebreaker !!! Et il couvre aussitôt Cameron pour remporter la victoire.

1...

2...

3 !!!

Spoiler
Non, intervention in extremis de Lennox Parker !




C'était tout juste ! Flow semble complètement anéanti à l'idée d'être passé tout près de la victoire, le voilà qui se relève, mais il n'ira pas plus loin : Lennox Parker lui porte un Parker Kick et le laisse par terre, regagnant sa place.
Les deux hommes légaux sont maintenant inertes sur le sol, et l'arbitre décide de les compter.

1...

2...

3...

4... Flow commence à remuer légèrement.

5... Cameron également.

6...

7... Flow se relève doucement.

8... Cameron rampe vers son partenaire.

Et les deux hommes font le tag chacun de leur côté ! Bazz et Lennox Parker se croisent de nouveau sur le ring, et semblent si déterminés à en découdre qu'ils foncent l'un sur l'autre, pour se heurter au centre du ring. Lennox Parker inflige alors une Vertical Suplex à Bazz, avant de courir vers les cordes... Moonsault ! Il tente un tombé :

1...

2...

Dégagement de Bazz ! Peu importe, Lennox ne va pas laisser le Junior Air Master s'en tirer comme ça. Le voilà qui relève Bazz, mais quelque chose attire alors son attention... Joey Cameron n'est plus à sa place, il est en train de se faire attaquer par Flow à l'extérieur du ring ! Cette bagarre attire l'attention de l'arbitre qui demande à ces deux-là de retourner à leurs places respectives, alors qu'au même moment, de l'autre côté Sean Boswell escalade la barrière du public pour tendre une chaise à Bazz.

Martin L. Jefferson : Aïe, aïe, et Danny ne vient toujours pas aider Perfect Coalition...

Et Le Junior Air Master s'apprête à frapper Lennox, mais celui-ci ne va pas se laisser faire ! Lennox empêche Bazz de passer à l'acte et lui porte un Bicycle Kick, avant de ramasser la chaise pour désarmer l'adversaire.
Au même moment l'arbitre se retourne, et voit Bazz inerte au sol à côté d'un Lennox tenant une chaise. Pour lui, la situation est claire. Le voilà qui fait sonner la cloche !


Spoiler:
 




I Will Not Bow de Breaking Benjamin résonne dans l'arena, et alors que Flow est fou de joie, c'est un Lennox fou de rage qui tente de s'expliquer à l'arbitre qui ne veut pas le croire. Furieux, Lennox lâche sa chaise... pour porter un DDT à l'arbitre ! A l'extérieur, Joey se relève et ne comprend rien de ce qui vient de se passer. Lennox le rejoint, le goût amer de cette fausse disqualification ne semble pas bien passer.

Mark Fitzerald : Entre deux équipes de tricheurs, qui aurait pu imaginer que le dénouement serait celui-ci ?

Martin L. Jefferson : Disqualifié alors que c'est Bazz qui allait tricher... Lennox a la poisse ! Et New Generation a toujours les titres !

Perfect Coalition quittent l'arena, les visages amers, tandis que Bazz et Flow fêtent leur victoire comme s'ils l'avaient emporté avec un succès retentissant.

Mark Fitzerald : Les ennuis de Joey Cameron avec son banquier ne font que commencer !



Nous sommes maintenant dans les coulisses de la UCW, et nous trouvons The Fire Man qui signe des autographes à quelques fans en bas âge. Un fan de dix ans vient alors lui poser une question.

Fan : Dis pourquoi t'as plus de match à la UCW toi ?

The Fire Man : Tiens, voilà ton autographe.

Fan : Mais t'as pas répondu !

The Fire Man : Ca n'a pas d'importance, rappelle-toi juste des matchs où tu as pu me voir. Supremacy, c'était quelque chose...

Fan : Mais t'as perdu !

The Fire Man : La défaite n'est pas forcément ce qui...

The Fire Man ne finira jamais sa phrase, car il est soudain soulevé au-dessus du sol et aussitôt écrasé. La caméra se tourne vers l'agresseur pour révéler... Benjamin Marshall, lutteur bien connu dans le monde de la lutte. Que fait-il donc à la UCW ?

Benjamin Marshall : Tu as tort, petit. La défaite, c'est pour les faibles comme toi. On ne doit pas l'accepter.

Là-dessus, Marshall disparaît du champ de la caméra... et on se quitte pour la dernière coupure publicitaire avant le Main Event !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:53

Nous revoyons les images de Supremacy, avec la victoire de "Exy" Danny qui est devenu le premier champion de la UCW. Puis Sparkos a remporté un match face à Ricky Rakoto et Zac Lionhart pour pouvoir défier Danny ce soir à Crash!. Lors des dernières semaines, les coups bas entre ces deux hommes furent nombreux. Nous voyons Sparkos porter plusieures fois son PsychoPiledriver au champion, puis c'est Danny qui porte son G.B.H au challenger. Quel finisher l'emportera ce soir, et qui quittera l'arena en tant que champion de la UCW ?

Endzeit de Heaven Shall Burn résonne dans l'arena. L'éclairage se fait sombre, et The Psychopath Sparkos entre dans la salle, l'air grave, fixant le ring avec une grande intensité. Il est suivi de Sean Boswell, qui ne dit pas un mot et fait comme s'il n'était pas là. Ce soir est le grand soir, et comme Bazz et Flow viennent de conserver le titre Tag Team, il sait que c'est l'occasion ou jamais de permettre à la New Generation de remporter tous les titres de la UCW.

Alone & Easy Target des Foo Fighters retentit ensuite dans la salle, et c'est "Exy" Danny qui fait son entrée. Le champion de la UCW est accompagné de sa blonde, Anita, et brandit le titre avec fierté sous les applaudissements de la foule. Danny peut conserver la ceinture ce soir et asseoir son règne, ou la perdre lors de sa première défense... saura-t-il se tracer un chemin vers la gloire ?

Le champion et le challenger sont maintenant sur le ring, et Danny confie sa ceinture aux bons soins de l'arbitre. Il soutient le regard du Psychopath Sparkos qui laisse clairement entendre qu'il va le découper en morceaux s'il le faut pour sortir avec cette ceinture. Danny ne se montre guère impressionné, et bientôt, l'arbitre vient faire sonner la cloche.







Les deux hommes se défient du regard, toute l'intensité du duel est bien visible entre ces deux-là. Deux hommes, un titre... le champion et le challenger ont attendu ce moment depuis quelques semaines. Dans un même mouvement, ils font chacun un pas vers l'autre, puis... ils s'élancent aussitôt, s'empoignent et ce match de championnat démarre sur une épreuve de force ! Sparkos y va pour une Clothesline, mais Danny lui attrape le bras, clé de bras ! Non, Sparkos connaît assez bien maintenant les techniques de Danny, et dégage rapidement son bras avant de coincer la tête du champion. Et il porte aussitôt un Neckbreaker ! Le champion se retrouve au sol, Sparkos enchaîne avec une descente du coude dans la face de Danny, puis une deuxième... après quoi, il le traîne jusqu'a centre et tente déjà une soumission, le Texas Cloverleaf. Cela ne sera pas suffisant, Danny étant spécialiste de ce type de prises, il n'a pas de mal à se dégager rapidement. Et, bientôt, le champion est de nouveau debout face à son challenger !

Martin L. Jefferson : J'aime cette intensité...

Sparkos est énervé de voir le champion s'en tirer comme ça. Et le voilà qui semble lui lancer une insulte, bien que nous ne puissions pas saisir ce qu'ils se disent exactement. Cela ne semble pas plaire à Danny, mais il réplique quelque chose qui semble encore moins plaire au challenger. Pour toute réponse, Sparkos gifle le champion du monde, ce qui surprend Danny. Et le challenger enchaîne aussitôt en soulevant Danny pour le mettre en position du Powerslam. Et il court vers le coin, et porte un Running Powerslam destructeur qui envoie Danny s'écraser le dos sur le poteau. Le champion retombe lourdement sur le tapis, semblant complètement détruit par ce coup. Sparkos le tire vers le centre du ring et réalise aussitôt le tombé :

1...

2...

Dégagement de Danny ! Le champion souffre toujours, se tenant le dos, ce qui inquiète Anita qui suit le match avec passion et inquiétude. Elle lance des encouragements à son champion, mais est tout à coup interrompue par un Sean Boswell qui... lui fait les yeux doux ? Oui, on dirait que Boswell est en train de proposer un rendez-vous à Anita... et elle semble plutôt intéressée !

Martin L. Jefferson : Moi aussi, je veux un rendez-vous avec elle !

Mark Fitzerald : Vous vous êtes regardé, Jefferson ? Même Okama ne veut pas de vous.

Boswell semble aux anges, et alors qu'Anita lui fait un sourire des plus charmeurs, ce sourire disparaît soudain et la blonde envoie une violente gifle à ce dragueur à deux dollars. Sean se frotte la joue d'un air dépité et retourne de l'autre côté du ring pour soutenir Sparkos.

Pendant ce temps, le challenger a relevé Danny, et lui envoie une série de droites, il lui coince de nouveau la tête, DDT ? Non, Danny se dégage de cette étreinte, et il soulève Sparkos pour un Backbreaker ! Le challenger est désormais au sol, et Danny vient aussitôt tenter un Triangle Choke. La situation est mauvaise pour Sparkos !

A ce moment-là, deux hommes débarquent, courant le long de la rampe pour approcher du ring. Joey Cameron et Lennox Parker ! Ces deux-là ne semblent pas très satisfaits d'avoir été "oubliés" par Danny juste avant, et s'ils sont venus, ce n'est probablement pas pour l'aider ! Cela attire l'attention de Danny, trop sans doute car Sparkos en profite pour se dégager. Le challenger se relève, German Suplex ! Alors que le champion est au sol, Sparkos fixe Perfect Coalition qui regardent ce qui se passe.

Mark Fitzerald : Danny avait réussi à en faire des alliés, et pour un moment d'inattention, il s'est trouvé de l'opposition en plus. Il n'avait vraiment pas besoin de ça !

Martin L. Jefferson : Et voilà Bazz et Flow qui arrivent à leur tour !

En effet, les champions par équipe viennent eux aussi assister au match... mais ils croient que Joey et Lennox viennent soutenir Danny ! Et, sans se rendre compte de leur erreur, les voilà qui attaquent Joey et Lennox, une bagarre éclate à l'extérieur du ring !

Mark Fitzerald : Et Sparkos et Danny sont tous les deux privés de soutien extérieur ! Avec Anita qui surveille Boswell de près, je crois qu'on va pouvoir assister à un Main Event sans bavures. Sparkos devra essayer de l'emporter sans compter sur ses sbires !

Sparkos semble s'en rendre compte, et le voilà qui redouble d'efforts, portant des coups de genoux dans la face de son adversaire qui est toujours au sol. Et il le soulève à présent, en position pour sa PsycoBomb ! Portée avec succès ! Il réalise aussitôt le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler
Danny attrape la corde ! Le tombé est interrompu !




Et Danny se relève lentement, sous les yeux d'un Sparkos fou de rage qui se met à le bombarder de droites. Il pousse Danny dans les cordes, et lui attache les poignets ! Il en profite pour continuer à le marteler de coups, alors qu'à l'extérieur Anita s'empresse de venir le détacher. Non, Sean Boswell s'interpose, un grand sourire aux lèvres. Anita considère qu'elle n'a plus le choix, et roule une pelle d'enfer à Sean Boswell qui tombe à terre sous le choc. Et Anita détache aussitôt Danny ! Celui-ci se dégage alors, coup de genou dans le bide du challenger, Sparkos recule et Danny vient lui porter un Enzuigiri !

Sparkos est au sol, Danny regarde attentivement la foule, semblant lui demander son avis. Et il y va pour ce que tout le monde attend : le Cattle Mutilation !

La foule fait alors un bruit monstre devant cette prise, cette fameuse prise qui a fait remporter le titre de la UCW à Danny et qui le fera peut-être conserver ce soir ! Sparkos est en bien mauvaise posture, et on voit nettement sur son visage qu'il se sait mal barré. Mais jamais, non, jamais The Psychopath n'acceptera de taper !

Martin L. Jefferson : Tape, tape, tape !

La foule scande les mêmes mots que Jefferson, mais la résistance de Sparkos à la douleur est malgré tout impressionnante. Celui-ci crie des injures au champion comme si cela l'aide à oublier la prise qu'il est en train de subir, et Danny continue plus déterminé que jamais. Sparkos tente alors de se retourner, pour casser la prise... cela ne fait que lui tordre la nuque un peu plus, il prend alors appui sur ses genoux, tente tout ce qu'il peut... il va taper ! Mais... non, il est en train de se dégager ! Il réussit à dégager sa tête, ça y est, il s'en est tiré !

Mark Fitzerald : Incroyable !

Danny lui-même n'en revient pas, il semble épuisé par les efforts qu'il a mit dans cette prise. Sparkos est encore plus exténué, mais trouve encore la force de courir pour assaillir le champion, Clothesline ? Esquivée par Danny qui répond avec une Back Suplex. Sparkos se relève, le champion court pour porter un Spinning Wheel Kick, puis il envoie son challenger vers le coin. Il grimpe sur le turnbuckle, et réalise un Tornado DDT !!! Il tente alors le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler
Non, pas trois ! Dégagement in extremis de Sparkos, la course continue !




Danny prend le temps de souffler, il y a presque cru, mais The Psychopath lui donne beaucoup de difficulté ce soir. Finalement, il relève son adversaire, clé de bras, contrée par Sparkos. Celui-ci soulève alors Danny, le met sur ses épaules et se prépare pour... l'Assault Driver !!!

Mark Fitzerald : C'est la fin ! Danny a donné tout ce qu'il a pu, mais Sparkos a résisté jusqu'au bout !

Martin L. Jefferson : Nouveau champion ce soir !

Et Sparkos y va pour son finish... non, mais que fait-il ? Il grimpe sur le poteau avec Danny sur ses épaules ! Il veut porter l'Assault Driver depuis le turnbuckle !

Martin L. Jefferson : Il est cinglé, il va tuer le champion !

Mark Fitzerald : Attendez, regardez, Danny se dégage...

Et ce sont les deux hommes qui s'écroulent ensemble sur le ring ! Ils sont tous les deux complètement K.O ! L'arbitre va les compter :

1...

2...

3...

4... Danny commence à remuer légèrement, Sparkos aussi.

5... Danny rampe vers les cordes...

6... Sparkos relève la tête, prêt à se relever.

Et Danny s'aide des cordes pour se relever, alors que Sparkos a des difficultés à se remettre debout. Le champion va lui donner l'occasion de dormir ! Danny s'élance vers lui, Shining Wizard ! Sparkos est au sol, et Danny le fixe quelques instants, avant d'indiquer l'entrée des lutteurs et de lancer à haute voix : "On t'attend à la maison ! " Et il le relève une dernière fois pour le mettre... en position du Go Back Home ! Le G.B.H est porté avec succès !!! Et Danny couvre aussitôt le challenger pour le tombé :

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 



Alone & Easy Target des Foo Fighters résonne dans l'arena, et Danny se laisse tomber à genoux sur le tapis du ring alors que l'arbitre vient lui remettre sa ceinture. Ce dernier se fait réprimander par Anita qui prend elle-même la ceinture pour aller célébrer avec son champion. Le titre n'a pas changé de main ce soir, et Danny est parvenu avec succès à défendre son titre ! Rien ne semblerait pouvoir le rendre plus heureux, et c'est sous les acclamations de la foule face à un champion victorieux que se termine Crash!.

Martin L. Jefferson : Rendez-vous la semaine prochaine pour Detonation ! D'ici-là, bonne semaine à tous et portez-vous bien !

Les feux d'artifice éclatent un peu partout dans l'arena alors que le theme de Danny continue de résonner, et que s'achève ce pay-per-view de la UCW !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   Mer 25 Jan - 8:54

Ce show fut écrit par : Jesse Heath

Avec la participation de :

Bazz pour la bataille royale et le début de Banks & Hyte vs Richmond & Gunther.
DelRey Jackson pour Myster Ghost vs Chris Six.
Lennox Parker pour Nemo Epps vs Hyrnalo.
Sparkos pour le Triple Threat Hardcore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PPV : Crash 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
PPV : Crash 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Kotei 2010
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Christianity and the ongoing Haitian Revolution (1791-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows :: Archive Shows 2010-
Sauter vers: