AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sunday Night Detonation 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Sunday Night Detonation 8   Mer 25 Jan - 8:44


Animal I Have Become de Three Days Grace retentit dans l'arena, et nous sommes aussitôt accueillis par les cris des fans de la UCW venus en masse ce soir pour voir leurs lutteurs favoris. Des feux d'artifice éclatent sur le stage, alors que la soirée promet d'être des plus divertissantes.

Martin L. Jefferson : Nous sommes à Madison dans le Wisconsin, et ce soir on a un programme de folie ! Que des matchs exceptionnels pour ce show d'avant pay-per-view ! Mais avant toute chose, revoyons ce qui s'est passé mercredi soir lors de l'UCW Special Show !

Une vidéo diffuse brièvement ce qui s'est passé lors de ce show caritatif donné à Green Bay. Thomas Hardy a battu The XTrem dans un match simple. Joshua Dust a fait ses débuts sur le ring, contre Hyrnalo, c'est ce dernier qui a eu le dessus mais le nouveau a tout de même montré une bonne défense. A noter que Ricky est venu narguer Joshua au cours du match. Puis Zack Lionhart a battu DelRey Jackson dans un match qui a viré au hardcore avec Dynamite Joe comme arbitre spécial. Un quatre contre quatre a opposé Danny Thompson, Lethal Starship et Myster Ghost à la New Generation au complet, et c'est l'équipe du champion Danny Thompson qui l'a emporté, le champion réalisant lui-même le tombé sur Bazz. Et dans le Main Event, Jesse Heath a tenu à montrer ce qu'il valait dans l'action, en confrontant Samuel dans un Steel Cage Match, mais ce match a été remporté par The Street Fight Legend.
Sans oublier que deux matchs ont été ajoutés à la carte de Crash! : un Triple Threat Hardcore entre Zack Lionhart, Dynamite Joe et DelRey Jackson, ainsi qu'un match à élimination en trois contre trois opposant Jesse Heath et Lethal Starship aux Drinkers avec le Sheik Al Idziri.


Mark Fitzerald : Crash! prend déjà forme devant nous, mais la carte définitive n'est toujours pas dévoilée. Nous ne tarderons pas à en savoir plus !

A ce moment, Blow Me Away de Breaking Benjamin résonne dans la salle, et voilà Sparkos qui fait son apparition, suivi de Bazz et Flow qui arborent fièrement leurs ceintures, et Sean Boswell qui ferme la marche. La New Generation au complet vient ouvrir le show ! Sous les huées générales, les quatre hommes se dirigent tranquillement vers le ring.

Une fois sur place, Sparkos se place au centre du ring et regarde autour de lui alors qu'il se fait siffler par la foule. Les ignorant, il lève son micro et s'adresse au public de la UCW.

Sparkos : Mesdames et messieurs, je vous présente le gang qui est présent à la UCW depuis pratiquement ses débuts, et qui va dominer cette fédération pendant encore longtemps. Pourquoi ? Car notre clan est constitué de nos jeunes et talentueux champions par équipe. Mais à Crash!, il comptera également dans ses rangs un champion du monde : moi.

Huées de la foule, mais celles-ci semblent conforter un peu plus Sparkos dans ses propos. Jusqu'à ce que Line in the Sand de Motorhead résonne dans la salle. Et voilà Samuel et Scott Ryan qui apparaissent sous le titantron, que viennent-ils faire là ?

Samuel : Sparkos, tu te considère futur champion pour la simple raison qu'à chaque show tu porte par surprise un PsychoPiledriver à Danny Thompson ? C'est sur le ring qu'il faut prouver ce qu'on est. Qui crois-tu que tu es ? Tu ne devrais pas être challenger à un titre. Dans l'univers de la lutte, tu n'es personne. Tu t'es fait le mentor d'un clan que tu crois dominant, mais tu reste personne. Puis de toute façon t'es belge, donc ça suffit déjà à dire que t'iras nulle part.

Sparkos : Qui est-ce que tu crois que tu es ? Un sale alcoolique, sans titre... et tu resteras un alcoolique sans titre après Crash!.

Samuel : Qui je suis ? The Street Fight Legend. Titré à la WWA, ça te dit quelque chose ? Et que dit donc ton palmarès ? Oh oui, des titres remportés dans des promotions belges dont tout le monde se fout.

Sparkos : Les champions que tu vois là ont écouté mes conseils, et tu peux voir que ça leur a plutôt bien profité...

Samuel : Bazz et Flow sont devenus champions par hasard, parce que Jesse Heath voulait quelqu'un d'autre qu'une vraie équipe comme les Drinkers. Mais tes suce-boules ne garderont pas longtemps leurs titres. D'ailleurs, tu as de la chance Sparkos. Tu as de la chance que le titre de la UCW n'intéresse ni Scott ni moi... pour l'instant. Nous voulons juste ce qu'ont volé Bazz et Flow et nous l'aurons bientôt.

Sparkos : Je vais te rafraîchir la mémoire, c'est Perfect Coalition qui a un title shot à Crash!, pas vous.

Samuel n'aura pas le temps de répondre. A ce moment, les Drinkers se retournent pour voir débarquer Margareth Kingsley ! Celle-ci a la sourire aux lèvres, et elle ne tarde pas à s'adresser à tout le monde.

Margareth : Okay, alors puisque vous parlez de cela, il est temps pour moi de passer cette petite annonce. Pendant que Jesse Heath se remettait de son match de mercredi, j'ai dû m'occuper seule de la promotion de Crash!. Et j'ai pris la liberté d'ajouter une clause au match opposant Lethal Starship et les Drinkers. L'équipe qui l'emportera aura un title shot au pay-per-view suivant !

Et Margareth quitte aussitôt, laissant tout le monde digérer cette annonce. Pour les Drinkers, on dirait bien que c'est Noël en avance !

Samuel : Eh bien, tout est clair à présent ! Au prochain pay-per-view, c'est Scott et moi qui battrons tes deux losers s'ils réussissent encore à conserver par traîtrise la semaine prochaine. A plus tard, le psychopate, et garde tes mômes à l'oeil. On se revoit pour ta branlée dans le Main Event.

Line in the Sand de Motorhead résonne dans l'arena et les Drinkers quittent, sous les yeux de la New Generation qui ne savent pas trop comment réagir à ce qui s'est passé. Ils finissent par s'en aller de leur côté.

Martin L. Jefferson : La soirée commence à peine que la carte de Crash! devient déjà plus intéressante !

Mark Fitzerald : Mais la carte de ce soir promet elle aussi d'être spectaculaire.



Alors que la version de Kung Fu Fighting par Cee-Lo et Jack Black retentit, Nemo Epps sort de sous le Titantron. L'air concentré, il descend la rampe et monte sur le ring. Il faits quelques assouplissements en attendant son partenaire d'un soir.

C'est au tour de l'Exorciste de se faire entendre et Myster Ghost arrive. Vétu tout de cuir, son chapeau sur la tête, il descend la rampe à son tour. Il monte sur le ring et se met face à Nemo. Nemo le salue puis les deux hommes se serrent la main. Ghost enlève son chapeau et son manteau.

I came to play (The Miz Theme) résonne dans la salle et Hyrnalo arrive avec la tête des mauvais jours. Dans son dos, des feux d'artifices explosent et finissent en flammes. Hyrnalo monte sur le ring et se dirige directement sur Nemo mais Myster Ghost et l'arbitre s'interpose et ramène Hyrnalo dans son coin, qui se laisse faire.

Hero de Skillet se lance, et des lasers rouges et jaunes flashent dans tous les sens pendant que des bruits de moto se font entendre . Puis Chris arrive sous le titantron sur son Harley , batte de base ball et biére dans la main droite ainsi que sa ceinture autour de la taille. Il insulte les fans , avant de rouler jusqu'a se qu'il soit prêt du ring, d'où sort une épaisse fumée grise. Il descend de sa bécane et Chris enjambe les cordes pour monter ensuite sur le ring. Il regarde Ghost avec un sourire mauvais puis rejoint Hyrnalo.

L'arbitre vérifie qu'aucun des lutteurs ne cachent d'objet pendant que dans chaque camp, on décide de qui va commencer. Ce sera Nemo contre Chris Six et la cloche sonne.

Martin L. Jefferson: "Il m'inquiète ce Chris Six, Hyrnalo aussi, d'ailleurs."

Mark Fitzerald: "Et Myster Ghost?"

Martin L. Jefferson: "Lui aussi un peu, c'est vrai."

Mark Fitzerald: "Vous êtes vraiment courageux, vous!"



Myster Ghost & Nemo Epps vs Chris Six & Hyrnalo


Nemo salue Six et propose de lui serrer la main mais Six fait un geste avec le doigt qui exprime clairement son refus. Nemo hausse les épaules et se met à tourner autour de son adversaire. Six décroche un Right Punch qui touche Nemo mais celui-ci répond aussitôt avec plusieurs Low-Kick. Six finit par lever sa jambe, un peu touché, et Nemo en profite pour balancer un Enzuguiri qui envoie Six dos au cordes. Nemo se rue sur Six mais celui-ci réplique avec une Clothesline qui envoie violemment Nemo au sol.

Hyrnalo tend la main en demandant à Chris de faire le changement. Il hésite puis va faire le tag. Hyrnalo bondit sur Nemo et se met à le rouer de coup de pieds puis enchaîne avec des coups de genoux. Il relève Nemo, Irish Whip et Leg Lariat qui le renvoie par terre. Hyrnalo se met à hurler en direction du public. Il relève Nemo en lui coincant les bras en Full Nelson puis Full Nelson Suplex! Il tente le tombé ...1 ...2 ...Dégagement de Nemo. Hyrnalo se relève et provoque encore le public. Il se retourne mais saut carpé de Nemo aussitôt suivi par un Superkick! Nemo retombe au sol alors qu'Hyrnalo vacille et tombe à son tour.

Martin L. Jefferson: "Quel mouvement sorti de nulle-part de Nemo!"

Mark Fitzerald: "C'est vous qui êtes sorti de nulle-part, Martin. Voulez pas y retourner d'ailleurs?"

Sous les encouragements de son partenaire, Nemo rampe vers son coin. Il s'approche, tend la main et fais le tag. Ghost entre dans le ring mais le tag a aussi été fait de l'autre coté et c'est Six qui court vers Ghost. Six tente une Clothesline mais Ghost évite en passant sous le bras de son adversaire. Six se retourne mais se fait cueuillir par un Kick to Gut aussitôt enchainé avec un DDT. Il en faut plus pour stopper Six qui tente déjà de se relever mais un Elbow Drop dans le bas du dos le ramène au sol.

Ghost lui attrape la tête en Side-Headlock, le relève et l'envoie contre un des coins du ring. Il suit en courant pour un Corner Shoulder Block mais Six se retire et l'épaule de Ghoste heurte durement le poteau. Il parvient à se retirer des cordes mais Six est déjà à ses côtés et Russian LegSweep! Six enchaîne aussiôt avec son Knee of Violence qui coupe le souffle de Ghost. Il relève Ghost certainement pour lui porter un Powerslam mais se fait contrer par une série de droites. Ghost attrape son adversaire à la gorge et Chokeslam! Il tente le tombé ...1....2 ... Six lève une épaule.
Ghost va faire le tag avec Nemo alors que Chris tente de se relever. Nemo lui envoie un kick en plein visage, lui attrape les jambes et porte un Figure Four Leglock. Six est au supplice! Il tente de retourner la prise mais Nemo tient bon. Cela dure assez longtemps mais Six refuse d'abandonner. Hyrnalo finit par rentrer dans le ring. L'arbitre le repousse aussitôt mais Ghost entre aussi et l'arbitre se retourne vers lui pour le ramener dans son coin. Hyrnalo en profite pour porter un Stomp dans la tête de Nemo qui casse la prise et retourne rapidement dans son coin. Nemo se relève et regarde Hyrnalo, l'air assez mécontent.

Nemo relève Six, Irish Whip et Spinning Wheel Kick qui envoie Six au sol. Nemo passe de l'autre côté des cordes et se propulse pour son Nemo Splash (Springboard 450° splash) mais Six a levé les jambes et Epps se fracasse les abdos. Il roule au sol en se tenant le ventre. Malgré sa réaction, Six ne semble pas en état de profiter de l'occasion et préfére faire le tag. Nemo est presque arrivé prés de son partenaire aussi mais Hyrnalo court directement vers Ghost et lui porte un Shoulder Block qui balance Ghost hors du ring.

Martin L. Jefferson: "Mais il a pas le droit de faire ça!"

Mark Fitzerald: "Allez le lui dire."

Martin L. Jefferson: "Je vais pas l'embêter maintenant mais je lui dirais aprés le match."

Mark Fitzerald: "Ouais c'est ça."

Débarrassé de Ghost, Hyrnalo se retourne vers Epps, le place en position de Powerbomb et la balance contre un coin! Quel choc! Epps est adossé contre les cordes et tente de se remettre debout. Hyranlo en profite pour se ruer sur lui mais se fait contrer par les deux pieds de Nemo dans la face. Hyrnalo recule un peu mais charge à nouveau Nemo avec un Spear qui cette fois touche la cible. Hyrnalo monte Epps sur la troisième corde, il va lui porter une SuperPlex mais Nemo réagit et envoie des coup de poings à Hyrnalo qui finissent par le fair chuter. Il se relève mais se prend un Diving Forearm Smash de Nemo en plein dans la face. Nemo tente le tombé ...1 ...2 ...Intervention de Chris Six qui fait casser le compte mais Ghost est entré à son tour dans le ring et se met à matraquer Six de coups de poing. Un Brawl commence entre les deux hommes et ils roulent hors du ring en continuant à se battre.

Nemo relève Hyrnalo mais se fait surprendre par un coup dans l'estomac. Hyrnalo passe derrière Nemo et porte une German Suplex. Il maintient son adversaire et en porte une deuxième! Il veut tenter le Hat Trick mais Nemo contre avec des coups de coude dans la face. Il tente de passer dans le dos de son adversaire mais celui-ci contre avec un Irish Whip. Hyrnalo veut tenter un surpassement mais il se fait contrer par un Knee Face Crusher. Alors que Six et Myster Ghost continuent de se battre à l'extèrieur, Nemo place Hyrnalo en Military Press et Nemo Driver II (GTS V.2)! Il tente le tombé ...1 ...2 ...3!


Spoiler:
 




Nemo se relève juste à temps pour voir Six porter un Carbon Driver à Ghost sur la rampe. Incroyable choc! Six se relève, satisfait de lui-même et s'éloigne alors que Nemo se précipite vers son partenaire du soir. Il s'agenouille auprés de Ghost pour voir comment celui-ci se porte tandis que Six fait un signe vers Ghost avant de disparaitre. Aidé de l'arbitre, Nemo aide Ghost à se relever mais il se prend un terrible coup d'avant-bras dans le dos de la part d'Hyrnalo qui le retourne, lui barre les bras et Tiger Powerbomb sur la rampe!

Mark Fitzerald: "Vous n'aviez pas un truc à dire à Hyrnalo?"

Martin L. Jefferson: " Heu, non, je me rappelle plus, j'ai oublié."

Mark Fitzerald: "Tapette!"

Hyrnalo quitte à son tour, laissant les vainqueurs du soir au sol.


Nous voilà en backstage, et le champion de la UCW Danny Thompson est en train de se balader en coulisses. Jusqu'à tomber sur... Joey Cameron et Lennox Parker qui l'abordent aussitôt.

Lennox Parker : Hep, toi. J'espère que t'as pas oublié notre petite entente.

"Exy" Danny : Bien sûr que non, je ne l'ai pas oubliée.

Joey Cameron : Super ! Alors tu vas nous aider ce soir dans ce cas-là.

Lennox Parker : Je dois mettre sa raclée à ce puceau de Flow.

"Exy" Danny : Eh, du calme. Ce soir, je n'ai pas de match, j'ai donc pas de raison d'avoir besoin de votre soutien, donc pas besoin de vous soutenir...

Danny semble sur le point de partir mais les deux hommes le retiennent aussitôt.

Joey Cameron : Hop hop hop, t'iras nulle part comme ça ! Oublie pas, mon gars, que t'as plus besoin de nous que nous de toi !

Danny éclate de rire à ces mots.

"Exy" Danny : Oh, vraiment ? J'ai gagné ma ceinture sans vous, je peux la défendre sans vous. Mais j'aime mieux m'assurer un cran de sécurité contre la New Generation.

Lennox Parker : Alors si tu veux compter sur nous contre la New Generation, et te débarrasser de Sparkos, tu ferais bien de pas te défiler. On compte sur toi ce soir.

Là-dessus les tris hommes se séparent, et on se quitte pour une page de pub.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 8   Mer 25 Jan - 8:44

Heres to past de A Day to remember retentit et de la fumée verte fait son apparition sur le sol, mais Ricky n'est pas encore sorti. Dès que les premières paroles de la chanson se font entendre, Ricky sort finalement, des lunettes de soleil comme The Rock sur ses yeux, et il marche calmement vers le ring, avec un petit sourire aux lèvres, sans prêter attention à la foule qui le hue. Arrivé sur le ring, il monte sur la troisième corde, il enlève ses lunettes et les lance à la foule, plus précisément là où il y a des belles filles. Puis, il fait le même mouvement que Orton en levant ses deux bras dans le ciel, en gardant un air macho. Il fait de même sur les quatre coins.
Diamond Life de Tyga resonne dans l'Arena est c'est Sean Boswell qui fait son apparition, il s'avance vers le ring, sert la main de Ricky et reste dans le centre du ring en attendant Gunther...

Annihilation by the Hands of God de Roadrunner United retentit. Et le voilà Rick Gunther! Il fait son apparition, s'avance vers le ring ne sert pas la main de ces deux équipiers du soir, il se contente de se positioner dans le coin et d'attendre tandis que les autres restent au centre du ring.


The Rock Show de Blink 182 resonne dans l'Arena et Vitro Hyte fait son apparition sur la rampe d'entrée, il fixe ces trois adversaires et attend...

Semisweet Symphony retentit dans l'Arena est c'est William Banks qui arrive avec son peignoir magnifique en velours! Arrivé à la moitié de la rampe il enlace Vitro Hyte, les deux s'avancent vers le ring et défie leurs adversaires du regard. Boswell et Rakoto roule en ringside et regagnent leurs coins pendant que Banks et Vitro gagnent le leur.

Livin' on the Edge de Aerosmith resonne dans l'Arena et c'est Joshua Dust qui apparaît! Il s'avance vers le ring mais Ricky court vers lui et s'attaque à Joshua qui n'a même pas eu le temps de rejoindre le stage!



Ricky Rakoto, Rick Gunther & Sean Boswell vs Joshua Dust, William Banks & Vitro Hyte



Alors que Ricky Rakoto s'est jeté sur Joshua Dust à peine arrivé, les deux sont entrain de se battre sur la rampe d'entrée. Le tout, sous les yeux des 4 participants, Banks et Hyte semblent vouloir voler à son secours mais Rick Gunther leur barre le passage, ils sont donc oblig& de retourner dans les coin pour faire le match.. C'est donc William Banks qui va débuter d'un coté et Sean Boswell de l'autre. Et... C'est parti! Banks et Boswell s'empoignent, mais c'est Banks qui prend l'avantage en prenant son adversaire en Headlock. Mais Boswell arrive à se dégager et porte un Enziguiri dans la foulée à son adversaire! Banks se relève immédiatement mais Boswell s'est projeté dans les cordes, et applique une Clothesline sur Banks qui se relève immédiatement... Puis une deuxième! Banks est à terre mais sans qu'il est le temps de se relever Boswell lui porte un Elbow Drop! Puis s'acharne sur Banks à terre avec des coups de pieds. Banks tente de rouler en vers son coin pour faire le changement...
Pendant ce temps Ricky s'est débarassé de Joshua en le faisant passer directement dans le public! Ricky regagne donc son coin sous les yeux de Vitro Hyte qui a l'air visiblement inquiet... Retour sur le duel en cours, Sean s'est saisit de Banks et lui porte une German Suplex! Mais Banks se relève immédiatement au bénéfice d'une roulade arrière et applique un Spinning Wheel Kick à Boswell et court faire le changement. Vitro entre donc sur le ring et se saisit de Sean Boswell et lui applique un European Uppercut, Vitro se projette immédiatement dans les cordes et est parti pour une Clothesline... Esquivé! Et il se ramasse un bon vieux Dropkick de la part de Boswell qui court faire le changement pour... Rick Gunther!

Pendant ce temps-là, Joshua Dust est de retour en ringside, William Banks va voir comment il va et le ramène dans leur coin, le tout en ayant complétement oublié son partenaire Vitro Hyte qui se retrouve face à Rick Gunther le tout sous le rire moqueur de Ricky Rakoto...

Martin L.Jefferson: « Quelle opposition de style en perspective! »

Mark Fitzerald: « Le pauvre luchador va se faire applatir comme une crêpe... »

Vitro semble impressioné devant la taille de Gunther... Mais le petit luchador ne se laisse pas impressioné! Il se projette dans les cordes et est parti pour un magnifique Headscissors! Gunther se retrouve assis à terre mais semble légérement enervé... Il se relève, se saisit de Vitro et lui applique un Chokeslam! Vitro est à terre... Gunther tente le tombé! 1... 2... Dégagement de Vitro Hyte! Rick Gunther semble enervé, il se met à s'exciter sur le ring! Il crit comme un taré mais en oubliant complétement Vitro Hyte qui court faire le changement pour... Joshua Dust! Rick Gunther n'a pas prêté attention à cela et une fois qu'il se retourne il s'aperçoit que Vitro n'est plus là et que Joshua l'a remplacé. Joshua assène un coup de pied dans le ventre de Gunther avant de lui porter un High Kick qui l'expédie directement dans son coin! Ricky en profite pour faire le changement...

Martin L.Jefferson: « Ouch... Ces deux là se retrouvent... »

Mark Fitzerald: « Ca va cogner! »

Pas de round d'observation! A peine Ricky est entré sur le ring, que Joshua se jette sur lui! Ils s'échangent des punchs mais c'est Ricky qui lache le premier, Joshua lui applique une Clothesline! Puis il le relève et lui applique un DDT! Joshua tente le tombé: 1... 2... Intervention de Boswell! Vitro Hyte sort de son coin et va s'attaquer à Sean avec un Dropkick qui le fait tomber et le fait rouler sous les cordes! Rick Gunther intervient et s'en prend à Vitro mais c'est Banks qui fait son apparition et applique un Elbow Smash (très stiff!) sur Gunther qui fait également passer celui-ci par dessus la troisième corde! Banks retourne dans se coin et pendant ce temps, Vitro se projette dans les cordes et fait une Suicide Dive sur les deux lutteurs en ringside! Les trois sont à terre! Pendant ce temps, Joshua observait le tout et s'est fait surprendre par Ricky avec un Roll-Up! 1... 2... Dégagement de Joshua!

Martin L.Jefferson: « Joshua devrait faire gaffe! Il a faillit se faire surprendre! »

Mark Fitzerald: « C'est pas le premier dans ce match à avoir oublié qu'il avait un lutteur à affronter... »

Les deux lutteurs sont sur le ring, mais Ricky est le premier à réagir et applique une Clothesline sur Joshua qui se relève puis le prend en Neckbreaker! Joshua est à terre mais Ricky le relève, il le prend en Headlock. Mais Joshua contre la prise et applique une Reverse Suplex à Ricky! Mais plutot que de tenter le tombé Joshua se saisit de Ricky l'emmene d ans le coin et fait le changement avec Banks... Effectué! Pendant ce temps, Vitro Hyte est pratiquement revenu dans son coin, au même titre que Rick Gunther. Sean Boswell lui a un peu plus de mal à se relever. Banks a donc Ricky en Headlock, il l'ammene au centre du ring et lui applique un Gutbuster! Ricky souffre le martyr... Mais n'a encore rien vu puisque Banks continue ses ravages et applique un Emerald Fusion sur Ricky! Ricky est à terre, Banks court faire le changement pour son partenaire Vitro Hyte, celui-ci monte sur le turnbuckle et part pour un Diving Moonsault... Mais Gunther s'est pointé dans le ring et à tiré Ricky vers le coin et Boswell a fait le changement! Vitro s'écrase donc à terre...

Martin L.Jefferson: « Ouch... Dur pour Vitro! »

Mark Fitzerald: « J'aurais pas aimé être à sa place en effet... »

Vitro est à terre, Boswell arrive et lui applique une série de Kicks pour l'affaiblir! Vitro est inerte à terre et Boswell applique une Kimura! Vitro hurle et semble vouloir aller chercher son coin mais la prise semble faire son effet, Vitro est sur le point de lâcher... Mais dans un ultime effort il arrive à se dégager et à regagner son coin est fait le changement avec Joshua Dust! Et applique son 99 Crusher! Il tente le tombé... 1... 2... Intervention de Rick Gunther arrivé à toute vitesse qui a fait se lever Joshua et Gunther applique son Spinebuster sur Joshua! Banks sort de son coin mais se ramasse un Crazy Train Collision de Gunther! Vitro lui est encore trop faible pour sortir de son coin. Mais Gunther se saisit de Boswell, le ramène dans le coin, passe par dessus les cordes, effectue le changement et jéte Boswell par-dessus les cordes en dehors du ring!!!

Martin L.Jefferson: « Waoh Gunther à laire de vouloir prendre les choses en main! »

Mark Fitzerald: « Dust et Banks sont à terre... Ca va plus être très long... »

Gunther s'amène dans le ring, mais avant même qu'il ne puisse s'attaquer à un lutteur, Vitro était monté sur le turnbuckle, il s'élance et applique un Tornado DDT sur Gunther! Gunther est à terre, Hyte est sur le ring mais sans compter sur Ricky Rakoto qui applique son Rickochet sur Vitro! Ricky tente le tombé mais l'arbitre lui indique que ce n'est pas le lutteur légal! Dust est en effet le lutteur légal mais il s'est relevé du Spinebuster de Gunther, Ricky se retourne mais Dust est déjà debout! Ricky n'a pas le temps de réagir et se prend le Brave Buster de Dust! Joshua tente le tombé:

1...

2...

3!!!

Spoiler:
 





Nous sommes maintenant dans les coulisses de la UCW, et nous trouvons... John Richmond, nouveau lutteur, en train de vanter à un groupe de personnes qu'il va faire sensation d'ici peu de temps. Parmi son auditoire, on peut voir un Bones qui semble assez las d'entendre ces conneries.

John Richmond : Et alors, je ferais le tombé sur Danny Thompson, et...

Bones : Ecoute Johnny, vraiment faut que t'arrête de te faire des films. T'as encore disputé aucun match, ouvre un peu les yeux, personne ne te connaît.

John Richmond : Je ferais mes preuves à Crash! et tout le monde sera subjugué devant mes talents sur le ring !

Bones : T'as même pas de match à Crash! et je doute qu'on t'en file un pour te faire plaisir.

John Richmond : Exact... sauf que tu oublie un petit détail ! Il y a un match qui comporte une place libre... qui, selon toi, est le plus apte à devenir le partenaire de l'homme le plus fort de ce roster, Rick Gunther ?

Bones : Bah, je sais pas... Myster Ghost, Hyrnalo ?

John Richmond : T'es con ou quoi ? Je parle de moi !

Cela est aussitôt suivi des éclats de rire de toute l'assistance, ce qui ne semble pas plaire à Richmond.

Bones : Ha...ha... allons Johnny, Gunther ne choisirait pas un gringalet comme toi. Pourquoi il ferait ça ?

John Richmond : Tout s'achète, gros naze. C'est sans doute parce que t'as pas été foutu de piger ça, que t'es au plus bas de l'échelle aujourd'hui. Eh ouais... le nouveau venu va à Crash!, tandis que le jobber reste jobber. A plus, jobber.

Et John s'éloigne, laissant Bones et les quelques employés qui écoutaient la discussion. C'est l'heure d'une pause publicitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 8   Mer 25 Jan - 8:45

Dead Inside de Chimaira résonne dans l'arena. Zack Lionhart fait son entrée, désormais sous les huées de la foule mais le lutteur semble s'en moquer, ou même s'en nourrir. Il marche vers le ring d'un pas décidé, décidé plus que jamais à obtenir la victoire ce soir.

Martin L. Jefferson : Zack a été victorieux mercredi soir lors de la soirée spéciale donnée en soutien au Chili. Le sera-t-il ce soir ?

Mark Fitzerald : Voilà justement l'homme qui lui a offert la victoire mercredi...

It's Going Down des X-Executionners retentit à présent dans la salle. Quand le premier accord de l'intro de "It's Goin Down" résonne dans l'arène, une explosion de pyrotechnique a lieu sous le titantron, donnant l'impression d 'une véritable explosion. Ensuite, Dynamite Joe apparaît et descend la rampe d'un pas décidé. Puis, il saute sur le tablier du ring avant de grimper sur l'un des coins. Les pieds sur la seconde corde, il se frappe deux fois son torse, à l'emplacement du cœur, et lève le poing. Enfin, il passe à l'intérieur du ring en sautant par dessus la troisième corde, se met au milieu et fait un salut militaire décontracté à la foule.

Mark Fitzerald : L'équipe hardcore par excellence, même si je n'ai pas l'impression qu'elle soit faite pour durer.

Martin L. Jefferson : Pourquoi ? Ils ont l'air d'être d'accord sur pas mal de choses.

Jungle Boogie de Kool and The Gang commence et la salle est baignée de lumières vertes et rouges. Quand le hurlement se fait entendre, Delrey apparaît sous le Titantron et effectue une petite danse de boxeur puis descend la rampe en tapant dans les mains des fans. Il monte sur le ring et grimpe directement sur la deuxième corde en frappant dans ses mains au dessus de sa tête.

Alors que DelRey soutient le regard de ses deux adversaires, Riot de Three Days Grace retentit dans la salle, et son partenaire pour ce soir fait son apparition. Thomas Hardy apparaît sous le titantron et fait des taunts à la foule avant de se diriger vers le ring comme s'il était LA superstar du match. Qui aura l'occasion de subir l'humiliation de sa prise de finition ce soir ?

Les quatre hommes sont sur le ring, les deux équipes ne tardent pas à se décider et le match va commencer avec Dynamite Joe contre Thomas Hardy. L'arbitre fait alors sonner la cloche !



Zack Lionhart & Dynamite Joe vs DelRey Jackson & Thomas Hardy


Dynamite Joe reste de marbre devant Thomas Hardy qui se dandine dans son coin du ring, faisant signe au légionnaire de s'approcher. Joe reste à sa place en regardant Hardy d'un air sombre, puis il fonce sur lui pour une Clothesline, esquivée par Thomas Hardy qui applique un facebuster... contré par Joe qui réalise aussitôt une Suplex ! Thomas Hardy se retrouve au tapis, alors que le légionnaire grimpe sur la troisième corde pour une prise aérienne. Mais il doit descendre puisque son adversaire se relève déjà, Hardy court vers Joe, l'empoigne mais celui-ci lui résiste. L'épreuve de force est emportée par Joe qui place aussitôt un Neckbreaker. Ca commence mal pour Hardy !

Martin L. Jefferson : Vous croyez que Miss Felicity X va partir avec Dynamite Joe ?

Mark Fitzerald : Arrêtez de dire des bêtises Jefferson, ce match est sérieux.

Dynamite Joe tourne autour de son adversaire qui est étendu sur le sol, l'air groggy. Le légionnaire tente alors un tombé... renversé aussitôt par Thomas Hardy qui tente à son tour !

1 !

2 !

Dégagement de Dynamite Joe. Furieux de la feinte de son adversaire, il se relève, attrape Hardy et le soulève... Hardy se dégage en frappant Joe dans le bide, il le contourne aussitôt et réalise un Russian Leg Sweep ! Et il court rebondir dans les cordes pendant que Joe se relève... Spinning Wheel Kick ! De l'autre côté, Zack Lionhart appelle Joe à se relever immédiatement et faire le tag. Hardy se tourne vers lui et décide de courir vers lui pour le faire taire... il aurait dû éviter cela, Zack le contre et porte une Suplex par-dessus les cordes ! Hardy se retrouve à l'extérieur, et l'arbitre compte pendant qu'à l'intérieur Joe se relève.

1...

2...

3...

4... Thomas Hardy commence à remuer.

5... DelRey vient à son aide et l'aide à se relever.

6... Hardy s'apprête à remonter, Joe lui barre le passage.

7... Passage en force de Thomas Hardy qui remonte sur le ring, il est aussitôt assailli par Joe qui lui envoie une volée de coups !

Hardy parvient à se relever, Joe lui envoie toujours des droites qui le font reculer... et il le soulève pour un Powerslam !!! C'est porté ! Joe tente aussitôt le tombé.

1...

2...

Intervention de DelRey Jackson qui envoie un coup de pied en plein visage de Joe ! Zack le regarde faire son réagir mais son regard en dit long. DelRey retourne à sa place, alors que Hardy et Joe sont groggy au milieu du ring.

Joe commence à bouger, Hardy également... les deux hommes rampent vers leurs partenaires respectifs... Joe est le premier à faire le tag ! Zack court vers Hardy, mais... trop tard, Hardy fait le tag et DelRey entre aussitôt dans le ring, décidé à en découdre après ce qu'il a subi mercredi soir. Il accueille son adversaire avec un High Kick ! Il fait reculer Lionhart, et lui envoie un enchaînement de droites et de gauches avant de réaliser un uppercut, et finir avec un Dropkick !

Mark Fitzerald : DelRey en veut, ça se voit. Le match à Crash! n'est à rater sous aucun prétexte.

DelRey tente un tombé, 1... même pas deux, Zack se dégage déjà ! Le boxer relève donc son adversaire, lui envoie à nouveau quelques droites, puis va rebondir dans les cordes pour une Clothesline, que Zack esquive. DelRey l'envoie alors dans le coin, puis court vers lui les bras écartés pour porter un Splash : Harlem Thunder ! Les bras de DelRey s'écrasent comme des marteaux sur les tempes de son adversaire ! Zack est au sol, et DelRey attend patiemment qu'il se relève... il est placé pour porter un superkick ! Et voilà Zack qui se relève, DelRey s'élance...

Esquivé par Zack ! Et ce dernier enchaîne aussitôt en portant un Backbreaker au boxer. DelRey git sur le tapis, Zack l'attend à son tour de pied ferme.

Martin L. Jefferson : Zack Lionhart est moins aérien qu'avant je trouve...

En effet, Zack ne va tenter aucune prise aérienne, DelRey est en train de se relever, et Zack y va pour son Ravenflow DDT ! Porté avec succès, et il relève une dernière fois DelRey pour réaliser son terrible Black Wings ! Contré par DelRey !!! Celui-ci repousse son adversaire, Clothesline ! Il grimpe aussitôt sur la deuxième corde pour son Harlem Hammer... et Dynamite Joe intervient en faisant trembler celle-ci ! Zack court vers la corde, il fait tomber DelRey, celui-ci roule jusqu'à son partenaire... le tag est fait, Thomas Hardy rentre de nouveau sur le ring !

Thomas Hardy et Zack Lionhart se dévisagent, Hardy réalisera-t-il un exploit ce soir en battant cet ancien aspirant au titre mondial ? Il semble y être décidé, le voilà qui fonce sur Zack pour une Clothesline, mais ce dernier l'esquive et le fait trébucher avec un Drop Toe Hold. Pendant que Hardy est au sol, voilà Dynamite Joe qui envoie un petit sac à Zack Lionhart ! Celui-ci le vide sur le ring : des punaises !

Mark Fitzerald : Nom d'un chien, d'où il sort ce sac ?

Martin L. Jefferson : Il était sûrement caché dans son slip !!!

Mark Fitzerald : Aïe...

Hardy n'est pas conscient du danger, et déjà, Zack Lionhart vient le récupérer pour porter son Ravenflow DDT sur les punaises !!!


Spoiler:
 




La musique des vainqueurs ne retentit pas vu les circonstances. Alors que Thomas Hardy gît sur le ring, des punaises plantées dans le dos, DelRey Jackson vient s'en prendre à Lionhart. Dynamite Joe s'en mêle aussitôt en rentrant sur le ring avec une chaise ! Et il frappe le boxer dans la nuque, celui-ci s'écroule sur le tapis au côté de son partenaire.

Les vainqueurs sont maîtres sur le ring et sont hués par la foule. Huées qui, cette fois, semblent déplaire à Zack Lionhart. Celui-ci semble s'adresser à la foule, il leur crie quelque chose mais ses paroles ne sont pas audibles. La folie qu'on lui connaît est clairement lisible sur son visage ce soir.
Puis, alors que l'arbitre passe à côté de lui pour s'assurer de l'état de Thomas Hardy, Zack l'empoigne sans prévenir et lui porte son Black Wings !!! L'arbitre est complètement K.O, et Zack s'écarte en indiquant celui-ci à Dynamite Joe.


Martin L. Jefferson : Mais que veut-il donc ?

Mark Fitzerald : J'ai l'impression qu'il veut voir Dynamite Joe démolir l'arbitre...

Martin L. Jefferson : Il est déjà démoli !

Dynamite Joe observe l'arbitre, effectivement mal en point. Zack Lionhart va alors chercher un Kendo Stick et le tend à Joe, attendant que celui-ci s'en serve. Joe semble hésitant... preuve qu'il ne serait pas aussi cinglé que son partenaire de ce soir ?

L'hésitation de Joe semble agacer Zack, qui prend un air menaçant. Le voilà qui crie à Joe, des bribes de phrases dont quelques mots sont compréhensibles.

Mark Fitzerald : Il est en train de dire à Joe qu'il n'est pas assez hardcore !

Aurait-il trouvé la phrase pour piquer au vif le légionnaire ? Car ces mots viennent à peine d'être prononcés que Dynamite Joe prend le Kendo Stick, le lève... et frappe Zack Lionhart ! Celui-ci s'écroule à son tour sur le ring, alors que Joe lâche le Kendo Stick et s'en va après cette petite démonstration.

Martin L. Jefferson : Le ton est donné pour Crash! !

Mark Fitzerald : Et je n'aimerais pas être l'arbitre du match hardcore qui s'annonce ! En attendant, une chose est sûre, on ne va pas s'ennuyer.



Nous sommes à présent dans le bureau de Jesse Heath, et voilà Ricky Rakoto qui entre brusquement.

Ricky Rakoto : Jesse, Jesse, Jesse, dis-moi que tu vas faire quelque chose.

Jesse Heath : A propos de ?

Ricky Rakoto : De Joshua Dust ! Il veut humilier Ricky, il nargue le Rickmeister en personne !!!

Jesse Heath : Le Rickmeister ? C'est quoi ça ?

Ricky Rakoto : C'est Ricky, voyons !

Jesse Heath : Ah ok, c'est un autre de tes surnoms bizarres. Bon, écoute, j'ai plutôt l'impression que Joshua t'a rendu la monnaie de ta pièce. Mais comme j'ai autre chose à foutre et que j'ai pas envie que tu vienne me déranger plus longtemps pour ça, je vais régler le problème.

Ricky Rakoto : Tu vas faire quoi ?

Jesse Heath : Faire ce qu'il faut.

Ricky Rakoto : Ajouter le Rickmeister au Main Event pour le titre ?

Jesse Heath (éclatant de rire) : Mais non, voyons ! Je vais te donner un match à Crash!. Toi contre Joshua Dust.

Ricky Rakoto : Pardon ? Mais c'est n'importe quoi ! Dust va se faire écraser, il ne fait pas le poids ! Ricky est la superstar de la UCW, il ne devrait pas lutter contre un bouseux comme Dust...

Jesse Heath : Ravi de voir que ça te plaise. Maintenant sors, j'ai autre chose à faire.

Et Ricky quitte le bureau, au moment d'une courte page de publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 8   Mer 25 Jan - 8:46

Nous revoilà en backstage, et c'est un autre rookie que nous apercevons en train de rire devant un écran de télévision. Jérôme "Bettersweet" Richard est en train de se repasser ce qui s'est déroulé un peu plus tôt, en particulier l'instant où Thomas Hardy tombe dans les punaises, et cela semble beaucoup lui plaire.

Bettersweet : Bien joué Thomas Hardy, tu ne perds pas une occasion de te rendre ridicule. Sache que ta prise de finition, tu ne me l'appliqueras jamais. Tu bas des gars comme The XTrem, mais tu viens de prouver que tu ne faisais pas le poids contre des lutteurs établis comme Lionhart. Et contre moi ? Hmm, c'est à voir.

Jérôme "Bettersweet" Richard est alors interrompu par... The XTrem.

The XTrem : Ne te mets pas dans mes pates, le rookie. Thomas Hardy est à moi. J'ai un compte à régler avec ce sodomisateur à deux dollars...


Avenged Sevenfold - Bat Country se fait entendre dans l'aréna, les lumiere sont maintenant rouge et jaune, Des feux d'artifices éclate dans toutes les directions et Nick Blade et Jason Price entre sur le stage en regardant la foule ils lèvent les bras. Jason Price est légérement en retrait, ils descendent la rampe en tappant dans les mains de leurs fan et ils se dirigent vers le ring. Ils montent sur le ring en sautant sur le rebord et il passe par dessous le deuxième corde. Nick Blade se dirige maintenant dans un coin et tout en regardant la foule il lève encore une fois les bras en signe de victoire et attend son adversaire. Jason Price lui le regarde et l'applaudit puis redescend du ring.

Feel good Inc. De Gorillaz résonne dans l'Arena et c'est Scott Ryan qui arrive un pack de bière et un drapeau Australien à la main et accompagné par le Sheik Al Idziri. Il monte sur le ring en glissant sous les cordes, accroche son drapeau au poteau explose les bières 2 par 2, les boit, arbore sa musculature développée en paradant au centre du ring. Le Sheik lui reste en ringside à fixer Price...





Nick Blade vs Scott Ryan




Les deux lutteurs s'observent, ils se tournent autour puis s'empoignent! Et c'est Scott Ryan qui prend l'avantage et qui prend Nick Blade en Headlock. Il le maintient et applique déjà une Snap Suplex! Mais Nick se relève immédiatement et applique un superbe Dropkick! Scott Ryan est à genoux, Nick Blade le relève mais une fois debout, Ryan donne un coup de pied dans le ventre de Blade! Il se projette dans les cordes et lui applique une Clothesline... Blade se relève immédiatement mais Ryan lui en applique une deuxième... Non c'est contré! Et Blade prend Ryan en German Suplex! Il tente le tombé: 1... Non dégagement de Scott Ryan!

Martin L.Jefferson: « Waoh! Ce match démarre sur les chapeaux de roues Mark! D'autant que des roux avec des chapeaux y'en a pas des masses! »

Mark Fitzerald: « très drole Martin... Vous avez suivi un cours d'humour niveau 6éme non? »

Les deux lutteurs sont à nouveau face à face, mais c'est Nick Blade qui réagit le plus vite! Il se projette dans les cordes et tente une Clothesline... Esquivée par Ryan qui s'est également projetté dans les cordes, mais Blade s'y reprojette également dans les cordes opposées... Le choc va être violent... Et c'est Ryan qui fait parler sa puissance et qui acceuil Blade avec un coup d'épaule! Ce dernier git à terre, et Scott Ryan applique un Elbow Drop! Il tente le tombé: 1... 2... Dégagement de Blade! Ryan ne perd pas de temps, il le relève immédiatement mais Blade applique immédiatement à son adversaire un European Uppercut le tout suivi par un superbe Spinning Wheel Kick! Ryan est à terre, Nick Blade court vers le turnbuckle. Il grimpe dessus mais est déséquilibré par The Sheik Al Idziri! Jason Price intervient alors et s'attaque au Sheik en sautant en crossbody sur lui du haut des escaliers en métal! Il continue le beatdown en ringside... Pendant ce temps Nick Blade est groggy dans le coin du ring. Scott Ryan s'est relevé est part pour son Big Splash sur Blade! Nick Blade titube sur le ring, Scott Ryan s'en saisit et semble partit pour une Belly-to-Belly Suplex... Contrée par Blade qui applique une superbe Hurricanrana sur Ryan!

Martin L.Jefferson: « Ca va très très vite dans ce match Mark! »

Mark Fitzerald: « Toutafais... Les deux adversaires se rendent coups pour coups... C'est pas encore fini! »

Blade s'acharne sur Ryan à terre en lui donnant une série de punchs sur la tête. Puis il se relève, et applique un Knee Drop! Il court ensuite à nouveau vers le turnbuckle, mais cette fois-ci plus de Sheik pour l'empêcher d'éxecuter sa prise... Celui-ci a en effet été mis KO par Jason Price en ringside qui lui a claqué la tête contre les escaliers! Jason lui continue ses encouragements envers son partenaire. Et ce dernier part d'ailleurs pour un Diving Moonsault!!! Il tente le tombé! 1... 2... 3... NON!!! Dégagement de Scott Ryan!!!

Blade n'en revient pas d'être passé si prés... Jason Price non plus d'ailleurs! Nick Blade se relève et relève également Scott Ryan, il lui applique à nouveau une German Suplex! Puis une deuxième! Puis une troisième!!! Mais Scott Ryan parvient à se dégager au bout de la troisième au bénéfice d'une roulade arrière! Puis applique un Enziguiri à Blade! Il vient se positionner dans le coin malgré le fait qu'il soit toujours un peu KO. Il attend que Blade se relève... Et il y va pour son Spear... Et BOOM! Blade est couché à terre. Jason Price se tient la tête et à mal pour son partenaire...

Martin L.Jefferson: « Waoh quel Spear! »

Mark Fitzerald: « Ouch... En effet! Blade a prit cher! »

Et en effet, Blade a prit très cher... Mais Scott Ryan ne tente pas le tombé, il relève son adversaire et lui applique un Cobra Clutch!!! Blade agonise... Mais aprés avoir tenté de s'approcher des cordes, et dans un ultime sursaut d'energie il casse la prise avec un Turn Kick dans le ventre de Scott Ryan! Blade se projette dans les cordes et applique une Clothesline à Ryan... Non! C'est esquivé! Mais il se rattrape avec un Lionsault!

Martin L.Jefferson: « Waoh! Bien joué de la part de Blade! »

Mark Fitzerald: « En effet... Je crois que personne ne s'attendait à ce Lionsault! »

Nick Blade semble vouloir en finir, il attend que Ryan se relève. Ryan est debout, Blade court vers lui mais Ryan lui applique un Spinebuster! Blade est à terre... Ryan court vers le turnbuckle, monte sur la troisième corde et semble vouloir partir pour une Diving Clothesline... Blade s'est relevé. Ryan part pour son attaque... Mais elle est esquivée par Nick Blade et il s'écrase la tête au sol! Nick Blade le relève, se projette dans les cordes et part pour son C4 (CodeBreaker)!!! Il tente le tombé:

1...

2...

3!!!

Spoiler:
 




Bat Country de Avenged Sevenfold résonne dans l'arena, et Jason Price rejoint aussitôt son partenaire sur le ring pour célébrer avec lui cette victoire. Lethal Starship a marqué un point ce soir, et avec l'enjeu du match de Crash! que l'on connaît désormais, tout point est bon à prendre. Les deux hommes célèbrent avec la foule, laissant dans son coin Scott Ryan K.O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 8   Mer 25 Jan - 8:46

Nous voilà dans les coulisses, et nous trouvons Alexandra, seule, qui ne semble pas très rassurée. Elle traverse un couloir, et elle n'a pas l'air d'être dans son meilleur jour.
Tout à coup, une voix l'appelle, elle sursaute, se retourne... et nous découvrons Hyrnalo qui lui fait face ! Alexandra semble terrorisée, alors qu'Hyrnalo semble plutôt calme, mais ce calme a quelque chose d'inquiétant quand on s'attend à le voir exploser d'une seconde à l'autre...


Hyrnalo : Ca fait un moment que je te cherche...

Alexandra : Ah... et... euh...

Hyrnalo : Je me demandais où tu étais passée. J'ai fini par croire que tu avais trouvé un autre homme pour t'occuper...

Alexandra : Non, il...

Hyrnalo : C'est parce qu'il est noir, c'est ça ? Il est mieux équipé, c'est ce que tu n'ose pas me dire ?

Alexandra : Ca n'a rien à voi...

Hyrnalo lui fait aussitôt signe de se taire, puis lui attrape fermement le bras et le tord. Alexandra étouffe un cri de douleur, alors qu'Hyrnalo l'entraîne à sa suite.

Hyrnalo : Je connais un endroit d'où tu n'es pas prête de bouger, crois-moi...



Jordan de Buckethead résonne dans l'arena, un éclairage doré éclaire la salle et Lennox Parker apparaît sous le titantron. Celui-ci porte sa canne en or, et fixe les fans d'un air hautain. Joey Cameron apparaît derrière lui, l'air tout aussi hautain, ce qui ne l'empêche pas de s'énerver lorsqu'un fan brandit devant lui une pancarte "The Loser of One". La Perfect Coalition rejoint le ring, et les deux hommes commencent à faire leur show mais sont rapidement interrompus.

En effet, T.N.T de AC/DC résonne à présent et c'est Flow qui fait son apparition, brandissant fièrement sa ceinture. Il est suivi de Bazz, et les champions par équipe semblent bien sûrs de leur coup ce soir. En même temps, comment être plus sûr de soi après la victoire de Bazz la semaine dernière ? Ils semblent néanmoins oublier leur défaite de mercredi soir.
Bazz et Joey Cameron restent donc chacun de leur côté en ringside, encourageant leur partenaire. Sur le ring, Flow et Lennox Parker se défient du regard, Lennox imite une ceinture autour de sa taille, ce qui ne semble pas plaire au champion par équipe. L'arbitre fait rapidement sonner la cloche.



Lennox Parker vs Flow


Le match commence, et Flow prend l'avantage, il envoie Lennox dans les cordes et le reçoit par un Spinning Wheel Kick... non, esquivé par Lennox qui répond avec une Clothesline. Flow se relève aussitôt alors que Lennox revient à la charge pour une deuxième, le champion ne se laisse pas avoir deux fois et l'arrête avec une Belly to Belly Suplex. Lennox paraît furieux, le voilà qui se relève mais déjà Flow l'envoie dans le coin et lui envoie une volée de coups. Lennox se dégage, et porte un Facebuster à Flow !!! Le champion est déjà au sol, et Lennox tente aussitôt un tombé.

1...

Dégagement de Flow ! Trop tôt pour finir le match, Flow se relève, Lennox et lui s'échangent des droites. Flow tente à nouveau une Belly to Belly Suplex, mais Lennox ne se laisse pas faire, il projette son adversaire dans les cordes et lui porte une Clothesline avant de courir sur la troisième corde pour un Moonsault ! Esquivé juste à temps par Flow, Lennox s'écrase sur le tapis, ce qui fait pousser un cri de déception à Joey Cameron. Celui-ci hurle à pleins poumons à son partenaire de se relever, mais Flow est déjà sur lui. Le champion par équipe porte un armbar à Lennox, Joey tente de déconcentrer Flow pour permettre à Lennox de se dégager mais Flow n'accorde aucune attention à The Element of One.

Martin L. Jefferson : Ca fait mal de le dire, mais pour des puceaux les champions ne se débrouillent pas trop mal.

Mark Fitzerald : Le match commence à peine Jefferson...

Lennox parvient à se dégager ! Les deux hommes sont maintenant debout, face à face. Flow veut empoigner Lennox mais celui-ci lui met simplement une... gifle. Geste qui semble surprendre Flow qui a un instant d'inattention, instant que Lennox saisit aussitôt pour porter un Bicycle Kick ! Flow est au sol et Lennox y va aussitôt pour un Boston Crab... non, Flow ne lui laissera pas l'occasion de porter cette prise. Lennox laisse donc son adversaire se relever, et se place judicieusement derrière lui pour réaliser une German Suplex ! Lennox fait quelques taunts à la foule, alors que son adversaire se relève... et il y va pour un Alabama Slam ! Il soulève son adversaire, et l'écrase au sol. Flow semble complètement groggy, Lennox y va pour un tombé. Et il s'aide des cordes !

Martin L. Jefferson : C'est stupide, Bazz va prévenir l'arbitre.

Mark Fitzerald : Je ne crois pas non...

En effet, au même moment, Bazz subit un spear de Joey Cameron qui s'assure ainsi qu'il n'ira pas jouer les assistants de l'arbitre. Et celui-ci compte le tombé !

1...

2...

Il s'arrête ! Il vient de voir ce que faisait Lennox... c'est Sean Boswell qui est venu le prévenir ! Le dernier sous-fifre de la New Generation arrive juste à temps. Et cela fait, Sean Boswell vient aussitôt porter un Axe Kick à Joey Cameron ! Depuis le ring, Lennox observe tout cela, ce qui permet à Flow de se relever et réaliser un roll-up !

1...

2...

3 !!!

Spoiler
Non ! Dégagement in extremis de Lennox !




Flow serre les poings, et frappe le tapis avec rage après être passé si près du but. Pendant que Bazz et Sean Boswell l'encouragent, il attend que Lennox se relève et... Spinning Heel Kick ! Lennox est renvoyé au tapis, mais se relève de nouveau, alors que Flow court vers les cordes pour réaliser son... Lionsault !!!

Et le voilà qui crie au public sa fameuse phrase, "I'm Legen... Wait For It... DARY ! "
Mais personne n'écoute sa phrase car à l'extérieur, quelqu'un vient surprendre Bazz et Sean Boswell. Danny, le champion de la UCW en personne ! Il porte immédiatement un Enzuigiri à Bazz, avant de se tourner vers Sean pour un DDT. Les deux hommes sont au sol avant d'avoir comprit ce qui se passait, et cela a distrait l'attention de Flow qui ne voit pas Lennox se relever et tenter à son tour un roll-up !

1...

2...

3 !!!


Spoiler
Non, pas cette fois-ci non plus !




Flow se dégage, mais Lennox ne désespère pas. Il soulève son adversaire, réalise un Backbreaker ! Non, Flow se dégage, et tente aussitôt un Codebreaker... contré par Lennox qui pousse son adversaire jusque dans le coin. Et il le soulève, le place sur le turnbuckle, et... Top Rope DDT !!!

Martin L. Jefferson : Ramasse tes dents, Flow !

Flow a autre chose à penser pour l'instant ! Lennox est décidé à en finir, le voilà qui applique son Parler Kick avant d'enchaîner avec le Narcissim Lock.

Personne ne viendra aider Flow ! A l'extérieur, Bazz et Sean Boswell sont au sol alors que Danny s'éloigne, ayant accompli sa part du contrat pour ce soir. Et Flow tape !

Spoiler:
 




Jordan de Buckethead résonne dans l'arena, et Lennox lâche sa prise pour célébrer cette victoire. Il est aussitôt rejoint par Joey Cameron qui ne tarit pas d'éloges à son égard, et les deux hommes célèbrent comme s'ils venaient de remporter le titre.

Mark Fitzerald : Lennox a rattrapé le coup ce soir, mais la semaine prochaine tout sera différent ! Ce sera pour le titre...

Et les deux hommes quittent la salle, l'air hautain comme à leur habitude. Tout porte à croire qu'ils vont faire la fête ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 8   Mer 25 Jan - 8:46

Nous sommes en backstage, et nous trouvons Zack Lionhart plongé dans une discussion avec Jesse Heath.

Jesse Heath : Je n'arrive pas à comprendre ce que t'es devenu, Zack. Alors c'est de ça que tu parlais, quand tu me disais que t'avais un truc de bizarre en toi... et moi qui croyait que c'était un alien.

Zack Lionhart : Parce que t'as jamais rien été foutu de comprendre. J'ai tenté de te prévenir, mais désormais c'est trop tard. Et puis... je n'ai plus envie de résister. Je pense qu'Apocalypse me mènera plus loin que Quicksilver, qui n'a jamais reçu l'aide que tu lui promettais.

Jesse Heath : L'aide ? Quelle aide ?

Zack Lionhart : Qui t'a aidé à mettre Cameron hors du tournoi pour le titre UCW ? J'ai fais ces trucs parce que tu me l'avais demandé. Je pensais que ça m'apporterait quelque chose, mais rien. L'ironie du sort c'est qu'aujourd'hui Joey Cameron est plus proche que moi de devenir un champion.

Jesse Heath : C'est que...

Zack Lionhart : Epargne-moi tes bavardages. Je n'ai plus besoin de personne désormais, Apocalypse est prêt à être un champion. Avant cela, je dois me charger de mes adversaires à Crash!, mais ce ne sera qu'une formalité.

"Exy" Danny : Me battre pour le titre sera, en revanche, moins simple qu'une formalité.

Les deux hommes se retournent pour voir le champion de la UCW qui a entendu la conversation.

"Exy" Danny : Ni Quicksilver à Supremacy, ni Apocalypse la semaine dernière n'ont pu me battre.

Zack Lionhart : Tu as été chanceux la semaine dernière, car j'avais d'autres choses en tête. Mais crois-moi, tu n'as pas idée de ce qui t'attend. Je te souhaite même de perdre ton titre à Crash!, tu échapperais ainsi à quelque chose qui n'est souhaitable pour personne.

Et Zack s'en va, laissant là les deux hommes. Jesse s'en va à son tour, et le champion reste planté là.

Martin L. Jefferson : J'ai comme l'impression que cette histoire n'est pas terminée !

Mark Fitzerald : En effet, mais le champion ne doit pas se disperser, son défi pour l'instant est d'abord Sparkos. S'il tient à Crash! ce sera déjà pas mal.



Feed d'Alpha commence a jouer et Samuel sort des Backstages avec un sweet shirt noir avec capuche et des lunettes de soleil noires. Des explosions pyrotechniques se font entendre un peu partout et il marche d'un pas sûr vers le ring, avec dans sa main une bouteille de Whisky Jack Daniel's. Il rentre directement sur le ring, monte sur le poteau, lève les bras et des flammes sortent des coin du ring. Il monte sur le poteau en face et montre ses muscles à la foule. "The Street Fight Legend" va ensuite s'asseoir dans le coin et attend son adversaire.

Endzeit de Heaven Shall Burn résonne ensuite dans la salle, et c'est The Psychopath, le leader de la New Generation et challenger au titre mondial, Sparkos, qui fait son entrée. The Psychopath est seul ce soir, peut-être parce que tous ses gars ont mal fini au match précédent ? Il devra compter sur lui-même pour faire face à The Street Fight Legend.

Martin L. Jefferson : On a là un match inédit qui promet d'être énorme, Mark.

Mark Fitzerald : Ce n'est pas pour rien que c'est notre Main Event de ce soir.



Samuel vs Sparkos


La cloche a sonné, et The Street Fight Legend et The Psychopath se défient du regard. Puis, dans un seul mouvement, chacun d'eux fonce sur l'autre, Samuel pousse Sparkos vers les cordes mais ce dernier résiste et lui envoie un coup de genou dans le bide. Cela ne suffit pas à faire faiblir Samuel, qui envoie quelques headbutt à son adversaire avant de tenter une Clothesline. Sparkos esquive celle-ci et en porte une à son tour, puis tente de porter un DDT à The Street Fight Legend. Il n'en aura pas la possibilité : Samuel le frappe sur le crâne et lui inflige un Spinebuster ! Et The Street Fight Legend tente déjà un tombé.

1...

2...

Dégagement de Sparkos ! The Psychopath se relève aussitôt, mais il est assailli par une série de punchs que Samuel lui distribue généreusement, avant de le soulever pour un Powerslam ! Dégagement de Sparkos qui envoie son adversaire dans les cordes, et réalise un Big Boot lorsque Samuel revient à lui. Il soulève maintenant son adversaire et est prêt pour le Chokebreaker ! Dégagement de Samuel qui lui empoigne la tête et réalise un DDT.

Mark Fitzerald : Difficile de départager ces deux-là pour l'instant !

Samuel relève à présent Sparkos, tente de le soulever pour une Powerbomb mais The Psychopath lui envoie un coup de pied dans l'abdomen avant de le soulever et y aller pour un Powerslam ! Et Sparkos tente aussitôt le tombé.

1...

2...

Dégagement de Samuel ! Sparkos pousse un juron, puis relève Samuel et lui envoie quelques atémis pour le faire reculer vers le coin. Et voilà The Psychopath qui grimpe sur la troisième corde, que va-t-il faire ? Rien du tout, car voilà Samuel qui en profite pour un Super Cutter !!! Pendant que Sparkos galère à se relever, Samuel court vers les cordes et y va pour un leg drop !
Il ne laisse pas une seconde à son adversaire et lui porte plusieures descentes du genou directement dans la face pour ne pas le laisser se relever. Et il tente un Single Leg Boston Crab ! Il ne parviendra pas à porter la prise, Samuel se débat, fait tomber son adversaire et porte lui-même son FN'Armlock !

Martin L. Jefferson : Et Sparkos se fait avoir à son jeu !

Tapera, tapera pas ? The Psychopath lutte pour résister à la douleur alors que Samuel semble décidé à lui casser le bras. Sparkos tente bien entendu de se dégager, mais la prise est bien maîtrisée par Samuel. Le challenger au titre mondial est en danger !
Le visage de Sparkos se crispe sous l'effet de la douleur, son visage prend une teinte rouge et on le voit nettement serrer les dents.

Martin L. Jefferson : On dirait moi sur les W.C quand j'ai abusé du cassoulet le soir !

Mark Fitzerald : Mais vous êtes immonde Jefferson, ça n'intéresse personne !

Et Sparkos est en train de se dégager ! Rassemblant ses forces, The Psychopath réussit à casser la prise, pour la grande déception de Samuel. Le match n'est pas fini ! Les deux hommes se relèvent, Samuel attrape la tête de son adversaire mais celui-ci se dégage, headbutt et Sparkos envoie Samuel dans le coin. Et il charge The Street Fight Legend avec des coups de bélier ! Sparkos fait des taunts à la foule, et le voilà qui semble attendre que Samuel vienne à lui. Le PsychoPiledriver se fait attendre !

Mais à ce moment, Scott Ryan arrive, descend la rampe et s'approche du ring, attirant aussitôt l'attention de Sparkos. Samuel en profite aussitôt, il arrive derrière The Psychopath et lui inflige une Back Suplex. Et il se place dans le coin, attendant l'occasion parfaite pour porter son FN'Spear !
Seulement, à l'extérieur, ça commence à chauffer. Alors que Scott Ryan suivait tranquillement le match, voilà Lethal Starship qui débarque ! Jason Price et Nick Blade s'en prennent à Scott, les voilà qui ruent de coups The Australian Drinker ! Samuel jette un coup d'oeil à ce qui se passe, et c'est Sparkos qui va en profiter pour tenter un roll-up.

1...

2...

Dégagement réflexe de Samuel ! Sparkos ne battra pas The Street Fight Legend sur un moment d'inattention. Et il relève Samuel, lui met quelques coups et décide de tenter sa PsycoBomb... c'est contré par Samuel, qui réalise un Russian Leg Sweep. Et il laisse son adversaire au sol pour descendre du ring et porter secours à Scott ! Nick Blade et Jason Price reculent, sachant évidemment que s'ils attaquent Samuel ils lui donnent la victoire. Samuel aide donc Scott à se relever, alors que sur le ring, Sparkos semble mécontent d'être laissé de côté. Jaloux ? The Psychopath descend donc du ring à son tour, et... c'est Danny qui saute par-dessus la barrière, et le voilà qui porte un Shining Wizard à Sparkos. Au même moment, Nick Blade porte un Enzuigiri à Samuel ! L'arbitre ne sait pas qui a attaqué le premier, il choisit donc de disqualifier tout le monde !


Spoiler:
 





Et ce match finit dans un grand n'importe quoi ! A l'extérieur du ring, une rixe éclate entre les Drinkers et Lethal Starship, pendant que Danny ramène Sparkos sur le ring. Le champion fait des taunts à la foule, avant de relever son challenger et lui porter son Go Back Home (Double Knee Gutbuster) !

Mark Fitzerald : Après les dernières semaines où Sparkos portait son PsychoPiledriver au champion, Danny Thompson vient de donner une leçon à son challenger ce soir. Mais c'est à Crash! que tout va se jouer, avec le titre mondial en jeu !

Martin L. Jefferson : Et Detonation est fini pour ce soir ! Retour dans deux semaines, mais on se voit avant pour l'événement que tout le monde attend, Crash!.

Le show s'achève alors que Danny célèbre sur le ring devant son challenger groggy, tandis qu'à l'extérieur les Drinkers et Lethal Starship continuent de se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 8   Mer 25 Jan - 8:47

Ce show fut écrit par : Jesse Heath

Avec la participation de :

DelRey Jackson pour Nemo Epps & Myster Ghost vs Chris Six & Hyrnalo.
Bazz pour le 3 vs 3 et Nick Blade vs Scott Ryan.
Hyrnalo pour une partie de Lennox Parker vs Flow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 8   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunday Night Detonation 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows :: Archive Shows 2010-
Sauter vers: