AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 UCW Special Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: UCW Special Night    Mer 25 Jan - 8:40





Replica de Fear Factory résonne dans l'arena. Nous sommes à Green Bay dans le Wisconsin, pour un show spécial de la UCW ! Des feux d'artifice éclatent un peu partout. Sur le titantron, nous pouvons voir le logo UCW, suivi de l'indication "Special Night, A Tribute to Chili". Au-dessus du ring, une cage est suspendue, un match en cage est-il à attendre pour ce soir ? Des lumières bleues éclairent la salle, et nous sommes accueillis par nos commentateurs préférés.

Martin L. Jefferson : Bienvenue à Green Bay, fans de la UCW ! C'est avec un immense plaisir que nous nous retrouvons ce soir pour ce show télévisé, qui nous offre deux fois plus de lutte cette semaine puisque nous nous reverrons également samedi à Detonation !

Mark Fitzerald : En effet, pour vous les fans nous allons sacrifier un peu de notre temps de sommeil ! D'ailleurs, revoyons ce qui s'est passé samedi dernier.

Une vidéo récapitule les éléments clés du dernier Detonation. L'amitié entre Vitro Hyte et William Banks s'est solidifiée lorsque Hyte est venu porter secours à Banks qui était confronté à Rick Gunther. Myster Ghost a battu Sean Boswell, puis a relevé un défi de Chris Six, qui l'a mit K.O avec sa batte de baseball. Hyrnalo s'en est prit à Nemo Epps, qui semble être le nouveau protecteur d'Alexandra. Bazz a pu avoir le dessus sur Joey Cameron dans un match qui opposait la moitié des champions par équipe à la moitié des challengers. En backstage, une bagarre a éclaté entre Ricky Rakoto et un nouveau membre du roster, Joshua Dust. Le champion de la UCW Danny Thompson a remporté un match difficile face à Zack Lionhart, qui a ensuite tout démoli avec l'aide de Dynamite Joe, inconditionnel du hardcore, avant que Sparkos n'en profite pour placer son PsychoPiledriver au champion. Enfin, en fin de soirée, Jesse Heath s'est expliqué sur les raisons de son geste à Supremacy, avant d'être agressé par les Drinkers et sauvé de justesse par Lethal Starship.

Sur le ring, Clarisse Ferguson, annonceuse de la UCW, est là pour accueillir les fans et présente donc le show de ce soir.

Clarisse Ferguson : Bienvenue à UCW Special Night. Le show de ce soir est un show caritatif, tous les profits seront reversés à des associations humanitaires pour aider le Chili à se remettre du séisme qui l'a frappé le 27 février dernier. Mais pour vous, c'est l'occasion de retrouver vos lutteurs favoris pour un show supplémentaire cette semaine. Mesdames et messieurs, pour démarrer la soirée, je vous demande d'accueillir le président de la UCW, Jesse Heath !

Damsel of Death de It Dies Today résonne maintenant dans l'arena, et Jesse Heath se dirige vers le ring d'un pas rapide. Le président de la fédération remercie Clarisse puis lui prend le micro tandis que la jeune femme quitte le ring.

Jesse Heath : Je ne vais pas revenir sur ce qu'a dit Clarisse. Ce soir, j'ai un message à transmettre. La semaine dernière, les Drinkers ont cru qu'ils pouvaient se débarrasser de moi et permettre au Sheik de diriger la UCW. Les Drinkers m'ont sous-estimé. Je n'ai aucune crainte de Samuel et de Scott Ryan, et je devrais même les ignorer. Mais puisque ce soir est un soir spécial, je sens que je vais faire un cadeau aux fans. Pour vous, je vais remonter sur le ring. Ce soir, j'affronterais Samuel !

Une ovation suit cette annonce. La première apparition in-ring télévisée du président de la UCW, contre un champion de la WWA, semble plaire aux fans. Satisfait, Jesse Heath quitte le ring.

Martin L. Jefferson : Ouaow, la vache ! Je sens que ça va être super !

Mark Fitzerald : Et j'ai entendu diverses rumeurs concernant les autres combats ce soir, je ne dirais rien, mais attendez-vous à voir des matchs inédits ! D'ailleurs, je crois que voici le premier combat de la soirée...


You're Going Down des Sick Puppies résonne alors dans l'arena, et The XTrem fait son apparition. Les fans sont étonnés de le voir venir seul, sans Bones, mais leur équipe ne marchait pas très bien. The XTrem s'en tirera-t-il mieux tout seul ? C'est ce qu'on verra ce soir !

Riot de Three Days Grace retentit ensuite, et voilà l'adversaire de The XTrem pour ce premier match de la soirée. Thomas Hardy avance tranquillement vers le ring en se la jouant un peu, et il fait des signes obscènes à l'égard de son adversaire laissant supposer qu'il compte bien utiliser sa prise de finition très particulière. Voyant cela, The XTrem fait la grimace.
Les deux hommes sont maintenant face à face sur le ring, et l'arbitre fait sonner la cloche !





Thomas Hardy mime son action comme s'il réalisait sa prise sur son adversaire. The XTrem hausse les épaules et envoie aussitôt son adversaire rebondir dans les cordes, lorsque Thomas Hardy revient à lui il se mange un Dropkick dans la face ! The XTrem fait quelques taunts à la foule après ce coup, cela ne semble pas plaire à Hardy qui se relève aussitôt, coup de pied dans le bide de The XTrem, puis Russian Leg Sweep ! The XTrem est au sol mais se relève rapidement, ce qui n'empêche pas Thomas Hardy de courir lui porter un Side Effect !

Martin L. Jefferson : Ce match atteint le sommet de l'ennui, deux lutteurs sans intérêt...

Mark Fitzerald : Vous dites ça parce que vous les connaissez à peine, pourtant The XTrem a remporté un Ultimate X lors du second Detonation... et puis, ils ont tous les deux un style assez proche, ce match risque d'être plutôt intéressant.

Et Thomas Hardy se projette dans les cordes, tandis que The XTrem se relève... Atomic Drop de Thomas Hardy ! Et il enchaîne aussitôt avec une Back Suplex. Tentative de tombé !

1...

Même pas deux, dégagement de The XTrem ! Thomas Hardy fait quelques taunts à la foule, ce qui laisse le temps à The XTrem de se relever et courir se projeter dans les cordes, Crossbody sur Thomas Hardy ! The XTrem court vers le coin, grimpe sur le turnbuckle et s'élance pour un 450° Splash. Tentative de tombé !

1...

2...

Dégagement de Thomas Hardy. The XTrem ne se décourage pas, il soulève son adversaire pour une Suplex... non, Thomas Hardy se dégage et DDT ! Non, plus, The XTrem se dégage en lui envoyant un coup de genou dans le bide, et réalise aussitôt un Twist of Fate ! Thomas Hardy est au sol, The XTrem ne perd pas une seconde et soulève son adversaire, en place pour le XKO (Single Knee Facebreaker) !!! Et c'est porté ! The XTrem tente aussitôt le tombé !

1...

2...

3 ! Non, Thomas Hardy saisit la corde ! The XTrem attend patiemment, alors qu'à l'extérieur du ring...

Martin L. Jefferson : Tiens, regardez donc qui arrive...

C'est Miss Felicity X qui vient voir ses deux lutteurs extrêmes se foutre sur la gueule. La demoiselle attend tranquillement de voir qui sera le vainqueur, va-t-elle repartir avec lui ? C'est ce que The XTrem semble espérer, mais Thomas Hardy l'espère aussi : la vision de cette chaudasse semble lui avoir donné un regain d'énergie, le voilà qui se remet debout ! Et alors que The XTrem se dirige vers lui, Thomas Hardy lui met un Toe Kick ! Il envoie ensuite The XTrem vers le coin, et lui envoie quelques coups... The XTrem se dégage avec un bon coup de coude ! Et il porte aussitôt un DDT à Hardy, qui se retrouve sagement sur le tapis.

Et voilà The XTrem qui grimpe sur le turnbuckle, prêt à réaliser un mouvement aérien... Thomas Hardy ne le laissera pas faire, il se relève et grimpe à son tour ! Les deux s'échangent des droites... Superplex portée par Thomas Hardy !!!

Miss Felicity X est en train d'applaudir, alors que Thomas Hardy attend patiemment que son adversaire se relève... Twist of Fate porté par Hardy ! Et le voilà qui dispose son adversaire sur le ring, le cul orienté vers le turnbuckle... Thomas Hardy monte sur ce dernier !

Martin L. Jefferson : Dites-moi qu'il ne fera pas ce que je pense qu'il va faire !

Mark Fitzerald : Hélas... hélas...

Thomas Hardy s'élance pour sa prise, atterrit sur son adversaire et se met à... enfin bref, il porte...
Martin L. Jefferson : Même le booker a du mal à le dire tellement cette prise est aussi puérile que le nom qu'elle porte !

Mark Fitzerald : Pauvre The XTrem... cette prise s'appelle le... Bitocul Extreme...

Martin L. Jefferson : Comment peut-on inventer quelque chose de ce genre ?
Et après avoir envoyé de violents coups de rein, Thomas Hardy réalise maintenant le tombé !

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Riot de Three Days Grace résonne dans l'arena, et Thomas Hardy célèbre sa victoire sous les applaudissements de... Miss Felicity X, qui le rejoint aussitôt sur le ring et dit que sa prise l'a rendue folle d'excitation. Nous n'avons pas envie d'en savoir plus, ces deux-là quittent le ring et gagnent les vestiaires, laissant The XTrem inerte.

Nous sommes en backstage, et nous trouvons Vitro Hyte qui est tranquillement assit dans un coin à manger un hot dog. Okama passe alors et commence à lui faire les yeux doux.

Okama : Tu sais, mon canard, je pense qu'on est partis du mauvais pied tous les deux...

Vitro Hyte ne semble plus avoir beaucoup d'appétit, car le voilà qui laisse tomber son hot dog, il se lève et il se casse. Okama le suit des yeux, un peu triste. La caméra suit quelques instants Vitro qui s'en va, avant de revenir vers Okama. Celui-ci se tourne alors vers l'endroit où était assit Vitro juste avant, et nous y trouvons... Rick Gunther, qui est en train de finir de bouffer le hot dog laissé par Vitro.

Okama : Euuh...

Okama préfère s'en aller. C'est d'ailleurs le moment d'une courte pause publicitaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: UCW Special Night    Mer 25 Jan - 8:41

I Came to Play de Downstait résonne dans l'arena, et c'est maintenant Hyrnalo qui fait son entrée ! Il est naturellement accueilli par des huées mais s'en moque et semble juste décidé à une chose : démolir l'adversaire qu'il aura ce soir.

Mark Fitzerald : Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu Hyrnalo dans le ring ! Depuis Supremacy, en réalité.

Martin L. Jefferson : Je plains son adversaire de ce soir !

Cet adversaire, nous allons le connaître... Livin' on the Edge de Aerosmith résonne dans l'arena, et c'est Joshua Dust qui fait son entrée.

Mark Fitzerald : L'homme qui s'est embrouillé avec Ricky Rakoto dispute son premier match pour la UCW ce soir, et ce n'est pas à Detonation !

Martin L. Jefferson : Et il a un sacré challenge à relever, car faire face à Hyrnalo pour son premier match n'est pas un cadeau.

Joshua Dust ne semble nullement impressionné par son adversaire et soutient le regard de ce dernier, ce qui ne semble pas lui plaire. Hyrnalo lui jette un regard menaçant alors que l'arbitre fait sonner la cloche. C'est parti !






Hyrnalo fonce aussitôt sur l'adversaire et lui porte une puissante Clothesline. Il est déjà déchaîné ce soir, et Joshua risque de passer un sale quart d'heure... ce dernier se relève, mais Hyrnalo est déjà sur lui, German Suplex ! Non, Joshua se défend, porte des coups de coude pour se dégager... il se retourne, fait face à Hyrnalo et lui fout une droite.
Hyrnalo reste debout suite à cela, presque sans réagir. Le voilà qui tire la tronche et se frotte le visage, semblant se demander si l'impact a bien été réel. Joshua ne se laisse pas avoir par ce petit manège, et envoie des atemis à Hyrnalo, celui-ci ne recule toujours pas et se contente de contrer avant de frapper subitement Joshua dans le bide, ce dernier se courbe et Hyrnalo lui porte immédiatement son Double Arm Suplex !!!

Martin L. Jefferson : Finissons-en, ce match est déjà un calvaire pour Joshua. Ce squash n'a que trop duré, qu'Hyrnalo fasse le tombé et s'en aille, je veux voir de la vraie compétition.

Joshua se retrouve à terre, et Hyrnalo fait des taunts en ridiculisant son adversaire. Ce dernier se relève lentement, lui jetant un regard noir, mais Hyrnalo se contente de rire en lui faisant comprendre qu'il n'a aucune chance. Joshua s'approche d'Hyrnalo, celui-ci continue de se moquer...

Martin L. Jefferson : Suplex d'Hyrnalo, Hyrnalo réalise le tombé, hop, le match est fini ! Match suivant, Zack Lionhart bat Danny Thompson pour le titre mondial et je rentre me coucher.

Mark Fitzerald : D'abord il n'y a pas de match pour le titre ce soir, ensuite Hyrnalo n'a pas porté sa Suplex.

En effet, alors qu'Hyrnalo attrape son adversaire, celui-ci se débat, les deux hommes luttent quelques instants... et c'est Joshua Dust qui parvient à porter un Reverse Suplex !!! La foule étouffe une exclamation de surprise alors qu'Hyrnalo lui-même ne semble pas avoir capté ce qui s'est passé. Voilà Joshua qui se dirige vers la troisième corde, Moonsault !!! Il tente aussitôt un tombé.

1...

2...

Dégagement d'Hyrnalo ! Ce dernier a failli se faire avoir, et alors qu'il se relève il semble déjà plus sérieux. Il a sous-estimé son adversaire... d'ailleurs, voilà déjà Joshua qui lui envoie deux baffes, suivies d'un écrasement et d'une descente du coude (Slap Slap, Slam & Elbow Drop) ! Hyrnalo se retrouve encore au sol, mais ne tarde pas à se relever... malheureusement pour lui, Joshua court déjà vers les cordes, rebondit et y va pour un Crossbody. Nouvelle tentative de tombé !

1...

2...

Encore un dégagement d'Hyrnalo. Joshua ne baisse pas les bras, au contraire il semble en pleine forme ce soir.

Martin L. Jefferson : Et c'est son premier match à la UCW ! Que dites-vous de ça, Mark ? Je vous le dis, vous ne me croyez peut-être pas mais ce mec est sûrement l'avenir de cette fédération !

Mark Fitzerald : Il y a une minute à peine vous disiez que ce match était un squash et attendiez qu'Hyrnalo fasse le tombé...

Martin L. Jefferson : Vous ne comprenez rien à la lutte, Mark.

Et voilà Joshua qui relève Hyrnalo, et il le met en position pour son 99 Crusher ! Le match touche à sa fin, il porte la prise... non, Hyrnalo se dégage !!! Il retombe derrière Joshua, lui met quelques droites dans le dos et y va pour une German Suplex !

Mark Fitzerald : Hyrnalo s'est réveillé, ça se rééquilibre. Je pense que ces deux-là vont pouvoir nous faire une démonstration de leur combativité ce soir, ça promet d'être intéressant.

Et voilà Hyrnalo qui court vers le coin, prêt à y aller pour un Shooting Star Leg Drop. Il s'élance... c'est esquivé juste à temps par Joshua Dust ! Hyrnalo s'écrase sur le tapis, Joshua lui attrape la jambe, le tire vers le centre... et il y va pour un Single Leg Boston Crab !!! Il est prêt à faire souffrir le martyr à Hyrnalo... mais ce dernier est un coriace, et n'est pas décidé à taper. Joshua tire sur la jambe, en y mettant toute la force nécessaire...

Et voilà que...

Martin L. Jefferson : Nom d'un titantron, pas lui !

Ricky Rakoto vient d'escalader la barrière et il arrive en ringside. Il fait quelques signes à Joshua en se foutant de sa gueule, celui-ci le remarque mais ne lâche pas sa prise, il cherche à l'ignorer... Ricky lui parle, mais que lui dit-il ? Cela ne semble pas plaire à Joshua qui lâche soudain sa prise pour lui dire d'aller foutre le camp.
Ce qui devait arriver arrive, évidemment ! Hyrnalo se relève rapidement, et profite de l'espace d'une seconde pour porter un roll-up à Joshua !

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Dégagement in extremis de Joshua Dust ! Ricky serre les dents, il avait bien cru causer la défaite de ce dernier, mais c'est apparemment raté.

Martin L. Jefferson : Pourquoi Ricky vient-il se mêler de ça ?

Mark Fitzerald : Ricky Rakoto se voit comme l'un des grands ici, il était dans le Main Event de Supremacy. Il n'a pas apprécié de se faire rabaisser par Joshua... il veut pourrir sa carrière avant même que celle-ci ait réellement débuté.

Martin L. Jefferson : Waow, quelle perspicacité, quelle clairvoyance... vous auriez dû devenir psychologue, Mark.

Mark Fitzerald : Pour voir des débiles mentaux dans votre genre toute la journée ? Non merci, je vous vois déjà assez, ça me suffit.

Pendant ce temps, Hyrnalo est en train de rouer Joshua de coups de poing alors que celui-ci est au sol. L'arbitre le somme d'arrêter, Hyrnalo obéit juste à temps. Ricky attend tranquillement de voir jusqu'où cela va mener, et n'hésite pas à lancer quelques injures à Joshua, mais il n'intervient pas.
Joshua se dégage un peu d'Hyrnalo et parvient à se relever. Hyrnalo court vers lui pour une Clothesline, Joshua le contre... Irish Whip, Hyrnalo rebondit dans les cordes, Joshua se tient prêt... superkick !!! Esquivé de justesse par Hyrnalo qui baisse la tête, il ne perd pas une seconde et réalise un Bulldog. Joshua est à terre, Hyrnalo court aussitôt vers le turnbuckle et enchaîne avec un Shooting Star Leg Drop !

Martin L. Jefferson : Ca sent la fin !

Hyrnalo relève alors Joshua une dernière fois, pour placer son Tiger Powerbomb. La prise est portée, Joshua heurte violemment le tapis et Hyrnalo y va pour le tombé.

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




I Came to Play de Downstait résonne dans l'arena, et l'arbitre vient lever la main du vainqueur. Mais Hyrnalo reste très sobre suite à cette victoire et se contente de quitter le ring le plus simplement du monde, sans prêter attention à la foule.
Pendant ce temps, Joshua reste étendu sur le tapis du ring, et Ricky l'y rejoint pour le narguer en le traitant de loser.


Et pendant ce temps-là, nous voyons Hyrnalo qui se balade tranquillement en backstage après son match. La victoire de ce soir semble l'avoir calmé, comme s'il avait prit ses calmants. Peut-être pour cela qu'il ne voit pas quelqu'un arriver derrière lui... et l'assommer avec un grand coup de chaise !
Nous découvrons alors Nemo Epps qui lâche cette fameuse chaise devant Hyrnalo, étendu inconscient au sol. Alexandra accourt aussitôt, le visage pâle, l'air morte d'inquiétude.


Alexandra : Pourquoi t'as fais ça ?

Nemo Epps : C'gars-là a besoin d'apprendre un peu ce qu'est le respect.

Alexandra : C'est à moi qu'il en veut. Juste à moi ! Mais maintenant, il ne te lâchera plus toi non plus, c'est sûr.

Nemo Epps : Alors il trouvera à qui parler. Je ne le laisserais plus te faire de mal.

Et Nemo s'éloigne, sous le regard apeuré d'Alexandra qui évite de regarder Hyrnalo et s'en va de son côté. Et nous aussi ! On se retrouve après une courte page de publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: UCW Special Night    Mer 25 Jan - 8:41

Nous revoilà dans les coulisses, on y voit quelques lutteurs causer entre eux, et un type à l'écart. La caméra zoome sur son visage. Un type aux cheveux mi-longs, blond, l'air plutôt arrogant. Celui-ci semble beaucoup s'amuser en entendant Thomas Hardy raconter ses exploits de début de soirée à Hayden Flynn et Bones.

Thomas Hardy : Et alors, c'est à ce moment que je lui suis tombé dessus et... Bitocul Extreme !!!

Hayden Flynn : Sérieusement, ta prise s'appelle vraiment comme ça ou vous vous foutez tous de ma gueule ?

Bones : Si ça l'amuse.

Thomas Hardy : Qu'est-ce que ça peut faire ? J'ai entendu des noms de prise bien pires !

Hayden Flynn : J'en ai entendu des bien mieux aussi.

??? : Le nom de la prise indique souvent la mentalité de son possesseur.

Tout le monde se tourne vers celui qui vient de prendre la parole. Le blond a cessé de rester dans son coin pour rejoindre la conversation.

Bones : Et qui t'es, toi ?

Thomas Hardy : Laisse, je crois que je le connais. Ton nom, c'est pas Jobbersweet, un truc du genre ?

??? : Jérôme "Bettersweet" Richard. Je pense que d'ici quelque temps, ce sera difficile pour toi de l'oublier. Je serais toujours derrière toi.

Hayden Flynn : Derrière lui ? Alors toi aussi ta prise est un Bitocul Extreme ?

Jérôme "Bettersweet" Richard : C'est une image, ducon. Et ce n'est pas moi qui quitterait le ring au bout de trois semaines pour devenir interviewer.

Hayden Flynn : Quatre semaines !

Thomas Hardy : Laisse Hayden, ce type se rend intéressant alors qu'il a encore rien fait sur le ring.

Jérôme "Bettersweet" Richard : C'est sûr que toi t'as accompli des tas de trucs... je vois des tonnes de ceintures sur toi. Bref ! A l'occasion, on s'y croisera peut-être sur ce fameux ring. Je te donnerais une démonstration de ce qu'est un vrai lutteur.

Et Jérôme s'en va, alors que les trois hommes le suivent du regard.

Thomas Hardy : C'est ça bouffon, tu fais bien de te casser !



Jungle Boogie:Kool and The Gang commence et la salle est baignée de lumières vertes et rouges. Quand le hurlement se fait entendre, Delrey Jackson apparaît sous le Titantron et effectue une petite danse de boxeur puis descend la rampe en tapant dans les mains des fans. Il monte sur le ring et grimpe directement sur la deuxième corde en frappant dans ses mains au dessus de sa tête au rythme du morceau. Il redescend et refait quelques pas de boxe.

Mark Fitzerald : J'ignore qui va affronter DelRey ce soir, mais je sens déjà que ce match devrait être intéressant. DelRey est un lutteur distrayant et talentueux.

Martin L. Jefferson : Vous faites du favoritisme parce qu'il est noir ?

Mark Fitzerald : Pardon ?

Martin L. Jefferson : Non, rien.


Dead Inside de Chimaira résonne dans l'arena, et voilà Zack Lionhart qui fait son entrée. Celui-ci marche vers le ring, l'air calme, serein, mais ignore les fans qui sont à présent rangés contre lui après ses actions ces dernières semaines. Zack semble en effet avoir quelque chose de changé, dans le regard. Mais cela ne semble pas impressionner DelRey Jackson. Cela dit, les commentateurs ne sont pas très rassurés lorsque Zack vient déposer quelque chose près de leur table. Un petit sac qu'il tenait, que contient-il ? Personne n'ose s'en approcher, et Zack grimpe sur le ring.

Martin L. Jefferson : On peut dire que DelRey a pioché un mauvais numéro ce soir.

Mark Fitzerald : Ne dites pas ça, Zack est un adversaire coriace mais il a quand même encaissé un certain nombre de défaites ces derniers temps. DelRey, lui, est invaincu.

Les deux lutteurs se font à présent face, l'arbitre s'apprête à lancer le match... mais à ce moment, deux personnes apparaissent sur le stage ! La consultante de Jesse, Margareth Kingsley, accompagnée de Dynamite Joe qui porte une tenue d'arbitre.

Margareth Kingsley : Après concertation avec le président de la fédération, il a été décidé que le match suivant serait arbitré spécialement par Dynamite Joe.

Nulle trace de sourire n'est visible sur le visage de DelRey malgré la blague qu'on semble lui faire. Par contre, un sourire narquois s'affiche sur celui de Zack. Dynamite Joe court vers le ring, dit à l'autre arbitre de dégager et fait sonner la cloche.








DelRey et Zack échangent un regard, DelRey croise également le regard de Dynamite Joe. Il sait évidemment à quoi s'attendre, mais ne compte pas se laisser faire. Il court alors aussitôt sur Zack et lui envoie des droites, mais Zack se défend, bloque les bras de son adversaire et tente une Clothesline. Contrée par DelRey qui enchaîne avec un headbutt avant de lui prendre la tête pour un headlock. Zack donne quelques coups pour se dégager mais DelRey tient bon, les deux hommes bougent sur le ring et se retrouvent bientôt dans les cordes. Dynamite Joe oblige donc DelRey à lâcher prise. Celui-ci obéit, non sans jeter un regard assassin à Dynamite.

Martin L. Jefferson : DelRey peut bien gueuler, pour l'instant Dynamite fait son job d'arbitre normalement.

Mark Fitzerald : Ca m'étonnerait que Joe continue comme ça jusqu'au bout...

Et DelRey et Zack s'empoignent à nouveau, c'est Zack qui prend le dessus et qui pousse DelRey jusqu'au turnbuckle, il lui porte quelques coups de bélier... DelRey se dégage avec quelques droites et un coup de pied dans l'abdomen, Zack recule de quelques pas... DelRey court vers lui pour une Clothesline, mais Zack le contre à ce moment et réalise un Russian Legsweep ! DelRey est maintenant au sol et Zack en profite pour réaliser un Split Leged Moonsault. Il tente aussitôt un tombé !

1 !
2 !

Dégagement in extremis de DelRey pendant un compte très rapide de Dynamite Joe. Joe hausse les épaules alors que Zack relève son adversaire, l'envoie dans le coin avec un Irish Whip, puis lui écrase la tête contre le poteau. DelRey se dégage avec des coups de coude, mais Zack parvient à le calmer en lui portant un puissant Backbreaker. Il traîne ensuite DelRey jusqu'au centre du ring, mais ne va pas tenter un tombé. Il court grimper sur le turnbuckle, et au moment où DelRey se relève, y va pour un Diving Foot Stamp !

Martin L. Jefferson : Ca se passe assez mal pour DelRey Jackson ! Et Zack tente à nouveau un tombé !

1...

2...

Dégagement de DelRey ! Zack enrage et réprimande même Joe, qui hausse les épaules l'air de dire qu'il fait son boulot. Les deux échangent quelques paroles, puis Zack sort du ring. Le voilà qui se met à fouiller en-dessous, alors que Joe ne fait pas de décompte à l'extérieur.

Mark Fitzerald : J'ai un mauvais pressentiment !

Ce n'était pas qu'un pressentiment, ce qui devait arriver arriva, voilà Zack qui récupère un kendo stick et qui revient sur le ring ! DelRey est en train de se relever... Zack attaque aussitôt avec un Kendo-Stick Shot ! Esquivé in extremis par DelRey qui baisse la tête !

Martin L. Jefferson : Il a eu chaud, très chaud...

Et le boxer en profite aussitôt pour réaliser un enchaînement de droites, gauches pour finir sur un brillant uppercut. Il se met alors à avoir un jeu de jambes de boxer et tourne autour de son adversaire, ce qui déconcentre légèrement Zack... et DelRey y va pour le Funky Dog ! Il envoie une série de headbutts sur le crâne de son adversaire, puis part rebondir dans les cordes pendant que Zack titube, groggy au milieu du ring. Superkick de DelRey Jackson !!! Et DelRey continue sa petite danse de boxer en attendant que Zack se relève. Il y va alors pour son Red Nights of Harlem (JawBreaker Lariat) !!! Zack est K.O, DelRey réalise le tombé.

1...

...

...

2...

...

...

3... non, pas trois ! Zack se relève juste à temps, alors que Dynamite Joe réalisait un tombé extrêmement lent. DelRey se lève et s'en plaint aussitôt à l'arbitre spécial, mais celui-ci prend l'air de dire qu'il fait son boulot comme il l'entend. Alors que DelRey s'apprête à retourner s'occuper de Zack, Dynamite Joe l'empoigne subitement et lui porte un Spinebuster !!!

DelRey est au sol, Joe tend alors la main à Zack pour l'aider à se relever. Mais Zack refuse son aide et se relève seul, par fierté. Il jette un coup d'oeil à son Kendo Stick, mais décide de ne pas le prendre. Il quitte à nouveau le ring, se dirige vers la table des commentateurs...

Martin L. Jefferson : IL VA NOUS TUER !!!

Mais Zack récupère simplement le petit sac qu'il a amené et revient sur le ring. Il le vide alors de son contenu : des punaises ! Et il soulève à présent DelRey qui commence à réagir. Trop tard ! Zack réalise son Ravenflow DDT en plein sur les punaises ! On entend le cri de souffrance du boxer, alors que Zack n'en a pas fini et grimpe sur la troisième corde pour porter sa prise finale, son Angel Splash. La prise est portée, et il réalise le tombé !

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Dead Inside de Chimaira retentit dans la salle, et Zack fixe la foule avec un regard de psychopate, levant les bras en signe de victoire. Quelques médecins approchent du ring, inquiets pour DelRey. Dynamite célèbre lui aussi cette victoire, mais Zack ne semble pas décider à la partager avec lui. Il ne tarde pas à quitter le ring, sans accorder d'importance à Joe qui le regarde simplement partir.

Mark Fitzerald : Dynamite Joe veut apporter le hardcore à la UCW, eh bien ce soir en tant qu'arbitre spécial on lui en a donné l'occasion. Je me demande où tout ça va finir.

Martin L. Jefferson : Si j'étais DelRey, je me tiendrais à carreaux ! Après avoir reçu des punaises dans le dos, j'y réfléchirais à deux fois avant de retourner sur le ring.

Mark Fitzerald : La différence, c'est que DelRey n'est pas une tantouze contrairement à vous, Jefferson.



Nous faisons un petit détour backstage, alors que Margareth Kingsley croise Hayden Flynn qui veut lui demander ce qu'elle a pensé de ce qui vient de se passer.

Hayden Flynn : Vous attendiez-vous à ce genre de chose quand vous avez confié à Dynamite Joe la tâche d'arbitrer ce match ?

Margareth Kingsley : Voyez-vous, il est intolérable qu'on continue à saccager les rings de la UCW de la manière dont Dynamite Joe et Zack Lionhart l'ont fait samedi dernier. Le match de ce soir était une sorte de test...

Hayden Flynn : Un test ? Un test à quoi ?

Margareth Kingsley : Zack Lionhart et Dynamite Joe veulent du hardcore à la UCW. A Crash! ils en auront. Ce sera un Triple Threat Match entre Zack Lionhart, Dynamite Joe et DelRey Jackson.

Hayden Flynn : Oh... mais DelRey a-t-il dit qu'il souhaitait du hardcore à la UCW ?

Margareth Kingsley : Non, en effet... mais disons que DelRey Jackson est prit entre l'arbre et l'écorce. A lui de se sortir de là.

Et la consultante trace son chemin, laissant là l'interviewer songeant à ce qu'il vient d'apprendre. Et c'est le moment d'une coupure pub.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: UCW Special Night    Mer 25 Jan - 8:42

Retour dans l'arena, alors que retentit Alone & Easy Target des Foo Fighters ! La foule reconnaît immédiatement cette musique et acclame d'ores et déjà son champion. "Exy" Danny Thompson apparaît sur le stage, brandissant sa ceinture, mais il n'est pas seul ! Il est accompagné, ce soir, de Lethal Starship et de Myster Ghost ! Un champion populaire, un lutteur mystérieux mais également populaire, et une équipe populaire, voilà de quoi déchaîner le public. Les quatre hommes se dirigent vers le ring en serrant quelques mains au passage, Danny semble tenté de réconforter quelques demoiselles en larmes sous l'émotion de le voir en chair et en os, mais le souvenir de sa dispute avec Anita samedi dernier semble rester présent car il préfère se tenir correctement.

Alors que Danny, Jason Price et Nick Blade sont enfin sur le ring, une autre musique résonne dans la salle. Blow Me Away de Breaking Benjamin ! Et c'est la New Generation qui fait son entrée. La New Generation qui ne comporte plus seulement Sparkos, Bazz et Flow, mais également Sean Boswell ! Tout laisse donc supposer ce soir un quatre contre quatre.

Martin L. Jefferson : Huit hommes sur le ring, j'ai l'impression que ce soir ça va péter dans tous les sens !

FMLYHM de Seether résonne alors dans l'arena, ce qui surprend les deux commentateurs. Et voilà Joey Cameron et Lennox Parker qui font leur entrée, droits et fiers, et qui se dirigent non pas jusqu'au ring mais à la table des commentateurs.

Mark Fitzerald : Messieurs Cameron et Parker, ce sera un plaisir de commenter ce show avec nous.

Joey Cameron : Pas pour nous, nan.

Lennox Parker : En fait on est venus commenter ce match, mais on va pas le commenter avec vous.

Joey Cameron : Oui donc si vous aviez bien l'obligeance de vouloir bouger ton cul d'ici.

Les deux commentateurs n'osent pas protester, et c'est sous les protestations du public que nous voyons Martin L. Jefferson et Mark Fitzerald quitter l'arena, tandis que les challengers au titre Tag Team pour Crash! prennent le poste de commentateurs.

Lennox Parker : Mon cher Joey, nous sommes à Green Bay ce soir pour commenter le match le plus booooring de l'histoire de la UCW !

Joey Cameron : Qu'est-ce que tu dis, ils le sont tous tant qu'on y est pas. Tiens, je crois que ça commence ! T'as vu la tronche de l'arbitre avec ses favoris ? Et il a du poil au nez en plus.





De son côté, c'est apparemment le champion en titre Danny qui va démarrer le match. Du côté de la New Generation... c'est également Sparkos qui va démarrer ! Le champion et son challenger pour Crash! se retrouvent ce soir sur le ring, ce qui semble rendre la foule hystérique.

Joey Cameron : Je ne vois vraiment pas pourquoi !

Sur le ring, Danny et Sparkos se font face. Il n'y a même pas un mètre entre eux, et les deux s'échangent des politesses. On voit clairement que Sparkos veut provoquer le champion, mais Danny semble être simplement amusé de la bêtise de son challenger. Finalement Sparkos y va pour un headbutt mais Danny le contre et lui porte une clé de bras. The Psychopath se dégage avec un bon coup de pied dans le genou du champion, et il enchaîne aussitôt avec un DDT ! Le champion est à terre, et Sparkos en profite pour quelques descentes du genou.

Lennox Parker : Quelle honte d'être représentés par un champion aussi faibles.

Joey Cameron : Et encore, on a pas vu les champions par équipe à l'action. Heureusement que leurs ceintures seront bientôt à nous, elles ont bien besoin d'être crédibilisées.

Sparkos relève à présent le champion, le fait reculer jusque dans les cordes pour l'y bloquer et continue de le frapper. L'arbitre compte, 1, 2, 3, 4... Sparkos arrête donc, laissant tranquille le champion pour quelques secondes. Et il revient à la charge pour une Clothesline, mais Danny l'esquive et fait passer son challenger par-dessus la troisième corde !!!

Sparkos s'écrase donc sur le sol, mais se relève immédiatement, l'air furieux. Son surnom de Psychopath semble prendre tout son sens alors qu'il revient sur le ring animé d'une fureur intense, et fonce sur le champion qui ne peut échapper à un Running Powerslam !!! Sparkos tente aussitôt un tombé :

1...

2...

Dégagement de Danny ! Sparkos se met alors à engueuler l'arbitre, pendant que le champion rampe vers ses partenaires.

Lennox Parker : On atteint le paroxysme du ridicule... d'un côté un gros naze qui pense devenir champion en se plaignant, de l'autre une tarlouze qui veut fuir ses responsabilités alors qu'il est champion. Il est bien bas, le niveau de la UCW.

Mais Sparkos voit aussitôt ce qui se passe, et il vient attraper Danny par le pied avant que celui-ci ait pu se relever, pour le tirer jusqu'à lui. Nouvelle descente du genou dans la face du champion, puis il relève Danny, prêt pour porter sa PsycoBomb. Il... non, Danny parvient à se dégager ! Il envoie quelques droites à Sparkos, se projette dans les cordes et y va pour un Running Lariat. Sparkos se retrouve au sol, et Danny lui porte aussitôt un armbar !

Joey Cameron : Avec un bras en moins, c'est sûr que Sparkos aura moins de chances. Mais avait-il déjà un cerveau ?

Sparkos parvient alors à se dégager, et se relève, mais c'est pour se prendre aussitôt un Shining Wizard ! Et Danny relève aussitôt son challenger pour un Go Back Home (Double Knee Gutbuster) ! Et il... non, Sparkos ne le laisse pas faire ! Il se dégage, et parvient à porter une Suplex... non, Danny le contre lui aussi, et c'est finalement le champion qui porte son DDT ! Sparkos est au sol, et Danny vient faire le tag à Jason Price !

Jason Price entre sur le ring, et fait face à Sparkos qui est en train de se relever. Price y va aussitôt pour une Clothesline, puis relève The Psychopath, Backhand Chop suivi d'un Irish Whip qui l'envoie contre le turnbuckle ! Jason Price grimpe aussitôt sur le poteau et réalise un Tornado DDT. Il tente aussitôt le tombé !

1...

2...

Intervention de Flow ! Jason Price serre les dents mais ce qui est fait est fait. Sparkos commence à se relever, The Priceless lui met quelques coups et tente à nouveau de l'envoyer vers le coin. Sparkos le contre cette fois-ci, et envoie Jason Price plus loin, gagnant ainsi le temps nécessaire pour aller faire le tag. Et c'est Flow qui entre sur le ring !
Les deux hommes échangent un regard de défi, puis s'élancent tous les deux en même temps, pour se rentrer dedans au milieu du ring. Jason prend l'avantage et réalise une Northern Lights Suplex ! Alors que Flow se mange le tapis, Jason s'empresse de rejoindre la troisième corde et réalise un Diving Crossbody... esquivé par Flow ! Jason Price se mange le tapis à son tour.

Lennox Parker : Quelle bande de nazes, ils savent faire que ça, manger le sol. Ca me rend triste de voir ça, Joey.

Joey Cameron : Oui, il est dommage que la compétition soit si facile pour nous. On va s'ennuyer pendant notre match à Crash!.

Flow se relève à présent, et il en profite pour réaliser son Lionsault ! Et il lève les bras en s'adressant au public, criant sa fameuse phrase : "I'm Legen.... Wait For It.... DARY !"

Lennox Parker : Et tout le monde s'en branle.

Flow est prêt à placer son CodeBreaker ! Jason Price se relève... Flow s'élance ! Il y va ! Non, Price le contre et recule, jusqu'à atteindre ses partenaires. Il fait le tag à Nick Blade !!!
Et voilà Nick qui ne perd pas une seconde, il s'élance immédiatement pour porter un spear à Flow ! La moitié des champions par équipe est au sol, et Nick Blade grimpe sur la troisième corde. 450° Splash ! Il tente un tombé.

1...

2...

Dégagement de Flow ! Nick serre les poings, mais ne désespère pas. Il porte immédiatement un Camel Clutch à Flow ! Celui-ci ne s'y attendait pas, et se met aussitôt à hurler alors que Nick lui tire le menton en arrière. Il ne tarde pas à devenir rouge, alors que Nick poursuit ses efforts sous les encouragements du public. La foule demande d'ailleurs à Flow d'abandonner, mais celui-ci ne peut tolérer une telle humiliation. Pourtant, la douleur est de plus en plus forte... il lève la main, semblant hésiter...

Intervention de Bazz ! Nick est furieux, mais déjà Jason Price est entré sur le ring et balance Bazz à l'extérieur. Nick se relève, échange quelques droites avec Flow et l'envoie dans le coin. Il y va pour un Knee & Bulldog ! Flow est au sol, Nick est prêt à en finir. Il attend que Flow se relève... mais à l'extérieur, Bazz tire son partenaire pour l'enlever du ring !

Et voilà l'arbitre qui compte à l'extérieur, mais Flow ne tarde pas à revenir. Il est aussitôt attaqué par Nick Blade, mais parvient à éviter sa Clothesline et porter un Spinning Heel Kick ! Nick Blade est au sol et Flow en profite aussitôt pour aller faire le tag à... Sean Boswell !!!

Lennox Parker : Tiens, on va voir ce que vaut le nouveau sous-fifre de la New Fellation.

Joey Cameron : Tu parles, il s'était fait démolir par Myster Ghost.

Sean Boswell fait face à Nick Blade qui est en train de se relever... celui-ci reste pensif quelques instants puis à tout à coup une idée. Le sourire aux lèvres, il s'empresse de faire le tag avec Myster Ghost.

Joey Cameron : Cool, de la rediffusion, on va pouvoir dormir.

Et voilà Myster Ghost qui marche lentement vers Boswell, celui-ci semble flipper, il le dissimule évidemment mais n'a pas l'air très fier de lui. Alors que le Ghost va vers lui, Boswell décide de jouer les têtes brûlées et il fonce pour un Bulldog ! C'est raté, il est tout simplement réceptionné par Ghost qui délibre un Spinebuster ! Boswell est à terre, le Ghost y va pour un tombé.

1...

2...

Myster Ghost interrompt soudain le tombé... Sean Boswell essaye de lui arracher son masque ! Cela ne semble pas du tout plaire au Ghost, qui relève aussitôt Boswell et le soulève pour un Chokeslam. Sean Boswell se dégage en lui envoyant un bon coup de pied dans le bide ! Il retombe à terre tandis que Ghost se tient le bide, puis lorsque ce dernier se retourne vers lui, le nouveau membre de la New Generation réalise un Yakuza Kick !

Lennox Parker : Hmm, il a dû se doper je pense.

Joey Cameron : Ou alors il a drogué Myster Ghost !

Et voilà Sean Boswell qui envoie Ghost dans le coin, et lui écrase la tronche sur le poteau. Ghost se défend naturellement, Boswell recule... et dès que son adversaire se tourne vers lui, il y va pour un Bicycle Kick ! On a rarement vu quelqu'un tenir tête comme ça à Myster Ghost.

Joey Cameron : Oublions pas que je l'ai déjà battu.

Lennox Parker : Et moi aussi !

Bref, Sean Boswell est dans le coin et il attend que Ghost se relève pour réalise... son Punt Kick ! Il s'élance... c'est esquivé par Ghost ! Et ce dernier se relève aussitôt, soulève Boswell pour un Chokeslam, et réussit cette fois à le porter ! Alors que Boswell est au sol, Ghost fait maintenant le tag à Danny qui revient sur le ring. Sean se relève lentement, voyant cela il fait le tag à Bazz.
"Exy" Danny et Bazz se font à présent face. Le champion du monde contre la moitié des champions par équipe ! Bazz court immédiatement vers Danny, impatient d'en découdre. Clothesline, esquivée par le champion de la UCW qui l'envoie dans les cordes et tente un Shining Wizard. Esquivé par Bazz qui réalise aussitôt son Bazz Kick ! Le champion du monde est au sol, Bazz court vers les cordes, prêt pour un Crossbody tandis que Danny se relève. C'est porté ! Et Bazz fait des taunts à la foule, criant son fameux "Hate Me". Il reçoit des huées alors qu'il se prépare à réaliser son fameux Bazz Clash !

Joey Cameron : Enfin, qu'on en finisse, j'ai assez vu d'horreurs pour ce soir.

Et Bazz relève son adversaire, veut le mettre en position... mais Danny le contre, il se dégage et lui porte un Backbreaker ! Bazz est au sol, le champion attend dans le coin qu'il se relève et... il y va pour un Enzuigiri !!! Bazz est de nouveau au sol, Danny réalise maintenant son Cattle Mutilation !
Naturellement, Sparkos, Flow et Sean Boswell s'empressent d'envahir le ring, mais Lethal Starship et Myster Ghost ont tout prévu ! Jason Price réalise un Spining Wheel Kick et dégage Sparkos, Nick Blade porte un Shining Wizard à Flow, quant à Myster Ghost il lui suffit de fixer Sean Boswell pour que celui-ci retourne gentiment à sa place.

Bazz est seul face au Cattle Mutilation de Danny Thompson ! Comprenant qu'il ne peut plus compter sur l'aide extérieure, et que les cordes sont trop loin de lui... il tape ! Il tape !

Spoiler:
 





Danny lâche la prise. Alone & Easy Target des Foo Fighters résonne dans l'arena, et les vainqueurs célèbrent leur victoire tandis que Bazz se tord de douleur dans son coin. Les perdants semblent assez dégoûtés et choisissent de quitter la salle en ignorant le public.

Lennox Parker : Belle démonstration de médiocrité ce soir !

Joey Cameron : En effet, la prochaine fois que je commente un match où je ne lutte pas, j'amène un oreiller !

Lennox Parker : T'as déjà commenté un match où tu luttes ?

Joey Cameron : Bien sûr, pas toi ?




Nous revoilà en backstage, et nous trouvons Jesse Heath dans son bureau qui termine d'enfiler sa tenue de combat, un pantalon noir et quelques protections. La porte s'ouvre à ce moment, et Margareth Kingsley fait son entrée.

Margareth : Oups... désolée si je vous dérange...

Jesse semble quelque peu timide tout à coup, mais essaye d'avoir l'air à son aise en se tenant bien droit et en répondant d'une voix grave. Le résultat le fait surtout ressembler à un singe.

Jesse Heath : Il n'y a pas de soucis, baby.

Margareth : Ne m'appelez pas comme ça, on ne garde pas les cochons ensemble.

Jesse hausse les épaules puis frappe quelques coups dans le vide, comme si Samuel était en face de lui.

Margareth : Remarquez, vous êtes plus à mon goût comme ça qu'en costard...

Jesse devient subitement tout rouge, et éprouve le besoin de changer le sujet.

Jesse Heath : Au fait, j'ai bien réfléchi, et c'est décidé. A Crash!, ce sera un trois contre trois. Lethal Starship et moi-même contre les Drinkers... et le Sheik !

Margareth : Vous en êtes sûr ?

Jesse Heath : Et ce sera un match à élimination ! Ainsi, pas de victoire par traîtrise de ces sales alcooliques.

Margareth : Vous devriez au moins attendre ce soir, parce que si Samuel vous démolit vous n'êtes pas au bout de vos peines.

Jesse Heath : Je battrais Samuel, et je sais ce que je fais. Mais c'est gentil de vous soucier de mon sort.

Margareth : Vous savez, je disais surtout ça pour la fierté de la compagnie. Bon, je vais vous laisser vous préparer...

Et Margareth quitte le bureau, laissant seul un Jesse Heath bien pensif. On se quitte pour la dernière page de pub !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: UCW Special Night    Mer 25 Jan - 8:42

Nous voilà sur le parking de l'arena de Green Bay, et une limousine est en train de faire son entrée, ce qui surprend les quelques vigiles qui traînent là alors que le show approche de la fin. La limousine se gare, le chauffeur en descend et fait le tour pour ouvrir la porte à son passager. Une célébrité, une superstar ? En fait, c'est un jeune homme qui en sort, l'attitude désinvolte et un sourire en coin alors qu'il passe devant les vigiles en les ignorant. Dans les vestiaires, il croise un technicien et décide de lui demander un peu d'aide.

??? : Dis donc, il commence quand le show ?

Technicien (surprit) : Pardon ? Mais... le show a commencé depuis un bon moment ! Il est même presque fini. Qui êtes vous ?

??? : C'est à moi de poser les questions, ici. Mais c'est vrai que cette question-là est très intéressante, je vais donc y répondre. John Richmond, l'avenir de la UCW.

Et John s'éloigne, laissant le technicien à son travail.

Technicien : Ils disent tous qu'ils sont l'avenir de la UCW, ça en devient lassant à la fin... j'aurais dû être lutteur, pas électricien à la con.


Retour dans l'arena, où nous trouvons à présent Scott Ryan et le Sheik Al Idziri à la table des commentateurs. Ce sont eux qui se chargeront de commenter le Main Event de ce soir ! L'impartialité n'est décidément pas garantie.

Feed d'Alpha résonne dans l'arena, et voilà The Street Fight Legend Samuel qui fait son entrée sous les huées de la foule. Samuel porte un sweet shirt noir avec capuche et des lunettes de soleil noires. Des explosions pyrotechniques se font entendre un peu partout et ils marchent d'un pas sur vers le ring, avec dans sa main une bouteille de Whisky Jack Daniel's. Il rentre directement sur le ring, monte sur le poteau, lève les bras et des flammes sortent des coins du ring. Il monte sur le poteau en face et montre ses muscles à la foule. "The Street Fight Legend" va ensuite s'asseoir dans le coin et attend son adversaire.

Damsel of Death de It Dies Today résonne ensuite dans l'arena, et Jesse Heath fait son entrée, torse nu avec un pantalon noir. Des feux d'artifice éclatent, et le président de la UCW marche d'un pas décidé vers le ring. Ce soir, il va donner son premier match dans sa propre fédération !

Scott Ryan : Pitoyable comme entrée.

Sheik Al Idziri : Je suppose qu'à Crash!, il pense nous faire le tombé pendant qu'on sera morts de rire.

Jesse Heath grimpe sur le ring et défie Samuel du regard, qui le soutient. Avant que le match commence, il semble que Jesse Heath ait quelque chose à dire, car il tient en main un micro !

Jesse Heath : Je pourrais disputer ce match ce soir, te battre et me faire tabasser par tes deux amis qui sont à la table des commentateurs. De quoi vous priver d'un match historique à Crash!, ce serait dommage pas vrai ? J'ai pensé que quelque chose arrangerait à la fois notre affaire, et ferait plaisir aux fans.

Jesse laisse tomber son micro et lève les yeux au-dessus de lui. Samuel lève également les yeux, et la cage descend pour emprisonner les deux lutteurs avec leur arbitre. Celui-ci fait alors sonner la cloche.





Samuel et Jesse Heath se défient du regard, Samuel fait signe au président de s'amener s'il veut en recevoir. Jesse ne se le fait pas dire deux fois, et le voilà qui fonce vers The Street Fight Legend. Celui-ci l'attend de pied ferme, et cet affrontement débute par une épreuve de force ! Jesse Heath tente bien de donner tout ce qu'il peut, mais c'est Samuel qui prend l'avantage, et qui donne un coup de boule à son adversaire avant d'enchaîner sur un Spinebuster !

Scott Ryan : Ca a tout juste commencé que Heath s'en prend déjà plein la gueule, en même temps à quoi s'attendait-il ?

Sheik Al Idziri : Avec le gros bide qu'il prend à force de ne pas lutter, normal qu'il se fasse démolir. D'ailleurs, le Steel Cage est un environnement bien plus favorable à Samuel...

Le Sheik n'a pas tort, Samuel se sent tout à fait à sa place dans ce match. Et le voilà qui relève Heath, lui porte quelques coups dans le dos et y va pour une German Suplex. Heath est au sol, et les coups pleuvent, Samuel enchaîne les descentes du coude autant qu'il veut. L'arbitre ne peut rien lui dire ! Allongé sur le tapis, Jesse est dans une mauvaise situation, et bien que les kids huent Samuel parce qu'il est "meuchant", les fans plus mûrs prennent plaisir à voir The Street Fight Legend tabasser le président de la fédération dans ce match inédit.
Samuel relève Jesse, prêt à réaliser une autre prise destructrice, mais Jesse se dégage et lui met une droite. Samuel reste un moment planté là, regarde la foule l'air étonné... puis il attrape le bras de Jesse Heath, le tord et envoie le président s'écraser contre le grillage de la cage ! Samuel paraît beaucoup s'amuser, alors qu'il relève son adversaire, lui met quelques droites et l'envoie dans les cordes, Jesse rebondit, Samuel se prépare à le réceptionner... non, Jesse se retient aux cordes ! Et il tente aussitôt un spear !!!

Spear renversé par Samuel qui retourne son adversaire pour un Small Package ! L'arbitre compte aussitôt :

1...

2...

3 ! Non, pas trois, dégagement in extremis de Jesse Heath. Furieux de cette tentative, Samuel envoie une volée de coups au président de la UCW, Jesse se défend avec un coup de pied dans l'abdomen avant d'aller rebondir dans les cordes et foncer pour une Running Clothesline. Contrée par Samuel qui tord encore le bras de Heath avant de réaliser un DDT !

Scott Ryan : Jesse Heath ne fait pas le poids, c'est évident. C'est déjà un mauvais président pour la UCW, alors comme lutteur...

Sheik Al Idziri : Il n'est pas forcément un mauvais président, il a su mener la UCW jusque-là. Seulement il est temps que cette fédération ait un vrai président digne de ce nom si elle veut jouer dans la cour des grands.

Et Samuel relève encore une fois Jesse Heath, et l'envoie vers le coin. Jesse est dos au poteau, Samuel fonce pour un FN'Spear !!! Esquivé de justesse par Jesse, Samuel s'écrase la gueule contre le poteau et le grillage. Jesse ne perd pas une seconde, alors que Samuel se tourne, Shining Wizard ! The Street Fight Legend est au sol et Jesse décide d'en profiter pour quitter la cage ! Il escalade le grillage, ce qui ne semble pas plaire à nos deux commentateurs.

Scott Ryan : Il s'enfuit comme une tarlouze, sale emo de merde !

Sheik Al Idziri : Voilà qui s'appelle fuir ses responsabilités ! C'est lui qui s'est obligé tout seul à faire ce match ce soir...

Et Samuel se relève, voyant ce qui se passe il grimpe lui aussi le grillage pour empêcher Jesse Heath d'aller plus loin. Pieds sur la troisième corde, il attrape la jambe de Jesse et tire pour le faire tomber de là. De son autre jambe, Jesse donne des coups dans la gueule de The Street Fight Legend, celui-ci finit par tomber... mais il ne lâche pas la jambe de Jesse, et celui-ci tombe avec lui ! Les deux hommes se retrouvent donc à terre. La chute a été douloureuse pour les deux, mais surtout pour Jesse qui est tombé de plus haut.

Samuel est le premier à réagir et à ramper vers son adversaire pour tenter un tombé :

1...

2...

Dégagement de Jesse Heath ! Samuel se relève alors et, considérant qu'on a assez rigolé, décide de finir le travail. Il porte alors son FN'Armlock ! Le bras de Jesse Heath a déjà souffert depuis le début de ce match, et c'est donc intelligemment que Samuel porte sa prise. Personne ne peut venir en aide à Jesse ! Celui-ci serre les dents, essayant de résister à la douleur. Il doit se dégager seul de ce pétrin !

Scott Ryan : Allez, tape. Qu'on finisse cette soirée avec une belle prise de soumission.

Sheik Al Idziri : En effet, ça sera sûrement plus beau à voir que le Cattle Mutilation que Danny a porté à Bazz tout à l'heure.

Scott Ryan : Hein ? Quoi, sérieux, t'as regardé le match ?

Sheik Al Idziri : Eh bien, en tant que futur président de la UCW il faut quand même que je me tienne au courant...

Scott Ryan : Tu te donnes du mal pour rien, même la foule s'en fout.

Pendant ce temps-là, Jesse donne tout pour se dégager de cette prise. Il réussit à s'en sortir ! S'aidant de la corde pour se relever, il fixe son adversaire, furieux de le voir s'en tirer comme ça. Jesse ne s'en tire cependant pas indemne, on voit nettement que son bras gauche lui fait souffrir le martyr. Difficile de poursuivre un tel match de cette manière, mais il n'a pas le choix !
Samuel fonce à présent vers Jesse, qui évite une attaque en portant un Drop Toe Hold, et The Street Fight Legend va s'écraser la tronche contre le turnbuckle. Sa mâchoire risque de s'en rappeler quelque temps, et c'est pas fini ! Alors que Samuel se tient la mâchoire, Jesse ramasse le micro avec lequel il s'était pointé avant le match. Alors que Samuel se tourne vers lui, Jesse lui fout un gros coup de micro dans la gueule, ouvrant le front de la Street Fight Legend ! Samuel saigne abondamment, mais ce coup semble avoir décuplé sa haine. Le voilà envoie deux droites à Jesse avant de le soulever et lui porter un Powerslam ! Et il tente le tombé.

1...

2...

Dégagement de Jesse ! Samuel en devient enragé, alors que le sang qui coule de son front se déverse sur son visage. Jesse recule légèrement pour se relever, Samuel se dirige vers lui, Jesse l'envoie vers le coin ! Le président de la UCW grimpe alors sur la troisième corde, attrape son adversaire et se prépare à... on ne sait pas trop quoi, car Samuel essaie aussitôt de le faire tomber. Jesse s'accroche au grillage ! Il réussit à s'y maintenir en frappant Samuel au visage, il commence à grimper...

De l'autre côté de la cage, Scott Ryan s'est levé de son siège et court vers le grillage. Il frappe violemment celui-ci, le secoue et Jesse tombe tout seul ! Sauf que dans sa chute il écrase Samuel.
Les deux adversaires sont groggy au milieu du ring, le match devient difficile ! Jesse tient toujours son bras, grimaçant avec la douleur. Samuel a toujours le visage ensanglanté, il est temps que ce match se termine.

Scott Ryan semble décidé à ce que ce match ait un terme. Le voilà qui attrape une chaise, et qui l'envoie par-dessus le grillage. La chaise retombe à côté des deux hommes, et Scott crie à son adversaire de la récupérer. Mais c'est Jesse qui commence à se lever, et qui voit tout ce petit manège... il regarde Scott, le nargue et récupère la chaise !

Sheik Al Idziri : C'est une honte !

Scott insulte Jesse, alors que celui-ci se tourne pour frapper Samuel. Celui-ci est en train de se relever, Jesse lève immédiatement son arme pour frapper mais trop tard, The Street Fight Legend lui fonce dessus... FN' Spear !!!
NON ! Jesse utilise la chaise comme bouclier, et Samuel vient fracasser celle-ci en même temps qu'il se fracasse lui-même dessus. Le choc est nettement visible sur la chaise, Jesse lâche celle-ci et tente immédiatement le tombé.

1...

2...

Dégagement in extremis de Samuel !!! Jesse était à deux doigts de remporter ce match ! A l'extérieur, Scott Ryan crie toujours à son partenaire, Samuel rampe alors vers lui... Jesse s'approche, mais The Street Fight Legend lui attrape aussitôt le bras et tire dessus !
Pendant que Jesse hurle de douleur, Scott Ryan passe quelque-chose à son partenaire à travers le grillage, et Samuel se tourne aussitôt vers Jesse. Et le président de la UCW reçoit un terrible direct avec un poing américain de la Street Fight Legend !!! Son visage se met également à saigner, alors qu'il tombe complètement K.O au centre du ring. Samuel réalise alors le tombé.

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 




Feed d'Alpha résonne dans l'arena, et alors que la cage se relève, Scott Ryan et le Sheik rejoignent le vainqueur sur le ring pour célébrer avec lui cet instant. Ils n'accordent aucune importance au président qui gît, ensanglanté, près d'eux. Ils auront tout le loisir de le tabasser de nouveau à Crash!
Quelques médecins s'affairent auprès de Jesse Heath, mais le Sheik les réprimande en leur demandant de s'occuper d'ailleurs de Samuel, qui saigne toujours. Un peu hésitants, les médecins finissent par obéir lorsque Scott Ryan serre les poings d'un air menaçant. Et les Drinkers et leur manager quittent ensemble l'arena !

La table des commentateurs est laissée à l'abandon, jusqu'à ce que Mark Fitzerald et Martin L. Jefferson viennent enfin reprendre leur place pour cette fin de show.

Mark Fitzerald : Eh bien, quel match.

Martin L. Jefferson : Samuel était extraordinaire ! Quel plaisir de le voir en solo. Mais quel dommage, le show est terminé !

Mark Fitzerald : Mais on se retrouve comme d'habitude samedi pour Detonation ! Le dernier avant Crash!.

Martin L. Jefferson : C'est génial, Mark, génial ! J'espère juste qu'on nous laissera commenter cette fois.

Et Replica de Fear Factory résonne dans la salle alors que les feux d'artifice se déclenchent pour annoncer la fin du show.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: UCW Special Night    Mer 25 Jan - 8:43

Ce show fut écrit par : Jesse Heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UCW Special Night    

Revenir en haut Aller en bas
 
UCW Special Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thuesday Night SuperShow Special - 10 Avril 2012 (Résultats)
» Wednesday Night Raw # 60
» London Stiller...she's a special girl
» Next - Space Marine Special Ops
» Sites special tailleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows :: Archive Shows 2010-
Sauter vers: