AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sunday Night Detonation 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Sunday Night Detonation 5   Mer 11 Jan - 21:26




Animal I Have Become de Three Days Grace résonne dans l'arena. Nous sommes à St Louis, dans le Missouri, pour le cinquième rendez-vous de Saturday Night Detonation ! Ce soir est un grand soir, car c'est le dernier show avant Supremacy. Les fans le savent, et ils sont déjà excités à l'idée de découvrir les derniers détails de la carte de ce grand show qui se tiendra à Long Beach, en Californie.

Martin L. Jefferson : Bonsoir St Louis ! Je suis impatient, absolument impatient de voir ce que la soirée nous réserve !

Mark Fitzerald : Avant cela, rappelons-nous de ce qui s'est passé la semaine dernière.

Une vidéo diffuse un bref récapitulatif des événements de la semaine dernière. Dans le premier match de la soirée, Okama a fait son apparition en battant Hayden Flynn pour commencer à imposer son style de vie particulier dans la fédération. Myster Ghost a lancé un défi à son agresseur pour Supremacy, en acceptant de prendre un risque : si le Ghost perd son match lors du pay-per-view, il quittera la UCW ! Lennox Parker a battu Nick Blade, remportant une victoire controversée mais une victoire quand même. Les Drinkers, désormais favoris au titre, ont battu la New Generation. On a ensuite apprit qu'ils ont fait signer leur contrat pour un match de championnat à Jesse Heath lorsque ce dernier était en état d'ébriété. Hyrnalo vs The Fire Man se sont affrontés dans un match simple, remporté par ce dernier lorsqu'Hyrnalo s'est disqualifié. Il a alors été décidé qu'un Table Match les opposerait à Supremacy. Joey Cameron a battu Myster Ghost en profitant de l'aide de Lennox Parker, et une nouvelle équipe semble se créer à la UCW. Enfin, dans le Main Event, Sparkos est devenu le quatrième aspirant au titre de la UCW pour Supremacy.


Alone & Easy Target des Foo Fighters retentit maintenant dans la salle, et c'est Danny Thompson qui ouvre le show, accompagné comme d'habitude de la belle blonde Anita. Tous deux se dirigent vers le ring. Danny serre quelques mains de fans au passage, puis baisse les cordes pour laisser galamment Anita entrer sur le ring, avant d'y aller à son tour. Il attend quelques instants que la foule fasse un peu de silence, puis s'adresse à elle.


"Exy" Danny : Bonsoir St Louis ! Si je suis ici ce soir, ce n'est pas pour me lancer dans un long speech concernant Supremacy - puisque tout le monde sait déjà que je vais gagner. Non, en réalité, je suis là pour donner la parole aux autres. Ce soir, je présente le premier talk-show de la UCW : le Exy's show ! Et son premier invité sera l'homme qui est parvenu à s'ajouter au Main Event de Supremacy en battant ses deux adversaires la semaine dernière. J'ai nommé The Psychopath Sparkos !

Endzeit de Heaven Shall Burn résonne à présent dans la salle, et l'intéressé fait son apparition. Sparkos rejoint le ring en fixant Danny d'un air mauvais, et louche quelques secondes dans le décolleté d'Anita. Il prend un micro, et s'adresse à son hôte.

Sparkos : Tu as oublié de dire "futur champion de la UCW". Bon, vas-y, pose moi tes questions.

"Exy" Danny : J'allais y venir. Sparkos, tu es le dernier qui s'est qualifié pour Supremacy. Un grand honneur pour quatre d'entre nous, ce qui attire d'ailleurs la jalousie du reste du roster. Néanmoins, j'ai regardé les matchs de tout le monde, et je dois dire que ta victoire reste la plus controversée.

Sparkos : Controversée ? Je ne vois pas pourquoi, j'ai battu The XTrem et Bones parce qu'ils ne méritent pas d'avoir un titre.

"Exy" Danny : La question du mérite, c'est autre chose. Mais j'ai cru voir Bazz et Flow t'aider massivement à la fin.

Sparkos : Et alors ? Tu crois peut-être que ta propre victoire n'est pas controversée ? Si Zack Lionhart n'était pas venu emmerder Cameron lors du premier show, il se serait qualifié à ta place. Et tu serais toujours une grosse merde de lutteur de low-card, ce que tu devrais être aujourd'hui.

"Exy" Danny : Malheureusement, on se retrouve dans le Main Event ce soir... et on verra bien qui est le low-card.

Sparkos : Je pense qu'après ça on ne te reverra plus avant un bon moment. Je suis le mec le plus hardcore, le plus cinglé de cette fédération. Je te taillerais en pièce, te briserais chacun des os s'il le faut, mais à Supremacy, je serais champion... et toi, tu n'es pas prêt de viser à nouveau un titre.

"Exy" Danny : Tu veux plutôt dire que tu vas simplement demander à Bazz et Flow de te donner un petit coup de main...

Les deux hommes sont interrompus lorsque Dead Inside de Chimaira retentit dans la salle, et Zack Lionhart apparaît sur le stage. Celui-ci court aussitôt vers le ring, il tient un micro et s'empresse de prendre part au débat.

Sparkos : Eh, tu n'as pas été invité...

Zack Lionhart : J'ai l'habitude d'être là où on ne m'invite pas... Cameron le sait bien, d'ailleurs. Sparkos, je voulais corriger une erreur de ta part. Le plus hardcore de cette fédération, c'est moi.

"Exy" Danny : Vous pouvez être les plus hardcore si vous voulez, moi je m'en fous. Au cas où vous l'oublieriez, c'est pour le titre mondial qu'on s'affronte la semaine prochaine.

Zack et Sparkos s'apprêtaient à répliquer, mais voilà que Heres to the Past de A Day to Remember résonne dans la salle et c'est Ricky Rakoto qui apparaît.

Sparkos : Et voilà, il ne manquait plus que lui...

Et Ricky se pointe vers le ring, fixant les trois d'un air moqueur. Il les rejoint à l'intérieur et commence à prendre part au débat.

Ricky Rakoto : Les mecs, on en a rien à foutre de ce que vous pouvez dire. C'est les actions qui comptent, et c'est moi qui vous battrait tous à Supremacy.

L'ambiance commence à chauffer, quand Damsel of Death de It Dies Today retentit à présent et Jesse Heath apparaît pour régler la situation. Celui-ci reste néanmoins sur le stage alors qu'il s'adresse aux quatre lutteurs.

Jesse Heath : Que tout le monde se calme. Sparkos et Ricky Rakoto contre "Exy" Danny et Zack Lionhart, c'est le Main Event de ce soir... pas l'opener. Cela dit, j'ai réfléchi à ce que tu disais, Danny. C'est vrai, Bazz et Flow ont tendance à intervenir un peu trop souvent. Et pour éviter que leur intervention gâche le match de ce soir, j'ai décidé de les y inviter. Ce soir, ce ne sera donc pas un simple Tag Team Match, mais un quatre contre quatre : Sparkos, Bazz, Flow et Ricky Rakoto contre Danny Thompson, Zack Lionhart, The XTrem et Bones !

D'énormes applaudissements retentissent dans la salle à la suite de cette annonce, et le président quitte. Sur le ring, les quatre lutteurs se fixent tous d'un air suspicieux, puis finissent par quitter les lieux à leur tour.

Mark Fitzerald : Le Main Event de ce soir promet d'être mémorable.

Martin L. Jefferson : En effet, nous aurons un avant-goût de deux des matchs de Supremacy !

Alors que les main-eventers de Supremacy rentrent en backstage, Not Alone de All That Remains résonne dans la salle et c'est Hayden Flynn qui fait son entrée. Flynn a perdu tous ses matchs jusqu'à présent, parviendra-t-il à inverser la tendance ce soir ? La détermination se lit en tout cas sur son visage. Il ne perd plus de temps à interagir avec la foule et semble plus concentré que jamais alors qu'il rejoint le ring et attend son adversaire.

The Rock Show de Blink-182 résonne maintenant dans la salle. Vitro Hyte, nouvelle recrue de la UCW, va affronter Hayden Flynn !

Mark Fitzerald : Sera-t-il celui qui mettra fin à cette série de défaites ? Flynn semble l'espérer.
Les deux hommes se font maintenant face sur le ring, et l'arbitre fait sonner la cloche.



Hayden Flynn vs Vitro Hyte



Hayden Flynn se rue immédiatement sur Vitro Hyte, mais celui-ci esquive aussitôt, et Hayden Flynn fonce tout seul vers le turnbuckle. Il se rattrape avec les mains pour éviter de s'écraser la tronche dedans. Vitro Hyte s'approche de lui, mais est repoussé par Flynn, qui tente de l'envoyer à l'opposé avec un Irish Whip ...contré par Vitro qui retourne la prise, envoyant Flynn rebondir dans les cordes. Ce dernier tente une Clothesline, esquivée par Vitro Hyte qui prend à son tour de l'élan et vient porter un Hurricanrana ! Hayden Flynn est au sol, Vitro Hyte le relève pour un DDT... Hayden Flynn se dégage et pousse Vitro Hyte vers les cordes, il se met alors à le frapper. L'arbitre lui demande d'arrêter, Hayden Flynn obéit rapidement et porte une Clothesline, avant de grimper sur la troisième corde et porter une Diving Clothesline. Flynn attend que son adversaire se relève... et il s'élance pour un Running European Uppercut ! Contré par Vitro Hyte qui le renverse et tente un Small Package ! L'arbitre compte aussitôt :

1...

2...

Dégagement de Hayden Flynn ! Ce dernier était tout près de se faire avoir et il s'en rend bien compte. Les deux hommes se font face, Vitro Hyte tente de le prendre un DDT mais Hayden se dégage et lui inflige une Suplex. Il grimpe aussitôt sur le turnbuckle et y va pour un Diving Leg Drop ! Diving Leg Drop porté avec succès, Vitro Hyte est toujours au sol, et Flynn tente un tombé.

Mark Fitzerald : Mauvaise idée de faire ça maintenant, il aurait dû essayer d'appliquer sa prise de finition...

1...

2...

Dégagement de Vitro Hyte !

Mark Fitzerald : Je l'avais bien dit.

Hayden Flynn lève les yeux au ciel, puis décide immédiatement un nouveau plan d'attaque. Il ne laisse pas le temps à son adversaire de se relever, et lui porte aussitôt un Sharpshooter. Va-t-il réussir à faire abandonner Hyte pour remporter sa première victoire à la UCW ? Il est bien parti pour ! Vitro Hyte commence à souffrir, il lève la main, que fait-il, va-t-il taper ? Oui, il tape !!!

Martin L. Jefferson : Non, arrêtez de déconner, il n'a pas du tout tapé.

Mark Fitzerald : Le voilà qui attrape les cordes, il peut se dégager maintenant.

En effet, Vitro Hyte parvient à se relever, face à un Hayden Flynn qui commence à perdre espoir. Flynn fonce vers Vitro, Irish Whip ! Il envoie Hyte dans le coin, et charge vers lui... Hyte esquive à temps et Hayden Flynn se prend le poteau tout seul. Et voilà que Vitro attend... il attend que Flynn se retourne... Shining Wizard ! Et il grimpe sur la troisième corde pour réaliser un Moonsault ! Il couvre maintenant Hayden Flynn pour le tombé.

1...

2...

Dégagement-réflexe d'Hayden Flynn !!!

Mark Fitzerald : Hayden Flynn a l'air déterminé ce soir.

Martin L. Jefferson : Normal, sa dernière défaite lui a quand même valu de se faire rouler une pelle par Okama.

Et Vitro Hyte relève Hayden Flynn... DDT ! Non, Flynn le contre... et c'est lui qui porte un DDT à Vitro Hyte ! Et il va de l'autre côté du ring, qu'attend-il ? Vitro Hyte se relève... Hayden Flynn s'élance, Running European Uppercut ! Et il grimpe aussitôt sur la troisième corde... Shooting Star Press !!!
Hayden Flynn n'a plus qu'à couvrir le luchador, et tente le tombé !

1...

2...

3 !

Spoiler
Non, pas trois ! Dégagement-réflexe de Vitro Hyte !



Martin L. Jefferson : Nom d'un turnbuckle, c'était vraiment pas passé loin !

Mark Fitzerald : En effet, on dirait que le sort s'acharne sur Hayden Flynn... mais il ne doit pas se décourager, la victoire est encore à portée de main.

Flynn n'a pas abandonné, le voilà qui grimpe de nouveau sur le turnbuckle... Diving Leg Drop ! Non, Vitro Hyte roule sur le côté, Flynn s'écrase sur le tapis... et Hyte se relève, Hayden Flynn aussi ! Flynn court vers le luchadore, il va tenter à nouveau un Running European Uppercut... contré par Vitro Hyte qui lui porte un DDT ! Et le luchador court vers la troisième corde, et réalise son Welcome to Mexico !!! Il couvre Hayden Flynn pour le tombé :

1...

2...

3 !

Spoiler:
 



The Rock Show de Blink 182 résonne dans l'arena, et Vitro Hyte salue la foule pour cette première victoire à la UCW. La foule l'applaudit, mais le luchador a quelque chose en tête... oui, il vient aider son adversaire à se relever ! Hayden Flynn tire une tête d'enterrement, mais les deux hommes se serrent la main. Beau geste sportif entre eux, et Vitro Hyte quitte maintenant le ring pour rentrer aux vestiaires.
Lorsque la musique s'arrête, Hayden Flynn demande un micro et s'adresse, l'air grave, à la foule.

Hayden Flynn : Je suis venu à la UCW dans l'espoir de réaliser mon rêve, devenir un grand nom de la lutte. Mais au vu de ce que j'ai accompli depuis mes débuts ici, c'est-à-dire rien du tout... je crois qu'il est temps pour moi de reconnaître que je ne suis pas fait pour ça.

Flynn baisse la tête alors que parmi la foule, certains protestent en le prenant en pitié, et d'autres se foutent un peu de lui. Un fan lève une pancarte "Hayden Flynn loves Okama".

Hayden Flynn : Je vais me contenter de deux mots pour résumer ma décision : je quitte !

Là-dessus, Hayden Flynn quitte le ring et rentre en backstage. Son theme song ne retentit pas et c'est dans le silence le plus pesant qu'il quitte la salle.


Nous sommes à présent en backstage, et deux hommes attendent devant le bureau de Jesse Heath. Il s'agit de Chris Six et Dynamite Joe, deux nouveaux lutteurs de la UCW.

Dynamite Joe : Alors, toi aussi, nouveau ?

Chris Six : Le rookie c'est toi. Moi, je suis tout sauf un débutant.

Dynamite Joe : Tout ? C'est pour ça que tu portes une muselière ?

Ils semblent attendre qu'on s'occupe d'eux, mais de là où ils sont on entend nettement Jesse Heath péter un câble dans son bureau.

Jesse Heath : Ca ne va pas se passer comme ça ! Ils m'ont saoulé, je te dis ! Oui, ils m'ont fait boire pour signer leur foutu papier et leur filer leur foutu title shot ! Mais ça ne se passera pas comme ça, c'est moi qui te le dit ! Moi vivant, ça n'arrivera jamais : ils ne seront pas les champions à Supremacy, je prendrais toutes les mesures pour ça.

Et la porte du bureau s'ouvre, Jesse Heath passe en coup de vent pour disparaître dans le couloir, sans même avoir remarqué Chris Six et Dynamite Joe. Ceux-ci se regardent.

Dynamite Joe : Il a pas l'air commode le patron.

Chris Six : Parce que c'est lui le patron ??? On est pas dans la merde...

Dynamite Joe : Ah bon, tu le connais ?

Chris Six : Bah je sais pas trop, je croyais qu'il était curé moi.

Et Chris Six s'en va, laissant Dynamite Joe un peu étonné de cette dernière réplique. Sur ces mots, nous nous quittons momentanément pour une courte page de publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 5   Mer 11 Jan - 21:28

Nous revoilà à la UCW, et nous faisons un petit tour en backstage où nous trouvons Hayden Flynn dans son vestiaire, occupé à rassembler ses affaires. On frappe à la porte, et c'est The XTrem qui rentre.

The XTrem : Alors, c'est décidé ? Tu quittes la UCW ?

Hayden Flynn : Ouais, ma décision est prise. J'étais plein d'espoirs pour ma carrière, mais il faut que j'arrête de rêver et me rendre à l'évidence. Je suis pas fait pour ça.
Hayden continue de ranger ses affaires, alors que The XTrem baisse la tête, l'air préoccupé et peiné pour lui.

The XTrem : Tu sais ce que j'en pense... mais c'est à toi de prendre cette décision, et je la respecte. J'espère quand même que tu garderas pas un trop mauvais souvenir de ton passage à la UCW.

Hayden n'a pas le temps de répondre, puisqu'à ce moment la porte s'ouvre à nouveau et c'est Miss Felicity X qui entre, le sourire jusqu'aux oreilles, fixant Hayden Flynn d'un regard aguicheur.

Miss Felicity X : J'ai entendu dire que tu voulais nous quitter... tu vas pas nous faire ça, mon Hayden...

Et la voilà qui commence à coller Flynn en lui murmurant des mots à l'oreille avec sa voix de chaudasse. Paroles qui ne semblent pas laisser Hayden indifférent, mais The XTrem non plus. La jalousie se lit sur son visage mais il ne fait rien, jusqu'à ce que Felicity emploie les grands moyens pour convaincre Flynn de rester en l'embrassant à pleine bouche. The XTrem attrape aussitôt la main de Felicity et la sépare d'Hayden.

The XTrem : Hé, oh, on se calme ! Ecoute, il a prit sa décision d'accord ? Puis te colle pas à lui comme ça... c'est moi The XTrem, l'oublie pas.

Pour toute réponse, Miss Felicity leur fait un sourire dont elle a le secret avant de quitter le vestiaire. Alors que The XTrem semble furieux, Hayden éclate de rire en le voyant.

Hayden Flynn : Allez, t'inquiète pas va, c'est pas moi qui vais te piquer ta gonzesse. Puis maintenant, c'est sûr, j'aurais des bons souvenirs de la UCW.


FMLYHM de Seether se fait entendre dans l’arena, des projecteurs éclairent la scène avec une lumière dorée. Joey Cameron et Lennox Parker font leur entrée en marchant, la tête haute, lentement sur un tapis rouge qui a été installé pour leur entrée et qui mène jusqu’au ring. Ils fixent les fans d'un air supérieur en se dirigeant vers le ring. Lorsque la musique devient plus agressive, des feux d'artifice éclatent et les deux hommes montent sur les turnbuckles en faisant des signes au public.

C'est ensuite Bat Country de Avenged Sevenfold qui se fait entendre dans l'arena, les lumieres sont maintenant rouges et jaunes. Des feux d'artifices éclatent dans toutes les directions et Nick Blade et Jason Price entrent sur le stage en regardant la foule, ils lèvent les bras, ils descendent la rampe en tapant dans les mains de leurs fans et ils se dirigent vers le ring. Ils montent sur le ring en sautant sur le rebord et il passent par dessous la deuxième corde. Nick Blade et Jason Price se dirigent maintenant chacun dans leur coin et tout en regardant la foule ils lèvent encore une fois les bras en signe de victoire.

Du côté de Lethal Starship, Jason Price décide de commencer le match. De l'autre, c'est Joey Cameron qui va débuter. L'arbitre s'apprête donc à lancer le match, quand soudain... Line in the Sand de Motorhead résonne dans l'arena ! Et voilà les Drinkers qui arrivent, bouteilles en main, que font-ils ? Ils se dirigent simplement vers la table des commentateurs. Logique, ils viennent observer le match qui désignera leurs adversaires à Supremacy.

Martin L. Jefferson : Oh, mon dieu, ils vont mettre du whisky partout sur la table, en plus ils sont sales et ce sont des rustres...

Il s'interrompt alors que Samuel et Scott Ryan s'installent aux côtés des deux commentateurs.

Samuel : Salut les gars.

Martin L. Jefferson : Hey, Samuel, Scott ! Je suis vraiment content de vous voir !

Ceci étant fait, l'arbitre fait maintenant signe que le match peut démarrer. La cloche sonne.



Lethal Starship vs Perfect Coalition


Le match est commencé, et Joey Cameron et Jason Price se font face au milieu du ring. Les deux échangent des propos, Cameron cherche à provoquer Price mais ce dernier répond quelque chose qui n'a pas l'air de plaire au Element of One. Cameron pousse alors The Priceless, qui ne se laisse pas démonter et en fait autant. The Element of One s'énerve, il tente alors une Clothesline mais Jason Price l'esquive et le surprend avec une Northern Lights suplex ! Il maintient la prise pour tenter un tombé, un, deux... dégagement de Cameron. Jason Price laisse se relever et lui porte plusieurs Backhand Chop, le projette dans les cordes et se prépare pour un Enzuigiri... contré par Cameron, qui enroule son adversaire avant de le soulever un porter un Sidewalk slam.

Scott Ryan : C'est incroyable, le match a à peine commencé que j'ai déjà envie de m'endormir.

Joey Cameron grimpe à présent sur la troisième corde, il attend que son adversaire se relève... Diving Clothesline ! Et il relève Jason Price pour porter sa Powerbomb... non, c'est contré par Price avec un Hurricanrana !

Martin L. Jefferson : Très bien vu de la part de Price !

Samuel : En même temps, vu l'adversaire...

Et Jason Price n'attend pas une minute, alors que son adversaire est au sol il grimpe sur la troisième corde... Diving Crossbody ! Et il tente un tombé :

1...

2...

Dégagement de Cameron ! Jason Price ne se laisse pas abattre et décide d'aller faire le tag à son partenaire.

Samuel : Quelle bande de fainéants, incapables de rester dans le ring quelques minutes de plus.

Mark Fitzerald : Les changements rapides ne sont pas une mauvaise stratégie, les deux économisent leur énergie tout au long du match et seront ainsi plus résistants que leurs adversaires.

Scott Ryan : Toi Fitz, on t'a rien demandé.

Et Nick Blade est à présent sur le ring, face à un Cameron qui se relève lentement. Lorsque The Element of One est debout, Nick Blade court lui assener un atémi, puis un deuxième, avant de le projeter vers le coin avec un Irish Whip et charger avec un coup de bélier. Cameron titube sur le ring, tenant à peine debout, Nick Blade vient aussitôt lui porter une German Suplex. Il prend appui sur la deuxième corde et procède alors à un Springboard leg drop ! Il envoie à présent son adversaire contre le coin, court vers lui et lui assène un puissant coup de genou dans la face, avant d'enchaîner avec un Bulldog. La foule est en délire ! Il relève Cameron et lui porte son X-Drop, il n'a plus qu'à couvrir Cameron et tente un nouveau tombé !

1...

2...

Intervention de Lennox Parker ! Parker envoie des droites à Blade avant de le projeter vers le coin, Jason Price intervient et empoigne Parker pour un DDT... Cameron se relève, dégage Price et lui porte un Cameron Cutter ! Lennox Parker retourne dans son coin, alors que Joey, épuisé par l'effort, tombe de nouveau au sol, à côté de Jason Price. Nick Blade, l'homme légal, est toujours dans le coin adossé au turnbuckle. Le voilà qui se relève et aperçoit Cameron au sol. Il grimpe sur la troisième corde, et tente un 450 Splash ! Contré par Cameron qui lève les jambes pour frapper son adversaire. Et The Element of One rampe vers Lennox Parker... le tag est fait ! Superkick de Lennox Parker, suivi d'une German Suplex portée par Joey Cameron sur ce pauvre Nick Blade, et Cameron va dans le coin, laissant son partenaire terminer le boulot. Lennox Parker se précipite sur Blade qui est au sol et y va pour son Rich Clutch !

Scott Ryan : Ca y est, c'est fini, il va faire taper ce minable et on va pouvoir rentrer se coucher.

Martin L. Jefferson : Ah bon, vous ne restez pas pour le Main Event ce soir ?

Samuel : Le Main Event ? Je ne connais même pas les types qui en font partie, ça te laisse imaginer à quel point on s'en fout.

Nick Blade tente de se dégager, mais Parker tient bon et maintient son piège. Blade tapera-t-il ? Dans son coin, Joey en a l'air persuadé, et gueule à son partenaire de serrer plus fort pour le faire abandonner plus vite. Alors que de son côté, Jason Price encourage Blade et tente de lui donner des conseils. La situation devenant critique, Jason grimpe alors sur la deuxième corde, prêt à intervenir... Joey Cameron l'a vu, il s'élance pour l'arrêter mais Jason vient de s'élancer pour son Price Splash ! Il vient frapper Cameron en plein vol avant de finir sa course sur le dos de Parker, brisant la prise. La prise n'ayant pas été réalisée dans les meilleures conditions, Jason ne semble pas s'être très bien réceptionné. Les quatre hommes sont au sol ! C'est Nick Blade se dégage, plein d'énergie maintenant qu'il est dégagé de l'emprise du Rich Clutch. Cameron commence à se relever, Blade lui porte une Clothesline avant de l'envoyer avec un Irish Whip, et le balancer par-dessus la troisième corde ! Lennox Parker est en train de se relever à son tour, Blade court vers lui... Enzuigiri !

La foule scande les mots Lethal Starship, alors que Blade leur fait des taunts. Il attend que Parker se relève, pour l'envoyer contre le turnbuckle avec un Irish Whip, et foncer vers lui avec un bon coup de genou. Et il enchaîne avec un Bulldog ! Parker est à sa merci, et Cameron ramasse ses dents hors du ring. Il n'a plus qu'à relever son adversaire, et s'apprête à lui porter l'une de ses terribles prises... C4 ! Non, Lennox Parker réussit à se dégager, il le repousse avec un lariat, et l'empoigne pour le traîner vers son coin, où Cameron est revenu. Lennox et Joey se tapent dans la main, Lennox soulève son adversaire et laisse Joey le réceptionner, pour aller rebondir ensuite dans les cordes... Hollywood Connection !!! Hollywood Connection porté ! Lennox retourne dans son coin, alors que Joey couvre Blade pour le tombé !

1...

2...

Dégagement de Nick Blade !

Mark Fitzerald : Blade fait preuve d'une grande volonté en résistant à cette prise destructrice...

Scott Ryan : Hein, une prise destructrice, où ça ? J'ai rien vu moi... c'est sûrement parce que j'ai du mal à rester éveillé tant ce match est ennuyeux.

Joey Cameron enrage, porte plusieures descentes du coude dans la face de son adversaire, le relève et tente une Powerbomb... dégagement de Blade, les deux échangent des droites, Cameron envoie Blade dans les cordes... et fonce sur lui, prêt pour un spear ! Nick Blade esquive juste à temps et Cameron passe tout seul à travers les cordes, plongeant à l'extérieur du ring !

Samuel : Il a l'air d'aimer ça, traîner à l'extérieur.

La foule rit et scande le nom de Nick Blade, alors que ce dernier salue les fans et va faire le tag à Jason Price. Price qui est en pleine forme, et attend patiemment pendant que l'arbitre compte Cameron à l'extérieur. Celui-ci semble fou de rage à l'idée de s'être ridiculisé de cette manière, et revient aussitôt sur le ring... il ne semblait pas s'attendre à ce que Price fonce sur lui pour le rouer de coups, les deux hommes s'échangent une volée de droites et le combat commence à ressembler plus à une rixe de bar qu'à un match de catch. Jusqu'à ce que Cameron colle Price contre les cordes et le soulève... Powerbomb ? Non, contré par Price qui prend appui sur les cordes pour renverser la prise en Tornado DDT !!! Et Price monte sur la troisième corde, tout le monde sait déjà à quoi s'attendre : le Price Splash Pin !

Mais Lennox Parker n'a pas l'air de vouloir voir ça, puisqu'il entre sur le ring et court vers le turnbuckle... il est intercepté en chemin par Nick Blade ! Blade l'envoie contre le coin opposé et lui porte une German Suplex, pendant que Jason Price s'élance dans les airs, non pas pour le Price Splash Pin, mais pour un Moonsault sur Joey Cameron ! Et Blade grimpe à son tour sur l'un des poteaux... Frog Splash de Nick Blade sur Joey Cameron !

Martin L. Jefferson : On vient de voir le magnifique Lethal Pain ! Joey Cameron est fini, Lethal Starship nous éblouissent ce soir !

Samuel : C'est ça...

Et alors que Jason Price et Nick Blade font des taunts à la foule, avant que Price ne fasse le tombé... les Drinkers se lèvent de la table des commentateurs et courent vers le ring ! L'arbitre n'a même pas le temps de réagir, il est cloué au sol par une violente Clothesline de Scott Ryan.

Martin L. Jefferson : Mais... mais...

Et les voilà qui s'en prennent à Blade et Price, qui ne s'attendaient pas à cette visite ! Samuel porte son FN'Spear sur Nick Blade, pendant que Scott Ryan porte un Australian Scissors à Jason Price ! Et les voilà qui rouent Cameron de coups, avant d'attraper Lennox Parker qui vient de revenir à l'action, malheureusement pour peu de temps : Samuel lui porte son SL-KO, et Scott Ryan enchaîne avec un Australian Frog Splash : This is the End !

Martin L. Jefferson : This is the End pour la division Tag Team ! Les Drinkers ont décidé de tout démolir !

Et voilà l'arbitre qui reprend ses esprits, celui-ci fait aussitôt sonner la cloche avant de s'enfuir hors du ring, terrorisé par les deux cinglés qui célèbrent ce coup de force.

Spoiler:
 



Les huées s'élèvent dans les gradins, alors que Samuel et Scott Ryan partagent une bouteille de Jack Daniel's pour fêter ça. Au même moment, Damsel of Death de It Dies Today résonne dans l'arena, et Jesse Heath apparaît sur le stage. Les Drinkers se tournent dans sa direction, et Samuel prend un micro pour s'adresser au président de la fédération.

Samuel : Tu avais dit que les gagnants de ce match nous affrontaient ? Il n'y a aucun gagnant ! Tu peux nous refiler le titre maintenant, ce sera fait.

Jesse Heath : J'avais dis que l'équipe qui emporterait ce match vous affronterait à Supremacy et aurait le choix de la stipulation. Mais j'estime qu'après ce qui vient de se passer, les compteurs sont remis à zéro... et en tant que président de la UCW, j'estime que le choix me revient désormais ! A Supremacy, vous n'allez pas vous croiser les bras, cette ceinture il faudra la gagner.

Samuel et Scott Ryan se regardent quelques instants avant de hausser les épaules. Scott Ryan boit une gorgée de Jack Daniel's pendant que Samuel poursuit la conversation.

Samuel : Alors, puisque tu veux jouer le despote dans cette fédération, dis-nous qui t'as choisi pour nous affronter. On s'en fout pas mal, ce sera qu'une question de temps avant que la ceinture nous revienne.

Jesse Heath : A Supremacy, vous allez affronter Lethal Starship...
La foule répond à cette annonce par d'énormes acclamations, alors que les Drinkers éclatent de rire.

Samuel : C'est ça, la grande punition ? On les a battus en arrivant ici !

Jesse Heath : ... et Perfect Coalition. Ce sera un Triple Threat pour le titre Tag Team de la UCW. Oh, et j'oubliais le plus important ! Car vu que j'ai le choix de l'équipe, j'ai aussi le choix de la stipulation.

Jesse Heath regarde alors derrière lui, et demande à quelques types de se ramener. Une équipe de manoeuvres arrive alors à sa suite, portant... une échelle.

Jesse Heath : Je vous l'annonce officiellement : A Supremacy, ce sera The Drinkers contre Lethal Starship contre Perfect Coalition dans un Triple Threat Ladder Match !

Là-dessus, Jesse Heath fait signe au groupe de porteurs de se tirer avec leur échelle, puis s'en va à leur suite. Damsel of Death résonne à nouveau, et sur le ring, les Drinkers parlent de ce qui vient de se passer. Ils finissent par quitter les lieux à leur tour, laissant leurs futurs adversaires de Supemacy reprendre leurs esprits.


Nous faisons un petit détour vers le backstage, plus précisément dans la loge de Zack Lionhart où se sont réunis Danny Thompon, The XTrem et Bones qui discutent du Main Event de ce soir.

Zack Lionhart : Bon, les gars, c'est la semaine prochaine que tout se joue, mais ce soir, on a tous l'occasion d'avancer le boulot. On peut affaiblir physiquement et moralement nos adversaires, mais pour ça, il ne faudra pas se contenter de gagner ce soir : il faudra les pulvériser.

The XTrem : Les pulvériser ? C'est ce qui arrivera à Bazz et Flow à Supremacy quoiqu'il arrive. Mais rassure-toi, je suis déjà impatient de régler mes comptes avec ces deux-là.

Zack Lionhart : Justement, il faut jouer stratégiquement. Si nous sommes en équipe ce soir, c'est pas pour que chacun s'occupe de ses petits conflits. Bones, The XTrem, vous voulez affaiblir Bazz et Flow pour Supremacy, mais vous ne voulez pas non plus voir Sparkos devenir champion. Danny, je te respecte, et la semaine prochaine le meilleur d'entre nous gagnera, mais tous les deux nous ne voulons pas voir gagner Ricky Rakoto ou Sparkos.

"Exy" Danny : C'est juste. Nous méritons le titre mieux qu'eux. Si je remporte la ceinture à Supremacy, je serais même honoré d'avoir à la défendre contre toi.

Zack Lionhart : On en reparlera, Danny. Maintenant, voilà ce que je propose pour ce soir : nous ne devons pas nous contenter d'une simple victoire, alors ne tentons un tombé que lorsque nos quatre adversaires en auront tous bien bavé.

Bones, The XTrem et Danny se regardent un instant pour connaître l'avis de chacun, puis tous acquiesçent en se tournant vers Zack.

"Exy" Danny : C'est d'accord.

Les quatre hommes se séparent ensuite, et c'est le moment de nous séparer nous aussi pour une courte page de publicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 5   Mer 11 Jan - 21:31

Nous sommes en backstage, Nick Blade et Jason Price sont en train de discuter dans les couloirs avec Vitro Hyte, jeune recrue de la UCW qui a remporté son match un peu plus tôt dans la soirée.

Jason Price : J'ai vu ton premier match, Vitro, tu es doué. C'est bien de partir sur une première victoire.

Vitro Hyte : Je te remercie. J'étais assez content de moi, mais je ne pensais pas que ça amènerait Flynn à vouloir arrêter la lutte. Ca a un peu gâché la fête, mais après tout il est assez grand pour décider de ce qu'il veut.

Nick Blade : Un conseil, te fais pas de soucis pour ce que deviennent les gars comme ça. Hayden a perdu parce qu'il était pas assez bon, c'est tout. C'était un mec cool, mais il a pas l'air d'être fait pour ça, il a pas gagné un match depuis qu'il est ici.

Vitro Hyte : T'as sûrement raison. En tout cas, j'ai vu votre match contre Perfect Coalition, c'était du grand art. Dommage que la crasse des Drinkers à la fin ait permit à Cameron et Parker de s'inviter à la fête pour Supremacy, mais je vous souhaite de remporter le titre.

Jason Price : N'aie pas d'inquiétude là-dessus, on a des comptes à régler avec les Drinkers et ça ne va pas tarder.

La discussion est alors interrompue par des bruits de voix derrière eux. Les trois hommes se retournent, c'est Okama qui court vers Vitro Hyte en criant comme une groupie. Et voilà que le travelo attrape Hyte et le serre dans ses bras avec vigueur et tendresse. Voyant ça, Jason Price et Nick Blade préfèrent s'éloigner tranquillement.

Vitro Hyte : Hey, mais ça pas la tête ? Qu'est-ce qui ne va pas chez toi ?

Vitro Hyte se dégage, et semble très surprit devant l'aspect d'Okama. Ce dernier se met à lui parler d'un ton rempli d'excitation.

Okama : Oh, mon lapin, j'ai vu ton premier match ce soir, c'était graaaandioooose ! Je t'assure, j'en étais fou, fou, fou ! Tu as réussi à battre le beau Hayden, comme je l'ai fais la semaine dernière, mais avec infiniment plus de classe... sais-tu à quel point j'aimerais te ressembler, mon beau luchador ? Je suis déjà ton plus grand fan !!!

Et Okama serre de nouveau Hyte dans ses bras, et essaie de lui rouler une pelle ! Vitro Hyte se met à hurler, et se débat, donnant une bonne gifle au travesti avant de reculer de quelques pas.

Vitro Hyte : Retourne sur ta planète ! Fous le camp ! Reste loin de moi !

Et le luchador se barre, laissant Okama éclater en pleurs. Le travesti semble inconsolable, et sa détresse attire l'attention des passants, mais évidemment personne n'ose s'approcher de lui. Okama commence à partir, la tête baissée, toujours secoué de sanglots.
Dans sa tristesse, il ne regarde pas devant lui et heurte... quelque chose qui ressemble plus à une montagne qu'à un homme. Okama lève la tête, et découvre la force de la nature qu'il vient de heurter. Ce n'est nul autre que Rick Gunther, nouveau membre du roster mais dont le gabarit est impressionnant. Il semble d'ailleurs impressionner Okama lui-même qui ne tarde pas à filer, alors que Gunther le regarde s'éloigner en lui lançant un regard mauvais et en poussant un grognement.




Retour dans l'arena, alors que I Came to Play de Downstait se fait entendre, et voilà Hyrnalo qui apparaît sur le stage ! Il est accompagné de la jeune Alexandra, qui le surveille de près... mais Hyrnalo semble plutôt calme ce soir. Tous deux se dirigent vers le ring, Hyrnalo attend tranquillement au milieu de celui-ci. Alexandra lui murmure quelques mots puis descend et s'installe tranquillement derrière le ring d'où elle pourra suivre le match tranquillement.
Le theme d'Halloween résonne ensuite, et c'est Myster Ghost qui fait son apparition. Le Ghost se dirige vers le ring, l'air toujours impassible ce qui est logique puisqu'il porte toujours son masque blanc, qui lui donne cet air dénué de tout sentiment. Ghost grimpe sur le ring et soutient le regard que lui lance son adversaire du soir.

Mark Fitzerald : Je suis très curieux d'assister à ce match ! Myster Ghost contre Hyrnalo, ça promet d'envoyer. D'ailleurs, si mes souvenirs sont bons Myster Ghost n'a pas été victime d'attaques depuis qu'il a lancé ce fameux défi à son aggresseur pour Supremacy.

Martin L. Jefferson : Son aggresseur a peut-être eu la trouille ? Personnellement, je doute qu'il ose se pointer à Supremacy. Ghost à réussi à lui faire peur.

Mark Fitzerald : Nous verrons ça dans une semaine. En attendant, ce soir, Myster Ghost et Hyrnalo se croisent sur le ring pour la première fois. Ghost est toujours un adversaire puissant et redoutable sur le ring, même si les circonstances lui ont coûté des défaites ces dernières semaines face à
Cameron et Parker. Ce soir, j'espère voir le match se dérouler sans encombre...

Martin L. Jefferson : Sans encombres ? J'ai rarement vu un match avec Hyrnalo se dérouler normalement ! D'ailleurs, malgré ses mauvaises statistiques, il ne vaut mieux pas sous-estimer Hyrnalo. Au vu de ses dernières actions, The Fire Man a du soucis à se faire pour Supremacy. Je n'aimerais pas faire face à Hyrnalo dans un match où tout est permis...

Mark Fitzerald : Pour vous c'est normal, même Hayden Flynn gagnerait un match contre vous.
Pendant ce temps, l'arbitre fait signe que les deux lutteurs sont prêts. La cloche sonne, et le match peut enfin commencer.



Hyrnalo vs Myster Ghost




Les deux hommes commencent à tourner en rond au milieu du ring, attendant le moment propice. Hyrnalo fonce alors sur son adversaire pour une Clothesline, contrée immédiatement par le Ghost qui soulève déjà Hyrnalo pour un Chokeslam... Hyrnalo ne va pas se laisser faire si rapidement, il se dégage avec un bon coup de genou dans l'abdomen, et prend Ghost en DDT ! Non, Ghost parvient lui aussi à se dégager, et les deux en sont toujours au point de départ. Ils continuent de se fixer pendant un moment, et alors que la foule commence à s'impatienter Ghost attaque à son tour, fonçant sur Hyrnalo... qui le récupère avec un puissant Spinebuster ! Ghost est à présent au sol, Hyrnalo en profite pour venir lui porter un headlock... rapidement cassé par Ghost qui réussit, malgré le poids de son adversaire, à le faire passer par-dessus lui. Le Ghost se relève, tente un atémi sur Hyrnalo mais ce dernier parvient à le contrer pour lui porter un Arm Lock. Myster Ghost se dégage en frappant l'adversaire de son autre bras, ce dernier recule... mais Hyrnalo ne faiblit pas pour autant, et porte une puissante Gutwrench Suplex au Ghost !

Mark Fitzerald : C'est la première fois que je vois quelqu'un réussir à mettre Myster Ghost en difficulté dès le début de match, de cette manière.

Martin L. Jefferson : Allons, nous savons tous les deux qu'Hyrnalo ne gagnera pas ce match. Il va perdre ce soir et décider d'abandonner la lutte, comme Hayden Flynn. D'ailleurs, l'équipe du service psychiâtrique doit déjà l'attendre dehors.

Mark Fitzerald : Si je travaillais dans un service pshychiâtrique, je ne voudrais pas d'Hyrnalo dans mon hôpital.

Le Ghost est au sol, Hyrnalo contemple sa victime avec un grand sourire satisfait. Il jette un coup d'oeil à Alexandra qui regarde toujours le match dans son coin. Puis il porte plusieures descentes du genou contre la poitrine de son adversaire, avant de lui porter une avalanche de droites dans la face. Alexandra semble s'inquiéter dans son coin, pensant qu'il va de noueau piquer une crise, mais Hyrnalo lui lance un regard rassurant. Il cesse d'ailleurs de frapper son adversaire, et semble avoir quelque chose en tête. Myster Ghost se relève lentement, pendant ce temps Hyrnalo grimpe sur la troisième corde... il s'élance pour porter un headbutt ! Il est aussitôt contré par Ghost qui se protège de ses bras, avant de le frapper et lui porter un DDT. Hyrnalo est au sol, Ghost commence à le rouer de coups. Hyrnalo tente de se relever, mais le Ghost en profite aussitôt pour lui bloquer les bras, et coincer la tête entre ses jambes... Pedigree ! Hyrnalo est groggy sur le tapis du ring, Myster Ghost ne tente pas le tombé et semble avoir tout son temps. Il fixe quelques instants la foule, ne fait aucun taunt, et semble toujours autant impassible. Son visage se tourne de nouveau vers Hyrnalo, alors que celui-ci se relève une nouvelle fois... le Ghost avance vers lui, envoie une série de coups de pieds faisant reculer son adversaire... et il s'élance pour un spear !!! Hyrnalo s'écroule au sol, mais a la présence d'esprit de s'accrocher aux cordes et se laisser rouler hors du ring pour ne pas devoir subir le tombé. Qu'importe, l'arbitre commence le décompte à l'extérieur.

1... Hyrnalo est complètement K.O à l'extérieur du ring.

2...

3... Alexandra se met à crier pour encourager Hyrnalo à se relever. Aucune réaction de ce dernier.

4...

5... Hyrnalo commence à ramper dans la direction d'Alexandra, qui crie comme une hystérique pour qu'il retourne sur le ring.

6...

7... Hyrnalo se relève lentement, fait un pas et trébuche. Il se rattrape au tapis du ring.

8... Hyrnalo s'accroche aux cordes, prêt à remonter dans le ring. Myster Ghost court vers lui...

9... Myster Ghost envoie un coup de pied à Hyrnalo pour l'empêcher de remonter... Hyrnalo lui attrape la jambe ! Et il tire d'un coup sec pour faire passer Ghost à l'extérieur !

Martin L. Jefferson : La victoire a échappé d'un cheveu à Myster Ghost ! Les deux hommes sont maintenant à l'extérieur, et le décompte doit maintenant recommencer !

1... Hyrnalo rue de coups le Ghost à l'extérieur du ring, mais ce dernier se défend.

2... Les deux procèdent à un violent échange de droites.

3... Alexandra se met à hurler comme une truie qu'on aurait mal égorgée.

4... Myster Ghost écrase la face d'Hyrnalo contre le tapis du ring.

5... Alexandra rejoint les deux hommes et se met à supplier Ghost. Ce dernier se tourne vers elle, lâchant Hyrnalo.

6... Hyrnalo profite immédiatement de l'occasion pour porter une German Suplex à Myster Ghost ! Le Ghost va d'ailleurs s'écraser sur les escaliers du ring, et Hyrnalo remonte aussitôt !

7... Ghost est inerte sur les escaliers.

8...

9... Ghost commence à bouger.

10 !

Spoiler:
 



I Came to Play de Downstait résonne dans l'arena, alors qu'au milieu du ring, Hyrnalo tombe à genoux, fou de joie, le visage animé d'un sourire digne de ceux qu'ont les gosses de cinq ans le matin de Noël (quand le cadeau leur plaît bien sûr). Alexandra le rejoint aussitôt et célèbre cette victoire avec lui.

Mark Fitzerald : Surprenant ! L'issue était serrée, mais Hyrnalo vient bel et bien de remporter son premier match à la UCW !

Martin L. Jefferson : Et Myster Ghost n'est pas sur une bonne voie en ce moment, c'est la troisième défaite consécutive pour lui. Et ce sans que son agresseur n'intervienne ce soir... hmm, remarquez, cet agresseur pourrait très bien être Hyrnalo.

Mark Fitzerald : Ou Lennox Parker ! Ecoutez, si tous les types qui affrontent Ghost dans un simple match décident de tout faire pour détruire sa carrière, le pauvre n'ira pas loin. Et pourquoi pas Hayden Flynn dans ce cas-là ?

Pendant ce temps-là, Myster Ghost se relève lentement. Son masque ne révèle rien des sentiments qui l'animent, et il s'asseoit simplement sur les mêmes escaliers qui lui ont coûté le match, alors qu'Hyrnalo est fou de joie sur le ring. Quand soudain...

Martin L. Jefferson : OH !!!

The Fire Man vient d'arriver sur le ring ! Il est armé d'une chaise ! Et le voilà qui frappe Hyrnalo en plein visage ! Et il envoie Hyrnalo contre le turnbuckle, il se met à lui écraser la face, une fois, deux fois, trois fois... et il enchaîne avec une German Suplex ! The Fire Man est fou furieux, il veut détruire Hyrnalo ! Et il grimpe sur le turnbuckle, il va tenter un starship pain !
NON ! C'est Alexandra qui vient s'interposer, The Fire Man ne peut pas s'en prendre à une femme... et pendant qu'il hésite, la voilà qui s'empare de la chaise, va-t-elle le frapper ? Elle semble terrorisée, elle n'ose pas...


Et c'est Hyrnalo qui se relève, qui s'empare de la chaise... The Fire Man n'a pas le temps de réagir ! Hyrnalo lui donne un coup de chaise, puis coince la tête de son adversaire avec ! Il s'apprête à se laisser tomber dessus, The Fire Man est bien parti pour finir son week-end à l'hôpital.

Mais il n'arrivera rien : Myster Ghost vient de remonter sur le ring, il saisit Hyrnalo et lui porte un terrible Chokeslam. Alexandra est trop terrorisée pour rester et la voilà qui s'enfuit vers les vestiaires en hurlant.

Mark Fitzerald : Curieux, Myster Ghost vient de secourir The Fire Man. Lui qui est si solitaire d'habitude...

Martin L. Jefferson : Un message à envoyer à Hyrnalo, sans doute !

Myster Ghost fixe Hyrnalo qui est inerte au sol, puis s'en va en le laissant là. Pendant ce temps, The Fire Man descend chercher quelque chose sous le ring... le voilà qui revient... avec une table ! Il l'installe sur le ring, et place Hyrnalo dessus... il grimpe enfin sur le turnbuckle, et porte son Starship Pain ! La table et Hyrnalo sont détruis, et The Fire Man quitte le ring à son tour, alors que Skies in Fire de AC/DC retentit. Il a envoyé un message très clair à son adversaire pour Supremacy.

Martin L. Jefferson : Ca promet ! Le Table Match entre ces deux-là à Supremacy va être énorme !



On se retrouve en backstage, plus précisément dans la loge de Sparkos où est réunie la New Generation... avec Ricky Rakoto.

Sparkos : Bon, alors les gars, écoutez-moi.

Ricky Rakoto : Moi, moi, moi ! Eh, je te rappelle une chose : tes deux larbins sont peut-être contents de te lécher le cul, mais moi j'ai aucun ordre à recevoir du futur perdant de Supremacy.
Sparkos jette un regard assassin à Ricky. Bazz décide d'intervenir pour éviter que la situation ne tourne au vinaigre.

Bazz : Du calme tout le monde. Ricky, je sais que t'affrontes Sparkos la semaine prochaine, mais pour le moment il s'agit de ce soir. On peut tous s'entraider mutuellement. Flow et moi on veut démolir The XTrem et Bones, et vous deux, Danny Thompson et Zack Lionhart. On doit tous les démolir ce soir ! On va se faciliter la tâche pour Supremacy.

Ricky Rakoto : Eh, une seconde. Moi j'en ai rien à foutre de The XTrem et Bones, ils sont pas dans mon match la semaine prochaine. Et j'en ai rien à cirer de démolir Thompson et Lionhart ce soir puisque quoiqu'il se passe je gagnerais à Supremacy.

Sparkos : Tout ce qu'on te demande, Ricky, c'est de te donner à fond ce soir. On va tous se donner à fond, pour mettre au tapis ces quatre imbéciles. On se contentera pas d'un tombé : on doit les mettre K.O tous les quatre !

Ricky Rakoto : T'es sourd ou t'es juste con ? Le match de ce soir, j'en ai rien à cirer. Au contraire, je vais pas prendre le risque de me blesser ce soir alors que j'ai un match de championnat dans une semaine... ce qu'il va se passer, c'est que je vais faire le tombé sur l'un de ces quatre merdeux, et la soirée sera finie. Le match durera à peine deux minutes, et j'en ai rien à braire que les fans n'aient pas le spectacle qu'ils attendent. Ca apprendra à Jesse Heath de nous pondre des Main Event à la con.

Là-dessus, Ricky quitte le vestiaire sans en écouter davantage. Les trois membres de la New Generation se regardent dans un silence pesant... l'image finit en fade out et c'est le moment d'une nouvelle pause publicitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 5   Mer 11 Jan - 21:32

Nous sommes en backstage, et nous voyons Joey Cameron qui marche tranquillement dans les couloirs, l'air hautain. Il se fout de la gueule de plusieures personnes qu'il croise, en conseillant à un petit gros de moins bouffer et faire du sport, et à un grand maigre de plus bouffer et faire du sport. Puis il finit par croiser Zack Lionhart.

Joey Cameron : Tiens, Zack. Toujours alcoolique ? Tu devrais arrêter la boisson et faire du sport.

Zack Lionhart : Ca, c'est les Drinkers ducon. Tu as déjà oublié que c'est cette équipe de deuxième division que tu affronteras à Supremacy, pas moi.

Joey Cameron : Très drôle. Je vais te dire un truc Lionhart. T'as beau te pointer tout le temps là où t'es pas invité, tu n'empêcheras jamais Joey Cameron d'avoir ce qu'il veut. J'ai fait le serment que je deviendrais champion à Supremacy, et t'as cru que tu m'en empêcherait. Mais à Supremacy, je serais bien champion... même si ce n'est pas le titre mondial, au moins l'un de nous deux aura une ceinture. Et ce sera moi.

Zack Lionhart : Cause toujours. Bon, c'est pas que je m'ennuie, mais ce soir je lutte dans le Main Event. Avec de vrais grands lutteurs. Alors tu m'excuse mais j'ai autre chose à faire que d'écouter les vantardises d'un mec de milieu de carte.

Sur ce, Zack Lionhart s'en va, laissant Joey Cameron sans voix. Resté seul, Cameron se met à péter son câble et répond comme si Lionhart pouvait l'entendre :

Joey Cameron : Ouais, ouais, c'est ça, tu fais bien de te tirer ! Je le sais bien que t'as peur de moi, et ça m'étonne pas du tout d'ailleurs !


Retour dans l'arena, alors que Blow Me Away de Breaking Benjamin retentit et la New Generation au complet fait son apparition. Sparkos, Bazz et Flow rejoignent le ring ensemble, bien décidés à pulvériser leurs adversaires ce soir.
Heres To The Past de A Day to Remember résonne à présent, et c'est Ricky Rakoto qui fait son entrée. Celui-ci ne se mélange pas avec la New Generation, avec-laquelle il doit néanmoins faire équipe ce soir. Il reste dans son coin en restant sourd aux consignes que Sparkos lui donne.


I Will Not Bow retentit à présent et des pyros bleues, oranges, rouges et jaunes éclatent sur le stage. The XTrem et Bones arrivent ensemble et se dirigent vers le ring en soutenant le regard de Bazz et Flow.
Alone & Easy Target des Foo Fighters résonne à présent, et "Exy" Danny arrive à son tour. Anita l'accompagne encore, et l'assaille de conseils que Danny fait semblant d'écouter. Il rejoint The XTrem et Bones, attendant l'arrivée de leur dernier partenaire.
Dead Inside de Chimaira résonne ensuite, et Zack Lionhart arrive enfin. Il rejoint ses partenaires de ce soir, et fixe ses adversaires avec impatience à l'idée d'en découdre.

L'arbitre demande aux équipes de désigner le premier à commencer le match. Côté New Generation & Rakoto, Ricky semble n'en avoir rien à faire de ce qui se passe et reste dans son coin sans parler. Sparkos décide donc de commencer. De l'autre côté, c'est Bones qui va ouvrir le bal.



Ricky Rakoto & Sparkos & Bazz & Flow vs Zack Lionhart & "Exy" Danny & Bones & The XTrem




Le match commence immédiatement. Bones et Sparkos s'empoignent et y vont pour une épreuve de force... Sparkos prend le dessus et assène un violent DDT à son adversaire. Il procède à plusieures descentes du genou, puis le relève et lui porte une German Suplex. Déjà une première tentative de tombé ! 1... 2... Bones se dégage. Sparkos le relève et l'envoie sans ménagement s'écraser contre le turnbuckle. Il l'attrape par la nuque et lui écrase la tête à plusieures reprises, avant de le soulever et y aller pour un Running Powerslam des plus destructeurs ! Nouvelle tentative de tombé : 1... 2... Bones se dégage à nouveau. Et Sparkos décide de laisser procéder Flow en allant faire le Tag avec lui.

Flow entre sur le ring, Bones commence à se relever... Flow y va déjà très fort en lui infligeant aussitôt un Enzuigiri ! L'équipe de la New Generation commence très bien le match, et Bones n'a pas l'air de vivre les meilleurs moments de sa vie. Flow grimpe sur les cordes, et y va pour un Missile Dropkick. Il relève le sauveur d'âmes et y va avec un One Handed Bulldog, avant de lui envoyer une série de coups de poings alors que Bones est au sol. Et il lui porte maintenant son Walls of Jericho ! Bones est déjà au bout du rouleau, il va forcément taper...

Non ! Car The XTrem intervient immédiatement pour briser le tombé. Cette action lui vaudra d'être intercepté ensuite par Bazz qui lui porte une violente Suplex, mais Bones en a profité pour se dégager de Flow et aller faire le tag avec Zack Lionhart.

Zack Lionhart entre donc sur le ring et commence par porter une Clothesline à Bazz, qui roule à l'extérieur du ring... Flow profite de cet instant de diversion pour aller porter un European Uppercut à Lionhart. Il tente ensuite une Clothesline, mais Lionhart le contre et lui porte un Hurricanrana. Il relève ensuite Flow et lui porte son RAVENflow DDT ! Il grimpe alors sur la troisième corde et s'élance... Angel Splash porté ! Il tente le tombé :

1...

2...

Non, intervention de Sparkos ! Les deux hommes échangent des droites au centre du ring, alors que l'arbitre cherche à se faire entendre. Flow en profite pour ramper et aller faire le tag à Bazz.
Pendant ce temps, Sparkos, qui n'est toujours pas l'homme légal, vient de soulever Lionhart et s'apprête à exécuter son Running Powerslam ! Zack Lionhart se dégage et lui porte un Russian Legsweep ! Bazz profite de la diversion pour surprendre Zack Lionhart avec un eye poke, suivi d'un coup de pied dans l'abdomen... et il porte son Bazz Clash ! Bazz est l'homme légal, il couvre donc Zack Lionhart et y va pour une tentative de tombé.

1...

2...

Dégagement de Zack Lionhart !

Martin L. Jefferson : Je suis sans voix, voir la New Generation dominer un match me paraît invraisemblable.

Bazz envoie une volée de droites à Lionhart, qui se protège de ses bras. Et Le Junior Air Master y va pour un puissant AXE Kick, avant d'aller se projeter dans les cordes pour prendre de l'élan pendant que Lionhart se relève... Crossbody du Junior Air Master sur Zack Lionhart ! Non, Lionhart le contre en se tenant aux cordes et en lui envoyant un violent coup de genou dans l'abdomen. Le voilà qui assène un headbutt à Bazz avant de grimper sur les cordes... Missile Dropkick ! Et Zack Lionhart vient faire le tag à Danny Thompson.
Danny entre sur le ring, et soulève Bazz avec un Backbreaker. Bazz se relève, alors que Danny va se projeter dans les cordes et lui porte un Spinning Wheel Kick ! Bazz se relève une nouvelle fois... Shining Wizard de "Exy" Danny sur le Junior Air Master ! Et Danny, sous les acclamations du public, s'apprête à porter sa fameuse prise, le G.B.H... c'est porté ! Il couvre Bazz pour le tombé !

1...

2...

Dégagement de Bazz !

Danny pousse un juron, mais ne se décourage pas... et il lui porte le Cattle Mutilation !!! Bazz va abandonner ! Il agite les bras, impuissant, ne pouvant se dégager...

Mark Fitzerald : Danny vient de révéler l'une de ses armes secrètes, le Cattle Mutilation... je ne voudrais pas être à la place de celui qui subira ça le jour de Supremacy.

Bazz n'en peut plus, il est tout près d'abandonner... mais Sparkos intervient ! Il casse la prise, et porte plusieures descentes du genou dans la face de Danny, avant de repartir aussi vite qu'il est venu. Bazz se dégage et rampe vers le coin pour faire le tag... Flow est mal en point, il tend la main vers Ricky mais celui-ci se contente de le fixer sans réagir. Sparkos retourne à sa place et tape donc dans la main de Bazz pour devenir l'homme légal.

Sparkos court vers Danny et lui assène un violent DDT. Danny se relève, va se projeter dans les cordes, pour un Crossbody... contré par Sparkos qui lui envoie un énorme Big Boot ! Et il le soulève... PsychoPowerbomb !!!

Martin L. Jefferson : Et Zack Lionhart disait qu'ils devaient démolir chacun de leurs adversaires... pour l'instant ça semble se retourner contre eux.

Mark Fitzerald : Bazz et Flow en ont subi depuis le début de ce match. Il leur faudrait maintenant affaiblir Sparkos et Ricky Rakoto.

Sparkos tente le tombé sur Danny Thompson.

1...

2...

Dégagement réflexe de Danny ! Et voilà que Bones s'élance du haut de la troisième corde... Moonsault sur Sparkos ! Danny en profite pour se dégager et faire le tag avec The XTrem ! Ce dernier attend patiemment que Sparkos se relève, pour aller lui porter un Enzuigiri. Il relève ensuite Sparkos et y va pour un Twist of Fate ! Il n'a plus qu'à grimper sur la troisième corde et y va pour son Shooting Star Press !

Mais Sparkos est parvenu à se bouger de là et esquive cette terrible prise. Il recule vers le coin, tout près de ses partenaires, et fixe The XTrem alors que celui-ci s'élance pour une Clothesline.
Et juste avant que celle-ci ne soit portée, Ricky Rakoto fait de force le changement avec Sparkos ! Ce dernier se prend la Clothesline de The XTrem, puis Ricky entre sur le ring, et assène un violent elbow smash dans le nez de The XTrem, brisant celui-ci qui se met à saigner.

Mark Fitzerald : On dirait que Ricky Rakoto s'est décidé à prendre part au match.

Et Ricky soulève The XTrem pour un Neckbreaker ! Non, c'est contré par The XTrem qui tente un Twist of Fate... contré par Ricky Rakoto qui transforme la prise en Rickochet !!! Et il tente le tombé sur The XTrem !

1...

2...

Dégagement de The XTrem !

Ricky enrage, et relève the XTrem... qui lui envoie une droite, Ricky recule alors que The XTrem se dirige vers ses partenaires pour faire le tag...

Ricky fonce vers lui et l'intercepte avant qu'il n'y parvienne ! Il lui porte un roll-up !!! Et l'arbitre compte immédiatement :

1...

2...

3 !!!

Spoiler:
 



Heres to the Past de A Day to Remember résonne dans l'arena, et alors que Danny Thompson, Zack Lionhart, Bones et The XTrem lui-même n'ont pas encore bien capté ce qui vient de se passer, Ricky Rakoto quitte le ring et rentre seul en backstage, non sans se retourner pour regarder tout ce petit monde avec un sourire moqueur. On voit nettement que Sparkos est furieux de se faire voler la vedette, tandis que Danny et Zack se regardent en haussant les épaules.

Martin L. Jefferson : Nom d'une troisième corde, ça s'est fini d'un coup... Ricky Rakoto a volé la vedette ce soir, et se place en favori pour le titre mondial à Supremacy !

Mark Fitzerald : Il ne l'emportera sûrement pas au paradis. Ses trois adversaires garderont les yeux ouverts tout le long du match la semaine prochaine.

Martin L. Jefferson : En effet, la semaine prochaine, c'est Supremacy ! Les premiers champions de la UCW seront couronnés ! Et on assistera à un tas de match, que des matchs d'exception ! Je suis impatient, mais malheureusement, Detonation est terminé pour ce soir. Bonsoir, St Louis, et bonsoir à tous ceux qui nous regardent !

Et c'est dans un fade-out que se termine le dernier show avant le premier pay-per-view de la UCW, Supremacy. Rendez-vous la semaine prochaine pour une soirée historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 5   Mer 11 Jan - 21:38

Ce show fut écrit par : Jesse Heath
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 5   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunday Night Detonation 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows :: Archive Shows 2010-
Sauter vers: