AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Salle Journalistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ScoopSpecialists

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: La Salle Journalistique   Dim 1 Jan - 23:14

La Loge Officielle Des Scoop Specialists
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScoopSpecialists

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: La Salle Journalistique   Lun 2 Jan - 1:52

On se retrouve autour du bureau et quatre hommes y discute bien tranquillement. Celui assit derrière le bureau c'est le point d'intérogation en personne Jonathan Battaglia. Le second assit dans le coin de la salle était l'ultime journaliste Jimmy Stallion. Le troisième qui était assit sur l'autre chaise était le commentateur et journaliste Martin Jefferson. Le dernier qui était rester debout comme un homme solide était Will Kennedy.

Jonathan: Hey bien, tout le monde va bien?

Martin: Oui très bien mon cher.

Will: Moi pareille!

Jimmy: Hey bien comme toujours mon cher compagnon, mais alors toi comment tu vas?

Jonathan: Oh... Tu sais je travaille beaucoup sur nos contrats... C'est assez compliquer. Est-ce que tu savais que la UCW a déjà eu 10 équipe qui ont trouvé l'ultime scoop?

Jimmy: Que ça?

Will: Oui vous voyez la UCW depuis des années recherchent à avoir une vrai équipe bien soudé. Des catcheurs par équipe quoi...

Martin: C'est vrai qu'on a eu les Gentlemans Agreement, Back Slash et les Sisters of Darkness, mais où sont-ils aujourd'hui?

Jonathan: Tout partie bien sur!

Jimmy: Et on serait une belle acquisition pour la UCW selon vous les gars?

Martin: Une très grosse acquisition même! Regarder combien d'équipe on aurait! Trois... Plus il va surement en avoir plus.

Jimmy: Intéressant... Mais j'aurais une autre question... Il est où le scoop?

Jonathan: Le scoop... C'est la famille Zodiac qui l'a en ce moment! Ce seraient nos rivaux journalistes tout comme la General Foundation.

Will: Je dois vous avertir que c'est deux équipes sont possiblement temporaire puisque selon certaine rumeur M. Zodiac père voudrait bien que son fils réussit à se trouver un titre solo.

Martin: Malgré cela ils sont bien talentueux... Il faudrait aussi dire que John Belfalàs a toujours eu soif de victoire, alors je le verrais bien retourner en solo très bientôt en 2012.

Jimmy: Oh... En parlant de lui... Vous avez vu la vidéo de lui avec son investisseur si on peut l'appeler ainsi?

Martin: Oui et c'est bizarre il ne parlait pas de vous du tout. C'est vraiment étrange!

Jonathan: Effectivement, je dois dire qu'il ne mérite que les dernières pages pour cet vidéo. On voit déjà un certain mépris entre c'est deux pimps. Un riche et un talentueux... Ils se croient bien au dessus de tous.

Will: John a quand même détennu le titre Underground.

Jimmy: Il parle quand même trop le mec... Surtout le pimp riche qui dit qu'ils méritaient plus le scoop que les Zodiac. En fait, pourquoi c'est les Zodiac qui ont obtenu le titre?

Martin: En trichant les amis...

Will: Mais non... Le père n'a qu'utilisé son intelligence supérieur aux Unshains.

Martin: Pff... Non!

Jimmy: De la triche? Vous appelez un ballayage de jambe de la triche?

Jonathan: En fait, je trouve cela une tactique bien sympatique. Il faut y penser quand même puisque vous voyez... S'il n'y aurait pas de raccourcis, nous n'aurions pas des jeux de courses avec des petits raccourcis et pour connaitre c'est fameux raccourcis il faut rouler sa bosse dans le business. Je n'ai jamais catché, mais j'ai suivit beaucoup le catch ayant plusieurs petites annonces pour des petits shows lorsque j'étais patron.

Jimmy: Moi non plus je n'ai jamais catché, mais est-ce que cela fait de moi une recrue? Selon moi, non puisque j'ai été voir des centaines de shows indépendants. Je suis même ami avec quelques catcheurs dans la région de Brooklyn. Est-ce que vous croyez qu'ils ne m'ont jamais donné quelques petits trucs?

Martin: C'est vrai que vu comme ça...

Will: C'est quand même bien se retrouver en tant que journalistes ensemble.

Jonathan: Nous aimons aussi parler entre confrère puisque vous voyez... On se comprend!

Jimmy: Pourquoi m'appelez-vous un simple journaliste? Je suis l'ultime journaliste! Pourriez-vous faire attention la prochaine fois?

Will: Bien sur M. Stallion!

Jimmy: C'est mieux, mais j'aurais une question pour les champions... Comment réagissez-vous à l'arriver de deux nouvelles équipes déjà à la UCW?

Martin: Excellente question!

Jonathan: C'est vrai que c'est une bonne question, mais il faudra leur faire attention surtout au père qui semble bien plus surnois que le fils qui semble en fait vraiment très sympatique!

Will: Vous avez raison M. Battaglia, je me demande même si Aaron retient plus de sa mère que son père.

Jimmy: Il faudrait quand même éviter les histoires familliales très peu intéressante parce que nous fesons du journalisme ici et pas des rechercheurs de famille. Vous n'avez pas faim vous en ce moment?

Will: Si...

Martin: Ouais très faim même!

Jonathan: Alors allons découvrir l'un des restaurents de cette magnifique ville qu'on est ici.

Les Scoop Specialists se regardent et tournent leur tête vers Martin et Will.

Will: Oui, en fait, il y en a un très près d'ici. Un excellent restaurent italien.

Jonathan: Allons-y!

Tout le monde quittèrent le bureau vers la porte. Jonathan est le dernier qui sort et il ferme la lumière pour finalement barrer la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScoopSpecialists

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: La Salle Journalistique   Mar 3 Jan - 7:26

Le bureau est toujours placer de la même façon, mais cette fois nous pouvons voir Jonathan et Jimmy du côté de la fenêtre, alors que la personne qu'il regarde n'est toujours pas visible à la caméra.

Jimmy: Vous pensez pouvoir nous aider, mais comment?

Homme: Vous savez un conseiller hors du ring et un entraineur pour vous guider vers la victoire.

Jonathan: Pourquoi aurions-nous besoin d'un conseiller et un entraineur?

Homme: Vous avez toujours besoin de vous améliorez dans ce business... J'ai déjà été champion par équipe moi aussi, alors je pourrais bien vous aidez. J'aimerais en fait commencer une carrière de manager quelque part.

Jimmy: Vous? Champion par équipe? Où serait la question?

Jonathan: Non c'est vrai Jimmy et il a eu un bon parcours en fait... C'est curieux que tu ne le reconnaisses pas.

Jimmy: Parce que je devrais reconnaitre cet homme qui ressemble plus à un fou qu'une personne normal?

Jonathan: Oui... Attend... Peut-être qu'après ça tu vas le reconnaitre...

Homme: BOOOOOOOOOOOOYAAAAAAAAAA!!!

La caméra se tourne et on peut voir que c'est Flying Booya! Le seigneur des Booya regarde Jimmy tout comme Jonathan en fait.

Jimmy: Ah oui... Tu ne catch pas en Angleterre et en Kronosie toi?

Booya: Oui, je catch là bas, mais comme j'ai dit... Je veux commencer une nouvelle carrière en plus! Celle de manager!

Jonathan: Ouais, en fait, pour moi c'est correct puisque tous les grands champions par équipe ayant eu du succès avait leur manager.

Jimmy: D'accord, mais tu ne nous amènes pas le cochon ici, ok?

Booya: Bien sur! Je ne suis pas ici pour moi, mais plutôt pour vous les mecs.

Jimmy: Tu vas nous aider à trouver le scoop?

Booya: Oui, c'est votre but ultime et bien c'est le mien aussi. Au fait, je préfèrerais que vous ne m’appeliez pas Flying Booya, mais plutôt Coach Booya juste pour ne pas attirer tout le mérite sur moi. Surtout que je ne catcherai pas ici.

Jonathan: Vraiment... Jamais?

Booya: Jamais! Les fans de la UCW devront vous apprivoisez puisque c'est vous les vedettes.

Jimmy: Je suis bien d'accord sur ce point... Booya a déjà une grande image au près des fans, alors pourquoi il viendrait nous mettre dans son ombre?

Jonathan: J'avoue, mais je ne refuserais jamais de faire équipe avec lui un jour dans un 3 vs 3 tag team match.

Booya: Je suis déjà bien occuper à vouloir devenir le grand chevalier de la RLF défendeur des fans et rester champion par équipe à la FGB en battant équipe après équipe!

Jonathan: C'est vrai que cela doit être fatiguant!

Booya: Mais ça en vaut le coup pour chacun des fans qui nous entourent et scandent notre nom à chaque match.

Jimmy: Maintenant que c'est officiel, allons célébrer tout ça en buvant une bière... Où bien du bon whisky?

Booya: WHISKY! JE FAIS LA TOURNÉE!!!

Jonathan: Superbe! Je savais que nous faisions une bonne affaire en t'engageant Coach Booya!

Booya: Malheureusement le whisky c'est un peu engraissant, alors on va devoir s'y rendre en courant surtout que notre taux d'alcoolémies sera bien trop haut pour revenir en voiture.

Les deux journalistes se regardent, puis reviennent fixer Booya du regard.

Jonathan et Jimmy en cœur: QUOI?

Booya: Aller bande de fainéants! Je vais courir aussi, ne vous inquiétez pas!

Ils les poussent à sortir et ferme la porte derrière lui après avoir fermé la lumière. On peut entendre au loin dans le couloir

Booya: BOOOOOOOOOOOOOOYAAAAAAAAAAAAA!!!

La caméra se coupe tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ScoopSpecialists

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: La Salle Journalistique   Mar 17 Jan - 14:10

Toujours à leur bureau fétiche, les Scoop Specialists travaillent sur un projet qui arrivera bientôt à la UCW. Le Scoop Journal!

Jimmy: Tu es certains que l'imprimante est de qualité?

Jonathan: Oui! Top qualité! Tu as finit ton entrevue?

Jimmy: Oui, il me reste que la photo de Coach Booya. Tu as hate pour notre premier match?

Jonathan: Je ne dors plus depuis hier. Quel intensité, il y avait dans les yeux de l'ancien champion Underground.

Jimmy: On ne peut pas dire autant de son partenaire. Il avait les yeux rouges et sentait l'alcool à plein nez.

Jonathan: Tu parles du pimp là?

Jimmy: Non... Je parles de Brad Pitt... Oui je parle du pimp... Quoi dit moi que tu as remarqué quelque chose de louche au moins?

Jonathan: Il faut dire qu'il a des gros problèmes de jeux, alors ta remarque ne m'étonne pas.

Jimmy: C'est comment dans les casinos au juste?

Jonathan: J'y ai jamais été, mais un de mes potes dans le temps me disait souvent que c'était remplit de drogue par tout et que tu les dealer étais des hypnotiseurs qui volait toute notre argent jusqu'à ce qu'il n'est plus un cent.

Jimmy: Comment a t'il survécu?

Jonathan: Bah il avait laisser son porte-feuille à la maison et il avait amener que 50$ pour jouer un peu, mais il a tout perdu!

Jimmy: C'est malheureux... Il va bien aujourd'hui?

Jonathan: Il est mort, il y a deux ans, mais personne ne sait encore ce qui s'est passé. Disons que c'est mystérieux, mais je me suis former une hypothèse! C'était peut-être l'un des dealers qui voulait lui effacer la mémoire et l'a mangé pour qu'il n'est pas le temps de le dire à qui que ce soit.

Jimmy: Vraiment? C'est étrange...

Il regarde l'image sur son ordinateur.

Jimmy: Ouais bon... J'ai hate de les affronter les deux pimps!

Jonathan: C'est sur! Ce Belfalàs est nettement l'un des grands ici, alors on voudrait probablement garder son partenaire le riche drogué qui ne peut s'empêcher de jouer dans notre coin pour se concentrer sur lui et seulement lui!

Jimmy: Tu as bien raison avec cette stratégie. Tu crois que les fans nous apprécierons?

Jonathan: Bien sur! Pourquoi pas?

Jimmy: Bah... J'en n'était pas certain.

Jonathan: Rassure toi! Ils seront enflammé à l'idée de nous voir, mais attend... Tu n'aurais pas de la nervosité toi?

Jimmy: Hein? Moi? Non...

Jonathan: C'est ça... C'est ça... Tu es nerveux... Ok c'est correct!

Jimmy: On a surtout trop regarder de film de leur match, ça me fout la trouille pour être honnête. Ce n'est pas rien comme tout premier match en carrière.

Jonathan: Moi je ne suis qu'exciter à la pensée d'entrer dans le ring où plusieurs grands meneurs de la page couverture ont eu droit de performer...

Jimmy en regardant la caméra.

Jimmy: Non, on ne parle pas de toi Lord Zodiac et encore moins de toi Falcon... Avant de poursuivre, j'aimerais poser une question pour le signe astrologique... Comment on se sent après avoir remporter deux victoires en équipe à l'arracher face à des athlètes de dernières pages?

Jonathan: Belle question! Sinon j'en ai une aussi pour Zodiac, l'ultime mec des dernières pages. OÙ EST LE SCOOP?

Jimmy: Pour un certain John Orsoni...

Jonathan: Le mec qui n'arrête pas de parler?

Jimmy: Yup yup!

Jonathan: Tu as vu ce qu'il a dit?

Jimmy: Yup yup!

Jonathan: Il a commencé à pleurnicher comme un gros bébé et trouver toutes les excuses du monde pour sa défaite. Alors Jimmy tu avais une question pour lui?

Jimmy: Yup yup! ORSINI! Comment fais-tu pour vivre avec toi même?

Jonathan: Ouh... Une grosse question là!

Jimmy: Yup!

Jonathan: J'aimerais aussi parler du champion All-Star, MC Phyllis qui ne semble pas avoir compris encore que le crack ce n'était pas bon pour lui. Apparemment il rap... Mais tout le monde peut rapper!

Jimmy: ON VEUT UN TEST D'HURINE!!!

Jonathan: J'avoue que tu portes un excellent point. Au point où il se drogue, il devrait surement être suspendu juste pour qu'il ne donne pas de mauvaises exemples au futur de cette fédération.

Jimmy: Comme Aaron Zodiac!

Jonathan: Tout à fait! Il n'est pas comme son père, lui au moins il est sympathique.

Jimmy: J'aimerais bien faire une improvisation pour lui montrer qui est le roi du rap, mais je n'ai aucune idée par quoi commencer.

Jonathan: Je comprends, moi aussi quand je pense à lui, il me vient un grand vide sans aucune idée.

Jimmy: Il provoque la maladie de la feuille blanche!

Les deux semblent horrifier.

Jimmy: Il faudra faire attention... Peut-être qu'il n'est pas seulement drogué, mais aussi mal propre.

Jonathan: C'est vrai... Je ferai attention aussi alors.

Jimmy: Une seringue sale dans le pied fait non seulement mal, mais en plus cela peut être désastreux pour notre santé physique.

Jonathan: Exactement... Sinon il y a t'il d'autre chose qu'on voudrait parler de à part du journal?

Jimmy: Nope rien... Moi je dis qu'on finit en beauté!

Jonathan: Comment?

Jimmy: ON EST DES JOURNALISTES DES VRAIS!

Jonathan: Alors... OÙ EST LE SCOOP!?!?!?

La caméra se ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Salle Journalistique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Salle Journalistique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Backstages-
Sauter vers: