AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sunday Night Detonation 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Sunday Night Detonation 16   Sam 14 Avr - 13:37

Animal I Have Become de Three Days Grace retentit dans l'arena, des feux d'artifice éclatent de toute part. Le public est en folie ce soir, et nous voilà partis pour un nouvel épisode de... non plus Saturday Night Detonation, mais bien Sunday Night Detonation !

Une vidéo retrace maintenant les événements de One Way To Hell. Tyson Cash a battu Jeffrey Zedd dans un Thumbtack Match en profitant de l'aide de Cassandra Santa Maria. Celle-ci a ensuite perdu dans un Singapore Cane Match face à Elena Irons. La New Generation et Jérôme "Bettersweet" Richard ont remporté un 4 vs 4 Elimination Table contre la coalition des Strangers et des Chosen Ones, d'une bien drôle de manière : le luchador Vitro Hyte, des Chosen Ones a trahit son partenaire William Banks ! Ricky Rakoto a conservé le titre All Star contre Lennox Parker dans un First Blood Match. Le Reverend Horton Heat a annoncé que X-Generation avait droit à un title shot face aux champions Tag Team The Drinkers, les champions ont réussi à conserver leurs titres. Le Reverend a officialisé juste après son match, en annonçant que son partenaire était "Dieu". Cela ne lui a malheureusement pas permit de détrôner les Drinkers, car Almarik est intervenu pour le démolir (le Reverend, pas Dieu). Le champion de la UCW Danny Thompson a ensuite conservé son titre contre Joey Cameron dans un Last Man Standing Match. Enfin, dans le Main Event, Zack Lionhart a remporté le premier Doomsday Chamber of Pain de l'histoire, pour devenir le premier Underground Champion.


Martin L. Jefferson : Bonsoir à tous, et bienvenue à Detonation ! Ce soir, nous allons...


Mais Jefferson est déjà coupé, lorsque Play it Loud de MxPx retentit dans la salle. La foule fixe aussitôt le stage, et voilà le luchador Vitro Hyte qui apparaît sous le titantron, accompagné d'une femme plutôt charmante. Les fans ne semblent toujours pas avoir comprit les raisons de son geste lors de One Way To Hell, mais cela explique certainement sa venue ce soir ? La caméra montre rapidement un gamin portant une pancarte "Why Vitro, why ???"

Martin L. Jefferson : Ca me rappelle un truc.

Mark Fitzerald : Taisez-vous, Jefferson.

Le luchador atteint le ring, et fait signe à la foule de se taire. La jeune femme à côté de lui fait de grands sourires, l'air un peu niaise.

Vitro Hyte : Autant que je rassure tout le monde, si je suis venu ce soir, ce n'est pas pour présenter des excuses à William Banks. Pourquoi des excuses ? C'est plutôt moi qui mérite des excuses ! Banks aurait pu ruiner ma carrière à la UCW... tout comme la Lucha Libre a toujours ruiné ma carrière ! Vous vous demandez comment le luchador de la UCW a pu se conduire en traître, samedi dernier ? La réponse est simple. Il n'y a plus de luchador à la UCW !

Et sous les yeux de la foule ébahie, Vitro retire subitement son masque ! Ca y est, il vient de révéler son vrai visage à la foule, en commettant l'acte irréparable. Et le voilà qui présente maintenant la jeune femme à ses côtés.

Vitro Hyte : Je vous présente Carmen, ma femme ! Nous nous sommes mariés au début de l'année... jusqu'à présent, je m'interdisais de vous la présenter mais maintenant que je ne suis plus un luchador, je peux montrer au public que ma femme est magnifique ! Et pour sûr, elle l'est, car je suis un gagnant... contrairement à vous, qui n'êtes que des losers ! Vous savez qui sera votre idôle désormais ? La plus grande star latino... Antonio de La Luz ! C'est ainsi que je tiens à ce qu'on m'appelle désormais !

Vitro, ou plutôt Antonio, se tait à présent et Bailamos de Enrique Iglesias retentit... un nouveau theme song pour la Latino Star ?

Antonio De La Luz : Ah, j'oubliais... j'ai longtemps attendu le match que j'ai ce soir ! Pas que l'issue soit difficile à prévoir, non... mais j'ai hâte de mettre un terme à la carrière de William Banks ! Ce sera le premier acte d'Antonio De La Luz à la UCW ! L'acte suivant étant, bien sûr, de nettoyer les lieux de toutes les merdes et tous les minables qui hantent cette fédération, et remporter tous les titres !


It's Goin Down des X-ecutioners retentit subitement, interrompant Antonio. Et voilà Dynamite Joe qui arrive, le légionnaire semble furieux alors qu'il se dirige vers le ring.

Antonio De La Luz : Mais pour qu'il se prend, celui-là ?

Dynamite Joe : La ferme toi, je ne suis pas là pour toi. Dégage.

Malgré les protestations d'Antonio, Dynamite Joe entre dans le ring. Carmen calme la Latino Star, et tous deux s'éloignent, leur message a été donné de toute façon. Resté seul sur le ring, Dynamite Joe s'adresse à la foule.

Dynamite Joe : Le problème ce soir est sérieux. Ce que j'ai à dire est important, c'est un truc qui concerne les adultes. Ce qui s'est passé à One Way To Hell doit être réparé. Pour qui se prennent-ils, les Drinkers ? Ca arrive à peine à défendre son titre, et ça vient s'incruster dans ce qui fut le plus gros carnage de l'histoire de la fédération ? Un carnage duquel je DEVAIS sortir vainqueur ! Alors, ce soir, je demande deux choses. D'une part, l'occasion de coller une bonne raclée aux Drinkers, mais aussi une autre chance pour le titre Underground !

Joe attend quelques instants, Margareth Kingsley débarque alors sous le titantron. La General Manager de Detonation répond alors aux demandes du légionnaire.

Margareth : Tu demandes deux choses ? Cela tombe bien ! J'ai une idée qui rendrait tout ça très intéressant... ce soir, tu vas affronter les Drinkers dans un Handicap Match ! Et si tu gagnes, seulement, alors tu iras à Behind The Mask pour affronter Zack Lionhart.

Dynamite Joe : Ce n'est qu'une formalité ! Ce soir, Samuel et Scott Ryan vont avoir du mal à retrouver leurs dents !

Et le légionnaire s'en va, applaudi par une bonne partie de la foule, ravie de voir s'ajouter un match à la carte.


Martin L. Jefferson : Seul contre les champions par équipe... ça risque d'être difficile !

Mark Fitzerald : Mais l'enjeu en vaut la peine !



Rev Theory - Light It Up résonne et voilà qu'arrive Aurélien Keverland. Il arrive avec son manager et va sur le ring en laissant le micro et saute par dessus la troisième corde se mais sur la deuxième corde et montre sa main.

Les lumiéres bleues s'illuminent, la musique retentit, de la fumée blanche s'échappe alors lentement de l'entrée, on voit les faisceaux qui se reflètent dans la fumée, et la apparait Kent4ro, il s'avance lentement, surement, puis regarde le public d'un regard livide, il baisse légèrement la tête, les guitares de "Killswitch Engage" commencent leur riffs, des feux d'artifice blanc explosent en rythme avec la musique de et ce de chaques cotés de l'entrée. Le "Cuty Boy relève alors sa tête, puis s'avance en remontant ses manches une fois proche du ring il s'y glisse a l'intérieur, toujours a plat ventre il regarde de part et d'autre la foule en délire avant de se relever, un rideau d'étincelle blanche s'illumine alors tout autour du ring, puis s'arrêtent lentement...


Mark Fitzerald: Et c'est parti pour le premier combat de de cette seizième édition de Detonation !





Aurélien Keverland vs Kent4Ro
Les deux hommes sont sur le ring, il se tourne autour autour, aucun ne semble vouloir attaquer l'autre. Finalement "The Rockstar Straight Edge" fonce sur The Cuty Boy, mais se fait surprendre par un Codebreaker. Kent4Ro se projette dans les corde et Leg Drop, mais Aurélien Keverland, c'est retiré au dernier moment. Les deux homme sont désormais debout, et Keverland surprend son adversaire avec un Superkick, mais celui-ci ne tombe pas, il le projette alors dans le coin, mais là: Whisper In The Wind !

Martin L. Jefferson: Waouh !! J'adore ces mouvement comme ça !

The Cuty Boy ne perd pas de temps et enchaîne avec un DDT sur son adversaire qui venait de se relever, puis tente le premier tombé: 1,2 et dégagement ! Kent4Ro relève son adversaire mais se fait surprendre par un Neckbreaker. Keverland relève rapidement son adversaire et lui exécute un Alabama Slam. Puis le Straight Edge monte sur la troisième corde et Diving Moonsault, non il est réceptionné par les genoux de The Cuty Boy ! Les deux hommes sont au sol, mais Kent4Ro se relève le premier et poursuit avec un Leg Drop, puis un Elbow Drop, avant que son adversaire ne commence à ce relever. The Rockstar se relève avec l'aide du coin, mais The Cuty Boy exécute un Shining Wizard Combo.

Mark Fitzerald: Ces deux-là nous livre un joli combat !

Martin L. Jefferson: Un jolie combat ? Mais il est magnifique ce match, des trucs de folies, que des belles choses !

Kent4Ro monte dans les cordes et Diving Splash ! Non, Keverland a roulé sur le côté et esquivé le Splash ! Les deux homme se relève a peu près en même temps, mais Aurélien est plus rapide et surprend The Cuty Boy avec un Bicycle Kick, non, Kent4Ro l' a vu et parvient a saisir Aurélien Keverland en Powerbomb, qu'il réalise magnifiquement ! Il poursuit avec une série de Stomp, puis relève son adversaire. Puis tente une Suplex, non contré par un autre suplex de Keverland ! Aurélien poursuit avec une série de Elbow Drop, mais son adversaire parvient a se dégager et se relever. Keverland est motivé pour gagner, il chauffe la foule et réalise un Running Bulldog. puis l traine Kent4Ro jusqu'au coin, tout en le frappant puis, le laisse se relever et Yakuza Kick ! Il se prépar pour "La passion du rock" (Sliced Bread #2), c'est porté, non contré en Diammond Cutter !!! The Cuty Boy, place son bras sur "The Rockstar Straight Edge":1,2 et 3 !!!




Spoiler:
 


Mark Fitzerald: Ce fut un match assez court, mais avec de belle prise !

Martin L. Jefferson: Ouai, quel match: court mais explosif !



Et nous voilà maintenant dans le bureau de Margareth Kingsley. On entend frapper à la porte, et voilà la Perfect Coalition qui débarque ! Joey Cameron et Lennox Parker fixent la General Manager.
Lennox Parker : On ira droit au but. Puisque Joe a commencé les réclamations, on va s'y mettre vite fait. On veut des revanches pour les titres qu'on devait gagner à One Way To Hell.

Margareth : Que vous deviez gagner ? Autant que je vous rappelle un truc, les gars... si vous aviez perdu un titre, votre contrat vous offrirait une revanche. Mais là... rien. Votre tour est passé, il va falloir attendre !

Joey Cameron : Ah ouais, attendre ? Et que dirais-tu plutôt de l'idée que je te...

Margareth : Tu la boucles, le chauve. Ecoutez bien, vous deux. Ce soir, je ne suis pas d'humeur. Mon mari m'a quitté sous prétexte que je l'aurais trompé.

Joey Cameron : Oui, enfin t'es pas obligée d'utiliser le conditionnel, ta vidéo avec les Drinkers circule sur le net.

Margareth : Un conseil, ferme-la pour de bon. Ce serait tellement simple pour moi de vous virer...

Lennox Parker : Okay, c'est bon, on se tire.

Joey et Lennox quittent la salle. Se retrouvant dans le couloir, les deux hommes ne cachent pas leur colère.

Lennox Parker : Fait chier, merde ! Qu'est-ce qu'on fait ?

Joey Cameron : Eh, j'ai une idée. J'ai entendu dire qu'il y avait une petite sauterie au prochain pay-per-view... un truc avec un nom bizarre, c'est quoi déjà ? Ca ressemblait à Inside The Carnaval, ou Behind My Ass.

Lennox Parker : Behind The Mask ?

Joey Cameron : Ouais, voilà. Ecoute, on se lance là-dedans, on jarte toutes les faces de cul qui participent, on gagne... et au pay-per-view suivant, on récupère les titres par équipe. Qu'est-ce que t'en dis ?

Lennox Parker : J'en dis que c'est une excellente idée !



(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 16   Sam 14 Avr - 13:38

Traitor de Tarot retentit dans l'arena. Elena Irons et Sephora Blackstone apparaissent ensemble sous le titantron, les deux femmes se dirigent vers le ring alors que des pyros éclatent de tous côtés. La foule, surtout masculine, semble être largement derrière elles. Enfin, pas seulement les hommes, une association féministe s'est rassemblée ce soir en espérant que ce combat soit la preuve que deux femmes peuvent battre deux hommes.

On entend maintenant Get Back de Sum 41 Feat. Ludacriss et le public se met à huer. Bettersweet fait son apparition le regard hautain. il sourit d'un air supèrieur à la foule qui le hue et descend tranquillement la rampe en évitant de toucher les mains des fans.
L'intro de Money de Pink Floyd suivi de What do you for money honey de ACDC résonne dans l'Arena et c'est John Richmond qui rentre le premier dans l'Arena! Il s'avance vers le ring visiblement fier de lui et provoque le public. Il monte sur le ring, tout en se faisant huer et rejoint son partenaire de ce soir.




Elena Irons & Sephora Blackstone vs John Richmond & Jérôme "Bettersweet" Richard

Les deux femmes se demandent qui commence la première, mais Bettersweet ne perd pas une minute, il se jète sur BlackStone, coup de poing, puis un autre, Jérôme lui envoie un coup de genoux dans l'abdomen, projection dans les cordes, Clotehrsline esquivé par Sephora, et Chop ! Bettersweet se tient la poitrine, et elle recommence ! Attention, elle attrape Jérôme, et Inverted Atomic Drop ! Bettersweet se tient les parties ! Et Sephora grimpe sur la 3eme corde, elle y est presque, Bettersweet fonce et ... NON ! Elena envoie un violent coup dans la face de Jérôme ! On voit John qui sort de son coin, et il envoie un Dropkick sur la femme ! Quel méchant bonhomme ! Mais Sephora est toujours sur la 3eme cordes, et Diving Cross Body sur John !

Jérôme lui se relève, et oh oh ! Il tire els cheveux de la femme, mais non ! Slap dans sa figure, qui l'arrête ! Sephora part dasn les cordes, et NOn ! Powerslam pin ! 1 .. 2 .. Dégagement de Sephora ! Jérôme ramasse la femme au sol, coup de pied dasn l'abdomen, puis un Headbutt ! Il place la femme dans son coin, on voit John qui se remet dasn son coin, et Tag de l'équipe masculine ! John entre dans le ring, et Clothersline sur Sephora !

John attrape les cheveux et Scoop Slam ! On le voit qui commence à regarder Elena, il lui souris, mais cette dernière lui crache au visage, John reste immobile quelques secondes, et il lui fonce dessus, non, Shoulder dans l'abdomen, et OH ! School Boy Pin de la part de Sephora ! 1 .. 2 .. Dégagement ! John est debout, et ... Dropkick de la part de Sephora ! Blackstone, qui voit que John est dans prend son élan, elle part dans les cordes, mais Oh ! Bettersweet lui attrape les jambes, et elle tombe au sol, l'arbitre va vers Bettersweet et lui demande qu'est-ce qu'il lui a pris ?! Jérôme s'explique, il prend du temps, et ... Ohoh, John que fait-il ? Il appel quelqu'un dans le public, et on voit un homme sortir, il a une chaise avec lui ! Et il la donne à John, ce dernier lui donne un billet ! A ! Il avait tout prévu, l'arbitre discute encore, John se prépare, et ... Non !

Elena arrive dans le ring, elle envoie un LOW BLOW sur John ! Ce dernier se tient le bas, et Elena attrape la chaise et l'envoie à l'extérieur. On aperçoit Sephora arriver à pleine vitesse, et Spinning Wheel Kick ! L'arbitre voit ça, il se ramène sur John ! 1 .. 2 .. Dégagement de Richmond ! Bettersweet dasn son coin, demande à son partnaire de faire le changement, Elena fait le tag avec Sephora, et elel fonce sur John, mais ... Oh ! Jawbreaker de la part de John, et TAG ! Jérôme fonce sur Elena, et oh oh oh, one minute, esquive et ... oh ! Crucifix Pin ! 1 .. 2 .. 3 !




Spoiler:
 


Traitor de Tarot retentit dans la salle, et Elena Irons célèbre sa victoire avec la foule. Sephora la rejoint aussitôt et les deux femmes célèbrent ensemble. Un bon point pour les lutteuses de la division ce soir !



On se retrouve en backstage, avec le champion Underground Zack Lionhart qui se balade en compagnie de Tyra, tenant celle-ci en laisse. Le champion du monde passe alors par là, et jette un regard dégoûté au traitement que fait Zack à son "esclave". Zack fixe Danny avec dédain.

Zack Lionhart : Peu importe les ceintures que chacun de nous porte... tu devrais être satisfait de ne pas avoir combattu dans le Doomsday Chamber of Pain. Un faible comme toi n'aurait jamais pu tenir le choc. Mais si tu ne perds pas bientôt la ceinture mondiale, tu devras tôt ou tard subir ma force destructrice. Et crois-moi, que tu sois ou pas entre quatre murs... chaque fois que je suis là, c'est l'enfer pour celui qui me fait face.

Le champion du monde reste quelques instants silencieux face à cette déclaration, puis répond.

"Exy" Danny : Bien. Mais la prochaine fois... la charmante Tyra devra trouver autre chose que m'attacher aux barreaux d'un lit, car ça n'avait pas suffi à m'empêcher de te soumettre à Bad Destiny.


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 16   Sam 14 Avr - 13:38

Et nous voilà maintenant en backstage, et on retrouve le Reverend Horton Heat qui est plongé dans une discussion passionnante avec Jeffrey Zedd, les deux hommes semblent bien s'entendre. De quoi parlent-ils ?

Reverend Horton Heat : Vois-tu Jeffrey, ta vision du paradis est erronée. Le paradis n'est pas la recherche de la symbiose avec soi-même. Le paradis est une réelle pureté du corps et de l'esprit, qui ne peut être pleinement atteinte qu'avec la lutte active contre les suppôts du démon et...

Jeffrey Zedd : Ouais, mais comment reconnaître le bien du mal chez les autres ?

Reverend Horton Heat : Il y a les hommes du bien, et les hommes du mal... tu vois, il suffit de...

Jeffrey Zedd : Le bien et le mal sont en chacun de nous. D'ailleurs, comme disait Ronnie James Dio...

Une petite toux se fait entendre. Apparemment, la discussion va être interrompue. The X-Generation vient de se pointer, THe XTrem et Thomas Hardy semblent avoir des comptes à demander au Reverend.

The XTrem : A One Way To Hell, on t'a donné un coup de pouce malgré le fait qu'on avait déjà du lourd de prévu.

Thomas Hardy : Alors on aimerait un peu de reconnaissance. On veut un peu de défi pour la X-Generation, quelque chose de gros. Pourquoi n'aurait-on pas un match ce soir ?

Reverend : Vous avez participé à deux matchs à One Way To Hell, ce soir c'est repos pour vous. Maintenant, que les choses soient claires... ce que j'ai fais lors du pay-per-view, c'était vous donner une chance. C'était à vous de la saisir, je n'ai pas de comptes à vous rendre.

The XTrem : Ecoute bien, le curé, je suis là depuis les débuts de la fed, j'ai beaucoup donné pour la UCW. Je crois que le moment est venu pour moi de toucher à l'or. Si Hardy et moi on avait su plus tôt qu'on aurait cette opportunité, on les aurait gagnés, ces titres Tag Team. On veut une autre chance à Behind The Mask.

Reverend : C'est trop tôt pour une seconde chance, et la place sera prise par une équipe ce soir. Cela dit... si vous avez envie de tenter le titre Tag Team, c'est toujours possible... à vous de gagner ce droit en remportant le Behind The Mask Match.



Bailamos de Enrique Iglesias retentit dans les oreilles des fans, et c’est Vitro Hyte, ou devrais-je dire Antonio De La Luz, qui sort en compagnie de sa femme Carmen ! Avec calme, il se dirige vers le ring, en ignorant la foule qui commence à le huer à cause de ce soudain changement d’attitude. Une fois sur le ring, il embrassa sa femme une dernière fois avant que celle-ci ne descende du ring, en faisant son rôle de manager.

Mark Fitzerald : Une nouvelle attitude pour Vitro Hyte, et donc un nouveau theme song pour lui. J’ai bien hâte de voir ce qu’il va pouvoir donner à son ancien partenaire.
Martin Jefferson : En tout cas, je sais ce que Banks pourra lui donner en retour. Après sa trahison lors du dernier Pay-Per-View, il va falloir s’attendre à ce que ça chauffe entre les deux.


La semisweet Symphony retentit à son tour, et c’est un William Banks frustré qui se dirige vers le ring, sous les encouragements de la foule. Il ne fait pas son entrée habituelle, voulant en venir aux mains le plus vite possible. Arrivé sur le ring, il fonça directement sur Antonio De La Luz, qui l’évita en descendant hors du ring !
Martin Jefferson : Et bien ! Il veut tout de suite commencer à ce que je vois !

Mark Fitzerald : Mais Antonio est vaillant et rusé. Il ne le laissera pas faire aussi facilement.





William Banks vs Antonio De La Luz





L’arbitre retint Banks pour que celui-ci ne sorte pas du ring avant la cloche, en même temps de faire signe à Antonio de revenir. Ce dernier prit bien son temps avant de mettre les pieds sur le ring, et il commença à narguer Banks, qui était encore retenu par l’arbitre. Ce dernier, relâchant William, se poussa pour laisser la place à Banks d’attaquer Antonio de façon inattendue ! Une tonne de coups de poings de la part de Banks obligea Antonio à reculer vers les cordes. Puis Banks le projeta vers les cordes opposés… Surpassement ! William ne semble pas en avoir fini, puisqu’il le releva pour lui donner un European Uppercut ! Et un autre ! Et un troisième ! Antonio fut obligé d’aller dans le coin pour ne pas en recevoir d’autres. Banks en profita pour le projeter vers un autre coin, et courir ensuite vers lui… Turnbuckle dropkick ! Le tombé :

1…

2…

Un Kick out.
Mark Fitzerald : Début très intense pour William Banks dans ce match. Il a l’air déterminé à vaincre l’ancien Vitro Hyte…


Martin Jefferson : Parlant de lui, je trouve qu’il a un début un peu long, pour quelqu’un qui se croit bon… Vous ne trouvez pas ?
Mark Fitzerald : Peut-être…


Banks releva une nouvelle fois Antonio… Mais ce dernier répliqua avec un écrasement du pied de William ! La foule commence à le huer ! BOUH ! Tandis que Banks est penché en se tenant le pied, Antonio en profita pour lui faire un DDT ! Tout de suite le tombé :

1…

Un kick out rapide pour Banks. Antonio releva par les cheveux William, lui cria des insultes en espagnol (traduction impossible, désolé…) puis cogna sa tête contre le coin. Profitant que Banks soit sonné proche du coin, il sauta par-dessus la troisième corde et lui fit un moonsault alors qu’il était encore debout ! Il va tenter le tombé… Non, il ne se penche que pour prendre la tête de Banks et l’amener vers les cordes, toujours couché, et… Il s’aida des cordes pour l’étrangler ! L’arbitre commença tout de le compte : 1, 2, 3, 4 Il relâcha Banks pour éviter la disqualification. La tête toujours sur la corde, il réfléchit un moment, puis la plaça sur la deuxième corde… Quoi ? Il va tenter un 619 ? Oui ! Les fans commencèrent à applaudir bruyamment ce move qui est très populaire malgré qu’il soit devenu un méchant… Attention… Il court vers les cordes… Et s’arrêta ? Oui, il s’est bel et bien arrêté dans sa course ! Qu’y a-t-il ? Il fit signe à la foule qu’il se fout de ce finisher, et marcha vers Banks pour l’étrangler une nouvelle fois ! Les fans le huèrent de plus belle en voyant qu’il a transformé le célèbre 619 en un piteux étranglement. L’arbitre compte : 1, 2, 3, 4 Il s’arrêta encore une fois à temps pour ne pas être disqualifier. Il remit Banks, sur le sol, et se coucha sur lui :

1…

2…

Un kick out !

Martin Jefferson : Quel manque de respect ! Il a transformé son 619 en un étranglement juste pour mettre la foule sur son dos !
Mark Fitzerald : En tout cas, il a l’air bien déterminé à devenir le méchant…


Antonio se plaignit en espagnol à l’arbitre (on entendit quelques ‘’Tres ! Tres !’’), mais ce dernier n’en fit rien, ce qui est 2 est 2. Avec mauvaise humeur, il releva William, qui répliqua avec un Enzuigiri ! Antonio, sonné, tomba à terre, et William Banks put en profiter pour monter sur la troisième corde… Attention… Il saute… Splash ! Antonio se tint le ventre pour ne pas vomir ! Banks releva tout de suite Antonio… Dropkick ! Antonio est repoussé vers le coin suite à ce saut, et Banks courut vers lui… Turnbuckle spear ! Antonio souffre atrocement ! Il se mit à genoux suite à ce spear, et Banks recula pour prendre un élan… Que va-t-il faire ? Oui ! Il veut faire sa Sérénade ! Son finisher ! Il commença à courir et leva le genou à la toute dernière seconde… OUI ! SÉRÉNADE (Running High Knee Strike) ! C’est fini pour lui ! Le tombé :

1…

2…

TR… QUOI ? L’arbitre a arrêté de compter ? Oui ! Il est venu voir Carmen, la femme d’Antonio, qui n’arrêtait pas de monter sur le ring pour déranger l’arbitre ! Ce dernier demanda gentiment à la madame de partir, mais elle n’en fit rien et resta sur le ring. Banks se releva et alla derrière l’arbitre pour voir ce qu’il se passe… QUOI ? LOW-BLOW DE LA PART D’ANTONIO PENDANT QUE PERSONNE NE REGARDAIT ! OMG ! Banks se tint les parties, tandis que l’arbitre se retourna, sans savoir pourquoi il se tenait les parties génitales, et Antonio De La Luz le prit sur ses épaules… Attention… BUENOS NOCHES (Go To Sleep) ! SON FINISHER ! C’EST TERMINÉ POUR BANKS ! Le tombé :

1…

2…

3 !



Spoiler:
 

Bailamos de Enrique Iglesias retentit de nouveau, et Carmen alla embrasser son mari qui vient de gagner sa première victoire en tant qu’Antonio De La Luz ! Les deux narguèrent ensuite Banks, étendu sur le sol et inconscient, et De La Luz cracha dessus, en signe de non-respect, avant de quitter le ring et de célébrer sur la rampe d’entrer, tandis que tout le monde commença à huer les deux amants.

Mark Fitzerald : Et voilà, une première victoire pour Antonio De La Luz, qui constituera peut-être la première d’une longue winning streak s’il continue à utiliser ce genre de tactiques…

Martin Jefferson : J’espère que quelqu’un lui règlera son compte à ce gaillard : on ne mérite pas de gagner un combat qu’on a triché. C’est une règle de luchadore !

Mark Fitzerald : Mais il n’est plus luchadore, Martin…

Martin Jefferson : Et alors ?

Mark Fitzerald :



(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 16   Sam 14 Avr - 13:39

Et on se retrouve encore une fois de plus en backstage, et voilà Joey Cameron et Lennox Parker qui continuent de se balader dans les couloirs, tout en causant, ils croisent le Rickmeister qui se balade avec sa ceinture All Star.

Rickmeister : Alors, les losers ? Comment se passe votre soirée ? Ca n'a pas été trop difficile de se lever ce matin, comme tous les matins, et voir un loser dans le reflet de la glace ?

Joey Cameron : Contrairement à ce que tu crois Ricky, je n'ai pas vu de loser. Ce matin, j'ai vu un homme magnifique dans mon miroir.

Rickmeister : Lennox était derrière toi ? Ah oui, vous devez partager la même chambre d'hôtel, sûrement. Et le même lit...

Lennox Parker : Ferme-la, Rakoto, nous cherche pas. On n'aurait pas de mal à te...

Rickmeister : Au fait Lennox, c'est vrai que t'es tombé dans les pommes parce que t'avais une coupure au visage ?

Lennox Parker : Faux ! Entièrement faux !

Joey Cameron : Laisse, Lennox... il fera moins le fier... quand on aura démoli sa petite gueule !!!

Joey semble sur le point de se jeter sur le champion All Star, mais à ce moment, Aurélien Keverland passe par là et retient l'attention des trois hommes.

Aurélien Keverland : Eh, vous ! Rejoignez mon mouvement straight edge !

Joey, Lennox et le Rickmeister échangent un regard alors que le silence le plus complet vient de tomber. Puis, subitement, ils éclatent de rire tous les trois. Keverland les regarde un peu surpris. Lennox se met à imiter la voix de Keverland...

Lennox Parker : Hahaha, l'autre ! Oh, rejoignez mon mouvement straight edge ! Des champignons et des fraises des bois pour tout le monde !

Aurélien Keverland s'en va, l'air vexé, alors que les trois hommes continuent de rire. Curieusement, Joey et Lennox semblent avoir complètement oublié qu'ils étaient sur le point de se foutre sur la gueule avec le Rickmeister.



Welcome To The World de Kevin Rudolf retentit dans l'aréna , de la fumée noir d'un cotê et verte de l'autre sort de sous le titantron et Cassandra arrive sur la stage accompagné de Tyson juste derriére avec son sceptre. Ils avancent lentement puis s'arrettent en plein milieux de la rampe , Cash pointe son sceptre vers Cassandra qui prend la pose en rigolant comme une folle alors que des billets de 100$ tombent sur eux. Puis ils continuent d'avancé et montent enfin sur le ring où ils enlévent tous les deux leurs manteaux.

Les lumières s'éteignent, Bodies de Drowning Pool retentit dans la salle. Tiger Ted's saute alors d'une trape, Black Lotus arrive en arrière alors que les lumières se rallument. Les deux hommes se dirigent vers le ring, alors que des fireworks rouge et jaune explosent de chaque coin.





Money & Passion Frenzy vs The Strangers


Ce sont Cassandra Santa Maria et Tiger Ted's qui vont ouvrir le match. On commence avec une prise de contact entre les deux, l'épreuve de force est remportée par Tiger Ted's. Tiger porte des atémis à la lutteuse, puis un Standing Dropkick ! La jeune femme se retrouve à terre, mais Tiger ne tarda pas à la relever rapidement... il tente d'empoigner Cassandra, mais celle-ci se dégage, commence à tourner autour de l'adversaire... Cassandra lui envoie alors une série de droites, et enchaîne avec une Belly to Belly Suplex !

Mark Fitzerald : C'est la journée de la femme, on dirait !

Martin L. Jefferson : Ce n'est que le début du match... Cassandra va se prendre une belle raclée, vous verrez.

Pour l'instant, Cassandra relève Tiger, le fait reculer avec quelques droites, Irish Whip, elle l'envoie dans les cordes... elle tente de lui porter une Clothesline mais Tiger l'esquive, il commence alors à la lever en position du fireman's carry, et réalise un sitout face slam ! Il va aussitôt faire le tag avec Black Lotus, qui revient vers Cassandra. Ca ne semble pas l'enchanter de frapper une femme mais il n'a pas le choix, l'enjeu du match est quand même le title shot pour Behind The Mask ! Il commence à relever Cassandra, celle-ci lui flanque une belle gifle et se prépare à disparaître... mais Black Lotus ne la laisse pas s'échapper, il la rattrape par la main, la retient au centre du ring et l'abat sur le tapis, il lui porte alors un armbar ! Bien concentré, il tente de faire abandonner la jeune femme, celle-ci semble en difficulté... les cordes sont loin, et Lotus exécute très bien la prise ! C'est cependant sans compter sur la fourberie de Tyson Cash, qui intervient pour casser la prise. Il retourne satisfait à sa place, Cassandra se relève à présent, elle porte alors une Suplex à Lotus ! Et elle court faire le tag à Tyson !

Mark Fitzerald : L'équipe de Tyson et Cassandra semble bien fonctionner quand ils travaillent ensemble...

Tyson fait maintenant face à Black Lotus, les deux hommes se fixent quelques instants... Black Lotus porte quelques Backhand Chop à Tyson, le faisant reculer, tentative d'Irish Whip... contrée par Tyson, qui tente une Clothesline, esquivée par Lotus qui réalise un Neckbreaker ! Il relève Tyson, et réalise un DDT, écrasant la tête de son adversaire sur le tapis. Il tente alors le tombé :

1...

2...

Dégagement ! Les Strangers n'ont pas encore gagné leur ticket pour Behind The Mask. Black Lotus salue la foule, alors que Tyson se relève. Les deux hommes commencent à se tourner autour? Lotus attaque de nouveau, s'est esquivé par Tyson qui réalise un Scoop Slam ! Il réalise quelques descentes de l'épaule, avant de le relever et tenter une Powerbomb ! Qu'il porte avec succès, avant de réaliser le tombé. Il place ses pieds sur les cordes, l'arbitre n'a pas vu ce détail et a commencé à compter !

1...

2...

3 !!!




Spoiler:
 


C'est pas passé loin ! Et le match continue à présent, Black Lotus s'est relevé et compter bien faire payer à Tyson ce qu'il vient de faire. Il projette Tyson dans les cordes, lui porte une Clothesline ! Il lui envoie des droites, puis le balance contre le poteau du ring, il commence à l'installer au-dessus... et délivre une Superplex ! Black Lotus tente aussitôt le tombé :

1...

2...

Dégagement de Tyson Cash !

Martin L. Jefferson : On n'en voit pas le bout !

Peu importe, Black Lotus décide de refaire le tag avec Tiger Ted's. Tiger revient sur le ring, alors que Tyson se relève, tentative de projection de Tiger... mais c'est renversé par Tyson qui envoie Tiger dans les cordes, et qui l'acuceille avec un Flapjack ! Il porte alors des descentes du coude, puis va se projeter lui-même dans les cordes alors que Tiger se relève... Running STO de Tyson Cash !!! Il semble vouloir porter une prise de finition, mais Cassandra Santa Maria lui fait signe qu'elle compte s'en charger. Il accepte finalement de faire le tag.

La vipère venimeuse entre sur le ring, Tiger est au sol mais Black Lotus semble vouloir s'en mêler, il tente un Dropkick qui est esquivé par Cassandra. Tyson Cash intervient aussitôt et tente de s'en prendre à Lotus, celui-ci balance Cash par-dessus la troisième corde ! Il se tourne vers Cassandra, celle-ci a profité de cette distraction et se retrouve derrière lui, elle lui porte maintenant un Belly to belly Italian Suplex !!! Elle n'a plus qu'à fixer Tiger Ted's telle une vipère, et attend qu'il se relève... Tiger se relève sans se douter de ce qui l'attend, et Cassandra s'élance vers sa proie, pour infliger son Death of the Precious ones (spear à la Edge) !!! Elle couvre ensuite Tiger Ted's pour le tombé :

1...

2...

3 !!!



Spoiler:
 


Welcome To The World de Kevin Rudolf retentit dans la salle, et Tyson vient féliciter sa partenaire qui semble très fière de son coup. Les deux jettent des regards amusés à leurs adversaires, puis fixent la foule d'un air impérieux. Behind The Mask n'attend qu'eux !

Martin L. Jefferson : Les Drinkers vont affronter deux femmes à Behind The Mask.

Mark Fitzerald : Euh, il y a Tyson Cash dans l'équipe...

Martin L. Jefferson : C'est bien ce que je dis. Et ce soir, Cassandra a montré qui faisait l'homme !


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 16   Sam 14 Avr - 13:39

On se retrouve maintenant dans la loge de la New Generation. Bazz, Flow et Richmond discutent apparemment de Behind The Mask.

Flow : C'est l'opportunité de récupérer les titres Tag Team, on ne doit pas la laisser passer !

Bazz : En effet Flow, mais les titres Tag Team ne vont qu'à deux personnes... il faut qu'on se partage les tâches.

John Richmond : Alors, qui participe au Behind The Mask Match ?

Bazz : Flow et moi avons déjà été champions, ça veut dire qu'on n'aura aucun mal à le devenir.

Flow : Toi John, t'as qu'à viser de nouveau le titre All Star, c'est vrai quoi, à force de te planter t finiras par réussir.

Bazz : A condition bien sûr de plus jamais te laisser battre par une gonzesse !

John Richmond : Ma défaite de ce soir était de la faute de Jobbersweet, ça n'arrivera plus. Et cette pouffe d'Elena devrait éviter à l'avenir de se mesurer à des hommes comme moi ! Qu'est-ce qu'elle croit, celle-là... qu'elle peut se mettre sur mon chemin pour briguer le titre All Star ?

Flow : Montre lui qui commande !

Bazz : C'est ce qu'on doit tous faire. Prouver à tous ces nazes quel est le clan qui domine la UCW !




Mark Fitzerald : On poursuit cette soirée d’après Pay-Per-View avec un match qui opposera « The Maestro of Evil » Almarik à Benjamin Marshall !
Martin L. Jefferson : Un match qui promet entre ces deux adversaires qui se sont rencontrés lors de notre Main-Event à One Way to Hell, un match qui est maintenant gravé dans l’histoire de notre jeune fédération !


Mark Fitzerald : Vous avez absolument raison Jefferson ! Mais bon, on verra si Benjamin Marshall pourra prolonger sa série de victoires !

30/30-150 de Stone Sour se fait entendre dans l’aréna, et Benjamin Marshall fait son entrée sous les huées du public. En descendant la rampe, il se met à insulter quelques fans présents près des barricades pour ensuite tracer son chemin vers le ring. Il glisse sous la première corde et monte ensuite sur un des coins pour se mettre à regarder la foule d’un air de dégoût.Un début sinistre similaire à la marche impérial de Stars Wars se fait entendre, alors qu'on voit des flammes apparaître. On peut voir qu'il y a beaucoup de brouillard pendant l'entrée et des flammes qui apparaît sur les stages (un peu comme l'entrée de the Undertaker). Lorsque cela commence à balancer, on peut voir qu'un ascenseur avec un trône se mets à monter et Almarik qui est vêtu d'une armure gothique est assis dessus. Il se lève tranquillement de son trône et marche tranquillement vers les rampes, accompagné par Ivy, alors que les flammes apparaissent lorsqu'il franchit les rampes. Proche du ring il grimpe lentement dans le ring, et lorsqu'il est enfin entré dans le ring, Almarik s'approche au centre tout en levant ses deux bras dans les airs et lorsqu'il descend d'un geste brusque des flammes apparaît dans les quatre coin comme un inferno match, alors que ce dernier se mets à rire d'un air diabolique. Lorsque la lumière fut enfin, il enlève son armure révélant son torse nu couvert de tatouages et c'est alors qu'il se met à regarder Benjamin Marshall, prêt à en découdre. Ivy, quant à elle, prend place en ringside.


L’arbitre s’assure que les deux lutteurs ne cachent aucun objet pouvant entraîné la disqualification et fait ensuite sonner la cloche pour que le match débute.




Benjamin Marshall vs. Almarik



La cloche vient tout juste de sonner et d’entrée de jeu, Marshall semble déjà un peu hésitant devant le physique beaucoup plus imposant d’Almarik. Ce dernier décide donc de s’avancer vers son adversaire. Almarik tente une attaque pour coincer Marshall dans un des coins du ring mais celui-ci passe sous le bras d’Almarik et se mets à l’attaquer avec plusieurs coups de poing alors que le Big Man est dans un des coins, il parvient à repousser Marshall qui fait une roulade arrière. Il se redresse et force directement sur Almarik mais ce dernier le surprend avec un Big Boot ! Il relève Marshall et le projette dans les cordes pour ensuite le prendre en Sidewalk Slam. C’est réussit ! Almarik relève encore une fois son adversaire mais cette fois-ci, c’est pour lui porter un Backbreaker ! Et le voilà maintenant qui se met à étrangler Marshall au sol avec son Darkness Choke ! Almarik applique cette prise avec tellement de pression et d’acharnement que Marshall en souffre énormément. Il tente désespérément de se sortir de cette emprise en gigotant mais rien n’y fait, Almarik ne lâche jamais prise ! Heureusement pour le lutteur toujours invaincu, l’arbitre fini par intervenir après quelques temps pour stopper la fureur du Maestro of Evil. Almarik lâche donc prise au compte de 4 de l’arbitre pour éviter d’être disqualifié. L’arbitre le fait reculer un peu pour que Marshall puisse reprendre ses esprits.

Martin L. Jefferson : Il était bien temps que l’arbitre intervienne ! Almarik allait tuer Benjamin Marshall !

Mark Fitzerald : Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme Almarik « The Maestro of Evil ». C’est parce qu’il est un démon sans pitié !

Le lutteur chauve se relève très difficilement tout en se tenant la gorge de douleur alors qu’Almarik repousse l’arbitre pour retourner s’en prendre à Marshall. Celui-ci le voit venir et d’un geste désespéré, il surprend Almarik avec un Small Package !

1………

2………

Mais non ! Almarik s’en dégage !

Almarik se relève immédiatement et étant furieux de s’être fait piéger de la sorte, il ne tarde pas à s’attaquer à Marshall avec une clothesline que ce dernier esquive ! Marshall a profité de sa rapidité pour anticiper l’attaque de son adversaire. Et le voilà maintenant qui court dans les cordes pour revenir vers Almarik avec une attaque mais ce dernier l’intercepte pour contrer Marshall. Oh mais encore une fois Marshall fait parler sa rapidité et sa vivacité en renversant la prise en Tornado DDT !

Martin L. Jefferson : Superbe contre de la part de Marshall ! Quelle rapidité !

Mark Fitzerald : Avec un adversaire aussi coriace que Almarik en face, il se doit d’utilisé au maximum sa rapidité.

Alors que The Maestro of Evil se relève tout en étant un peu étourdis, il se fait surprendre par un Over Castle de la part de Marshall qui en avait profité pour monter sur la troisième corde ! Benjamin Marshall relève Almarik mais ce dernier ne se laisse pas faire puisqu’il repousse Marshall de toutes ses forces. Mais cela n’empêche pas le lutteur chauve de revenir à la charge un Shining Wizard alors qu’Almarik était encore à genoux ! Marshall s’y prend maintenant avec une prise de soumission… Le Sharpshooter ! OH mais non ! Il n’a même pas le temps de placer la prise que Almarik tire le bras de Marshall et lui applique une clé de bras ! Marshall chute et se retrouve maintenant avec le bras emprisonner par l’emprise du Maestro of Evil ! Encore une fois, Almarik applique beaucoup d’intensité dans sa prise de soumission et Marshall doit subir la douleur tout en essayant de s’en sortir !

Martin L. Jefferson : Marshall aurait dû être plus vigilent lorsqu’il voulait porter le Sharpshooter !

Mark Fitzerald : Peut-être qu’il ignorait qu’Almarik est un spécialiste des MMA et un expert en soumission !

Martin L. Jefferson : Ce détail risque de coûter cher à Marshall !

Ce n’est qu’après plusieurs secondes de douleurs interminables pour Marshall qu’il parvient à attraper les cordes. Sauf qu’encore une fois, Almarik joue avec le feu en attendant que l’arbitre se rendre au compte de 4 pour arrêter. Et puis une fois de plus, l’arbitre fait reculé Almarik. Marshall profite de cet instant pour se glisser à l’extérieur du ring, il semble totalement épuisé. Almarik s’en va donc le rejoindre, ignorant les consignes de l’arbitre. Il contourne le ring en passant à côté d’Ivy qui lui dit de faire souffrir son adversaire d’une voix hystérique. Alors qu’il arrive près de Marshall, ce dernier le surprend avec Mid Kick. Il projette ensuite Almarik vers les escaliers du ring mais il n’y parvient pas ! Almarik est beaucoup trop fort physiquement. C’est donc celui-ci qui projette à son tour Marshall de toutes ses forces ! L’impact fût si puissant que le dos de Marshall s’est littéralement « explosé » sur les escaliers en métal ! Alors que Marshall est très mal en point au sol, le lutteur aux longs cheveux noirs en rajoutent en le relevant et en lui portant un Unholy Bomb (JBL Powerbomb) ! La foule se met à scander des « Holy Shit » devant cette prise extrêmement douloureuse !

Martin L. Jefferson : Oh mon dieu ! Almarik est vraiment cruel !

Mark Fitzerald : Surtout que Marshall a déjà beaucoup souffert lors de notre dernier Pay-Per-View ! Il n’a décidemment pas le droit à aucun repos celui-là !

L’arbitre en est au compte de 5 au moment où une voix provenant du titantron attire l’attention de tout le monde dans l’aréna… C’est la voix du Reverend Horton Heat qui s’avance vers la rampe, un micro en main. The Maestro Evil tourne son regard vers le Reverend qui préfère rester sur le titantron. Le président de la fédération se met à vanter la religion avec des paroles à caractère religieuses. Almarik l’écoute pendant quelques secondes tout en le regardant d’un air bizzare. Il veut le rejoindre pour s’en prendre à lui mais Ivy le résonne en lui indiquant que l’arbitre en est déjà au compte de 8. Almarik se retourne alors, ignorant le Reverend, et veut remonter dans le ring mais Benjamin Marshall le repousse avec un Baseball Slide au compte de 9 ! En effet, pendant que Almarik était distrait par le discours du Reverend, Marshall en a profité pour se faufiler sur le ring. L’arbitre est rendu au compte de 10… Il fait donc sonner la cloche !




Spoiler:
 



Le thème de Marshall retentit dans l’aréna et celui-ci se relève difficilement sous les huées de la foule qui le critique pour sa manière lâche d’avoir remporter le match. Mais celui-ci s’en moque et quitte immédiatement le ring en direction des coulisses alors qu’Almarik se relève à l’extérieur du regard et fixe directement le Reverend sur le titantron d’un regard furieux. Le Reverend se contente de lui sourire.

Reverend : Almarik, tu m'as fais perdre une quête qui m'était chère à One Way To Hell. Tu as osé t'opposer à la volonté de Dieu. Ta perfidie te perdra... tu paieras tes crimes, et cette fois, c'est moi-même que Dieu a chargé de la mission... de t'expédier droit en enfer ! Ainsi soit-il.

Et puis il retourne en coulisse pendant qu’Almarik est encore plus furieux.

Martin L. Jefferson : Je sens que le Reverend viens de se mettre les pieds dans les plats en narguant Almarik de la sorte !

Mark Fitzerald : Il se devait bien de se venger suite à ce qu’Almarik lui a fait à One Way to Hell. Mais en effet, ça risque de mal tourner pour lui maintenant !


(publicité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 16   Sam 14 Avr - 13:40

You're Going Down des X-Executionners retentit ensuite dans la salle. Quand le premier accord de l'intro résonne dans l'arène, une explosion de pyrotechnique a lieu sous le titantron, donnant l'impression d'une véritable explosion. Ensuite, Joe apparaît et descend la rampe d'un pas décidé suivit par son disciple Dragon X. Le légionnaire fait un salut militaire, alors qu'il entre dans la cage à son tour et se laisse enfermer dans une chambre lui aussi.Line in the Sand de Motorhead retentit dans l'arena. Les Drinkers apparaissent, brandissant fièrement leurs ceintures. Ils se dirigent vers le ring, tranquillement, balançant de l'alcool sur les fans du premier rang. Ils se dirigent tranquillement vers le ring, l'air de bien se marrer à l'idée d'affronter un adversaire seul ce soir. Ca va être du tout cuit pour eux ! Samuel et Scott Ryan fixent le légionnaire en le narguant, Joe leur lance en retour un regard assassin. Il ne semble guère intimidé, et est toujours décidé à leur faire payer leur intervention lors de One Way To Hell.






Handicap Match
Dynamite Joe vs The Drinkers


Samuel et Scott Ryan se mettent rapidement d'accord, c'est Samuel qui va commencer le match. The Street Fight Legend fait signe au légionnaire d'avancer vers lui, voir un peu ce qu'il a à raconter. Joe ne se le fait pas répéter deux fois, il s'élance aussitôt vers Samuel pour l'empoigner, Samuel se débat, une épreuve de force commence entre eux... Dynamite Joe tente de pousser l'adversaire dans les cordes, celui-ci se débat en envoyant un coup de genou dans le genou du légionnaire, et Samuel projette Joe dans les cordes, le légionnaire revient vers lui, Big Boot de Samuel ? Esquivé par Dynamite Joe qui rebondit dans l'autre côté, et qui attrape la nuque de la moitié des champions par équipe pour porter un Bulldog ! Samuel est en train de se relever, Joe prend de l'élan dans les cordes, Handspring Back Elbow ! Le légionnaire semble dominer cette première partie de match, il commence à scruter son adversaire, prêt à l'attaque... Samuel est en train de se relever, Dynamite Joe s'élance, superkick ! Non, Samuel baisse la tête, il se retrouve derrière le légionnaire et réaliste une German Suplex ! The Street Fight Legend tente immédiatement un tombé : 1... non, Dynamite Joe se dégage déjà, décidé à montrer qu'il ne se laisserait pas avoir si rapidement. Il se relève maintenant, mais Samuel repasse déjà à l'attaque, il lui porte un headbutt, un deuxième... faisant reculer le légionnaire, il l'aggripe soudain au visage, court et vient lui écraser la face contre le turnbuckle, il refait ça une seconde fois avant de le retourner contre lui et lui porter un facelock. DDT ! Dynamite Joe est au sol, Samuel va maintenant faire le tag avec Scott Ryan.

Mark Fitzerald : Les champions économisent leur force par des changements rapides... ça risque d'être très dur pour Dynamite Joe qui est seul !

Martin L. Jefferson : Mais Dynamite Joe, c'est Dynamite Joe !

Mark Fitzerald : Joe est un athlète de haut niveau, c'est indiscutable. Mais il ne vaut pas un bon Rickmeister...

Et voilà The Australian Drinker Scott Ryan qui fait son entrée dans le ring, alors que Dynamite Joe est en train de se relever. Scott est déjà sur lui, décidé à ne laisser aucun répit à son adversaire. Il lui porte une série de droites, Joe se défend en se protégeant de ses bras, Scott Ryan l'abat au sol avec une Clothesline ! Et il y va pour une descente du genou dans la face de Joe, puis une deuxième, une troisième...

Mark Fitzerald : Le match avait bien commencé pour Dynamite Joe, mais ça se complique très vite ! L'avantage des Drinkers se fait ressentir...

The Australian Drinker tente maintenant d'appliquer un Cobra Clutch à son adversaire, mais Joe se défend en portant des coups de coude dans le bide de son adversaire, et ne le laisse pas porter la prise. Le légionnaire est de nouveau debout, et la foule se met à l'encourager ! Ca ne plaît pas à Scott Ryan, qui tente un facelock mais est contré par Joe, qui lui porte un dropkick ! Joe reprend alors le contrôle de la situation, il soulève Scott et le place sur ses épaules, Samoan Drop !!! Le légionnaire tente le tombé :

1...

2...

Dégagement de Scott Ryan ! Les Drinkers auraient pu se faire humilier ce soir, mais rien n'est encore joué. Pour l'instant, Dynamite Joe se met à insulter Scott, semblant lui dire de faire moins le malin.

Martin L. Jefferson : Il semble plus concentré sur la correction qu'il veut infliger aux Drinkers que sur le match ! Il devrait faire attention, vu l'enjeu pour lui...

Mark Fitzerald : Au contraire, je trouve que Dynamite Joe prend les choses très au sérieux. Sinon, il se serait déjà fait disqualifier et serait en train de lacérer ses ennemis à coups de fil barbelé.

Joe se place maintenant derrière Scott, alors que celui-ci se relève... le légionnaire se met alors en place pour un Abdominal Stretch ! Scott Ryan s'est laissé piéger, la prise est bien portée, et il se retrouve bloqué par le légionnaire ! A votre avis, comment va-t-il s'en sortir ? Samuel ne préfère pas laisser le hasard choisir, et décide d'intervenir. Le voyant arriver, Dynamite Joe lâche aussitôt prise et soulève carrément Scott Ryan pour le balancer sur Samuel ! Et les deux champions par équipe sont sur le tapis !

Mark Fitzerald : Joe doit être costaud pour réussir à projeter un athlète comme Scott Ryan avec une telle force... quoiqu'il en soit, il a bien piégé Samuel !

En effet, Dynamite Joe se tient aux cordes et récupère un peu, ayant fourni un certain effort physique pour réaliser cela. Pendant ce temps, Samuel ne semble pas bouger, et Scott Ryan est encore un peu dans le dur. Dynamite Joe décide donc de se diriger vers Scott Ryan et il le soulève, en position pour une Powerbomb... il se dirige alors vers le turnbuckle, Turnbuckle Powerbomb ! Il vient de démolir le crâne de Scott ! The Australian Drinker se retrouve a sol, Joe s'apprête à faire le tombé, mais quelque chose retient son attention, il se retourne, Samuel s'est relevé ! Et The Street Fight Legend ignore les protestations de l'arbitre, coup de pied dans l'abdomen de Joe, il l'attrape alors et réalise un Spinebuster !!!

Joe finit au sol, à côté de Scott. L'arbitre engueule Samuel, semblant lui dire qu'il ne tolérera pas une deuxième intervention du genre. The Street Fight Legend retourne à sa place sans discuter, l'arbitre commence donc à compter Dynamite Joe et Scott Ryan au sol :

1...

2...

3... Scott Ryan commence à bouger.

4... Dynamite Joe relève les épaules.

5... Les deux hommes se relèvent.

Dynamite Joe et Scott Ryan se font de nouveau face, ils commencent à tourner en rond au centre du ring, puis attaquent tous deux en même temps. Nouvelle épreuve de force, Scott Ryan parvient à porter une Belly to Belly Suplex ! Il recule légèrement, Joe est en train de se relever, Ryan fonce, spear ! Il tente le tombé :

1...

2...

3 ! NON ! Dégagement de Dynamite Joe juste à temps. Scott Ryan se relève et décide d'aller faire le tag avec Samuel. Ca s'annonce difficile pour Joe !

The Street Fight Legend est de retour sur le ring, Samuel relève Joe, lui envoie des droites dans la face et lui applique un facelock. Il enchaîne sur un DDT ! Il tente encore un tombé, un, deux... non, Dynamite Joe continue de résister ! Enervé et pressé d'en finir, Samuel le relève, il l'envoie contre le turnbuckle. Il commence à l'installer au sommet... il va tenter un super cutter ! La situation semble difficile pour Dynamite Joe !

Mais alors que Samuel s'apprêtait à passer à l'action, la foule pousse des cris en voyant arriver en ringside des visiteurs indésirables, Tyson Cash et Cassandra Santa Maria, les nouveaux challengers au championnat par équipe ! Leur présence rend furax Scott Ryan, quant à Samuel il se détourne un instant pour les regarder arriver. Cela suffit à Dynamite Joe pour reprendre ses esprits, et envoyer une puissante droite à Samuel qui ne s'y attendait pas, il en tombe même au sol... Dynamite Joe enchaîne immédiatement sur un Moonsault !!! Et il tente aussitôt le tombé :

1...

2...

3 !!!


Spoiler

Non, pas trois ! Samuel a le pied sur la corde !


Martin L. Jefferson : Enorme, j'y avais vraiment cru !

Mark Fitzerald : Joe n'a pas encore son ticket pour Behind The Mask !

Le légionnaire semble furax, il traîne Samuel vers le centre. Entre temps, l'arbitre demande à Cassandra et Tyson Cash de s'en aller, ceux-ci mettent un certain temps à comprendre. L'arbitre se répète, et tourne le dos à la scène ! En ringside, Dragon X semble alors avoir une idée, le voilà qui s'empare d'une chaise et qui l'envoie à son mentor ! Dynamite Joe la récupère, il semble vouloir l'utiliser contre Samuel... mais Scott Ryan intervient à ce moment, Joe lui envoie un puissant Chair Shot dans la face ! Il est débarrassé de Ryan, il se retourne, Samuel s'est relevé, The Street Fight Legend le prend de vitesse et réalise son SL-TO (Cutter) !!!! Dynamite Joe est au tapis, il est K.O ! Samuel n'a plus qu'à faire le tombé... sauf que l'arbitre se retourne à ce moment, voyant Samuel de bout, la chaise, et Dynamite Joe au sol... il fait sonner la cloche !




Spoiler:
 


You're Going Down des X-Executionners retentit dans l'arena, alors que Samuel se met à engueuler l'arbitre, mais celui-ci ne veut rien savoir ! Pendant ce temps, Tyson Cash et Cassandra Santa Maria s'éloignent, apparemment ravis d'avoir semé l'embrouille ce soir. Quelle que soit la tournure des événements, le gagnant de ce match est bel et bien Dynamite Joe !

Mark Fitzerald : Et Dynamite Joe affrontera le champion Underground à Behind The Mask !

Prêt à péter un plomb, Samuel préfère quitter le ring, faisant signe à Scott Ryan de le suivre. Dynamite Joe reste seul sur le ring et semble très satisfait, il s'empare maintenant d'un micro...

Dynamite Joe : Zack Lionhart ! Si tu as l'âme d'un champion Underground, je te défie de venir ici, tout de suite. Tu vois, une semaine après le match le plus meurtrier de l'histoire de la UCW, j'ai affronté seul deux champions par équipe. En as-tu été capable, Zack ? Non, tu n'as pas encore prouvé que tu méritais ce titre... mais moi, j'ai gagné le droit de te réduire en bouillie au prochain pay-per-view ! Mais comme je ne peux pas attendre, tu vas venir, maintenant !


On attend quelques instants. Lionhart va-t-il répondre ? Eh bien oui, et il ne nous fera pas attendre longtemps ! One Broken Glass de Chimaira retentit déjà, et Zack Lionhart apparaît sous le titantron, fixant Dynamite Joe, restant silencieux. Le regard impassible de Lionhart jette un froid dans la salle... sur le ring, Joe s'apprête à reprendre la parole, mais...
Bon sang ! Quelqu'un vient d'escalader la rembarde de sécurité, et le voilà qui grimpe sur le ring... un fan se précipite sur Joe, et le voilà qui se met à le passer à tabac ! N'ayant absolument pas prévu cette intervention, Dynamite Joe se retrouve au sol en deux temps trois mouvements, à recevoir une série de droites de...

Mark Fitzerald : DelRey Jackson ????

Martin L. Jefferson : Quoi ? Vous devez vous tromper !

Mais Fitzerald ne se trompe pas, la caméra filme l'agresseur qui est bel et bien DelRey Jackson, lutteur banni de la fédération par Dynamite Joe après leur match à Bad Destiny ! Et la foule semble folle de joie à l'idée de voir ce spectacle ! DelRey était un lutteur très populaire au moment de son départ.

Nouvelle arrivée, cette fois de Margareth Kingsley qui débarque sur le titantron avec un micro.

Margareth : Je tiens à rappeler que DelRey Jackson n'est plus sous contrat avec la UCW. Par conséquent, suite à cette attaque inqualifiable sur la personne d'un employé de notre compagnie, j'exige que la sécurité fasse son travail et escorte cet individu hors de la salle.

Presqu'aussitôt, une dizaine de vigiles envahissent le ring et encerclent DelRey Jackson, le séparant de Dynamite Joe. La foule se met à scander le nom de DelRey Jackson ! Celui-ci a beau se débattre, il ne peut résister et est embarqué hors de l'arena, sous le regard satisfait de Margareth Kingsley. A côté d'elle, le champion Underground Zack Lionhart est resté à observer la scène sans ciller, sans intervenir.

Martin L. Jefferson : Eh bien, quelle soirée ! Je me demande où cela va nous mener !

Mark Fitzerald : Vu la tournure que prennent les événements, je pense que toutes les mesures seront prises pour empêcher DelRey Jackson de réapparaître à Detonation. Cela dit, il va être difficile de faire taire les fans !


Et c'est sous les images de Dynamite Joe se relevant lentement au centre du ring, et de la foule scandant le nom de DelRey Jackson, que se termine cet épisode de Detonation ! Rendez-vous dans une semaine pour de nouveaux événements !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Zodiac

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Space

MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 16   Sam 14 Avr - 13:41

Ce show fut écrit par : Jesse Heath

Avec la participation de :

-Vitro Hyte pour Kent4Ro vs Aurélien Keverland
-Thomas Hardy pour Elena Irons & Sephora Blackstone vs John Richmond & Jérôme "Bettersweet" Richard
-Rickmeister pour Antonio De La Luz vs William Banks
-Lennox Parker pour Almarik vs Benjamin Marshall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sunday Night Detonation 16   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sunday Night Detonation 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» ... It's just another rainy sunday afternoon. [PV Akathès]
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows :: Archive Shows 2010-
Sauter vers: