AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Jeu 12 Avr - 15:47




Martin L.Jefferson: Mesdames et messieurs, bienvenue pour le dernier show de l'histoire de la UCW!

Will Kennedy: Quelle ambiance dans cette salle! On sent toute l'émotion qu'il y a autour de ce PPV.

Martin L.Jefferson: Ce soir les derniers champions seront couronnés, pour nos lutteurs, c'est leur dernière chance pour rester graver dans l'histoire.

Will Kennedy: Xtrem restera-t-il champion? Ou alors un de ses 5 challengers deviendra-t-il UCW Champion? Nous découvrirons cela ce soir!


Dernière édition par The Xtrem le Lun 16 Avr - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Dim 15 Avr - 11:10

FMLYHM de Seether se fait entendre dans l’aréna, des projecteurs éclairent la scène avec une lumière dorée puis Joey Cameron et Lennox Parker font leur entrée. Ils se mettent à marcher lentement, la tête haute, sur un tapis rouge qui a été installer pour leur entrée et qui mène jusqu’au ring. Ils fixent les fans d'un air supérieur en se dirigeant vers le ring. Lorsque la musique devient plus agressive, des feux d'artifice éclatent et les deux hommes montent sur les turnbuckle en faisant des taunts au public pour le provoquer.

Jimmy entre en premier en marchant bien droit, suivi de son accolite Jonathan qui arrive en se remuant derrière lui. Jimmy se laissant entrainer dans la musique commence à bouger ses bras dans tous les sens en avançant jusqu'au ring. . Les deux vont posé des questions aux fans par rapport à la journée, la soirée, le match qui va suivre ou bien n'importe quoi. Ils entrent ensuite dans le ring pour attendre le combat.

Still Dre passe, et des images de Belfalàs & Armando sont diffusés sur le titantron. Belfalàs entre en premier avec My-Kani en dansant et en souriant à la foule. Armando les suit avec ses deux femmes et sourit en coin en se dirigeant sur le ring. My-Kani reste à l'extérieur du ring avec les deux femmes et se pose dans un coin bien content. Les deux sur le ring font un check et Belfalàs montre le ciel tandis que Armando montre la foule du doigt avec un clin d'oeil, les Pyros explosent.


Ding! Ding! Ding!
Le match débute entre Franck, Joey et Jonathan et comme on pouvait s'y attendre, les challengers s'allient contre les champions et ainsi Cameron et Bataglia enchaînent les droites sur Franck Armando. Les membres de Perfect Coalition et Scoop Specialists continuent de bien s'entendre et balancent violemment Armando dans le coin. Jonathan le relève et le balance à l'extérieur, Cameron en profite pour tenter un roll-up!
1... 2... Non, dégagement de Bataglia!

Martin L.Jefferson: Enfin, je retrouve la Perfect Coalition!

Will Kennedy: Ca n'a pas plu à Jonathan...

Martin L.Jefferson: Et alors... Il ne devrait même pas discuté, il devrait offrir le titre à Joey!

Bataglia et Cameron se font face et semblent avoir oublié Franck Armando qui les surprend en se jetant sur eux. Armando enchaîne les droites sur Cameron tandis que Bataglia regarde le tout et fait le tag avec Stallion. Le journaliste rejoint la mêlée avec un dropkick qui touche ses 2 adversaires, il enchaîne maintenant avec un Elbow Drop sur Cameron puis un autre sur Armando. Il tente le tombé sur Armando:
1... 2... dégagement de Franck Armando.

Will Kennedy: Ce n'est pas suffisant pour gagner les titres.

Les 3 hommes se relèvent et se fixent, Joey recule vers son coin et fait le tag avec Lennox Parker tandis que Franck surprend Jimmy avec un clothesline et fait le tag avec John Belfalàs. Lennox et John se fixent puis s'échangent des droites, Lennox prend l'avantage mais se fait surprendre par un Facebuster de la Jamaican Icon. Jimmy est derrière John et il lui porte un Inverted DDT avant de narguer ses adversaires, ce qui rend furieux Franck et Joey.
Stallion poursuit son offensive avec une descente du genou sur John, Lennox tente de le surprendre mais Jimmy esquive pour mieux prendre l'enziguri de Parker. Tentative de tombé:
1... 2... Intervention de Franck et Jonathan!

Martin L.Jefferson: Il fait quoi l'arbitre là!! Perfect Coalition doit être champion là!!

Will Kennedy: Ca fait partie du match mon cher Martin.

Ca dégénère dans le ring et Franck et Jonathan se frappent mutuellement à l'extérieur du ring, Joey rentre dans le ring et balance un Low Blow sur Jimmy Stallion, qui s'écroule. Cameron attrape Belfalàs par derrière et le ceinture pendant que Lennox se prépare pour son Parker Kick (Super Kick)... C'est parti, esquivé par John et c'est Cameron qui l'a pris en plein dans la face! Lennox est troublé et John en profite pour claquer son Orange Bud (Elevated Neckbreaker), le tombé:
1... 2...
Spoiler:
 

Still Dre retentit dans la salle et l'arbitre vient remettre les ceintures à Franck Armando et John Belfalàs pour la dernière fois, les 2 hommes se congratulent et celèbrent leur victoire.


Dernière édition par The Xtrem le Lun 16 Avr - 18:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Dim 15 Avr - 11:11

“So Elli” de Arcugsi résonne dans la salle! John Orsoni marche lentement, en regardant les spectateurs de travers, les méprisant, arrivé sur le ring il monte sur la 2eme corde et lève les bras comme Randy Orton. Le Princia of Corsica redescend et attend ses adversaires.

Coming home de Alter bridge retentit ! Falcon attend une vingtaine secondes sur le stage, large sourire aux lèvres, levant les bras dans les airs avec son auriculaire et son index dans les airs (comme Edge). Il s'avance au ring, tappant dans quelques mains au passage, il monte les marches menant au ring et y entre, il monte sur l'un des coins, et refait le même genre de pause, puis redescend et s'installe confortablement en attendant le début du combat.

Hunt you down retentit, les fans se lèvent pour huer l'arrivée de CW mais ce dernier n'arrive pas tout de suite. Les lumières s'éteignent et des pyros rouges s'activent sous le titantron, ça explose de tout les côtés laissant une fumée assez épaisse d'où sort soudainement celui qu'on surnomme désormais le Ring Master ! Mais Chris n'arrive pas seul puisqu'il est accompagné par sa légendaire batte de baseball qu'il lève bien haut tout le long de sa descente de la rampe d'accès. Il ne manque pas d'insulter les fans du premier rang au passage puis le géant grimpe dans le ring en passant au-dessus des cordes pour terminer en beauté avec la batte levée au centre du ring et des flammes qui sortent des quatre coins.


Will Kennedy : les trois candidats au Supremacy Trophy sont réunis pour le match décisif !

Martin Jefferson : Lequel des trois entrera dans l’histoire de la UCW ?


La cloche sonne, les trois opposants s’observent, ils s’épient, s’étudient. Falcon semble s’intéresser à Orsoni, mais Chris Waken s’approche de lui en le toisant. Les deux lutteurs se plantent face à face, le biker dit à Falcon qu’il sera vainqueur, et qu’il va écraser le vétéran. Mais l’ancien de la F’NNF hoche la tête, et se tourne vers Orsoni, imité par Waken. Le jeune corse commence à s’inquiéter, mais avant qu’il n’aie pu faire quoi que ce soit, il est sorti du ring par une double clothesline de Waken et Falcon !

Will Kennedy : Et bien, Orsoni ne sera pas resté longtemps dans le ring !

Martin L. Jefferson : Les vrais hommes ont besoin de place pour discuter, faut pas qu’ils aient un gamin dans les pattes !

La bagarre éclate entre Falcon et Chris Waken ! Un échange de droites pur et simple, mais Waken prend le dessus avec un aveuglement. Il envoie Falcon dans les cordes, et le cueille au retour avec un big boot. Le motard hurle pour annoncer sa victoire, mais Falcon est déjà debout et le surprend avec un inverted DDT ! The f’n best wrestler ajoute une descente du coude, et tente le kill, mais ne récolte qu’un compte de un.

Falcon relève Waken et lui prend la tête en headlock. Il le tire vers le coin du ring, mais Waken est plus imposant et il le soulève en side suplex ! L’ancien champion Lynx de la WWA traine Falcon vers le coin du ring, l’adosse aux cordes, et le bourre de coups de pieds, dans le torse, dans l’abdomen, dans la face ! Chris Waken relève son adversaire par la tête et l’entraîne en running bulldog ! Waken tente le tombé sur Falcon :

Un… deux… Falcon se dégage !

Will Kennedy : Ces deux lutteurs se battent pour entrer dans l’histoire, et Falcon a pour lui l’avantage d’en faire déjà partie !

Martin L. Jefferson : C’est quand même bizarre que Orsoni soit encore out…

Waken a mis Falcon en position pour un powerbomb, mais une fois sur les épaules du géant, Falcon se débat ! Il envoie quelques droites au visage de Chris, et parvient à se dégager de son étreinte d’ours pour retomber dans son dos. The Biker’s elite se retourne… juste à temps pour se manger un jumping cutter de Falcon !

The f’n best wrestler lève la jambe de Chris Waken pour le tombé, mais pour un compte de deux seulement ! Frustré, il se calle dans un coin du ring, en attendant que Waken se relève, préparant son spear. Waken est enfin debout, Falcon s’élance… SPEAR ! NON ! Waken contre-attaque et prend Falcon en powerslam ! Waken couvre Falcon :

Un… deux… trois- ! Non ! Falcon lève l’épaule in extremis !

Chris Waken enrage et saisit la jambe de son adversaire pour lui appliquer sa prise de soumission, la Lux Aeterna (Ankle lock) ! Falcon tente de résister mais les cordes sont trop loin !

Will Kennedy : Waken est sur le point de l’emporter !

Martin L. Jefferson : Attendez… regardez, c’est maintenant que Orsoni se ramène !

Le lutteur corse est en effet de retour dans le ring ! Il arrive dans le dos de Waken et lui porte son Orson style (Mic check drop) ! Le motard roule près des cordes, Falcon se remet de la douleur encaissé, mais John Orsoni ne lui laisse pas le temps de récupérer, et le relève… ORSON STRIKE (Reverse Attitude Adjustment) !

Orsoni couvre Falcon !

Un… deux… TROIS !

Vainqueur du UCW Supremacy Trophy : John Orsoni

Will Kennedy : Il a réussi ! John Orsoni a remporté le trophée, pour la première et dernière fois de l’histoire de la UCW !

Martin L. Jefferson : Il a poussé l’opportunisme jusqu’au bout pour vaincre Falcon, une légende, et Chris Waken, un lutteur non-moins redoutable ! Bravo à lui… même si c’est une belle ordure !

L’arbitre apporte le trophée à Orsoni qui célèbre au-dessus de Falcon, allongé les bras en croix, et sous les huées massives des specateurs ! Le lutteur corse lève fièrement sa récompense tout en quittant le ring et en remontant la rampe d’accès, alors que Waken et Falcon se relèvent et prennent conscience de la réalité...


Dernière édition par The Xtrem le Lun 16 Avr - 9:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Dim 15 Avr - 11:11


Mark Fitzerald: Mesdames et messieurs, c'est un honneur pour moi de vous convier à cette cérémonie du UCW Hall Of Fame. Ce soir, nous honorons ceux qui ont fait l'histoire de la UCW. Commençons donc par le commencement. Mesdames et messieurs, je vous demande d'accueillir le premier Hall Of Famer, le premier UCW Champion... Danny Thompson!!

Le premier UCW Champion débarque sous une immense ovation des fans de la UCW, il salue Mark Fitzerald et il lui fait une petite blague qui fait bien rire les 2.

Danny Thompson: Merci pour votre accueil, ça me touche beaucoup et merci à vous d'avoir cru en moi. Etre reconnu parmi les meilleurs de la UCW est un honneur et un privilège. J'ai eu tellement de grands moments à la UCW mais celui qui m'a le plus marqué est évidemment le fait d'avoir été le tout premier UCW Champion. Ce fut tellement magique. J'ai malgré tout un petit regret, c'est de ne pas avoir pu poursuivre mon aventure à la UCW à cause de cette blessure mais heureusement maintenant tout va bien. Je n'ai plus qu'une chose à dire: Merci.

Mark Fitzerald: Merci à toi Danny. Notre prochain Hall Of Famer a le possibilité de devenir le dernier UCW Champion, il est un ancien Underground Champion, pilier de cette division. Il a aussi été le premier Undisputed Champion... Dynamite Joe!
Evidemment, nous ne voulions pas le déranger dans sa préparation et c'est pour cela qu'il a enregistré un message pour vous.

Dynamite Joe: Je viens juste d'apprendre que je fais partie du Hall Of Fame de la UCW et je dois dire que ça fait bizarre car pour moi, l'aventure à la UCW n'est pas encore finie, il me reste le UCW Title à aller chercher. Quoi qu'il en soit, c'est une grande joie pour moi d'être reconnu par mes pairs. Maintenant, il y a la Doomsday Chamber Of Pain et je vous promets que je vais tout faire pour l'emporter. Boom! Ca va saigner!

Mark Fitzerald: Notre prochain Hall Of Famer est une légende du business, il est un 12 fois World Champion et ancien Tag Team Champion à la UCW. Il a été à l'origine de moments inoubliables, HAHAHA... Kronos!

Kronos: HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA
HAHAHA UCW HALL OF FAME, ME VOICI!

Mark Fitzerald: Ce son est devenu mythique grâce à lui. On enchaîne avec le prochain Hall Of Famer, il a été UCW Champion, Tag Team Champion... The Harlem Dog, The Black SOB, Delrey Jackson!
Malheureusement, il ne peut être présent ce soir mais nul doute qu'il doit être ravi de cette distinction.

Le prochain à intégrer le Temple de la Renommée de la UCW est encore en activité, il est l'unique Triple Crown Champion, Underground Champion, All Star Champion et à l'heure actuelle UCW Champion... Mesdames et messieurs... The Xtrem!
Et comme son adversaire de ce soir, Dynamite Joe, il vous a laisser un message.

Xtrem: Hall Of Famer... Si vous m'aviez dit ça il y a 2 ans lorsque j'étais au fond du trou de la UCW, je n'y aurais pas cru. Mais mine de rien, j'ai eu une magnifique carrière à la UCW: Vainqueur du tournoi Behind The Mask, Underground Champion, All Star Champion et maintenant UCW Champion. En tant qu'unique lutteur à avoir été présent à tous les shows de la UCW depuis sa création, c'est un honneur d'être reconnu en tant que Hall Of Famer mais maintenant pour que je fasse vraiment partie des plus grands, je dois conserver mon titre ce soir.

Mark Fitzerald: Il nous reste 3 lutteurs à intégrer dans ce Hall Of Fame, l'un d'entre eux a quasiment tout fait à la UCW, lutteur masqué, lutteur à visage découvert, UCW Champion, General Manager, balayeur... non je plaisante! Fans de la UCW, Antonio De La Luz!

Antonio: Ma carrière à la UCW a été riche en rebondissements mais les challenges qui sont offerts à moi ont toujours été excitants. Que ce soit lutteur ou General Manager, j'ai plein de grands souvenirs comme lorsque je suis devenu UCW Champion. Il me reste un grand moment à vivre, redevenir UCW Champion et être le dernier UCW Champion.

Mark Fitzerald: L'avant-dernier Hall Of Famer a été Underground Champion et UCW Champion, il s'agit de Zack Lionhart! Ce dernier n'a pas pu être là ce soir mais j'ai envie de compléter une de ses phrases "There's One Way To Hell..."
et ça t'a amené au Hall Of Fame.

Et enfin, pour conclure cette cérémonie, je vous demande de faire un triomphe pour l'homme sans qui la UCW n'aurait pas vu le jour... Le président emblématique de la UCW! Jesse Heath!!

Jesse Heath: Merci, Merci à vous pour votre accueil. Il y a un peu plus de 2 ans maintenant, je me suis lancé dans un pari totalement fou, celui de créer une fédération et j'ai réussi ce pari notamment grâce à tous les lutteurs qui sont Hall Of Famers désormais. L'aventure UCW va s'achever ce soir mais il y a tellement de grands moments qui resteront gravés dans l'histoire et je suis persuadé que les 6 lutteurs de la Doomsday Chamber Of Pain vont créer d'autres grands moments pour ce dernier match de la UCW.
La UCW a été une aventure magnifique, merci aux lutteurs, merci aux techniciens, merci aux fans, merci à tous ceux qui ont contribué à cette aventure. Profitons de ces derniers instants!


Dernière édition par The Xtrem le Lun 16 Avr - 16:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Dim 15 Avr - 11:11


Will: C'est le moment du match surprise!

Martin: Vous avez des infos sur les participants?

Will: Niet Martin

La musique de Killswitch Engage démarre, et de la fumée blanche apparaît, cela ne rappelle pas quelqu'un.... et oui Kent4ro débarque sous le titantron, incroyable surprise. Il marche lentement vers le ring synchronisé avec les feux d'artifice, il monte sur le ring et se prépare pour son match

Martin L.Jefferson: Hooooooo!!! Il est là! The Cuty Boy In Da House!

Will Kennedy: Quelle surprise!

Alone & Easy Target des Foo Fighters retentit! Danny Thompson débarque pour la seconde fois ce soir! Quelle ovation pour le premier UCW Champion!


Will: C'est incroyable!! Danny Thompson est là!!

Martin: Le nouveau Hall Of Famer de la UCW, premier UCW Champion, c'est exceptionnel!!!

Ding Ding c'est parti

Première prise de tête entre les deux hommes, Danny Thompson prend l'avant avec ce collier arrière debout
Mais Kent4ro se réveille et contre avec un tour de bras à la volé, et enchaîne avec une clotheline et une deuxième.
The Cuty Boy projette Thompson dans les cordes, il attend ce dernier baissé, mais Danny contre avec un coup de pied et il enchaîne avec un Drop Kick sur Kent4ro et s'en suit une Leg Drop.

Spoiler:
 

Danny projette Kent4ro dans un coin, il s'élance pour un corner splash....., non c'est contré par un Big Boot de Kent4ro
et ce dernier le reprend en Tornado DDT, excellent moove de Kent4ro
et il veut poursuivre avec une soumission, oui Sharpshooter porté sur Thompson..
Thompson au milieu du ring hurle de douleur, il s'est fait surprendre, et il va peut-être s'en mordre les doigts.......

Spoiler:
 

Danny toujours dans cordes surprend Kent4ro avec une guillotine, et Kent4ro dos maintenant à Thompson ne peut contrer la German Suplex de ce dernier
c'est peut-être le tournant du match pour le séducteur Danny Thompson, qui enchaîne avec des descentes du coude et des genoux.
Il va essayé de porter sa finition qui est aussi une prise de soumission "La Cattle Mutilation"...... non c'est contré par Kent4ro
et il se relève.
et il se rebelle avec des droites et des gauches et des kicks, Thompson ne s'est plus ou donné de la tête, il tente une Clotheline.....
Non c'est contré par The Cuty Boy avec Un Combo, et il poursuit avec le tombé.....

Spoiler:
 

Kent4ro qui commence à s'impatienter suite au dégagement de Danny, veut lui reporter sa soumission qui est le Sharpshooter mais ceci dit c'est à nouveau contrer, cette fois ci par Danny qui le repousse.
Danny arrive avec un incroyable Enziguri sur Kent4ro qui s'écroule suite au choc.

Martin: Whoa, on pourrait avoir une commotion suite à un coup pareil!

Will: Je vous le fais pas dire

Danny se prépare pour le "Go Back Home", il s'élance..... non c'est Contré en Black Beauty (Modified Superkick) !!!!! par Kent4ro

Martin: C'était le second finisher de Kent4ro, il va sans douter remporter le match

Will: Pour une fois on est d'accord

Spoiler:
 

Thompson contre avec le Cattle Mutilation, quel impressionnant move de Danny, Kent4ro est au bord de l'abandon

Spoiler:
 

Will: Quel match et quel retournement de situation!

Martin:Normal avec ces 2 la, on attend la suite du programme avec impatience!

Danny et Kent4ro se regardent et se congratulent après leur match. Fantastique image!


Dernière édition par The Xtrem le Lun 16 Avr - 9:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Dim 15 Avr - 11:12

Des lumières or et rouge se mettent à balayer la salle tandis que Drake Monson se présente sur le stage au milieu des jets de fumée. Il descend la rampe en hochant la tête au rythme de la musique, un bras tendu en l'air en signe de victoire avec dans la main un Guinness Book. Une fois dans le ring, il se place debout sur la seconde corde et attend son adversaire en regardant si ses biceps sont toujours en place ou en comptant ses abdos avec une confiance en lui affichée.

Martin L. Jefferson : Le puissant Drake Monson est sur le ring, mais attention à la diablesse de Cassandra qui ne va pas tarder !

Will Kennedy : Diablesse de Cassandra ? Vous sortez ça d'où ?

Un grand rire aigu fou de femme se fait entendre dans l'aréna. puis c'est le grand silence. Après quelques secondes de silence, on entend du tonnerre et des éclairs résonner dans l'aréna. Ensuite, des gongs funèbres se font entendre et après quelques gongs, Spring de Rammstein se fait entendre. c'est alors que Cassandra Arrive sur le titantron, la fumée noire sortant du titantron et ensuite elle regarde tout le monde assez froidement. Puis, elle part à rire comme une folle. Ensuite elle marche lentement vers le ring. Elle monte dans le ring, enlève son long manteau de cuir noir, monte sur le turnbuckle pour s'y asseoir et fait un signe d'un gun qu'elle shoote dans le crâne de quelqu'un en riant comme une folle.


Will Kennedy : Cette fille est complétement folle !

Martin L. Jefferson : Et attendez un peu, le tour du ring n'est toujours pas en feu !

La salle est subitement plongée dans le noir. Elle y reste quelques secondes quand tout à coup les flammes sortent des quatre côté du ring ! Les lumière reviennent enfin, c'est parti pour ce match pour le titre Platinum !


Et la galanterie n'est pas de mise dans ce match : Drake attaque le premier ! Il fonce tête baisser, mais la Championne Underground évite son adversaire, qui fonce contre les cordes. Il se retient d'ailleurs à celles-ci. Cassandra en profite : Clothesline, non esquivé par Drake ! Cassandra est à deux doigts de basculer par dessus les cordes ! Mais elle réussi à rester sur le ring ! Mais Manson tente d'en profiter et essaye d'envoyer la Vipère Venimeuse dans le feu. Mais cette dernière ne ce laisse pas faire : coup de coude dans la mâchoire ! Suivi d'un second, et d'un troisième, Manson finit par lâcher prise. Santa-Maria en profite : Clothesline qui met à terre son adversaire. Pendant que son adversaire reste au sol, Cassandra regarde les flammes tout autour d'elle. Son regard change, il devient terrifiant !

Martin L. Jefferson : Pauvre Drake, être dans un ring entourer de feu avec une folle pareil !

Mais à trop regarder le feu, Cassandra en oublie son adversaire ! Drake surprend en effet Cassandra en la frappant des deux bras dans le dos. La jeune femme se retrouve à genoux, et d'un Dropkick dans les cervicales, Drake l'envoie au sol.

Will Kennedy : Il a l'air de bien s'en sortir tout de même !

Après ce coup dans la nuque, Cassandra met un peu de temps à revenir sur ses pieds. Mais une fois sur ses deux jambes, elle se fait porter par Drake qui s'approche du bord du ring, donc également du feu ! Il veut la lancer dans les flammes ! Mais The Real First Lady of Wrestling se retient aux cordes et se débat comme une diablesse et finit par à faire lâcher prise , une fois de plus, son adversaire et la surprend avec un DDT ! L'ancien Garde du corps reste à terre, Cassandra se saisit de l'occasion : Standing Shooting Star ! Non, Cassandra atterri sur les genoux de son opposant ! Toute l'Arena a du l'entendre crier ! Elle se roule à terre, se tenant le ventre !

Will Kennedy : Ouch ! Cela ne m'étonnerai pas qu'elle s'est fêler une côte !

Cela est peut être vrai, la jeune femme reste à terre, mais avec ce feu tout autour du ring, aucun médecin ne peut venir ! Drake lui aussi c'est aperçu de la blessure de Cassandra et n'hésite pas à mettre un petit coup de pied dans les côte de son adversaire. Elle tente de se relever, mais Manson la soulève, telle un haltérophile soulève ses altères ! Il s'approche des cordes avec son poids de 120 livres et s'apprête à là lâcher de près de 2m ! Mais Cassabndra ne se laisse pas faire et retourne la prise : Armdrag qui envoi Manson à terre ! Ce dernier se relève Dropkick de Santa-Maria, mais son adversaire tient debout, mais recul ! Nouveau Dropkick et même sanction, sauf que cette fois-ci, Drake titube plus ! Cassandra en profite, elle prend son élan dans les cordes et très violent dropkick qui envoi Drake valdinguer entre les cordes et il traverse les flammes !

Will Kennedy : A-t-il pris feu ?

Martin L. Jefferson : Si il a le slip en feu !

Oui, le short de Drake est en flamme ! Les pompiers posté à proximité du ring arrivent très vite ! Et aspergent celui qui est désormais l’ancien All-Star Champion, avec les Extincteur ! Sur le ring Cassandra est devenu complétement hystérique, elle fait peur à voir. Alors que le feu s'éteint, l'arbitre préfère poser la toute nouvelle ceinture sur le ring, de peur de subir la joie de Cassandra !

Spoiler:
 

Will Kennedy : Il n'y avait qu’une folle qui pouvait gagner ce combat !

Martin L. Jefferson : En même temps, on avait deux fous sur le ring ....


Dernière édition par The Xtrem le Dim 15 Avr - 17:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Dim 15 Avr - 11:14

Will Kennedy : Voilà mesdames et messieurs, il est maintenant leur de notre tout dernier Main-Event ! Et il est pour l’UCW World Heavyweight Championship !

Martin L. Jefferson : Je compte d’ailleurs profiter de cette fin de soirée pour vous avouer quelque chose Will. J’aimerai tellement vous voir brûler en plein milieu de cette magnifique structure qu’est la Doomsday Chamber of Pain !

Sur les paroles de Martin, la fameuse et diabolique cage descend jusqu’au ring dans roulement de tambour oppressant. La foule, remontée à bloc, peut déjà apercevoir les petits cadeaux prévus pour les lutteurs à l’intérieur des quatre cellules qui, comme le métal composant la structure, semble encore couvert du sang des combattants des années précédentes.

Will Kennedy : Charmant, Martin…quoi qu’il en soit, les règles de ce combat sont simples : Pas de disqualification, pas de compte extérieur, pas de tombé, ni de soumission, le seul moyen de gagner est de récupérer le titre suspendu dans le trou au sommet de la cage. Quatre des six concurrents sont enfermés dans les cellules et doivent attendre un certains laps de temps avant rejoindre les deux autres lutteurs.

Martin L. Jefferson :
Qui, de notre ancien GM en quête de sa gloire passée, du basketteur raté, du légionnaire taré, du fils indigne, de l’homme aux chevilles d’éléphant ou du champion travesti, sortira en vie du carnage annoncé ?


Will Kennedy : Le champion commencera ce match en position d’attente. Souhaitons lui de ne pas voir le titre lui échapper alors qu’il encore enfermé à l’intérieur de sa cellule.

Martin L. Jefferson : Au moins, il doit être ravi, son maquillage restera plus longtemps sur son visage.


Will Kennedy : Le champion semble énervé, que lui a dit Marshall ?

Martin L. Jefferson : Je crois avoir entendu un truc du genre « je suis le meilleur du monde crétin, peu importe ce qui se passera ce soir, je serai champion ! » ou alors c’était une histoire avec une chèvre.


Martin L. Jefferson : Mince, si le cinglé est enfermé dès le début, je vais devoir attendre pour avoir mon sang.

Will Kennedy : Votre sang ? C’est peut être une bonne chose pour vous que l’aventure s’arrête, vous êtes en train de tourner vampire.


Martin L. Jefferson : J’espère que tu n’as pas fait ce taunt en vain garçon indigne ! Tu as intérêt à rendre ton père fier.

Will Kennedy : Il fait partie du Main-Event du dernier PPV de l’UCW dans une des stipulations les plus hardcore de la compagnie, si son paternel n’est pas fier de lui avec ça, je me demande comment il pourra l’être un jour.


Will Kennedy : Voilà qui s’appelle entrer dans le vif du sujet. Premier match d’Antonio depuis son retour officiel et il le commence dès le début.

Martin L. Jefferson : En même temps, il n’allait pas le commencer dès la fin.


Martin L. Jefferson : Un fan de basket qui se ramène avec une crosse de hockey, intéressant.

Will Kennedy : En même temps, on dira ce qu’on voudra, mais ce n’est pas un ballon de basket qui peut faire mal.

Martin L. Jefferson : Ça se voit que vous n’en avez jamais prit un dans les bijoux de famille…euh passons au match voulez-vous.

Et l’arbitre veut bien. Il vérifie une dernière fois que chaque cellule et la cage soient bien fermées avant de lever les doigts au ciel. Tout le monde regarde en l’air et aperçoit la ceinture de champion descendre des travées pour se positionner dans le trou au sommet de la structure. Tous les lutteurs le regard avec envie, rage ou amusement. Le publique semble bien chaud, et l’officiel ne compte pas refroidir l’ambiance en faisant sonner la cloche !

Ding ! Ding ! Ding !


C’est parti pour le Main-Event ! The Cool One et De La Luz se tournent autour, leurs armes respectives prêtes à servir. Ils font quelques feintes jusqu’au moment où, d’un regard complice, ils lâchent leurs objets et se sert la main. La foule va avoir droit à un match la lutte pure pour commencer. C’est parti pour une épreuve de force rapidement gagné par Shaft qui passe en Side Headlock ! The Orlando Magic tiens la Latino Star bien serrée et…BAM ! Superbe Takedown qui envoie l’ancien UCW World Champion à terre ! DJ maintient toujours sa prise au sol mais se retrouve obligé de lâcher prise quand Antonio passe sa cuisse devant son visage et le rabat en ciseau de tête ! Saut carpé de Shaft qui lui permet de se remettre debout, comme son adversaire, et de le clouer par terre grâce à un Dropkick ! La foule applaudi la petite séance tandis que The Cool One sourit en laissant son opposant se relever.

Will Kennedy : De La Luz n’a rien vu venir face aux enchaînements rapide de son concurrent.

Martin L. Jefferson : En même temps, quoi de plus logique ? Ça fait un petit moment que le chanteur préfère lutter contre des micros plutôt que contre de vrais athlètes.

Devant l’Orlando Magic, La Latino Star lui sourit et lui demande un nouveau contact. Curieux, DJ accepte et c’est repartir pour une nouvelle épreuve de force. Cette fois-ci, c’est Antonio qui gagne le duel et prend son adversaire en torsion du bras ! Shaft ne se laisse pas intimidé pour autant et fait une roulade avant suivit d’un nouveau saut carpé pour remettre son bras à l’endroit…ah non, l’ancien GM fait une roue en même temps pour maintenir la pression sur le bras adversaire ! Profitant d’être proche d’un des coins du ring, De La Luz grimpe sur le second turnbuckle en tenant le bras de son opposant, bondit en faisant une vrille…Flying Armdrag parfaitement porté sur le Cool One ! Ce dernier se sert de l’élan pour se relever et fonce sur la Latino Star et se cueillir par un nouvel Armdrag ! L’ancien champion Underground se relève alors et BAM…se prend un Suplex ! Le publique a adoré les mouvements de l’ancien GM et des « You still got it ! » résonnent dans les gradins.

Will Kennedy : On dirait que, tout comme vous, Shaft a sous-estimé l’entraînement d’Antonio.

Martin L. Jefferson : On ne peut jamais ce fier aux fans de basket.

Qu’on puisse s’y fier ou non, The Orlando Magic s’est relevé et fait signe à De La Luz d’approcher. Troisième épreuve de force entre les deux lutteurs ! Celle-ci est plus longue que les autres et fait faire aux deux hommes le tour du ring ! Finalement, Shaft pousse La Latino Star dans les cordes et s’en sert pour le propulser en Irish Whip ! Au retour de son adversaire, Shaft tente une Clothesline ! Esquivé par l’ancien GM qui passe en dessous ! Il est maintenant dans le dos du Cool One et passe un Atomic Drop ! Non ! D’une pirouette arrière, DJ revient sur ses pieds derrière son opposant et le retourne ! Crockscrew Roundhouse Kick de l’ancien champion Underground sur Antonio qui part en arrière, rebondit dans les cordes et se fait surprendre par un Powerslam ! Profitant que son adversaire soit à terre, Shaft monte sur l’un des turnbuckle et part en Moonsault ! Parfaitement exécuté…mais directement dans les genoux levés d’Antonio ! Les deux hommes sont au sol et la foule se met à compter, non pas pour le double KO mais pour l’entrée d’un nouveau concurrent : Dix ! Neuf ! Huit ! Sept ! De La Luz est à genoux ! Six ! Cinq ! Quatre ! Trois ! Il debout et semble prêt à attendre le premier entrant ! Deux ! Un !

Spoiler:
 

L’InFamous sort de sa prison sous les huées et avec un objet amusant entre les mains, une cloche de time keeper ! Il grimpe dans le ring, esquive une tentative de Clothesline de la Latino Star et…Ding ! Marshall cloue son premier adversaire au sol d’un coup de cloche dans le crâne ! Il se retourne ensuite et Ding ! Coup de cloche dans le bide d’un Cool One qui venait de se relever…Ding ! Nouveau coup, mais cette fois dans le dos de l’Orlando magic qui s’écroule ! En quelques secondes, Benjamin est le seul debout et il a le sourire. Il lâche son arme dans, vous l’aurez deviné, Dong, puis sort du carré de vérité. Le voilà qui se dirige vers la cellule de l’actuel champion de l’UCW, Xtrem. Il le taunt de nouveau et…

Will Kennedy : Escalade la cellule d’Xtrem !

Martin L. Jefferson : Quelle ironie. Le travesti aide indirectement son rival à lui prendre le titre.

Doucement Martin, la route est encore longue jusqu’au titre et l’escalade difficile. Néanmoins, l’InFamous l’entreprend avec vivacité. Il est encore frais, il atteint donc rapidement le plafond et se dirige maintenant vers le titre étant suspendu par les mains. Sa démonstration athlétique fait frémir les fans, mais autant que le ce qui suit. A peine arrivé à la verticale du ring, Benjamin remarque the Cool One est debout et l’attend au centre du carré de vérité. A peine effrayé, Marshall continue son avancée sous le léger sourire de l’Orlando Magic. Ne comprenant pourquoi l’un de ses opposants est si heureux, l’InFamous finit par comprendre quand il voit qu’Antonio n’est pas dans le ring, mais sur le tablier ! Bond de la Latino Star sur la troisième corde et Springboard Sault ! De La Luz a sauté assez haut pour envoyer un coup violent dans les jambes de Marshall ! Ce dernier, déséquilibré, lâche prise et tombe…directement dans les bras d’un DJ Shaft qui l’accueille en SPINEBUSTER SUR UNE CHAISE EN METAL !!! Benjamin est au sol tandis que ses deux ennemis sont au dessus de lui.

Will Kennedy : Cette attaque combinée a détruit le dos du champion Suprême de la FGB !

Martin L. Jefferson : Apparemment, Shaft et De La Luz ont comprit qu’il n’était pas trop de deux contre the Best in the F’N World.

En effet, ils n’ont pas l’air de vouloir s’arrêter là. Ils relèvent l’InFamous et le renvoi violement au sol avec un Double DDT ! Antonio fait ensuite signe au Cool One de garder leur opposant au chaud le temps qu’il aille chercher quelques objets à lui exploser sur le crâne. Sans plus se méfier, Shaft accepte et maintient Marshall au sol avec une série de vicieux Stomps ! Après quelques dizaines de secondes d’attente, l’Orlando Magic entend des cris d’alerte de la part des fans…l’ancien GM a profité d’être dans son dos pour commencer à escalader la cage ! Rapidement, DJ le rejoint et le ramène au sol ! Les deux lutteurs commencent à discuter avec verve ! Ils sont tellement occupé à s’engueuler qu’ils ne voient pas que Marshall s’est difficilement relevé et leur fonce dessus depuis le ring ! Top Rope Plancha de la part de l’InFamous ! Les trois hommes sont à terre ! Benjamin est le premier à tenter de se mettre debout en s’aidant du grillage de la cage. Il voit que Shaft est dans la même position et décide d’agir. Droite rapide du Cool One sur the best in the F’N World ! Ce dernier se retient pour ne pas s’écrouler et répond avec un Eye Poke ! Pendant que DJ se tient les yeux Marshall l’attrape par le cou et le slip et l’envoie violement contre la paroi de la cellule d’Aaron Zodiac ! L’InFamous se tourne ensuite faire un Antonio à genoux ! Shining Wizard sur ce dernier ! Benjamin est une nouvelle fois le seul debout alors que le chronomètre entre dans les dernières secondes : Dix ! Benjamin se dirige le ring. Neuf ! Huit ! Il attrape la crosse de hockey mise à disposition tout à l’heure. Sept ! Six ! Cinq ! Il se positionne juste devant l’entrée de la cellule de The Xtrem. Quatre ! Il attend que le champion sorte avec un large sourire ! Trois ! Deux ! Marshall est prêt à écraser The Origin of UCW ! Un !

Spoiler:
 

Surpris, L’InFamous court vers la cellule du Légionnaire en armant son arme ! Il contré par un Hip Toss de Joe qui l’envoie, dos le premier, contre la paroi de la cellule ! Voyant qu’il a bien fait mal aux vertèbres d’un Best in the F’N World déjà bien endommagée, le précédent vainqueur de la DCOP se dirige vers Antonio en faisant swinguer l’arme qu’il a récupéré dans sa cellule, un Kendo Stick ! BAM ! De La Luz, qui vient à peine de se relever, retourne à terre ! Gracieuseté d’un coup de Singapour Cane dans les gencives ! Toujours en faisant virevolter son arme, le Légionnaire voit Shaft assis contre la grille de la cage. Sans attendre une seconde, Joe lui fonce dessus et lui percute le crâne avec un violent Running Knee ! Avec un sourire de psychopathe jusqu’aux oreilles, le Légionnaire se retourne vers Marshall, le relève et le fait passer dans le ring ! L’ancien champion Undisputed monte ensuite sur le tablier du ring et s’apprête à passer dans le carré de vérité quand, soudain, il interrompu par une Clothesline de la Latino Star dans les jambes !

Will Kennedy : Ouch ! Joe vient de s’éclater le postérieur contre le tablier du ring !

Martin L. Jefferson : Réveilles-toi gros cinglé, ce n’est pas comme ça que je verrai mon offrande de sang !

De plus en plus inquiet pour la santé mentale de son collègue, Will préfère regarder Antonio balancer un puissant European Uppercut à un Légionnaire titubant ! Et en voilà un second ! Puis un troisième ! Non ! Joe l’esquive et balance un violent Headbutt dans le nez de la Latino Star ! Celui-ci se tourne en se tenant le visage, permettant ainsi à son opposant direct de passer son Kendo Stick au niveau du cou du mexicain et de lui porter un Side Russian Legsweep avec ! Joe se relève ensuite et roule dans le ring. Il voit que L’InFamous peine à se relever et se place derrière lui pour lui asséner un coup de sabre. Ah ben non, Joe change d’avis, il jette le Singapour Cane et fourre sa main dans sa poche. Il en ressort alors un….rouleau de fil barbelé ! Alors que les fans hurlent de plaisirs, le Légionnaire enroule le barbelé autour de sa main droite et la lève ! Il gueule ensuite à Marshall de se retourner, faisant comprendre au publique qu’il va partir pour sa MANDIBLE CLAW ! Ça y est, Benjamin est debout, il se retourne et…BAM ! Vien d’envoyer un coup de chaise dans les doigts de Joe ! BAM ! Cette fois c’est la tête du Légionnaire qui rencontre le métal ! Alors que son adversaire s’effondre, The Best in the F’N World sourit, du moins jusqu’à ce qu’il remarque Shaft posé sur la troisième corde et lui sautant dessus pour un Missile Dropkick directement sur la chaise…qui s’écrase violement sur le crâne de l’InFamous !

Will Kennedy : Tenez ! Le voilà votre sang, versé par l’autoproclamé Best in the F’N World.

Martin L. Jefferson : Je retire ce que j’ai dit sur les fans de basket !

En parlant d’eux, The Cool One voit Joe en train de se relever prêt des cordes. Il lui balance un coup de pied dans le bide et lui porte un Running Bulldog, Directement sur la chaise tombée par terre ! Et de deux fronts ouverts par l’Orlando Magic ! Ce dernier n’a hélas pas le temps de célébrer qu’Antonio entre dans le ring avec une échelle récupérée sous le ring et l’envoie violement dans la tempe de DJ ! De La Luz récupère ensuite le Ladder, l’ouvre au centre d’un ring plein de corps et commence la grimpette vers la victoire ! Marche après marche, il voir le titre se rapprocher ! Bientôt il pourra l’effleuré du bout des doigts et rendre toute une rangée de groupies au cinquième rang folle de joie ! Le voilà presque !

Spoiler:
 

La Latino Star tente de se débattre mais l’InFamous arrive à grimper à son niveau et un véritable brawl s’engage entre les deux lutteurs en équilibre précaire sur un même barreau ! Aux droites d’Antonio répondent les Chops de Benjamin ! Les deux hommes ne veulent pas lâcher prise ! High Kick de Marshall sur le crâne de l’ancien GM ! Et un autre ! Encore un ! Un de plus ! Un nouveau ! La Latino Star s’effondre, complètement KO, par terre et Marshall peut grimper vers la victoire ! Il est tout proche...

Spoiler:
 

En effet, le Légionnaire a profité de la baston pour se hisser en haut de l’autre côté du Ladder ! Il est juste en face de l’InFamous et envoie une Mongolian Chop…avec l’une de ses mains entourée de fil barbelé ! Joe vient de déchirer une partie de la joue de son adversaire et il en rajoute avec un European Uppercut ! The best in the F’N World à de plus en plus de mal a rester en équilibre ! Tiens, mais voilà que le Légionnaire l’aide en le soulevant sur ses épaules et…EN LUI PORTANT UN MICHINOKU DRIVER DU HAUT DU LADDER !!! Les deux hommes sont au sol, la foule en délire et le dos de l’InFamous en bouillie ! Le coccyx de Joe ne doit pas non plus être dans un bon état, même s’il n’a pas le temps de s’en soucier puisque Shaft à profiter de sa position assise pour lui balancer une Sliding Clothesline dans les gencives ! Une fois relevé, The Cool One découvre qu’il est le seul en état à côté d’un Ladder prêt à l’emmener au paradis ! Pendant ce temps, l’horloge tourne ! Dix ! Shaft se met devant l’échelle et la replace bien ! Neuf ! Il grimpe le premier échelon ! Huit ! Le second est franchi ! Sept ! Et de trois ! Six ! Une vieille douleur stoppe le Cool One ! Cinq ! Non il repart ! Quatre ! Le titre se rapproche ! Trois ! Il n’est qu’à quelques dizaines de centimètres ! Deux ! Encore une petite marche DJ ! Un !

Spoiler:
 

Will Kennedy : Bon sang ! Xtrem est à peine sorti de sa cellule qu’il a lancé et touché l’Orlando Magic avec un Poing Américain à une sacrée distance ! Le match continue !

Ravi du sursis qu’il a obtenu, le champion rentre de nouveau dans sa cellule et en sort une table. Il l’a déplie en ringside, la positionne rapidement et accourt dans le carrée de vérité quand il s’aperçoit que The Orlando magic reprend ses esprit en haut de l’échelle ! Xtrem se dépêche de faire le tour du Ladder et le pousse, faisant tomber Shaft DIRECTEMENT À TRAVERS LA TABLE EN RINGSIDE !!! The Origin of UCW n’en a pas finit avec la destruction de ses adversaires. Il se dirige ainsi vers Antonio qui se relève difficilement. Au passage, il récupère l’ancien Kendo Stick de Joe et…BAM ! Il frappe le dos de l’ancien GM avec ! Ce dernier se redresse en grimaçant pour mieux reprendre un autre coup de bâton mais dans la face ! La Latino Star manque de s’écrouler mais, dans un élan de gentillesse, Xtrem le retiens et lui porte un violent Inverted STO !

Will Kennedy : Le champion préfère démolir tous ses opposants plutôt que de chercher une victoire rapide. C’est une bonne tactique.

Martin L. Jefferson : Tabasser les blessés, c’est surtout digne d’un mangeur de grenouille.

Tandis que Will tente de formuler des excuses pour le publique Français venu en nombre, The Origin of UCW s’est déjà choisi une autre cible, Marshall. Ce dernier est appuyé contre les cordes et se tient le dos en grimaçant. Tout sourire, Xtrem s’approche de lui et comme à lui rendre toute les insultes qu’il lui a lancé depuis le début du match. Le champion y va fort, traitant son adversaire de moins que rien, de déchet et de pire lutteur au monde. Cette invective rend l’InFamous fou de rage et, par surprise, balance une gifle monumentale à son ennemi ! Il enchaîne avec un Rolling Elbow ! Non ! C’est esquivé par Xtrem qui contre immédiatement avec coup de kendo stick à l’arrière du crâne ! Le champion lâche son arme, saisit ensuite les bras de Benjamin, le soulève et lui porte un terrible Tiger Backbreaker ! Il poursuit avec un Starship Pain directement sur le dos de son ennemi ! The Origin of UCW a vraiment le sourire, provocant les huées de la foule entière. Pour montrer à quel point leur champion se moque de ses fans, le voilà qui marche nonchalamment sur les vertèbres d’un Marshall à terre et se dirige vers sa troisième cible, Joe.

Martin L. Jefferson : À plus grand plaisir, ça va saigner !

Will Kennedy : Ça saigne déjà Martin.

Xtrem arrive au niveau du Légionnaire tranquillement et fait signe au publique révolté qu’il va en finir définitivement avec lui. Savourant chaque instant de sa domination, le champion saisit la tête de Joe et le force à se remettre sur ses pieds. The Origin of UCW coince ensuite la tête de son adversaire sous son bras et part pour un Twist of Fate ! Non ! Joe tombe à genou avant et balance un Low Blow à Xtrem…avec sa main entourée de fil barbelé !! le Champion est paralysé par la surprise et, surtout, la douleur. Le Légionnaire en profite alors pour lui balancer un coup de pied dans le bide de son opposant, le soulever sur ses épaules et lui porter un puissante Turnbuckle Powerbomb ! Le champion, dos le premier, rebondit violemment contre le coin et il se fait mettre à terre par un Double Superkick ! Gracieuseté de Joe et Antonio qui venait de se relever ! La Latino Star et le Légionnaire s’acharnent à coup de Stomps sur le corps de The Origin of UCW ! Ils se regardent ensuite et…tentative de coup de poing de Joe ! Contré en Codebreaker par De La Luz ! Le Légionnaire s’effondre et l’ancien GM n’a pas le temps de savourer son avantage que Marshall le surprend par derrière avec un Reverse Hurricanrana !

Will Kennedy : L’InFamous est en position de force, que va-t-il faire ?

Martin L. Jefferson : Un sandwich.

Non, la remarque de Martin n’est pas si farfelue que ça, puisque The Best in the F’N World vient de récupérer le Ladder et le fait violement tombé sur ses trois adversaires alignés par terre dans le ring. Marshall monte ensuite sur la troisième corde, prend son temps pour viser et bondit en Diving Double Foot Stomp…DIRECTEMENT SUR LE LADDER QUI ÉCRASE JOE, XTREM ET ANTONIO !! Ah non, Ce dernier a réussit à se sortir de l’échelle avant l’impact. Poussé par l’adrénaline, la Latino Star fait face à l’InFamous. Benjamin le charge alors pour mieux…se faire cueillir par un Inverted Atomic Drop ! De La Luz enchaîne directement avec un Orton Backbreaker ! Marshall s’écroule en hurlant de douleur pour son dos ! De son côté, Antonio remarque que le dernier compte à rebours arrive déjà à sa fin ! Dix ! Neuf ! Rapidement la Latino Star regarde où se trouve la cellule d’Aaron Zodiac et part à l’opposé. Huit ! Sept ! Six ! Il est en ringside maintenant et commence à grimper par le grillage de la structure ! Cinq ! Quatre ! Trois ! La fatigue ralenti beaucoup l’ancien GM qui monte difficilement ! Deux ! Un !

Will Kennedy : Voilà le dernier entrant.

Martin L. Jefferson : Dépêche-toi, fils indigne, tu vas perdre le match sans avoir combattu !

Comme poussé par les insultes de Martin, Aaron sort en trombe de sa cellule avec, dans ses mains, deux néons ! Il court vers Antonio en passant par le ring. Là, il voit Xtrem se relever et…Lui éclate les néons sur le crâne !! Le champion est de nouveau au sol, mais avec la tête en sang cette fois ! De son côté Zodiac veut se diriger vers De La Luz qui continue sa grimpette, mais se retrouve coincé par Marshall et Joe qui s’échangent des coups de tête ! N’ayant pas de temps à perdre, le fils du voyant veut montrer sa force et détermination en saisissant les crânes de l’InFamous et du Légionnaire avant de leur porter un Double Suplex !! La puissance dégagée par le jeune Aaron à ce moment précis fait applaudir la foule ! Seulement, Zodiac ne perd pas de temps de saluer ses fans et fonce vers un Antonio qui est en train de s’agripper au plafond. Le fils du Lord attrape alors la crosse de hockey laissée par terre depuis un bon moment et escalade la cellule la plus proche de la Latino Star. Il utilise ensuite la crosse comme un crochet et saisit la jambe de l’ancien GM, le forçant à venir sur la cellule s’il ne veut pas tombé !

Will Kennedy : Ingénieux.

Martin L. Jefferson : Pff…c’est sûrement son génial père qui lui apprit.

Antonio est maintenant au même endroit qu’Aaron. Ce dernier ne perd alors pas de temps et envoie de violents coups de poings dans la face Mexicaine ! De La Luz tente de se défendre, mais Zodiac est beaucoup trop frais pour se laisser avoir. Ainsi, la Latino Star tente un European Uppercut, esquivé par le fils du Lord. Ce dernier contre immédiatement d’une Chop ! Puis une autre ! Et encore une autre ! Il enchaîne en envoyant le crâne d’Antonio rencontré le métal de la cage ! S’en suit un coup de pied dans le bide ! Il soulève ensuite l’ancien GM en position de Powerbomb et…se tourne vers le bord de la cellule ! Il veut faire tomber Antonio de très haut ! NON ! De La Luz contre la prise avec son Años Luz ! SUPER HURRICANRANA QUI FAIT TOMBER LES DEUX LUTTEURS DU HAUT LA CELLULE !!!

Will Kennedy : Mon dieu ! Ils doivent en petit bout en ringside !

Martin L. Jefferson : Tiens, mes os me font mal, il va pleuvoir.

Sur le ring, DJ Shaft est revenu à la charge. Il a attrapé le Ladder et s’amuse à jongler avec les têtes des adversaires qui tentent de se relever ! D’abord Marshall ! Puis Joe ! Encore Marshall ! Maintenant Xtrem ! Non ! The Origin of UCW esquive et…BAM ! Enzuigiri sur le crâne du Cool One qui lâche son arme ! Le champion saisit ensuite The Orlando Magic par le cou et tente son Standing Moonsault Side Slam ! Non ! Shaft balance une série de coup des coudes dans le crâne ouvert de Xtrem ! DJ contre ensuite avec un Exploder Suplex ! Il relève rapidement le champion et tente un Fisherman Suplex…Contré en XKO (Single Knee Facebreaker) !!! XKO SORTIT DE NULLE PART !!! The Origin of UCW se relève tout sourire, mais il le perd rapidement quand Marshall lui saisit les bras et SPINNING IMPALER !!! The Best in the F’N World vient de clouer son rival au sol et commence à l’insulter ! Des insultes qui lui font oublier la présence de Dynamite Joe ! Coup de pied dans le bide de l’InFamous et CANADIAN DESTROYER !!! Le crâne de Benjamin est en miette, tout comme le dos du Légionnaire après le LATINOBREAKER (Backstabber) que vient de lui porter Antonio !!! De La Luz souffle alors, histoire de récupérer de sa dernière cascade. Heureusement, Aaron est là pour l’aider avec un coup de genou dans le ventre et son PILEDRIVER !!! Devant le carnage Zodiac souhaite que son père le voit en ce moment…mais peut être l’instant d’après, où Shaft le surprend avec son SLAM DUNK (Rock Bottom) !!! Exténué, The Cool One tombé à genou en plein milieu du ring et des corps inconscients de ses adversaires !

Will Kennedy : Les lutteurs sont tous à la limite de la rupture ! Qui va gagner ce match ?

Martin L.Jefferson: Je ne sais pas mais quel match! Le vainqueur en sortira grandit!

Shaft se relève péniblement et va chercher l'échelle pour aller décrocher le titre, il la place au centre du ring, bien en dessous de la ceinture. Il commence à grimper sur l'échelle, Xtrem est le premier à se relever, il rejoint Shaft sur l'échelle mais Shaft le fait chuter. Marshall se relève à son tour et il envoie une droite dans la face de Shaft avant de grimper sur l'échelle à son tour. Les 2 hommes touchent le titre mais Dynamite Joe est là et fait basculer l'échelle, les 2 hommes s'écrasent sur le sol métallique de la Doomsday Chamber Of Pain!
Joe est seul, il n'a plus qu'à aller décrocher le titre, il grimpe barreau par barreau mais voici que le champion, Xtrem le rejoint de nouveau en haut de cette échelle. Droite du Show Off, réponse du légionnaire suivie d'une autre droite. Xtrem répond avec un Uppercut mais Joe lui écrase la face sur l'échelle, Xtrem est légèrement KO, ça ouvre la voie pour Joe! Il touche le titre mais... Xtrem!!

Martin L.Jefferson: Mais il est complètement idiot!! Il est devenu malade!

Will Kennedy: C'est incroyable!! Quelle manœuvre!

Xtrem a fait basculer l'échelle vers le sol métallique forçant Joe à tomber mais Xtrem a réussi à éviter la chute en prenant appui sur la corde et grâce au balancier, il est seul pour décrocher le titre! Il le touche! Il l'a dans ses mains!!!!
Spoiler:
 

Martin L.Jefferson: Je n'ai jamais vu ça! Quel final! Quel match!

Will Kennedy: C'était magique!! Incroyable!! Quel show!! Le UCW Original restera dans l'histoire à tout jamais!

La cage commence à être relevée et Xtrem n'y croit pas, il est tout en haut de cette échelle avec le titre UCW! Il est le dernier UCW Champion, il fond en larmes au sommet de cette échelle tandis que les 5 autres participants se relèvent tout doucement. Le champion est descendu de l'échelle et il vient relever Dynamite Joe, les 2 hommes se congratulent...

Martin L.Jefferson: Quelle belle image!

Will Kennedy: C'est tout l'esprit de la UCW!

Joe et Xtrem ont été rejoint par Antonio, Zodiac et Shaft, les accolades s'énchaînent et même Marshall vient serrer la main du champion qui est désormais porté par Dynamite et Shaft. Le reste du roster vient les rejoindre, Orsoni, Cassandra, John Belfalàs, Lennox Parker, ils sont tous dans le ring. La foule scande "U-C-Dub! U-C-Dub!" comme jamais alors que les feux d'artifices éclatent pour célébrer cette dernière!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Xtrem
Staff UCW
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Lun 16 Avr - 18:20

REMERCIEMENTS:

Icono pour le UCW Trophy
Wall Of Corsica pour le Match Surprise
Antonio pour le Inferno Match
Dynamite Joe pour le Main Event
Xtrem pour les autres matchs et tout l'aspect graphique.

Merci de laisser un commentaire sur ce show.

Je tiens à remercier ceux qui ont grandement aidé la UCW:
- Dynamite Joe, merci pour tes bookings exceptionnels et ton niveau de promo énorme, tu mérites vraiment d'être Hall Of Famer.
- Antonio, merci de m'avoir aidé pour la gestion de la UCW depuis 1 an.
- DJ Shaft, merci pour tes books et ta participation, tu resteras comme un grand lutteur de la UCW
- Idem pour toi John Belfalàs.
- Cassandra, merci pour ta présence, tu es vraiment LA femme de la UCW
- Lord Zodiac, merci à toi pour avoir lancé ma carrière à la UCW dans la X-Generation.
- John Orsoni, merci de ton aide malgré ton inexpérience, tu mérites ce trophée.
- Merci à ceux comme Lennox ou Marshall qui ont été d'excellents éléments de la UCW.
- Merci Kent4ro, Black Lotus, Delrey, Kronos, Zack, Danny...
- Merci à Jesse, il ne lira peut-être pas ce message mais du fond du coeur, merci, tu es le premier à m'avoir fait confiance dans le monde des e-feds.

Merci à tous et désolé si j'en ai oublié. Cette aventure se termine mais rendez-vous à la FGB si vous voulez poursuivre l'aventure: http://lafgb.azureforum.com/
Je vais certainement faire une pause avec les e-feds, à un des ces jours peut-être... J'ai participé au début de la UCW, je l'ai vu grandir, j'ai grandit en même temps qu'elle et c'est moi qui la ferme... Merci UCW.
Un UCW Original...Xtrem...

_________________

UCW Underground Champion (26/09/10 - 16/12/10)
UCW All Star Champion (26/06/11 - 04/09/11)
UCW Champion (20/11/11 - Dernier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio
Staff UCW
avatar

Messages : 308
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   Lun 16 Avr - 20:09

L'aventure UCW, fut très belle. J'ai passé de bon moment ici ! Tout comme Xtrem je remercie toute ces personnes, qui ont fait de la FGB ce qu'elle a était !


Mais cette aventure n'est pas tout à fait terminée ! Oui, Detonation viens d'être racheter, par un certain Richard Vault ! Vous ne le connaissez pas ?! Mais figurer vous que grâce à lui Detonation sera diffusé dès vendredi sur une autre chaine ! Donc RDV vendredi soir sur cette chaine : http://lafgb.azureforum.com/f3-le-show
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey   

Revenir en haut Aller en bas
 
PPV: Ultimate Night : The End Of An Epic Journey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Epic Armageddon [GW]
» Site Ork Epic
» Epic Rap Battle: A vous de juger
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UCW : Ultimate Championship Wrestling :: In Gimmick :: Les Shows-
Sauter vers: